S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Petit thread du bad trip

#61
Holz a écrit :
ça va peut être vous paraître stupide que je pose cette question mais il y aurait-il un moyen de faire un simple travail sur moi même avant le trip pour mieux me connaitre afin de me respecter, respecter la molécule et voyager serein ? Car justement, avec toute ma modestie, je ne pense pas me connaitre (et pas grand monde doivent ce connaître). du yoga ? ou autre ? (pour ce qui s'implique la dedans ^^)

Le setting, je suis ultra-safe. 3 bon pote, un endroit frappe, 2 sitters, la total Wink



je vais te donnée ma façon de fonctionné , même si j'ai déjà eu des badTR ils était à chaque fois due à un dosage trop lourd ,
en 1er je prépare ma journée genre pas de stress inutile , je fait tout ce que je devais faire avant le moment de la prise de substance
je choisie un lieu familier des amis avec qui je sais que quoi qu'il arrive ou quoi qu'il se passe seront capable de géré de façon humaine et aussi de te laisse t'exploré sans te reluqué toute les 5 min
Techniquement faut éviter de triplé seul on sais jamais ! même moi qui sais géré un bad trip seul à force d'expérience j'évite ; ou alors je prend une petite dose pour évité de partir trop loin .
un demi buvard (LSD) si je suis seul me suffit , je m'install dans un endroit familier sécurisé ou je suis à l'aise ou personne viendra ... , puis je me laisse aller dans mes pensé je préfère le LSD pour cela , automatiquement tu arriveras à toi même car si tu est pas distrait par des élément extérieur , tous iras vers ta personne , dans cette façon de travaillé son esprit y a plusieurs chose à savoir :

Le bon est toujours = au mauvais << une caresse de ton subconscient te fileras une baffe juste après >>
chaque réponse appelle une autre question qui comme réponse te feras sourire ou le contraire mais la réponse appelle encore d'autre questions...
quand tu trip pour te rechercher tu doit vaincre tes demons , tu verras tes vices , tes mauvaise habitudes , des douleurs à certain endroit de ton corp , aussi tes valeurs , tes peurs , tes incertitude et surtout tes regrets...
tu tourne en boucle sur des sentiments qui te laisserons à jamais légèrement différent qu'avant
je dit toujours le trip c'est un peut sado, il te fait du biens mais ils te fait aussi soufrir
puis je pense que personne ne se connait réellement on évolue on essai de découvrir ce que cache notre personalité mais la conscience avance plus vite que la découverte
néanmoins certain règle des problème d'autre dépose des brevets .... d'autre déclare des maladies mental tout ça grace à la mère supérieur ( c'est le nom que je donne à la rencontre avec son esprit)
tout ce que je peut dire sur la découverte de son esprit à ce jour , c'est que ça m'a beaucoup apporté mais que ça à changé à jamais le regard que j'ai sur la vie , pour moi ça à été positif pour le moment .
#62
Citation :Le bon est toujours = au mauvais << une caresse de ton subconscient te fileras une baffe juste après >>
chaque réponse appelle une autre question qui comme réponse te feras sourire ou le contraire mais la réponse appelle encore d'autre questions...
quand tu trip pour te rechercher tu doit vaincre tes demons , tu verras tes vices , tes mauvaise habitudes , des douleurs à certain endroit de ton corp , aussi tes valeurs , tes peurs , tes incertitude et surtout tes regrets...
tu tourne en boucle sur des sentiments qui te laisserons à jamais légèrement différent qu'avant
je dit toujours le trip c'est un peut sado, il te fait du biens mais ils te fait aussi soufrir

Qu'est-ce qu'il faut pas lire....Je n'en es jamais pris, certes. Mais entendre ça me sidère......"Une caresse te fileras une baffe après."
Si tu te drogue pour te taper des séquences de bad, oui tu es maso. Sinon tu as déjà essayer de juste bien tripper pour une bonne perche, belle, propre, sans souffrir. Je sais pas si tu as des psychoses ou autre mais si tu te tapent systématiquement des mauvaise claques (de toi même) après des moments appréciables. C'est quoi le sens. tu ne fais pas confiance au moment appréciable pour juste les appréciés ? et ne pas les cassés avec un autre toi intérieur. me dire que prendre du LSD est du masochisme....

Certes, ça arrivera, quelque fois de manière random etc... Mais dans ton texte j'ai retenu ça
Citation :quand tu trip pour te rechercher tu doit vaincre tes demons , tu verras tes vices , tes mauvaise habitudes , des douleurs à certain endroit de ton corp , aussi tes valeurs , tes peurs , tes incertitude et surtout tes regrets...
Citation :je dit toujours le trip c'est un peut sado

Si tu ne vois que ça, arrête juste de te droguer. Beaucoup de report ou de "témoignage" d'ami ou de personne se découvre en se posant des questions sans FORCEMENT souffrir, tu ne fais pas la paix avec toi même ? tu peux pas faire des constat sans te faire souffrir. Ça te persécute de te découvrir toi ? Bref, ça me démoralise pour toi d'entendre ça. tante de bien percher peut être et après édit ton texte en disant que l'on voit des belles choses, qu'on rigole sur soi même, que l'on rentre en transe, que l'on perd le contrôle agréablement et que la paix avec soi même est magnifique"

Même si je n'en est pas pris. D'un point de vue théorique, je me suis TROP informer (vraiment trop ahah) pour que quelqu'un me définissent le LSD comme ça.
#63
Tu auras beau être informé au maximum, on aura beau te raconter 1000 trips, tu ne l'auras toujours pas vécu. Or un trip ça se vit avant tout.

Et oui, les psychédéliques sont neutres énergétiquement parlant : ça ne t'enverra ni dans le positif ni dans le négatif, mais multipliera les potentialités. Donc si tu penches vers le négatif ça te renverra du négatif, et inversement.


[Image: Yin_yang.png]
Bienvenu sur psychonaut.com, forum d'auto-support dédié au psychédélisme et à la RDR (Réduction Des Risques) liés à l'usage de drogues.
Pour les nouveaux membres, venez vous présenter >ici< ! Vous trouverez les règles du forum >là<.

>[Erowid : plantes et molécules psychoactives] >[NeuroSoup : about harm reduction on drug use and psychedelism]
>[Technoplus : association RDR dans le mouvement techno] >[Scamlogs : vérifiez vos shops]
>[Mes trips reports] >[A propos du bad trip] >[Dessins] >[Dépression, dépendances, hôpital psychiatrique et régénération]
#64
Je suis d'accord que ça peut arriver, je le conçois parfaitement. Mais de la a parler de masochisme est stupide, je compte la prendre dans une optique de bon trip avec mes amis et me dire que tout ira bien. Quand j'ai finis de le lire. limite il ne donne pas envie. On est pas OBLIGATOIREMENT confronter a des vices, démons, enfer, mort, satan, les douleurs, les mauvaises choses. Je veux juste profiter du moment. je ""sais"" que tout est 50/50 avec cette drogue, mais il aurait pu également parler des bonnes choses. Je sais pas comment se passe ces trips mais si son optique en la prenant est "je vais aller bien mais souffrir". moi je me dirais "bon voyage a moi même".
#65
Je pense quand même que si on est curieux de tripper, ça n'est pas un trip neutre, c'est un potentiel d'éclate totale et peut-être l'occasion d'avancer en apprenant sur soi. Le "bad" n'est pas un mal nécessaire, c'est quelque chose qu'il vaut mieux éviter. Mais si ça arrive, autant en tirer le meilleur.

Après la plupart des trips psychédéliques, et notamment avec l'acide, je trouve que ce n'est pas tout rose, il y a une part de "combat". Mais ce n'est pas nécessairement douloureux.

La première fois que j'ai bien trippé au LSD, j'ai trouvé cet aspect excitant.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#66
Merci Sludge,

parce que dire
Citation :Tu auras beau être informé au maximum, on aura beau te raconter 1000 trips, tu ne l'auras toujours pas vécu.

Si je veux exprimer mon point de vue purement THÉORIQUE (!), vivre le "trip" n'entre pas comme argument... Si il le prend comme une "souffrance". faut qu'il arrête. c'est juste de la logique. je peux pas m'exprimer parce que j'en est pas pris mais on laisse des tripper dire des "absurdités" (me chercher ne revient pas a me faire souffrir) ce relève de la logique.
#67
Sludge a écrit :
Je pense quand même que si on est curieux de tripper, ça n'est pas un trip neutre


Jamais dit que les trips étaient neutres.

Et si pour "toi" (au sens large) la vie est un combat, un trip le sera tout autant.
Bienvenu sur psychonaut.com, forum d'auto-support dédié au psychédélisme et à la RDR (Réduction Des Risques) liés à l'usage de drogues.
Pour les nouveaux membres, venez vous présenter >ici< ! Vous trouverez les règles du forum >là<.

>[Erowid : plantes et molécules psychoactives] >[NeuroSoup : about harm reduction on drug use and psychedelism]
>[Technoplus : association RDR dans le mouvement techno] >[Scamlogs : vérifiez vos shops]
>[Mes trips reports] >[A propos du bad trip] >[Dessins] >[Dépression, dépendances, hôpital psychiatrique et régénération]
#68
C'est vrai je t'avais mal lu. J'ai imaginé le terme neutre comme je l'emploie pour la Salvia Divinorum, où pour ma part il y a absence totale d'euphorie. Alors qu'avec l'acide, si j'ai géré le set&setting, il y a une euphorie infinie qui peut sortir de moi.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#69
Moi je plussoie totalement Espritducorps.


Je veux dire, pour parler concrètement. S'taper un trip a l'acide c'est un peu du fistfucking avec rarement des préliminaires. Fin.
Citation :Le bon est toujours = au mauvais << une caresse de ton subconscient te fileras une baffe juste après >>
chaque réponse appelle une autre question qui comme réponse te feras sourire ou le contraire mais la réponse appelle encore d'autre questions...
quand tu trip pour te rechercher tu doit vaincre tes demons , tu verras tes vices , tes mauvaise habitudes , des douleurs à certain endroit de ton corp , aussi tes valeurs , tes peurs , tes incertitude et surtout tes regrets...
tu tourne en boucle sur des sentiments qui te laisserons à jamais légèrement différent qu'avant
je dit toujours le trip c'est un peut sado, il te fait du biens mais ils te fait aussi soufrir
Citation :Qu'est-ce qu'il faut pas lire....Je n'en es jamais pris, certes. Mais entendre ça me sidère......"Une caresse te fileras une baffe après."
Si tu te drogue pour te taper des séquences de bad, oui tu es maso. Sinon tu as déjà essayer de juste bien tripper pour une bonne perche, belle, propre, sans souffrir. Je sais pas si tu as des psychoses ou autre mais si tu te tapent systématiquement des mauvaise claques (de toi même) après des moments appréciables. C'est quoi le sens. tu ne fais pas confiance au moment appréciable pour juste les appréciés ? et ne pas les cassés avec un autre toi intérieur. me dire que prendre du LSD est du masochisme....

Certes, ça arrivera, quelque fois de manière random etc...


Je veux dire que oui tu ne connais pas le trip. Et j'veux dire quand t'es à balle de trip tu te prends des revers d'euphorie, des retours de doute. Kiffer un instant présent dans une situation bien particulière pourra autant te procurer de joie, que de peine. Et surtout quand tu es dans la recherche de toi même ou je ne sais pas quoi.

Se découvrir, c'est aussi accepter des choses que tu refoulais plus ou moins. Ca peut être aussi se décevoir.

Et oui pour moi, la première image qui me vient en tête c'est le sadomasochisme quoi. Car à part en S&S ultra calibré où tu vois personnes d'autres bah l'acide ça t' esmacule et t'es tout nu quoi.
Et tu kiff, oui.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#70
Up ! Ajout d'une foule de liens. Sticky ?
Bienvenu sur psychonaut.com, forum d'auto-support dédié au psychédélisme et à la RDR (Réduction Des Risques) liés à l'usage de drogues.
Pour les nouveaux membres, venez vous présenter >ici< ! Vous trouverez les règles du forum >là<.

>[Erowid : plantes et molécules psychoactives] >[NeuroSoup : about harm reduction on drug use and psychedelism]
>[Technoplus : association RDR dans le mouvement techno] >[Scamlogs : vérifiez vos shops]
>[Mes trips reports] >[A propos du bad trip] >[Dessins] >[Dépression, dépendances, hôpital psychiatrique et régénération]
#71
Oui? C'est déjà un sticky :ninja: Big Grin
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#72
Ce fut rapide ! Big Grin
Bienvenu sur psychonaut.com, forum d'auto-support dédié au psychédélisme et à la RDR (Réduction Des Risques) liés à l'usage de drogues.
Pour les nouveaux membres, venez vous présenter >ici< ! Vous trouverez les règles du forum >là<.

>[Erowid : plantes et molécules psychoactives] >[NeuroSoup : about harm reduction on drug use and psychedelism]
>[Technoplus : association RDR dans le mouvement techno] >[Scamlogs : vérifiez vos shops]
>[Mes trips reports] >[A propos du bad trip] >[Dessins] >[Dépression, dépendances, hôpital psychiatrique et régénération]
#73
Un "petit" truc simple pour aider un bad-trippé (ou toute personne anxieuse/angoissée/désorientée que l'on a en face de soi): parler de façon positive, c'est à dire en employant des mots positifs et sans utiliser de négation.
Pourquoi ? parce que notre inconscient n'entend pas la négation, notre cerveau est programmé positif !

Exemple : si je vous dis "ne pensez pas à une grenouille verte ! ", vous allez quand même imaginez une grenouille verte.
Quand on dit à un enfant "ne cours pas si vite", il va accéléré le pas MAIS on a beaucoup plus de chance de le faire ralentir si on lui suggère de "marcher lentement".
Si on dit à quelqu'un "ne t'inquiète pas", son cerveau va zappé la négation et il retient le mot "inquiète" (et attention à la boucle !) Idem pour "il n'y a pas de problème", "no soucy" etc...etc...

Petit tour d'horizon des mots/expressions positives :
-"relaxe", "reste tranquille","rassure-toi !", "détend-toi", "tout va bien", "c'est ok!", "tu gères", "reste zen"...

C'est une "astuce" toute simple, pourtant, ça demande une petite "gymnastique" de l'esprit.

On peut renforcer/appuyer les mots par un paralangage positif.
"Rien n'arrête un peuple qui danse !!"
"L'esprit c'est comme un parachute, il ne fonctionne que s'il est ouvert !!"
#74
Ca ce sont d'excellents conseils, c'est vrai que le choix des mots employés est primordial, surtout pour ne pas enfermer l'autre dans une parano (effectivement, les mots "inquiète" et tout, ça passe mal..).

Pour aider les autres je dirais..

Lui rappeler que ce qu'il vit n'est pas sa réalité de tous les jours, les gens ont tendance à l'oublier et juste un "t'inquiètes ce n'est pas la réalité ça, et tu vas finir par y retourner d'ici peu" mieux formulé que ça peut avoir beaucoup d'effets.
Changer la musique s'il y en a et si c'est possible. Ca fait tout.

Et je lisais un thread sur reddit j'crois sur des conseils pour une première à l'acide et j'ai lu cette phrase qui m'a interpellé, pas pu vérifier encore mais j'en ferai l'expérience si je vois quelqu'un de tout déstabilisé : "if you want something but you don't know what it is, it's probably water".

Et surtout, y croire, qu'on va aider l'autre. Ne pas paniquer, essayer d'être fort pour deux. Si l'autre voit que vous doutez de lui ou de vous, il ne va que plus paniquer.
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
#75
C'est un topic qui fait beaucoup de bien a lire, c'est bien présenté, et ça permet de comprendre un peu mieux. Un week-end on a enchaîner un marathon avec un ami, sans dormir 48 heures, et une conso clairement pas raisonnable, au final, black-out sur toute une soirée, des bribes de souvenir, pas flatteur. Résultat, les jours qui ont suivis, le mal être et surtout la honte, la honte de l'image qu'on a renvoyer aux autres, et surtout de ce qu'on s'est fait subir a soit même. J'ai eu du mal a l'accepter, d'avoir étais comme ça, et ce topic permet de relativiser pas mal la chose. Donc, merci pour ça Smile
#76
Super Thread, que toute personne devrait lire avant de prendre quoi que ce soit.
Effectivement, le fait de se dire que c'est juste passager et que quoi qu'il advienne ca va pas tarder a revenir a la normale change TOUT ( encore faut-il se persuader qu'on restera pas perché, ce qui est pas toujours evident ( cf: mon premier trip x)).
Pour le fait que l'inconscient n'assimile pas la négation j'en savais rien, et c'est plutot bon a savoir lorsque qu'on aide quelqu'un en plein bad trip, j'essayerai a l'occasion Wink.
Merci pour votre boulot
"The quiter you become, the more you are able to hear"
#77
Il y a bad trip et bad trip non ?

Je n'ai jamais eu de véritable bad trip au LSD, sauf une fois où j'ai passé un sale moment mais était-ce véritablement un bad trip ? Si je m'en remets au post initial, j'étais angoissé, désespéré, en panique, confus et prisonnier d'une logique implacable qui me semblait impossible à contredire (c'est comme ça, je n'ai pas le choix, je ne peux rien y faire...) et pour finir en colère donc ça y ressemble.
La logique c'était que j'étais à la fois dans le passé, le présent et le futur, que j'avais tout vécu encore et encore depuis l'origine du monde qui se répète pour se justifier lui-même. L'existence me force à vivre et mourir (en oubliant) en boucle et à tout expérimenter, il n'y a aucun échappatoire :paranoid:. Je ne suis pas un privilégié ni un oublié mais simplement un pion dans l'univers qui expérimente autant de souffrance que de plaisir ni plus ni moins.

Lorsque cette "logique" m'a percuté, j'étais complètement désemparé. Je me suis dit "tiens c'est ça la véritable humilité". J'ai eu l'impression que tous mes efforts jusqu'ici étaient vains, j'hallucinais et je voyais tous les pires moments de ma vie revenir dans le futur, tout ce que j'avais entreprit n'avait servi à rien. Plus rien n'avait d'intérêt. La curiosité et la surprise sont de simples oublis, ils sont faux. Et dans toute cette logique, il n'y a rien que je puisse faire pour changer cela.
J'ai beau avoir essayé de positiver, "Mais si la vie sert à quelque chose !", "Tente quand même la vie et tu verras bien tu pourrais être surpris", "Ce sont les effets de la drogue, garde courage !" je crois que ça a empiré les choses. Ca justifiait encore plus ce que je pensais, ça alimentait le truc (si je tente de positiver c'est bien pour continuer à me faire malmener par l'existence).

Je suis "sorti" de cette logique par deux façons, la première ça a été d'accepter dans un premier temps. Je me suis dit "D'accord, en admettant que ce soit vrai, en quoi c'est mal ?". J'ai essayé de digérer l'idée et d'être plus humble au lieu de combattre la logique. Enfin j'ai relativisé ce que j'avais pensé, je ne pouvais pas être sûr que c'était la vérité étant donné que je fais moi-même parti de l'existence (je ne peux pas être à la fois juge et partie).

En y repensant, je dirais que c'était plus une leçon d'humilité qu'un bad trip.
#78
perso les bad trips ça me fait rigoler .bon ok je suis mort flippé sur le moment mais c'est un peux comme regarder un film d'horreur.(souviens d'une free ou j'étais tétanisé au sol persuadé qu'une araignée géante s'apprêtait à me bouffer le cerveaux vivant mais des potes sont venus me tirer de la ou j'étais et mon fait la fête pour que je reprenne mes esprits....franchement j'ai trouvé ça super cool.

Pars contre les descentes je gère pas du tout!

Evidement ça fait partie du trip la descente et plus jeunes je me forçait à en vivre chaque seconde de désespoir mais ça m'a laissé des séquelles psychologique dont je ne me remettrais jamais. Dorénavant je prend des calmants et des somnifères et je zap la descente. Honnêtement un chaman me prendrait pour une petite bite mais j'ai eux ma dose d'état dépressif et de nausée. Et comme en générale tous ceux qui prennent avec moi dorment pendant la descente je ne me sent plus coupable de ne pas vivre le calvaire pour profiter de tout les enseignements du trip. Besoin de positif dans ma life merde!

j'ai l'impression que vous criez aux bads à la moindre angoisse...les champis comme le lsd ca monte et ca descend ...normale qu'on aient des petit passages à vide voir quelques angoisses après avoir rigolé pendant 2 heures ou avoir découvert les secret caché de l'univers.
#79
Et les boucles on en parle.

Ma première sous LSD, j'ai bouclé bouclé bouclé... on perdait la mémoire immédiate à balle, on savait pas ce qu'on disait, on parlait tout seuls, on se perdait, on recommencait... on a essayé de se calmer, d'ailleurs après avoir compris qu'on bouclait à mort j'étais super serein en vrai, et pourtant j'ai continué à boucler et boucler!! pendant bien une heure et demi... et là le trip est descendu progressivement, mais comme si j'étais plus perché quoi, c'était devenu tellement calme d'un coup! le plateau à duré seulement 3-4h dont presque la moitié à rester keblo! c'était bizarre... mais on a vu trop grand. Je devrai en faire une histoire détaillée pasque j'aimerai comprendre un poil plus, je pense que j'ai juste fait un bad/boucle, mais de ce que je peux lire ici et là, c'est pas ce genre de boucle qu'on fait d'habitude (je parle notamment de la perte de mémoire totale toutes les 2sec et aussi du coup la perte de repère limite, etc). J'ai déjà eu des trucs similaires avec la md (des fois un peu plus poussé que d'autre), on sait plus ce qu'on raconte etc mais là, là c'était tendu mdr
Arf
We live for the Music
#80
Petit up de ce topic.

Il y a de ça plusieurs mois j'avais préparé une sorte de petit "guide du bad-trip" (histoire de savoir comment l'éviter, le gérer et le digérer). C'était pour pouvoir donner quelque chose de synthétique et assez complet à mes ami-e-s qui ne sont pas forcément tous au courant des pratiques de RdR. Le fait qu'il soit court permet que chacun puisse le lire sans y passer des plombes (avant la perche) et, la partie "pendant" avec les astuces pour gérer un bad-trip, peut faire office de "mémo" pour la personne qui sitte (ou la personne perchée si tant est qu'elle soit capable de lire ^^).

Étant donné que j'ai trouvé énormément de bons conseils sur ce topic, je me suis dis que la moindre des choses était d'au moins partager avec vous ce fameux guide Smile. Alors il est loin d'être parfait hein. Je l'ai fait en une semaine histoire qu'il soit prêt pour une grosse soirée que mes ami-e-s organisaient, et mine de rien, trouver les infos, les lire, les trier, les organiser, etc, ça prend du temps ^^. Visuellement du coup c'est pas trop ça non plus. Open Office c'est pas le pied... Dans l'idéal une mise en page InDesign aurait été top.

Si vous avez des remarques ou suggestions pour l'améliorer, n'hésitez surtout pas ! Je le mets à disposition dans son format .odt donc vous pouvez tout à fait vous en servir comme vous voulez pour ensuite le pimper / le faire tourner à des gens autours de vous Wink.

Guide à télécharger ICI (j'ai essayé de l'ajouter en PJ au post, mais j'suis pas douée, ça fonctionne pas...)

Mes autres sources : Techno+, Asud, [URL="http://www.modusvivendi-be.org/spip.php?article16"]Modus Vivendi
[/URL]
#81
Voici un extrait de The Psychedelic Experience: A Manual Based on the Tibetan Book of the Dead  De Leary J'aime bien avoir ces extraits  avec moi sous psychédélique

Voici une liste des sensations physiques les plus courantes : 


1. Pression corporelle, que les Tibétains appellent "enfoncement de la terre dans l'eau" ; 

2. Froid moite, suivi d'une chaleur fébrile, que les Tibétains appellent "enfoncement de l'eau dans le feu" ;

 3. Désintégration du corps ou soufflage des atomes, appelé "enfoncement du feu dans l'air" ; 

4. Pression sur la tête et les oreilles, ce que les Américains appellent le lancement de fusées dans l'espace ;

 5. Picotements dans les extrémités ; 

6. Sentiment que le corps fond ou coule comme de la cire ; 

7. Nausées ; 

8. Tremblements ou secousses, commençant dans les régions pelviennes et s'étendant vers le haut du torse. 

Ces réactions physiques doivent être reconnues comme des signes annonciateurs de transcendance. Évitez de les traiter comme des symptômes de maladie, acceptez-les, fusionnez avec elles, appréciez-les. 


De légères nausées surviennent souvent avec l'ingestion de graines de morning-glory ou de peyotl, rarement avec la mescaline et rarement avec le LSD ou la psilocybine. Si le sujet ressent des messages gastriques, ils doivent être salués comme un signe que la conscience se déplace dans le corps. Les symptômes sont mentaux ; l'esprit contrôle la sensation, et le sujet doit se fondre dans la sensation, la vivre pleinement, l'apprécier et, l'ayant appréciée, laisser la conscience passer à la phase suivante. Il est généralement plus naturel de laisser la conscience rester dans le corps - l'attention du sujet peut se déplacer de l'estomac et se concentrer sur la respiration, les battements du cœur. 

Une autre impasse est l'imposition de jeux de symptômes physiques sur le flux biologique. Les nouvelles sensations somatiques peuvent être interprétées comme des symptômes. Si elle est nouvelle, elle doit être mauvaise. Tout organe du corps peut être choisi comme foyer de la "maladie". Les personnes dont l'attente première lors de la prise d'une substance psychédélique est médicale, sont particulièrement susceptibles de tomber dans ce piège. Les médecins sont, en effet, extrêmement enclins et peuvent imaginer des maladies colorées et des attaques fatales. 

Tout d'abord, fermez les yeux. Allongez-vous sur le ventre et laissez votre corps s'enfoncer dans le sol, se fondre dans l'environnement. Sentez les bords durs et carrés de votre corps s'assouplir et commencer à se déplacer dans le flux sanguin. Laissez le rythme de la respiration se transformer en flux de marée. Le contact corporel est probablement la méthode la plus efficace pour adoucir les surfaces durcies. Ne bougez pas. Pas de jeux corporels. Un contact physique étroit avec une autre personne entraîne invariablement l'unité du flux de feu. Votre sang commence à couler dans le corps de l'autre. Sa respiration se déverse dans vos poumons. Vous dérivez tous les deux le long de la rivière capillaire. 

Attentes médicales. Certains sujets mal préparés imposent inconsciemment un modèle médical à l'expérience. Ils recherchent les symptômes, interprètent chaque nouvelle sensation en termes de maladie/santé, placent le guide dans un rôle de médecin et, si l'anxiété se développe, exigent une renaissance chimique - c'est-à-dire des tranquillisants. On entend parfois parler de séances occasionnelles, mal planifiées, non guidées, qui se terminent par une demande d'hospitalisation du sujet, etc. C'est encore plus problématique si le guide utilise un modèle médical, surveille les symptômes et garde l'hospitalisation à l'esprit pour se protéger.

[Image: AB57D3BD-7CF5-46D8-ABEE-7DC71CE83C59.jpeg]


Avoir des amis (trip sitter) qui répondent à ces questions quand on se sent mal peut être efficace contre les débuts d'angoisse qui peuvent mal tourner .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#82
Confused le bad c'est le "Grand Bugre"
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste


Topics apparemment similaires...
  Petit guide RdR du festivalier Cookies 9 858 02/09/2018 16:20
Dernier message: Cookies
  Petit tutoriel pour contrôler votre consommation avec Excel. OhMonDupieux 19 2,309 03/06/2016 17:57
Dernier message: Óðinn



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.