S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


O-DSMT et syndrome sérontoninergique

#1
Bonjour à tous,

Je me permets de poster ce jour car n'ayant pas trouver réponse à mes questions suite à des recherches, je m'interroge.

Je viens de recevoir des pilules d' O-DSMT dosées à 50 mg, un synthétique du Tramadol. De base, je n'ai trouvé que peu de TR et d'informations sur cette molécule. Comme un noob, j'ai fait des recherches approfondies après avoir commandé, et j'ai découvert qu'outre les effets des opiacés, le Tramadol avait un effet sur la sérotonine.

Première question : l'O-DSMT a-t-il ces mêmes effets sur la sérotonine? (Pas trouvé de réponse sur internet)

Deuxième question : Si en effet l'O-DSMT a ces mêmes effets, risque-je un syndrome sérotoninergique en association avec de la Quétiapine, que je prends à doses modérées voire faibles (150 mg LP) pour contrer mon insomnie chronique? 

Sachant, de plus, que j'ai pris régulièrement en 2014/2015 de la codéine à "forte dose", je pense que je peux indiquer le nom du médoc vu qu'il n'est plus en vite libre : je prenais deux boîte de Néo*****n par prise. Puis sevré 1 ans et demi à la bupré.

Voilà, je pense que j'ai indiqué tous les inconnues à l'équation.

Merci par avance aux personnes qui me répondront Wink

Thomas.
#2
Yop, aucune idée de si l'O-DSMT agit sur la sérotonine.
Par contre, concernant l'interaction avec la quietapine, je pense qu'il n'y a pas à s'en faire côté syndrome sérotoninergique. En effet, la quietapine à faible dose agit principalement comme anti-histaminique (https://en.wikipedia.org/wiki/Quetiapine#Pharmacology). À dose plus forte, elle est un antagoniste de certains récepteurs sérotoninergiques, et non un agoniste, alors si ça devait interagir avec le tramadol ou ses métabolites, ce serait plutôt en bloquant certains de leurs effets.
Le seul souci que je vois avec cette interaction, c'est que les deux produits ont un effet dépressant. Tu risques dont de te retrouver plus stone que prévu.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#3
Super, merci pour ta réponse rapide Smile
#4
De souvenir, l'O-DSMT n'agit pas tout à fait pareil, il a une activité de recapture de la noradrénaline  alors que le tramadol provoque en plus la recapture de la sérotonine (l'O-DSMT est son métabolite).

Cependant, dans les effets secondaires de la quietapine :

"Des précautions sont nécessaires en cas de prédisposition à l'hypotension orthostatique, de troubles du rythme cardiaque, de rétention urinaire, d'adénome de la prostate, de glaucome à angle fermé, d'antécédent d'épilepsie, d'apnée du sommeil, de diabète, de maladie du foie, de constipation grave..."

https://eurekasante.vidal.fr/medicaments...ANDOZ.html

L'O-DSMT peut induire des troubles cardiaques, de la constipation, des apnées du sommeil et probablement abaisser le seuil épileptogène. Selon moi, ça fait donc pas mal de risques à combiner les deux.

PS: c'est toujours mieux de se renseigner AVANT de commander Wink
#5
Merci pour ces précisions !

Et oui en effet c'est mieux de renseigner avant, disons que j'ai pensé aux interactions avec mon traitement après... Upside_down
#6
L'O-DSMT est un métabolite du Tramadol présentant surtout un effet opioïde (agit moins comme un IRS).
Par contre en effet je ferais plus gaffe niveau dépression respiratoire, les deux substances peuvent détendre les muscles et l'action myorelaxante peut également agir sur le diaphragme en réduisant le rythme respiratoire pouvant mener à un arrêt.
Après c'est probablement moins dévastateur qu'un mélange GABAergique + opioide genre alcool + morphine ou benzo + Tramadol mais y a quand même des risques. Partir d'une très petite dose d'O-DSMT et augmenter incrementalement en faisant bien attention au niveau de myorelaxation et difficultés respiratoires à chaque palier semble le plus adapté.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#7
Merci snap2, oui je commencerai par de faibles doses et j'arrêterai mon traitement quelques jours avant pour être sûr.
#8
(14/09/2020 17:01)Teuhma a écrit :
Et oui en effet c'est mieux de renseigner avant, disons que j'ai pensé aux interactions avec mon traitement après... Upside_down


Pas grave, le principal c'est d'y avoir pensé avant la prise !

Sinon, juste une question par rapport à ça :

(14/09/2020 13:48)Teuhma a écrit :
Sachant, de plus, que j'ai pris régulièrement en 2014/2015 de la codéine à "forte dose", je pense que je peux indiquer le nom du médoc vu qu'il n'est plus en vite libre : je prenais deux boîte de Néo*****n par prise. Puis sevré 1 ans et demi à la bupré.


Tu as arrêté la bupré aussi ?

Si oui, sachant que tu t'es sevré des opis, es-tu sûr que ce soit une bonne idée de remettre le nez dedans en sachant que tu as accès à une source en ligne (vu la description que tu en fais, je crois voir d'où viennent les comprimés) et donc facile de basculer dans un usage compulsif ?
#9
"Tu as arrêté la bupré aussi ?"

Oui ça fait quelques années. Et j'ai bien pris en compte la dangerosité de reprendre des opis, et je n'ai pas l'intention de dépasser, si j'en prends, 1 prise toutes les deux semaines. Je sais ce que le sevrage fait, donc je n'ai pas envie de revivre ça. Je sais aussi ce que font les effets d'une consommation quotidienne, et là, pas envie de revivre ça non plus Smile

Mais merci de te soucier de ça Smile
#10
Et ouais, c'est clair que quand on est passé par des sevrages et réussi à en sortir, ça calme.

Mais tu a l'air assez lucide sur tout ça, c'est cool !  Smile


Topics apparemment similaires...
  Griffonia + subutex = syndrome seroto (aïe) samothxxx 1 2,752 06/01/2011 21:01
Dernier message: 5tr4t0



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.