S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Nietzsche] Par delà le bien et le mal

#1
Hello.

Qui n'a jamais entendu parler de Nietzsche ? le philosophe qui n'a pas prêté attention à son époque, qui a été publié qu'après sa mort...

Par delà le bien et le mal est une ouvre tortueuse de Nietzsche où il y développe pas mal de ses idées, la psychanalyse de l'humain (c'est ce qu'il fait), le surhomme, le nihilisme des forts, la nation de valeur à toute chose, la trinité "vérités, valeurs, pouvoirs", ce que selon lui il faudrait donner au peuple pour le libérer, critique de la société (de l'époque, mais c'est toujours valable), beaucoup d'antichristianisme, beaucoup de petites phrases qu'il faut retourner plusieurs fois dans sa tête mais tellement justes, à propos des hommes et de notre monde, le déterminisme, avec une vision shopenaurienne, l'éternel retour, bien sûr, idée qui a du tuer pas mal de philosophes, et puis la volonté de puissance, assez honnête ce gars, pour reconnaître que tous les hommes n'aspirent qu'à la puissance. Bref un livre à lire, comme toutes les oeuvres de Nietzsche, quoi qu'il est devenu un peu barré avec "L'Antéchrist" et est mort fou en trippant sur l'inversion des valeurs, j'imagine qu'il a du prendre des champis et qu'il s'est scarifié en jouissant, possible...

Moi ce que je retiens de lui, c'est qu'il était perché, ça c'est sûr, et qu'il a pas du creuser la notion de libre-arbitre, trop matérialiste, il a bafoué ce principe par le déterminisme, quant à son antichristianisme, je pense qu'il a pu voir que l'Eglise détruisait Jesus, non seulement par le symbole de Jesus crucifié mais aussi par la foi négative qu'ils diffusent, il a du tripper hard pour creuser le nihilisme à ce point, il ne s'affirme pas nihiliste mais décrit le nihilisme des forts, si j'ai bien compris, comme le nihilisme des surhommes, ceux qui ont bafoué l'existence, leur propre être et qui se sont détachés moralement de leur ego, et puis pour l'éternel retour bah là il a une vision assez religieuse de la chose, comme si tout était condamné à se reproduire par volonté ou tragédie divine... je crois pas qu'il se soit demandé si l'univers pouvait juste être condamné à revenir dans le même état sans que âme n'en décide.

Pour ma part je crois au libre-arbitre, certes je crois que matériellement les particules de l'univers évoluent de manière cohérente et pas hasardeuse, mais je crois que l'esprit lui a une influence sur la matière, la preuve, on bouge, et je crois pas qu'on soit condamnés à penser de manière logique et cohérente, du coup ça vire aussi les chances que l'éternel retour puisse être avéré, puisque à mon sens rien n'est déterminé. Pour moi l'éternel retour n'est que la succession big bang et big crunch de l'univers, bien que ça n'a pas été prouvé qu'il y avait un univers qui ait fait big crunch avant le big bang...

Voilà, je conseille Nietzsche à tous les trippés qui à un moment dans leur vie ont décidé de se poser, de s'isoler un peu et de réfléchir avec la drogue, parce c'est ce à quoi on tend tôt ou tard devenir le surhomme de Nietzsche quand on prend cette attitude, on finit par vouloir disparaître de toutes nos forces, parfois on en dort plus pendant des jours... après on prend une guitare et on chante la mocheté du monde
#2
Au temps pour moi, je suis persuadé d'avoir lu ça quelque part sur la toile.
Non on interprète pas Nietzsche a sa façon, certes un peu, ça dépend pour quoi, mais autour d'un truc comme "C'est quand notre orgueil vient d'être blessé qu'il est le plus difficile de blesser notre vanité" , ça relève d'un vrai problème sociologique, je pense que c'est ce que Nietzsche voulait dire, un trait que beaucoup d'être humains ont et que je ne partage pas: l'ego intérieur du mec qui se dit invincible toujours fier de lui et qui jamais n'a échoué dans sa vie quoi qu'il ait vécu, le gars fier, qui jamais n'osera tomber, les têtes brûlées, ceux-là sont les faibles.
#3
J'ai récemment acheté "ainsi parlait zaratrouchta" mais la formulation romancée est trop rébarbative. Je cherche un de ses livres qui expose des concepts ou idées sans forme narrative. Pars quel livre me conseilleriez vous de commencer?
#4
Évidemment je conseillerai de commencer Nietzsche disons "dans l'ordre". Après je pense que zapper La naissance de la tragédie n'est pas un drame. Commence avec Humain trop humain, puis Aurore !
« Les Barbares s’entre-regardèrent silencieusement. Ce n’était pas la mort qui les faisait pâlir, mais l’horrible contrainte où ils se trouvaient réduits.
La communauté de leur existence avait établi entre ces hommes des amitiés profondes. Le camp, pour la plupart, remplaçait la patrie ; vivant sans famille, ils reportaient sur un compagnon leur besoin de tendresse, et l’on s’endormait côte à côte, sous le même manteau, à la clarté des étoiles. Puis, dans ce vagabondage perpétuel à travers toutes sortes de pays, de meurtres et d’aventures, il s’était formé d’étranges amours, — unions obscènes aussi sérieuses que des mariages, où le plus fort défendait le plus jeune au milieu des batailles, l’aidait à franchir les précipices, épongeait sur son front la sueur des fièvres, volait pour lui de la nourriture ; et l’autre, enfant ramassé au bord d’une route, puis devenu Mercenaire, payait ce dévouement par mille soins délicats et des complaisances d’épouse. »
#5
ok merci
#6
Ce bon vieux Nietzsche ... c'est quand un homme touche au suprême qu'on lui enlève les capacités d'en être à nouveau un.
Tout est une question de point de vue.
#7
J'ai acheté ce livre il y a quelques temps mais après quelques pages, j'ai eu du mal à accrocher ^^ Le plus souvent je lis pour me détendre mais Nietzsche faut quand même s'accrocher un peu si on espère saisir ses propos.. ce livre vaut-il vraiment le coup ? ^^




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.