S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Macron veut organiser un grand "débat" sur les drogues

#1
Ca me semblait assez tristement important pour relayer

krakra a écrit :
https://www.lemonde.fr/politique/articl … 23448.html
Le Monde - retour à la une

Sécurité : Macron défend son bilan et veut lancer un « grand débat » sur la consommation de drogue
Après la décision de la Cour de cassation dans le meurtre de Sarah Halimi, le chef de l’Etat a également dit souhaiter un changement de la loi sur la question de la prise de stupéfiants et de l’irresponsabilité pénale.
Le Monde avec AFP et Reuters
Publié hier à 21h44, mis à jour hier à 23h32
Temps de Lecture 5 min.

Emmanuel Macron promet de tenir son objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat, ainsi « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception »
Emmanuel Macron promet de tenir son objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat, ainsi « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception » SEBASTIEN BOZON / AFP
Dans un entretien au Figaro, à la veille d’un déplacement à Montpellier sur le thème de la sécurité du quotidien, Emmanuel Macron qui dit « se battre pour le droit à une vie paisible », défend son bilan au moment où la France « doit faire face à une forte augmentation des violences sur les personnes, qui visent tout particulièrement les détenteurs de l’autorité ». Il promet de « faire reculer la délinquance partout ».
Plus de « bleu sur le terrain » en 2022 qu’en 2017
Emmanuel Macron promet de tenir son objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat, ainsi « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception ».
« Chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017. Ça rassure les gens, ça dissuade les délinquants », déclare le chef de l’Etat dans cet entretien.
Il annonce aussi la création à Montpellier d’une « forme d’école de guerre avec de la formation continue » pour les policiers ainsi que la modernisation de leur uniforme et le remplacement de la casquette par un calot. Dans cette académie de police, les policiers effectueront des formations de trois à six mois tout au long de leur parcours.
Expliquant qu’il fallait prendre le temps de former, le chef de l’Etat précise « qu’aujourd’hui 4 508 policiers et 1 706 gendarmes ont déjà été recrutés, soit 6 214 membres des forces de l’ordre ». « Nous aurons en complément, dès cette année, 2 000 policiers et gendarmes de plus. Et parmi ces nouveaux policiers, l’essentiel iront directement en sécurité publique, c’est-à-dire sur la voie publique. »
« Nous irons au bout du bout de ce plan des 10 000 », a-t-il martelé. Il a aussi confirmé, comme prévu par la loi « sécurité globale », la création d’une réserve de 30 000 hommes dans la police. Emmanuel Macron réitère sa promesse de renouveler 50 % du parc automobile de la police.
Soutien aux forces de l’ordre
Le chef de l’Etat est revenu sur les « violences policières », expression qu’il avait utilisée en décembre mais pour la contredire aussitôt. « Il n’y a pas de violence systémique de la police, c’est faux ; il n’y a pas de racisme systémique de la police, c’est faux, pas plus qu’il n’y en a dans la gendarmerie ou au sein de l’Etat », a-t-il dit. Mais il a répété que le contrôle au faciès était une réalité.
Il a enfin exprimé son soutien aux policiers attaqués, en particulier ceux de Viry-Châtillon, brûlés par un groupe d’assaillant en 2016. Il a refusé de commenter le verdict d’appel, qui a abouti dimanche à cinq condamnations et huit acquittements. « Les actes commis sont ignobles et d’une rare cruauté, a-t-il déclaré. Jamais je n’accepterai que l’on s’attaque à ceux dont le métier est de nous protéger. »
Lire aussi  En colère après les propos de Macron sur les discriminations, deux syndicats de police appellent à « ne plus faire de contrôles d’identité »
« Un grand débat national sur la consommation de drogue »
Le président de la République dresse aussi un constat : « La France est devenue un pays de consommation et donc, il faut briser ce tabou, lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères », déclare le chef de l’Etat.
Car « ceux qui prennent de la drogue – et cela concerne toutes les catégories sociales – doivent comprendre que non seulement, ils mettent leur santé en danger, mais qu’ils alimentent aussi le plus grand des trafics. On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d’insécurité... », ajoute-t-il.
Emmanuel Macron reconnaît que les trafics de stupéfiants « explosent » et « forment la matrice économique de la violence dans notre pays ».
« Les éradiquer par tous les moyens est devenu la mère des batailles, puisque la drogue innerve certains réseaux séparatistes mais aussi la délinquance du quotidien, y compris dans les petites villes épargnées jusqu’ici. Ne laisser aucun répit aux trafiquants de drogue, c’est faire reculer la délinquance partout », souligne-t-il.
Il affirme que le gouvernement passe « à la vitesse supérieure » avec l’objectif de « harceler les trafiquants et les dealers ». « Sur les 4 000 points de deal répertoriés récemment, plus de 1 000 opérations coup-de-poing ont été réalisées ces dernières semaines. Et chaque jour, nous fermons un point de deal. Allez voir dans les quartiers comment cela change la vie! », selon lui.
Il ajoute que « 70 000 amendes forfaitaires délictuelles ont été dressées depuis septembre ». « Ça veut dire quelque chose de clair : si vous vous faites prendre comme consommateur, vous savez que vous allez devoir payer et que vous n’allez pas y échapper. Ça change le rapport de force », explique-t-il.
Selon lui, « dire que le haschisch est innocent est plus qu’un mensonge » : « Sur le plan cognitif, les effets sont désastreux. Combien de jeunes, parce qu’ils commencent à fumer au collège, sortent totalement du système scolaire et gâchent leurs chances? Et je ne parle même pas des effets de glissements vers des drogues plus dures. »
Stupéfiants et responsabilité pénale : faire changer la loi
Après la décision de la Cour de cassation dans le meurtre de Sarah Halimi, Emmanuel Macron dit souhaiter un changement de la loi sur la question de la prise de stupéfiants et de l’irresponsabilité pénale. « Décider de prendre des stupéfiants et devenir alors “comme fou” ne devrait pas à mes yeux supprimer votre responsabilité pénale. Sur ce sujet, je souhaite que le garde des sceaux présente au plus vite un changement de la loi », déclare le chef de l’Etat.
La Cour de cassation a confirmé mercredi l’irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi, une sexagénaire juive tuée en 2017 à Paris, tout en entérinant le caractère antisémite du crime. La haute juridiction a considéré que dès lors que le trouble psychique, même éphémère, a été constaté par les experts, peu importe qu’il provienne d’une pathologie ou d’une consommation de cannabis, la loi veut qu’il n’y ait pas de procès. Les experts ét
Plusieurs propositions de loi sur le sujet ont déjà été déposées depuis 2020. La dernière, présentée par plusieurs dizaines de sénateurs le 25 mars, propose de réécrire l’article 122-1, afin que le « trouble psychique ou neuropsychique » à l’origine de l’abolition du discernement n’exonère de responsabilité pénale l’auteur d’une infraction que s’il est « issu d’un état pathologique ou d’une exposition contrainte aux effets d’une substance psychoactive ».
Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Le meurtrier de Sarah Halimi ne sera pas jugé
Le Monde avec AFP et Reuters


https://www.psychoactif.org/forum/2021/0....html#divx

Comme on disait sur pa, ce sera un débat comme avec les gilets jaunes: un où macron s'écoute parler et envoie ses chiens de garde faire du sale boulot.
"Il n'est de plus lourd fardeau, que d'exister sans vivre."
(mon arrière grand-père)

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
RemAIDES #115 (dispo en CAARUD)
#2
Citation :La France est devenue un pays de consommation et donc, il faut briser ce tabou, lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères », déclare le chef de l’Etat.
Car « ceux qui prennent de la drogue – et cela concerne toutes les catégories sociales – doivent comprendre que non seulement, ils mettent leur santé en danger, mais qu’ils alimentent aussi le plus grand des trafics. On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d’insécurité... »

Le débat 3.0 : transmettre une idée, et une seule.

Mais tkt, c’est évoqué au détour d’une entrevue, ça n’a rien d’une annonce officielle. Parions que ça n’aura pas lieu.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#3
Et si on lui envoyait un colis piégé ?
S̸̱͓̀͛̀͌ͅĘ̵͓̝͖͚̠͛͒̽̆͂̕M̴̧͕̑̉̐J̴̤͎͛̆̀́Ẩ̶̮̪̙͎Ź̵̧̋Â̶̪̳̻͇̱̑͊͋̅     ̵͈̻̐͂̎͐͂̔S̷̹͈̭̺̮̭͌̾͂̇Ê̵̖̣̞̇͛̈́͘M̸͇͍̦͇̜̋͂I̵͙̦̓̌Ḁ̴̛̺̂̈́̔͗̊͠Z̵̙̥̙͕̓ͅÂ̴̺̌͌͝Z̸͚̿̑́     ̶̢̦̺̓̈́̾̐͝Ș̴̖̗̤̮͙̅̎̽͘H̴̨̨͙̼̹̹͐̓̓͘E̵̪͕̐͘͜͝͠M̷̛̹̊̊̈́̾Y̵̝̥̣̓͂̒A̶͚̗͕̽͊̓̈́̓Z̸͍̤͎̞̄̓͘̚A̵͈͌̓́͋̌
#4
Normalement les débats ça se fait a plusieurs et avec des gens qui savent ce dont ils parlent non ? Sinon ce sont des discussions de comptoir
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#5
(21/04/2021 01:01)xyzt_ a écrit :
Et si on lui envoyait un colis piégé ?


Fiché S direct.


'Et je ne parle même pas des effets de glissements vers des drogues plus dures.'

No comment.

'Il n’y a pas de violence systémique de la police, c’est faux ; il n’y a pas de racisme systémique de la police, c’est faux, pas plus qu’il n’y en a dans la gendarmerie ou au sein de l’Etat'

Pitoyable.

'Ça veut dire quelque chose de clair : si vous vous faites prendre comme consommateur, vous savez que vous allez devoir payer et que vous n’allez pas y échapper. Ça change le rapport de force'.

Putain je vais devoir payer 150 balle alors qu'avant je me prenais un stage cannabis (250 balles), voir un rappel à la loi. Trop triste ;( J'ai pu envie de me droguer.

Dire que je vais devoir voter pour lui... En même temps j'attendais rien d'autre d'un mec qu'essaye de piquer des voix au FN. En tout cas le message est clair, il va enchainer les mesures inutiles et démago et il ne va rien changer à la situation de la drogue en France. Donc tranquille (en plus les amendes pour canna c'est moins cher et on prend plus de casier).
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#6
Moi jamais je vote pour lui, même contre le FN. Je commence à me demander s'il ne serait pas pire sur certains points.



N'empêche je trouve ça dur d'être heureuse dans un tel régime. Et dire qu'on est un des moins pires du monde je comprends pas
"Il n'est de plus lourd fardeau, que d'exister sans vivre."
(mon arrière grand-père)

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
RemAIDES #115 (dispo en CAARUD)
#7
Je te comprends complètement Morning. Macron c'un mec qui vient du système en place - un système inégalitaire, capitaliste, qui en a rien à foutre du peuple. Bref, c'est le système qu'il faut détruire, rien que pour empêcher la crise climatique. Mais c'est un système qui est comme même attaché aux libertés de base: liberté d'expression, de mouvement, de ne pas être victime de violences arbitraires, liberté d'association...

Le FN est un parti qui n'a rien à voir avec le système en place. Il s'appelle 'front' par ce que il a commencé en rassemblant toutes les mouvances d'extrême droite: les royalistes, les cathos intégristes, les nazis, les fascistes, les identitaires... Dans les années 80 les skinheads faisaient le services d'ordre des manif du FN. Marine a réussie à détacher le FN de son image 'extrême', pour le faire passer pour un parti conventionnel. Le FN à réussi à rassembler large - les ex-communistes, les anti-establishement, les gens qui en ont marre. Mais les mouvances qui l'ont constitués sont toujours là.

Macron c'est l'establishement, le business as usual. Donc ouais, rien de nouveau, rien de réjouissant. Marine c'est la droite profondément anti-homo, anti-emigration, traditionaliste et conservateur. Ils représentent tout ce que je combat (et tout ce que tu combat aussi il me semble). Regarde les discours des idéologues du FN (Zemmour par exemple) sur les trans, les arabes, les drogués. C'est ça le vrai visage du FN.
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#8
*quand même
#9
T'es trop establishment avec ton orthographe @Rasfhoo
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#10
Ouais l'orthographe c'est un truc de droite t'façon. Facho!!
'Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.'
- Emile Cioran
#11
Et ces vilains gauchiasses avec leur écriture inclusive là. Est-ce que le général de Gaulle écrivait comme ça ? Hanhan je crois pas. Tout se perd, issou !
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#12
J'aurais aimé répondre un truc, mais non ça me fait trop déprimer ....
Venez on s'barre toustes dans un éco village ou un grotte je sais pas

On est pas en crise en train de trier des malades à laisser mourrir ou à mettre en soins intensif, avec un hôpital public qui en chie depuis. 10 ans et qui est en train de mourrir ? Et on lance des grands débats sur l'ilsamo gauchisme puis le cannabis quoi putain
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#13
Je crois que de toutes façons, plus tu regardes le monde politique et plus tu te rends compte à quel point TOUT est à refaire.
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#14
https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue...78255.html

Vrai ou fake : le cannabis entraîne-t-il un "glissement vers des drogues plus dures", comme l'affirme Emmanuel Macron ?
Les spécialistes des addictions contactés par franceinfo dénoncent les "représentations passéistes et fausses" du chef de l'Etat.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#15
Sur la responsabilité pénale je trouve la question intéressante, j'arrive pas à trancher.
D'un côté si tu libère ta violence grâce a un produit tu devrais pas être jugé moins sévèrement. Mais d'un autre côté faut pas négliger que la prise de produit peut faire le jour sur une pathologie qui nécessite un traitement spécial (et donc dans certains cas un jugement moins sévère).
Après faut voir en détail comment le texte sera écrit, mais dans les grandes lignes ça donne l'impression qu'il veut juste être sans merci pour les sales dr0gués, qui se rendent fou alors qu'on leur a mit des amendes pourtant...
Je suis une plante verte
#16
Sur le principe,

Ça ressemble à la responsabilité pénale de lz conduite sous l'emprise (l'empire ?) Dun état alcoolique.

À lepoque de Giscard , tuer toute une famille au volant parceque ivre était une circonstance atténuante devant un juge puisque le chauffard n'était pas dans son état normal.

Heureusement la loi a évolué et aujourd'hui la responsabilité est de pas boire AVANT de prendre le volant. Sous peine de circonstances aggravante.

La loi rvoluera t elle aussi dans le sens ou la responsabilité de prendre des drogues en courant un risque de fzire des bouffées délirantes et de tuer soit une circonstance aggravante ?

Quoiqu'il en soit, ce nesypas étonnant que Macron fasse ces déclarations. Il est dans son rôle de manager financier de l'entreprise.

Il fait pas de politique il gère une SA. C'est un liberal de centre gauche qui va taper un peu à droite en prévision de 2022.

Personnellement, je ne suis même pas inscrit sur les listes électorales et je ne le serais jamais.

Si la loi évolue dans le sens d'une depenalisation tant mieux, sinon tant pis je continuerai à être dans l'illégalité, c'est pas un problème, ça ne me dérange pas plus que ça, Je fais les choses en âme et conscience. Je suis insensible à la moraline à haute dose.
#17
"Il fait pas de politique il gère une SA. C'est un liberal de centre gauche qui va taper un peu à droite en prévision de 2022."

Macron de gauche ? Mec c'est plutôt un néo-libéraliste de droite qui tape à fond dans l'extrême droite pour piquer de potentielles voix au FN en prévision de 2022. Comment on peut le voir comme de gauche ?
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#18
Au début c'était un ultra liberal centriste sur les questions de société

Il était perçu de centre gauche début de mandat. Il a viré très à droite pour des raisons électorales.

Mais ce qui le caracterise c'est en effet son ultra libéralisme étendard de la finance.


Bcp de bouegois libéraux de gauche parisianistes ont voté pour lui fait pas oublier.
#19
Perçu comme centre gauche je vois pas par qui. Au début comme centriste peut-être, du moins c'est comme ça qu'il essayait de se faire voir je pense, mais plus vers la droite que vers la gauche. Le gars vient de chez Rothschild quand même, ya plus à gauche comme cv.

Et si des gens de gauches ont pût voter pour lui, c'était seulement pour éviter le FN. D'ailleurs c'est pour ça qu'il est là, c'est le barrage tout pourrit qui évite le flot de merde.
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#20
Ah même au premier tour bcp ont voté pour lui.

Il incarnait bien le dynamisme de la finance et de la startup nation.

Après oui au 2e tour, l'éternel barrage.

C'est pas grave , si le barrage casse en 2022. On dira que c'est la faute des abstentionnistes.
#21
Haa je vois pas comment on peut l'éviter ouai. Faut juste espérer que les fafs foutent bien la merde pendant cinq ans, histoire que les gens comprennent un peu que c'est pas en tapant plus fort sur les banlieues et l'islam que leurs vies pourries s'arrangeront.
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#22
Ya pas de raison qu'ils fassent mieux que tous les autres.

Je me mets à penser que le seul moyen de dynamiter le RN c'est de leur laisser un peu le pouvoir lol.
#23
Un point positif: Les politiques ne parlent que de cannabis, donc moi ça m'arrange je suis pas consommateur de cannabis et personne ne parle des R.C. donc je peux consommer mes R.C. tranquillou, c'est pas demain la veille que leur législation vont changer.
#24
C'est vrai, puis c'est pas comme si la liste des substances ban en Europe / France s'allongeait année après année...

Puis c'est pas non plus comme si des molécules sur lesquelles on commence à peine à avoir des images scientifiques claires se faisaient remplacer par d'autres substances pas-encore-interdites donc nouvelles dont on ne sait, au final presque rien.

Oh wait.
S̸̱͓̀͛̀͌ͅĘ̵͓̝͖͚̠͛͒̽̆͂̕M̴̧͕̑̉̐J̴̤͎͛̆̀́Ẩ̶̮̪̙͎Ź̵̧̋Â̶̪̳̻͇̱̑͊͋̅     ̵͈̻̐͂̎͐͂̔S̷̹͈̭̺̮̭͌̾͂̇Ê̵̖̣̞̇͛̈́͘M̸͇͍̦͇̜̋͂I̵͙̦̓̌Ḁ̴̛̺̂̈́̔͗̊͠Z̵̙̥̙͕̓ͅÂ̴̺̌͌͝Z̸͚̿̑́     ̶̢̦̺̓̈́̾̐͝Ș̴̖̗̤̮͙̅̎̽͘H̴̨̨͙̼̹̹͐̓̓͘E̵̪͕̐͘͜͝͠M̷̛̹̊̊̈́̾Y̵̝̥̣̓͂̒A̶͚̗͕̽͊̓̈́̓Z̸͍̤͎̞̄̓͘̚A̵͈͌̓́͋̌
#25
C'est ça qui est fort, même pas besoin de parler d'un produit pour l'interdire. C'est l'avant-garde ! Genre le kratom, bannit comme ça, parce que LA DROGUE MEURTRIERE QUI A TUEE 7 PERSONNES AUX USA !
Une minute pour les animaux ? https://www.referendumpourlesanimaux.fr
[Image: giphy.gif]
#26
Ouais je doute que les RCs n'échappent à quoi que ce soit, d'ailleurs, je pense que le cannabis reste moins problématique pour un consommateur que des RCs, sur tous les points, que ce soit santé ou penal.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#27
(20/04/2021 23:38)Morning Glory a écrit :
Ca me semblait assez tristement important pour relayer

krakra a écrit :
https://www.lemonde.fr/politique/articl … 23448.html
Le Monde - retour à la une

Sécurité : Macron défend son bilan et veut lancer un « grand débat » sur la consommation de drogue
Après la décision de la Cour de cassation dans le meurtre de Sarah Halimi, le chef de l’Etat a également dit souhaiter un changement de la loi sur la question de la prise de stupéfiants et de l’irresponsabilité pénale.
Le Monde avec AFP et Reuters
Publié hier à 21h44, mis à jour hier à 23h32
Temps de Lecture 5 min.

Emmanuel Macron promet de tenir son objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat, ainsi « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception »
Emmanuel Macron promet de tenir son objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat, ainsi « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception » SEBASTIEN BOZON / AFP
Dans un entretien au Figaro, à la veille d’un déplacement à Montpellier sur le thème de la sécurité du quotidien, Emmanuel Macron qui dit « se battre pour le droit à une vie paisible », défend son bilan au moment où la France « doit faire face à une forte augmentation des violences sur les personnes, qui visent tout particulièrement les détenteurs de l’autorité ». Il promet de « faire reculer la délinquance partout ».
Plus de « bleu sur le terrain » en 2022 qu’en 2017
Emmanuel Macron promet de tenir son objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d’ici la fin du quinquennat, ainsi « chaque circonscription de police aura plus de policiers à la fin du quinquennat qu’au début, sans exception ».
« Chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017. Ça rassure les gens, ça dissuade les délinquants », déclare le chef de l’Etat dans cet entretien.
Il annonce aussi la création à Montpellier d’une « forme d’école de guerre avec de la formation continue » pour les policiers ainsi que la modernisation de leur uniforme et le remplacement de la casquette par un calot. Dans cette académie de police, les policiers effectueront des formations de trois à six mois tout au long de leur parcours.
Expliquant qu’il fallait prendre le temps de former, le chef de l’Etat précise « qu’aujourd’hui 4 508 policiers et 1 706 gendarmes ont déjà été recrutés, soit 6 214 membres des forces de l’ordre ». « Nous aurons en complément, dès cette année, 2 000 policiers et gendarmes de plus. Et parmi ces nouveaux policiers, l’essentiel iront directement en sécurité publique, c’est-à-dire sur la voie publique. »
« Nous irons au bout du bout de ce plan des 10 000 », a-t-il martelé. Il a aussi confirmé, comme prévu par la loi « sécurité globale », la création d’une réserve de 30 000 hommes dans la police. Emmanuel Macron réitère sa promesse de renouveler 50 % du parc automobile de la police.
Soutien aux forces de l’ordre
Le chef de l’Etat est revenu sur les « violences policières », expression qu’il avait utilisée en décembre mais pour la contredire aussitôt. « Il n’y a pas de violence systémique de la police, c’est faux ; il n’y a pas de racisme systémique de la police, c’est faux, pas plus qu’il n’y en a dans la gendarmerie ou au sein de l’Etat », a-t-il dit. Mais il a répété que le contrôle au faciès était une réalité.
Il a enfin exprimé son soutien aux policiers attaqués, en particulier ceux de Viry-Châtillon, brûlés par un groupe d’assaillant en 2016. Il a refusé de commenter le verdict d’appel, qui a abouti dimanche à cinq condamnations et huit acquittements. « Les actes commis sont ignobles et d’une rare cruauté, a-t-il déclaré. Jamais je n’accepterai que l’on s’attaque à ceux dont le métier est de nous protéger. »
Lire aussi  En colère après les propos de Macron sur les discriminations, deux syndicats de police appellent à « ne plus faire de contrôles d’identité »
« Un grand débat national sur la consommation de drogue »
Le président de la République dresse aussi un constat : « La France est devenue un pays de consommation et donc, il faut briser ce tabou, lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères », déclare le chef de l’Etat.
Car « ceux qui prennent de la drogue – et cela concerne toutes les catégories sociales – doivent comprendre que non seulement, ils mettent leur santé en danger, mais qu’ils alimentent aussi le plus grand des trafics. On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d’insécurité... », ajoute-t-il.
Emmanuel Macron reconnaît que les trafics de stupéfiants « explosent » et « forment la matrice économique de la violence dans notre pays ».
« Les éradiquer par tous les moyens est devenu la mère des batailles, puisque la drogue innerve certains réseaux séparatistes mais aussi la délinquance du quotidien, y compris dans les petites villes épargnées jusqu’ici. Ne laisser aucun répit aux trafiquants de drogue, c’est faire reculer la délinquance partout », souligne-t-il.
Il affirme que le gouvernement passe « à la vitesse supérieure » avec l’objectif de « harceler les trafiquants et les dealers ». « Sur les 4 000 points de deal répertoriés récemment, plus de 1 000 opérations coup-de-poing ont été réalisées ces dernières semaines. Et chaque jour, nous fermons un point de deal. Allez voir dans les quartiers comment cela change la vie! », selon lui.
Il ajoute que « 70 000 amendes forfaitaires délictuelles ont été dressées depuis septembre ». « Ça veut dire quelque chose de clair : si vous vous faites prendre comme consommateur, vous savez que vous allez devoir payer et que vous n’allez pas y échapper. Ça change le rapport de force », explique-t-il.
Selon lui, « dire que le haschisch est innocent est plus qu’un mensonge » : « Sur le plan cognitif, les effets sont désastreux. Combien de jeunes, parce qu’ils commencent à fumer au collège, sortent totalement du système scolaire et gâchent leurs chances? Et je ne parle même pas des effets de glissements vers des drogues plus dures. »
Stupéfiants et responsabilité pénale : faire changer la loi
Après la décision de la Cour de cassation dans le meurtre de Sarah Halimi, Emmanuel Macron dit souhaiter un changement de la loi sur la question de la prise de stupéfiants et de l’irresponsabilité pénale. « Décider de prendre des stupéfiants et devenir alors “comme fou” ne devrait pas à mes yeux supprimer votre responsabilité pénale. Sur ce sujet, je souhaite que le garde des sceaux présente au plus vite un changement de la loi », déclare le chef de l’Etat.
La Cour de cassation a confirmé mercredi l’irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi, une sexagénaire juive tuée en 2017 à Paris, tout en entérinant le caractère antisémite du crime. La haute juridiction a considéré que dès lors que le trouble psychique, même éphémère, a été constaté par les experts, peu importe qu’il provienne d’une pathologie ou d’une consommation de cannabis, la loi veut qu’il n’y ait pas de procès. Les experts ét
Plusieurs propositions de loi sur le sujet ont déjà été déposées depuis 2020. La dernière, présentée par plusieurs dizaines de sénateurs le 25 mars, propose de réécrire l’article 122-1, afin que le « trouble psychique ou neuropsychique » à l’origine de l’abolition du discernement n’exonère de responsabilité pénale l’auteur d’une infraction que s’il est « issu d’un état pathologique ou d’une exposition contrainte aux effets d’une substance psychoactive ».
Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Le meurtrier de Sarah Halimi ne sera pas jugé
Le Monde avec AFP et Reuters


https://www.psychoactif.org/forum/2021/0....html#divx

Comme on disait sur pa, ce sera un débat comme avec les gilets jaunes: un où macron s'écoute parler et envoie ses chiens de garde faire du sale boulot.


"L'urne commence a chauffer, la tournée des réacs est amorcée."

"vouloire tout fumé c'est un peu la mer à boire" Big Grin








Topics apparemment similaires...
  Des drogues en santé mentale "Les psychédéliques" Cookies 4 726 13/12/2020 04:32
Dernier message: Tridimensionnel
  USA: plusieurs Etats assouplissent un peu plus leur législation sur les drogues Payere 5 594 04/11/2020 11:41
Dernier message: Biquette
  [Études] Recherches d'informations en ligne (étude numérique et usage.r.e.s de drogues) jegthegui 10 1,241 05/08/2020 09:21
Dernier message: Cookies
  [Études] Achats en ligne (étude numérique et usager.e.s de drogues) jegthegui 4 975 04/08/2020 22:33
Dernier message: Cookies
Photo [Études] Impact du forum sur votre vie (étude numérique et usager.e.s de drogues) jegthegui 3 648 04/08/2020 12:02
Dernier message: Biquette
  Recherche : usage de drogues et cryptomarchés (questionnaire) CesareLombroso 20 3,547 08/06/2020 02:44
Dernier message: Tridimensionnel
  [Important] Corona et drogues Cookies 16 2,188 01/04/2020 23:56
Dernier message: PsychoDiego
  Appel de Marseille pour une autre politique des drogues Tridimensionnel 4 1,240 19/10/2019 12:07
Dernier message: Acacia
  Enquête sur l'usage de drogues légales et illégales Cookies 25 4,490 06/07/2019 02:11
Dernier message: Aiskhynê
  Faut-il interdire l'alpinisme ? Réflexion sur l'interdiction des drogues CesareLombroso 20 2,877 21/05/2019 10:33
Dernier message: CesareLombroso



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.