Peut-on écorner ce sacro-saint droit de propriété?
#1
Bonjour,

J'aimerais me laissé tenter par le "logement alternatif"(aussi appelé plus péjorativement squat), je connais une belle petite maison de ville qui est inhabité depuis que mathusalem a perdu sa premier dent. cette maison n'est pas vétuste, et l 'habiter me permettrais de laissez plus facilement libre cours a ma passion, la peinture(sa demande de l'espace et c'est salissant, alors dans le clapier qui me sert d'appart c'est pas facile...).

Il n'y a pas de malice dans la démarche que je veux entreprendre, mais laissez mourir se lieu, en le laissant peut-etre dix ans moribond m’attriste... j'aimerais bien qu'il revive.

J'aimerais connaitre du monde qui on eut le courage de se permettre (ou pas)cela, et me dire se qu'il en pense.
  Répondre
#2
Si tu veux le faire, fais le, mais attends toi à ce que ça soit provisoire, prévois toi un point de chute et réfléchis à quel point tu voudras résister à te faire sortir. Si ça se trouve personne te fera chier (si personne le sait/découvre) avant longtemps mais il faut savoir à l'avance comment tu feras.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#3
Citation :J'aimerais connaitre du monde qui on eut le courage de se permettre (ou pas)cela, et me dire se qu'il en pense.


Je sais pas si ce forum rassemble beaucoup de clodos...
  Répondre
#4
Hihi Virgil. Ironie ou bien ?

En tous cas clodos ou pas squatteur je fus, pendant un temps très court, mais j'aime beaucoup l'idée et souvent ce que ça donne dans la pratique. Si t'as besoin d'infos théoriques j'peux t'aider un peu, ou t'orienter vers les bonnes personnes.

En gros, fais-le. Et si t'as une place pour moi, fais signe ;p

Si c'est campagne perdue, go et sois discret, personne te fera chier.
Si c'est en ville, dans un endroit où la politique craint par rapport aux squats, alors il te faut du monde pour tenir le rapport de force, et mettre le quartier de ton côté en donnant une image lieu de culture, hébergement et atelier d'artistes, ce genre de choses.

Ah au fait, pour répondre à la question du topic peut-on écorner le sacro-saint droit de propriété ? Oui, en vertu du plus fondamental droit à la dignité humaine. Du droit au logement également. Tout ça se trouve dans les diverses déclarations des droits etc.
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
  Répondre
#5
J'ai cru comprendre que si un logement était squatté depuis plus de 3 jours avec une preuve concernant ces dits jours, les flics ne pouvaient pas déloger sur le champ les squatteurs et que seule une procédure judiciaire relativement longue (en général plusieurs années) permettait de déloger les squatteurs. Mais comme le dit Sludge, ça ne sera pas éternel, ça c'est clair, mieux vaut avoir un pied-à-terre.
=>Not For Human<=

On ne peut être fier que de ce qu'on a choisi

  Répondre
#6
T'as tout bon Strato sauf que des fois malheureusement les flics s'en contre-carrent de la procédure. Ca arrive surtout depuis un certain président. Mais ça reste rare heureusement. Le meilleur moyen d'éviter ça est de ne pas leur laisser la possibilité d'entrer, d'être nombreux, bien barricadé et de leur faire savoir clairement que vous connaissez vos droits. En gros si c'est dans un lieu qui est sûr d'être découvert il vaut mieux se dénoncer soi-même direct pour lancer la procédure légale en évitant l'expulsion musclée.

Et ici les procédures d'expulsions sont plutôt de l'ordre de 6 mois - 2 ans.
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
  Répondre
#7
Salut futur jeune délinquant, avant de t'installer dans ton manoir (go for it, au pire si les flics se ramènent file fissa... et les premiers jours, essaie de ne pas te faire remarquer - pas de lumières trop vives, tout ça), installe-toi déjà ici en te présentant dans le topic approprié. Welcome.
"I've always considered writing the most hateful kind of work. I suspect it's a bit like fucking, which is only fun for amateurs. Old whores don't do much giggling." (H.S. Thompson)
  Répondre
#8
Salut à toi ami squatteur!

Bon, je connais un peu les procédures ici en Belgique, mais comme je ne pense pas que ce soit les mêmes là où tu vis, je n'ai pas grand chose à t'apprendre de ce côté-là. Juste j'te souhaite bonne chance dans ton initiative Big Grin
  Répondre
#9
Mouai... bon de tout façon je vais le tenter. mon crane est à l’épreuve des violences policières. et j'ai cru comprendre que je ne risquais pas grand choses de tout façon.... mais encore une chose emplis mon moi de doute... puis-je arranguer à la maréchaussée venus m'estourbir, que le lieu dans lequel je squat est ma résidence principale, alors que j'ai déjà un appart....
  Répondre
#10
Question judiciaire technique à laquelle je ne saurai pas répondre. Le truc que j'oubliais un peu, c'est que si tu te lances dans une procédure tu t'exposes à une amende. Les squatteurs habituels n'ont pas ce problème car ils sont insolvables, mais c'est peut-être pas ton cas. Tu pourrais résoudre ces deux problèmes en ne squattant pas ta maison seul.
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
  Répondre
#11
Lotre a écrit :Tu pourrais résoudre ces deux problèmes en ne squattant pas ta maison seul.


Une demande désespéré? tu entend les huissiers gratter à ta porte?

Plus sérieusement,

effectivement, c'est une bonne idée, et puis le squat, sans le coté collectifs, ça doit être un peu tristouille...
  Répondre
#12
Nan, j'ai failli préciser, je disais pas ça pour moi ^^ malgré ce que j'ai dis plus haut.
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Peut-on vraiment arrêter ? HibouMechant 45 1,654 26/04/2019 02:01
Dernier message: Mr Sandman
  Dépénalisation du canabis en france ? Peut être Cookies 0 386 11/11/2016 21:46
Dernier message: Cookies
  A-t-on le droit SexyPanda 19 794 06/06/2016 18:50
Dernier message: Sludge
  Les crs et le droit d'expression passemoilebedo 10 1,035 30/04/2012 17:25
Dernier message: Shaman_fred
  Du droit de la drogue. 1943737629E9 1 772 07/03/2012 14:52
Dernier message: 5tr4t0
  La vérité est-elle toujours bonne ? Peut-on parler de tout ? Neurosponge 53 3,003 22/04/2010 21:17
Dernier message: Manitoubas
  Pont Saint-Esprit arrosé de LSD ????. 2 690 11/03/2010 22:15
Dernier message: MelloTrip
  La codéine, peut-elle produire une sortie hors du corps ? Hofmann_Power 27 3,995 28/03/2009 17:34
Dernier message: phatass
  Un petit peu de pub peut pas faire de mal Telico 10 2,136 30/07/2008 23:20
Dernier message: Quetzal
  le droit de savoir... narcotiK 31 8,073 16/01/2008 15:21
Dernier message: Horrigan

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)