S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Les rêves lucides - méthodes et conseils

#1
Alors tout d'abord pour ceux qui connaissent pas, qu'est-ce que le rêve lucide ?

La lucidité dans les rêves, c'est être conscient que l'on est en train de rêver.
Cela parait inintéressant, mais l’intérêt de cela réside dans le fait que l'on est conscient au point de pouvoir faire ce que l'on veut dans son rêve.
Pour vous donner une idée, la plupart des gens qui commencent à faire des rêves lucides ont comme but de pouvoir voler. Certains comme moi ont plutôt envie d’interactions intéressantes avec leur propre esprit, par exemple discuter avec les PR (personnages de rêves), qui peuvent s'avérer raconter des choses très intéressantes voir totalement perchés :razz:

Et certains parlent même d’interactions avec leur subconscient (mais apparemment c'est à prendre avec des pincettes, le subconscient s'avère capricieux ^^) je vous donnerais des détails plus tard si vous le souhaitez.

Donc comme vous pouvez le constater le rêve lucide est quelque chose d'extrêmement intéressant. Donc je me permets de faire son apologie étant donné que c'est légal :grin:

Bon assez parlé rentrons dans le vif du sujet.

Méthode n°1 : le DILD (Dream-Initiated Lucid Dream).

Comme son nom l'indique, c'est lorsque l'on est dans le rêve et que subitement, on se dit "eh mais une chèvre qui parle ça n'existe pas ! Je suis en train de rêver !".
Pour parvenir à être conscient de ce genre de détails il existe plusieurs techniques :

Technique n°1 l'autosuggestion :

Cette technique consiste à se convaincre que quelque chose est vrai afin qu'il le devienne. (Dans notre cas, de faire des RL ^^)

Alors cette technique est en général ou un succès fou ou un fiasco total. Car si on manipule correctement, ça marche. mais si on ne l'utilise pas comme il faut, ça ne marche pas. Alors voici quelques règles à respecter pour bien l'utiliser [Image: tounge.gif]

- Être SUR de soit. Si on doute de la méthode, ça ne vas pas marcher.

- Ne jamais dire
j'aimerais faire un RL, mais je vais faire un RL.

- Une image vaut mille mots. Imaginez dans votre tête le résultat souhaiter se réaliser.

- L'imagination bat la volonté, mais l'une multipliée par l'autre augmente par deux le résultat.


Technique n°2 les signes de rêves :

Amateurs d'Inception nous voilà, comme dans ce film plutôt intéressant, on peut se focaliser sur des signes de rêves qui peuvent vous servir de repère pour savoir que vous rêvez.

Les signes de rêves sont des événements inhabituels ou absurdes, des objets étranges qui, dans un rêve, peuvent être utilisés pour indices pour se rendre compte que l'on rêve. LaBerge les classe en quatre catégories :

1) Conscience de soi : pensées bizarres, émotions inhabituellement fortes, sensations et perceptions curieuses (par exemple, sentir que ses jambes ne répondent pas) ;

2) Action : action inhabituelle ou impossible de soi ou d'un PR (voler, jouer au golf), mauvais fonctionnement d'un appareil ;

3) Forme : apparence étrange de soi, des PR (personnes bizarrement habillées) ou des objets, transformations, etc. ;

4) Contexte : lieu étrange (sur la lune), rêve se passant dans le passé ou le futur, situation sociale improbable (guerre), rôle inhabituel joué par soi ou une personne).

Technique n°3 les tests de réalités :

Cette technique consiste à faire régulièrement dans la journée des TR (tests de réalités).
Le fait de prendre cette habitude régulièrement, vous finirez certainement par le faire aussi dans un rêve. Le résultat dans le rêve sera différent de celui que vous avez en pleine journée et ainsi vous deviendrez lucide.

Différents TR que les habitués préconisent :

- Le nez bouché : on se bouche le nez avec les doigts et on essaie de respirer au travers. Si on y arrive, c'est qu'on rêve. Attention, ce n'est pas la peine d'essayer de se péter les tympans en soufflant comme des bourrins le nez fermé, ça ne vous amènera rien de plus que si vous faîtes ça de manière modérée ! Le "nez bouché" est de l'avis général le test le plus efficace. Son efficacité est peut-être basée sur le fait que, de toutes façons, en rêve on respire, donc on sentira l'air passer par le nez.

- Le doigt tiré : je me tire le doigt, s'il s'allonge comme du chewing-gum, c'est que je rêve. Là encore, pas besoin de se déboîter une phalange !

- Se regarder les mains : le simple fait de regarder ses mains nous permet d'être en quelque sorte conscient de soi. Je couple ce TR avec un mot affiché à l'écran de l'ordinateur (par exemple : "conscience" ou "rêve"). En effet, je regarde mes mains et le mot en alternant pendant quelques secondes.

- Ce mordre la main : On ce mord la main. Si on ne sent pas la douleurs alors on rêve. Il n'est pas nécessaire de ce mordre jusqu'au sang, une simple pression des dents pour ce pincer la peau suffit largement. On peut créer des variates du genre: mordre un doigt.

- Compter ses doigts : pour une raison bizarre et mal déterminée, il s'avère que le nombre de doigts est souvent différent de 5 en RL. Est-ce que c'est seulement lié à une croyance générale ou à un problème du au comptage en rêve lucide, je n'en sais rien. En tous cas, c'est un TR bien rigolo. De même, j'ai remarqué que si on regarde sa main en RL, elle a tendance à se transformer au bout d'un petit moment.

- Lire un texte : on lit un texte, on détourne un instant le regard, puis on lit le texte de nouveau. S'il a changé, c'est qu'on rêve. Ce TR prend sans doute appui sur l'instabilité du rêve. Certaines personnes, pour faire ce TR dans la vie réelle, marquent un mot sur la paume de leur main (ou le dos mais c'est plus visible). Ca leur permet aussi de se rappeler de faire des TR dans la journée.

- Regarder l'heure : c'est le même principe que pour le texte. On regarde sa montre, on détourne un instant le regard, puis on lit l'heure de nouveau.

Technique n°4 aide extérieure :

Comme l'a dit Caléo, il est aussi possible de s'aider d'un "signe extérieur".
On peut régler son ordinateur pour qu'à une certaine heure de la nuit un son doux et spécial s’enclenche. Dans le rêve vous allez entendre ce son et vous servira de signe pour vous dire "Si j'entends ce son c'est que je rêve !" ou au moins vous permettre de faire un test de réalité si vous n'êtes pas sur.

Ce qui est important avec cette méthode c'est de bien choisir le moment où il va se déclencher. Il faut qu'il tombe dans la phase de sommeil paradoxal (le moment où vous rêvez). Sinon vous n'entendrez pas le son.

Méthode n°2 : le WILD (Wake-Initiated Lucid Dream).

Méthode d'indictuion consistant à traverser consciemment toutes les phases de l'endormissement jusqu'à se trouver dans le rêve, et donc en étant lucide.

Technique n°1 focalisation sur la respiration :

Alors, pour parvenir à s'endormir éveillé/consciemment il faut de préférence :

- Faire l'expérience le soir, environ 1 heure avant l'heure habituelle où vous allez vous coucher. Il ne faut ni etre trop mort de fatigue, ni trop agité.

- il faut absolument le faire quand on est couché seul (si le mari ou la copine est a coté c'est impossible !)

- il faut absolument qu'il n'y ait aucun bruit autour de vous (voiture, tv, tic-tac du réveil etc...)

Si toutes ces conditions sont réunies, alors on peut commencer :

- Allongez-vous sur le dos sur votre lit, les bras le long du corps, un petit coussin sous la nuque. Car votre corps doit etre bien à plat de la tete aux pieds.

- Relaxez vous et detendez-vous au maximum. Apres 5 à 10 minutes, quand votre respiration s'est normalisé et s'est abaissée (car le brossage de dent et la marche pour rejoindre le lit ça essouffle un peu mine de rien, et c'est exactement ce qu'on veut éviter) concentrez-vous sur votre respiration et les battements de votre coeur.

- Et c'est à présent que commence l'expérimentation : vous etes allongés sur votre lit, les bras le long du corps et vous concentrez votre attention sur votre respiration et les battements de votre coeur, tout en vous décontractant au maximum (le fait de concentrer votre attention sur votre coeur et votre respiration vous evite également d'avoir la tete pleine d'images, de pensées diverses)

- Puis vous vous détendez de plus en plus, votre corps parait plus lourd car vous etes totalement detendu, et en meme temps vous réduisez votre rythme de respiration petit a petit, pour respirer tout doucement, presque comme quelqu'un qui dort paisiblement. Comme vous etes toujours concentré sur votre respiration et votre coeur, vous sentez que les battements de votre coeur se ralentissent au fur et a mesure que vous abaissez votre rythme de respiration (ne descendez pas trop vite votre rythme de respiration, sinon le coeur n'aura pas le temps de s'habituer et il risque de se mettre a ré-accélérer rapidement).

Technique n°2 endormissement par visualisation :

Le mode opératoire est le même que dans la technique précédente, excepté que vous allez vous focaliser sur votre visualisation plutôt que la respiration.

Imaginez vous dans une scène de votre choix en y mettant le plus de détail!
Essayez de vous imaginer entrain de marcher ou effectué une chute ou tout autres mouvement.

- N'hésitez pas à répéter plusieurs fois la même visualisation d'affiler mais laissez tomber si l'expérience ne fonctionne pas après quelques minutes.

Technique n°3 endormissement par comptage :

Encore une fois c'est le même mode opératoire, cette fois-ci il est question de compter mentalement pour rester éveillé pendant la phase d'endormissement.

Technique n°4 pianotage :

Cette méthode a été écrit par Hargart en 2004.

1. Allez vous coucher.

2. Réveillez-vous. Vous devez pratiquer cette technique dans un état très assoupi où savez que vous vous rendormirez facilement. Pour ce faire, vous pouvez vous réveiller après un rêve, ou régler un réveille-matin pour l'heure où vous serez le plus fatigué. Si vous réglez le réveil 3 heures après votre coucher, ou 5 heures, ou n'importe quelle autre heure qui marche le mieux pour vous, vous devriez vous réveiller fatigué. Détendez-vous et quand vous vous sentez très près du sommeil, passez à l'étape 3. Si vous ne vous sentez pas assez fatigué, laissez tomber et rendormez vous.

3. Une fois que vous êtes sur le point de tomber endormi (vous vous deviez déjà vous sentir très assoupi au réveil), commencez à bouger une partie mobile de votre corps : c'est juste un très petit mouvement qui doit être répétitif. Le mieux est d'utiliser vos doigts.
- Voilà ce qu'il faut faire : imaginez que vous jouez au piano avec 2 doigts, votre index et votre médium. Pressez une touche, relâchez-la en même temps que vous appuyez l'autre touche. Alternez la pression des doigts. Vous pouvez le faire la main sous l'oreiller ou n'importe où. Assurez vous seulement que le mouvement est très faible et qu'il nécessite très peu d'énergie pour l'exécuter.
- Quand vous bougez vos doigts, n'essayez pas de visualiser quelque chose, pensez seulement que vous ferez ceci pendant 10-30 secondes et que vous vérifierez alors si c'est un rêve.
- En outre, ne vous décrivez pas à vous-même les actions que vous faîtes ou escomptez faire, ne comptez pas non plus les secondes pendant cet exercice… Dîtes-vous seulement que vous ferez un TR dans environ 10-30 secondes, puis restez couché en bougeant vos doigts, et maintenez votre concentration dessus sans laisser votre esprit vagabonder.

4. Une fois le mouvement commencé, essayez de rester le plus détendu possible, sans vous forcer. N'essayez pas de vous endormir (cela vous maintiendra éveillé). Attendez environ 10 à 30 secondes (tout en continuant à bouger vos doigts) et une fois cet intervalle approximatif de temps écoulé, faîtes le TR du nez bouché (vous pincez votre nez et vous essayez de souffler à travers. Si vous y arrivez, vous êtes dans un rêve). Si le TR échoue, essayez de vous assoupir normalement (pas de mouvement des doigts ou de TR) puis recommencez la technique au bout d'un moment. Si ça rate de nouveau, endormez-vous, vous pourrez réessayer plus tard le matin.
Lorsque la technique fonctionne, elle devrait seulement prendre 10-30 sec. Ce n'est pas la peine de faire des TR toutes les 30 secondes, ça ne fera que vous réveiller encore plus.

5. Si le TR du nez bouché fonctionne, vous pouvez sortir du lit puisque vous êtes dans un rêve lucide.

Méthode n°3 : le MUO (Maintient dans l'univers onirique).

Alors celle-ci est une méthode particulière qui permet d'enchainer les rêves lucides lorsque l'on commence à bien la gérer.

Marche à suivre :

La nuit, il arrive que nous nous reveillons un court instant, on apelle sa des micro-reveilles.

Pour fair un MUO, il suffit, lors des micro-reveilles, de ne pas bouger d'un poile et de rester lucide, a partir de la vous allez vous rendormir et vous retrouver directement dans un rêve lucide).

Cela est impercéptible pour la plupart des gens, beaucoup de personnes sont persuadés dormir d'un trait, alors qu'entre chaque cycle de sommeil (chaque cycle dure 1h30 environ, à vous de faire le calcul en fonction de votre sommeil) tout le monde se réveille. Personnellement je me réveille nettement entre chaque cycle sauf les deux premiers. Je n'ai jamais vraiment réussi cette technique mais faut dire que je ne l'ai jamais vraiment essayé.

-----

Et maintenant quelques astuces et conseils pour les personnes voulant tenter l'expérience ou perfectionner leur art :

Le WBTB (Wake Back To Bed) pour faciliter les rêves lucides :

C'est méthode est très conseillé car elle multiplie par 5 les chances de faire un rêve lucide.
Elle consiste
à se réveiller au cours de la nuit, rester eveillé pendant un temps comprit entre 15 et 45 minutes et retourner se coucher.
il est conseillé pendant ce laps de temps de faire une activité qui stimule un peu le cerveau telle que faire un sudoku, des mots croisés...

L'entretien de la lucidité :

Beaucoup de personnes qui s'interessent aux rêves lucides rencontrent divers problèmes :

Nous voici donc dans un rêve, vous voyez un arbre dans le ciel.
Vous vous dites "Ttiens donc, cet arbre est bien étrange, les arbres poussent dans le sol d'habitude excepté dans les ... Eh ... Mais oui c'est ça ! je rêve !!!" et là BOUM vous êtes dans votre lit.
Cela est généralement dû au trop grand enthousiasme, ou peut être au choc qui sait :wink:.

Mais il existe aussi un autre problème qui est le "niveau de lucidité". Certaines fois vous vous dites "eh mais je rêve" et puis soit vous n'arrivez rien à controler, soit 2 minutes après vous oubliez votre lucidité passée. Ce qui est assez frustrant au réveil :snakeman:.

Il existe donc des méthodes que les vétérants du rêves lucides pratiquent ou conseillent :

- Fixez vous un but : Il est plus facile de rester lucide et de ne pas se laisser deborder par les évènements lorsque l'on a prévu quoi faire. Il m'est arrivé plusieurs fois d'être trop pressé et de ne pas savoir quoi faire et en conséquence perdre ma lucidité

- Abuser des TR : Si l'on a peur de perdre sa lucidité on peut faire des TR toutes les 30 s pour éviter de perdre sa lucidité :roll:.

- Faire la toupie : Cela peut paraitre ridicule, mais tourner rapidement sur sois même est un très bon moyen de rester lucide (testé et approuvé :winkSmile.

- Crier : Cela fonctionne aussi, il faut crier des choses telles que "LUCIDITE x1000 !!!" ou autres choses (j'ai aussi testé personnellement cette méthode) :nod:.

- Maintenir les yeux ouverts : Cette méthode est une méthode que je pratique personnellement, je ne crois pas avoir lu d'autres personnes en parler avant moi, c'est un genre de reflexe bizarre que j'ai acquis de mon plein grés et qui s'est averé fonctionnel :wink:. Il suffit de forcer ses paupières à rester grande ouverte.

- Regarder ses mains : J'ai entendu dire une personne une fois que le fait de regarder ses mains lui redonnait sa lucidité, allez savoir pourquoi :tonqe:.

Se rappeler de ses rêves :

En lisant tout ceci, certains d'entre vous doivent se dire "ouais c'est bien beau tout ça, mais moi je ne me rappelle jamais de mes rêves donc comment je pourrais faire ?"

L'autosuggestion : Le soir avant de vous coucher, il faut dire une phrase simple et clair tel que "Je me souviendrais des rêves au réveil !".

Le principe de base à savoir pour le rappel des rêves est le suivant : la première chose qui doit venir à l'esprit au moment où on se réveille, c'est se souvenir de ses rêves. C'est le but qu'on doit atteindre: penser immédiatement à se souvenir des rêves au réveil. C'est en priorité à cela que sert l'autosuggestion.

La prise de note : Il est important que dès que lorsque vous vous reveillez, vous notiez tout les détails important du rêve qui vous passent par la tête, avant de les oublier.

Se forcer à s'en rappeller : Si on est confiant, on peut juste noter quelques notes le matin et essayer de s'en rappeller durant la journée pour le noter le soir.

Dessiner : Certains préfèrent dessiner plutôt que faire une prise de note, qui peut s'avérer plus explicite si on est bon dans ce domaine.

---

Voilà j'espère que c'était suffisament complet, clair et concis, je pourrais vous apporter des choses supplémentaires si vous avez des questions.

Vous pouvez lire ce guide qui est plutôt intéressant pour les débutats oniriques :Rve lucide, savoir que l'on rve, contrler ses rves conscients, venez l'apprendre sur LD4all.com

J'ai tiré toutes mes informations du forum Bienvenue sur le forum LD4all, la communaut des rveurs lucides que j'ai frequenté il fut un temps (oui car aujourd'hui ce forum est fermé, mais les messages sont toujours visibles en tant qu'archives).

Sinon si vous voulez lire d'autres témoignages ou simplement en discuter vous pouvez aller du côté d'attrapes songes : Attrape-songes - Forum sur le rêve lucide

Rajouts :

Plus sur le WILD (Endormissement conscient) :

http://www.psychonaut.com/psychonautique...post876204

Pour ceux qui lisent l'anglais :

http://www.ld4all.com/forum/viewtopic.php?t=35799



Bons rêves lucides ! Tounge
#2
Bon travail !
N'oublie pas de rajouter la technique qui consiste à régler un son doux et spécial sur ton pc, à une certaine heure de la nuit, par exemple un chuchotement "rêve lucide" qui permettra de prendre conscience du rêve sans pour autant se réveiller.
"Un trip au LSA, c'est une reconsidération des concepts fondateurs omniprésents dans la vie, comme le temps, l'amour, la matière, la beauté, la musique..." Quetzal
#3
Tu n'aurais pas des techniques pour travailler la mémoire, car il me semble avoir fait des rêves lucide (ou du moin avoir réusie quelque seconde) mais je ne m'en souviens plus du tout et c'est très très frustrant !
"Non merci j'ai déjà une corde. Mais je veux bien le tabouret !"
#4
Ça m'arrive régulièrement d'en faire, particulièrement des expériences de sortie du corps, mais je ne suis jamais parvenue à les provoquer volontairement, c'est toujours une (bonne) surprise quand ça se passe.
#5
Ah mais attend
Citation :Il ne faut ni etre trop mort de fatigue
Mais ça explique tout alors !!!
"Non merci j'ai déjà une corde. Mais je veux bien le tabouret !"
#6
J'ai rajouté ta technique Caléo, je l'avais oublié Oopsops:

J'ai aussi rajouté des techniques pour se rappeler de ses rêves à la fin du post :razz:
#7
C'est du bon boulot !
"Un trip au LSA, c'est une reconsidération des concepts fondateurs omniprésents dans la vie, comme le temps, l'amour, la matière, la beauté, la musique..." Quetzal
#8
Bon résumé des techniques expliquées dans les bouquins de Laberge à propos du rêve lucide. Mais j'avais une question à propos de ton expérience personnelle: arrives-tu à concilier l'usage du cannabis avec le rêve lucide? Dans le sens ou le THC diminue fortement notre capacité à se souvenir de nos rêves et influe sur nos cycles de sommeil REM en les anesthésiant en quelque sorte.. J'ai remarqué que lorsque je stoppais ma consommation pendant quelques jours, mes rêves étaient beaucoup plus intenses.

Enfin bon, ça fait quelques semaines que j'essaye d'acquérir cette fameuse lucidité du rêve, et je voulais savoir si certains d'entre vous y arrivez malgré votre consommation de cannabis? Dans tous les cas, je pense que mettre de côté la fumette est forcement bénéfique pour l'étude des rêves..

au plaisir..
#9
Edvin a écrit :
Arrives-tu à concilier l'usage du cannabis avec le rêve lucide?


C'est très difficile.

La fumette détériore énormément le rappel des rêves.

D'ailleurs je connais une personne qui se fume un joint tout les soirs pour JUSTEMENT ne pas rêver. La raison est qu'il fait des cauchemars horribles :| (et oui, je lui ai déjà dit qu'éviter les problèmes c'était pas forcément la meilleure solution, mais ça fait des années qu'il n'est jamais sorti de ce malaise donc il se contente de ça).

Donc je pense que c'est se mettre des bâtons dans les roues, en effet, si tu désires devenir "lucideur" à plein temps ^^. Mais c'est peut être quand même possible selon les personnes et les dosages de cannabis que tu consommes...
#10
C'est bien ce que je pensais. C'est quand même très frustrant que le cannabis nuise aux rêves.. D'autant plus qu'il y a toute une dimension pseudo-spirituelle qui gravite autour de cette plante.

Dernière question, car je n'arrive vraiment pas à imaginer ce que le rêve lucide peut être.. Lors d'un RL, tu es vraiment conscient à tel point que tu fais l'expérience d'une autre réalité avec le même degré de conscience que lorsque tu es réveillé? C'est extrêmement dur pour moi à m'imaginer cet état car je suis tout le temps spectateur de moi-même dans mes rêves, à tel point que j'ai l'impression de faire des rêves à la troisième personne.. (a moins que ce ne soit purement une dynamique compensatoire de mon inconscient hahah)
#11
Edvin a écrit :
Dernière question, car je n'arrive vraiment pas à imaginer ce que le rêve lucide peut être.. Lors d'un RL, tu es vraiment conscient à tel point que tu fais l'expérience d'une autre réalité avec le même degré de conscience que lorsque tu es réveillé? C'est extrêmement dur pour moi à m'imaginer cet état car je suis tout le temps spectateur de moi-même dans mes rêves, à tel point que j'ai l'impression de faire des rêves à la troisième personne.. (a moins que ce ne soit purement une dynamique compensatoire de mon inconscient hahah)


En fait tu as plusieurs degrés de conscience, parfois tu sais que tu rêves mais tu ne peux pas contrôler les évènements. Par contre il peut arriver d'avoir une lucidité très grande, donc tu peux vraiment tout contrôler, faire apparaitre des objets, hypnotiser les personnages de ton rêve, voler, te téléporter où tu veux...

Je comprends ce que tu dis, généralement il est difficile d'être maitre de ses actes en rêves, c'est pour ça qu'il faut s'entrainer :razz:
Les conseils que j'ai mit à la fin pour "entretenir sa lucidité" servent aussi pour l'augmenter :yawinkle:
#12
Edvin a écrit :
Lors d'un RL, tu es vraiment conscient à tel point que tu fais l'expérience d'une autre réalité avec le même degré de conscience que lorsque tu es réveillé?


Oui, lors d'un rêve lucide tout à fait réussi, c'est exactement la même. Disons qu'un rêve lucide "amateur" conserve les projections de ton subconscient comme des acteurs réels, et tu te perds parfois. Je te donne un exemple pour être plus concrêt : lors de ton rêve, il y a des personnes avec lesquelles tu discutes, et subitement tu prends conscience de ton état. A ce moment, un rêve lucide profond te oermettra de t'extraire du contexte pour contempler le panorama comme un vrai spectateur, alors qu'un rêve lucide superficiel t'empêchera de t'extraire, et tu vas continuer à discuter avec ceux qui t'entourent (comme s'ils étaient réels) de l'expérience que tu es en train de vivre. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit tout de même d'un état de conscience modifié, en général, à cause du fait que tu sois dans un environnement fictif et étrange, et que ton subconscient fontionne à mac 3.
"Un trip au LSA, c'est une reconsidération des concepts fondateurs omniprésents dans la vie, comme le temps, l'amour, la matière, la beauté, la musique..." Quetzal
#13
et bien je vous envie grandement! Et pour en terminer avec mon interrogatoire, est-ce que vous rapprochez l'expérience du rêve lucide avec certains états de conscience altérés lors de la prise de psychédéliques?
#14
Heyyy salut cleminou, j'ai lu ton topic hier soir, j'étais quand même très sceptique (parce que généralement moi et les rêves ça fait deux), et puis je me suis dit "allé je tente de me poser, de respirer tranquillement, et de me faire de l'autosuggestion"

Bah ça a marché ! Non seulement je me suis endormi vite (lol) mais en plus j'ai fait un super rêve lucide où j'étais en vacances pendant plusieurs jours avec deux copines à Paris ! xD Me rappelle pas trop des détails mais en tout cas je me suis pas réveillé au moment où je me suis rendu compte que c'était un rêve (d'habitude c'est ce qui se passe)

Enfin voilà, bien marrant du coup ! Merci !
#15
Edvin a écrit :
et bien je vous envie grandement! Et pour en terminer avec mon interrogatoire, est-ce que vous rapprochez l'expérience du rêve lucide avec certains états de conscience altérés lors de la prise de psychédéliques?


Je pense que c'est pas indissociable, après c'est quand même pas pareil Tounge
J'ai toujours considéré les rêves comme quelque chose d'assez introspectif, un des points les plus intéressants du rêve lucide (pour moi) c'est le combat des cauchemars. Si tu arrives à dominer ton cauchemar et ne pas te laisser envahir par la peur, tu peux discuter avec ton "agresseur" et comprendre qui il est, généralement c'est une peur, enfouie ou non :ninja:. Ce qui fait que tu peux apprendre des choses sur toi même :!:

Après comme je le disais, avec un niveau de lucidité vraiment bon, on peut tout faire, j'ai déjà été bourré en rêve, donc on doit pouvoir accédé à un état de perche en rêve lucide Tounge

Un objectif lucide de plus pour moi, merci ^^

Par contre, pour avoir des sensations en rêve, il faut que tu les aies vécu (ou quelque chose de similaire), dans la vie réelle, pour pouvoir les vivre en rêve (sinon ça sera fortement moins réaliste, voir pas du tout, je parle en connaissance de cause).

tartopom a écrit :
Bah ça a marché ! Non seulement je me suis endormi vite (lol) mais en plus j'ai fait un super rêve lucide où j'étais en vacances pendant plusieurs jours avec deux copines à Paris !


C'est super, content que mon topic ait servi à quelqu'un Tounge
A force de pratiquer, tu pourras augmenter ton niveau de lucidité et faire de plus en plus de choses.

J'espère que ce topic va motiver d'autres personnes à découvrir le monde fascinant des rêves. Lucides ou non Wink
#16
Très intéressant ton article ! J'essaye l'autosuggestion (que j'avais déja utilisée avec succes à d'autre occase) dès ce soir !

J'ai souvent vécu des cours moments de lucidités dans certains de mes rêves mais j'ai jamais réussi à vraiment exploiter >.<

Et je savais pas du tout que le thc empêchait les rêves (ou les faisait oublier? j'ai pas bien compris...) mais c'est vrai que je me souviens d'aucun rêve apres avoir fumé...

Et c'est marrant car tes méthodes de crier, de regarder ses mains etc beh moi je les utilise (utilisais surtout) quand je me retrouvais lucide dans un cauchemar pour me réveiller (et ça marchait à tous les coups (surtout le cri Oo)).
Emancipate yourselves from mental slavery, none but ourselves can free our minds...
#17
J'ai un souci avec mes rêves lucides (je commence tout juste à les appréhender depuis que je consomme des psychés, ça m'était jamais arrivé avant).

Dès qu'un début de lucidité nait, je me retrouve toujours à jour le funambule sur le fil extrêmement mince qui sépare la perte de lucidité du réveil. Et quand je dis fil c'est vraiment un fil, c'est rare que je tienne plus de quelques minutes sans passer d'un côté ou de l'autre. Quelqu'un a une méthode pour s'en sortir ? ...
"J'étais jeune autrefois,
Marchant seul avec moi-même,
Ainsi pris-je de mauvais chemins.
Je me sentis riche
En trouvant quelqu'un d'autre,
Car l'Homme est la joie de l'Homme"

Odin (Havamal, 47)
#18
SoK a écrit :
Dès qu'un début de lucidité nait, je me retrouve toujours à jour le funambule sur le fil extrêmement mince qui sépare la perte de lucidité du réveil. Et quand je dis fil c'est vraiment un fil, c'est rare que je tienne plus de quelques minutes sans passer d'un côté ou de l'autre. Quelqu'un a une méthode pour s'en sortir ? ...

Je ne suis pas un spécialiste, mais je dirais que c'est très bien et que tu es sur la bonne voie !
C'est tout à fait normal d'avoir tendance à saisir d'une façon excessive le rêve et de se réveiller.
Quelques minutes ça me paraît vachement bien déjà (quand j'étais gamin ça m'est arrivé quelques fois et c'était plutôt quelques secondes).
En fait il est bon de jouer avec le rêve mais il faut éviter de vouloir le posséder d'une façon trop forte.
Pour résumer il faut allier une certaine douceur à la lucidité je dirais.


J'en profite pour redonner une méthode traditionnelle tibétaine dans la transmission des enseignements du Bouddha :
- Se répéter régulièrement dans la journée l'affirmation/questionnement suivant : "C'est un rêve"
- méditer avant d'aller se coucher et rester dans un état méditatif de lucidité lors du glissement vers l'état de sommeil

Il me semble que la clé est la répétition régulière (toutes les heures au moins disons),
et SURTOUT le côté remise en doute de la réalité, il faut y 'croire' quand on se répète "C'est un rêve (?)", pas juste se répéter les mots.
=> Du coup :
- la réalité prend une certaine saveur lorsqu'on la remet en question, je trouve ça très bon en soi
- dans les rêve le "C'est un rêve" va revenir et donner l'occasion de basculer vers le rêve lucide

Ensuite dans lors des rêves lucide la tradition du Bouddha propose :
- d'en étudier la nature (la tester : "le feu brûle alors qu'il n'existe pas", "les gens parlent alors qu'ils sont des projections de mon esprit" (lu sur psychonaut ^^))
- de modifier le rêve le plus possible (voler, se transformer en animal, transformer l'environnement,...)
Le but étant de comprendre la nature de l'expérience onirique, de s'en libérer et d'approcher la compréhension de l'expérience de veille et de s'en libérer aussi.

Bon je me suis un peu étalé pour essayer de proposer ce qui me paraît intéressant.
J'en ai fait un peu l'expérience et j'en ai un peu entendu parler par des gens qui l'ont expérimenté mais je ne détiens pas la vérité à ce sujet, loin de là.
Enjoy !
#19
Effectivement, comme l'a dit notre ami, c'est dans la douceur que tu réussiras à prolonger ton rêve lucide, et cela viendra aussi avec la pratique. Je fais environ un rêve lucide tous les deux jours en moyenne, et plus je pratique plus j'en fais, et plus ils durent longtemps. Il faut s'habituer à cette sensation agréable, et ne pas s'exciter. Personnellement, j'ai trouvé la solution dans l'harmonie avec mon corps, mon esprit onirique et l'univers du rêve.
"Un trip au LSA, c'est une reconsidération des concepts fondateurs omniprésents dans la vie, comme le temps, l'amour, la matière, la beauté, la musique..." Quetzal
#20
C'est possible d'entrer dans son imagination ? (je sais c'est bizarre comme question)
"Non merci j'ai déjà une corde. Mais je veux bien le tabouret !"
#21
love'mind a écrit :
C'est possible d'entrer dans son imagination ? (je sais c'est bizarre comme question)


J'avoue que je comprends pas exactement ce que tu veux dire par cela?
Beaucoup de personnes veulent rentrer en contact avec leur subconscient, mais l'imagination? :distant:
#22
eh bien un soir avant de m'endormir, j'avais l'image d'une grenouille en tête et en me concentrant j'ai reusie à . . . entrée dans l'image que j'avais dans la tête (je sais pas si vous comprenez ) . C'est à dire que je voyais l'image avec mes yeux, que j'entendais le bruit du marais dans le quelle se trouvais la grenouille, je sentais l'odeur du marais, enfin tout mes sens était transporter dans cette image que j'avais en tête. Mon corps était dans mon lit mais mon esprit regardais une grenouille dans un marais, je crois qu'on peut parler de dissociation dans ce cas la non ? Ça n'a durée que quelque seconde mais j'arrivais à le refaire plusieurs fois. Je ne dormais pas ce n'était donc pas un rêve lucide et je précise que je n'avais consommée aucune substance psycho-active. J'en parle ici parce qu'il me semble que c'est un peu dans le même domaine .
Quelqu'un aurais des explications ? C'était vraiment étrange mais tellement énorme ! (un peu comme sous dxm lors d'un plateau 3, vous savez quand vous fermez les yeux et que vous vous retrouvez la ou votre esprit vous mène)
"Non merci j'ai déjà une corde. Mais je veux bien le tabouret !"
#23
Merci Cleminou pour le topic. j'aime tellement mes RL que je vais finir par hiberner

Pour Love mind. J'ai bien une méthode pour voyager dans l'imagination mais avec le son en moins. Je m explique
1- je me met dans mon lit sur le dos les bras le long du corps et les main a plat, casque sur les oreilles.
2- je choisi une musique qui a une sorte d'intro ( ou interpréter comme tel) peut importe le style.
3- pendant la dite intro j'essaye de ressentir chaque partie de mon corps en allant des pieds a la tête.
4- quand j'arrive a la tête j'ai une image complète de mon corps et la normalement la musique prend le pas et me met dans des situation selon mon interprétation.

Après libre au voyageur de prendre le contrôle de la situation mais il faut surtout pas bouger et rester fige

J'utilise ce petit truc pour parler avec les représentation que je me suis fait de mon incontient et c'est parfois marrant de voir son cynisme utiliser les mots et la voix du chanteur de tool ou encore son doute parler a travers la voix du shinoda.
Ou je me suffit de voyager avec des musique de shpongel. Ca donne une autre dimension a la musique.
Tout ca sans aucune substance !
Je suis un pingouin et un jour je dominerai le monde!!!

“Today a young man on acid realized that all matter is merely energy condensed to a slow vibration, that we are all one consciousness experiencing itself subjectively, there is no such thing as death, life is only a dream, and we are the imagination of ourselves. Heres Tom with the Weather.”
Bill Hicks
#24
Wow ! Faut que j'essaye tout ça, merci pour le guide.
Je vais déja devoir m'entrainer à me souvenir de mes rêves par contre, c'est pas gagné.
Si je me concentre pas énormément dans les 5 minutes qui suivent mon réveil, pouf, c'est parti, impossible de fouiller !

Par contre, est ce que la technique de respiration et tout, ca aide pour s'endormir rapidement ?
J'ai jamais "su" m'endormir, je prends souvent 30 minutes à 1 heure à m'endormir, parfois plus...
.:. Prototype personnel de Dieu, mutant à l'énergie dense jamais conçu pour la production en série, il était le dernier d'une espèce .:.
#25
love'mind a écrit :
eh bien un soir avant de m'endormir, j'avais l'image d'une grenouille en tête et en me concentrant j'ai reusie à . . . entrée dans l'image que j'avais dans la tête (je sais pas si vous comprenez ) . C'est à dire que je voyais l'image avec mes yeux, que j'entendais le bruit du marais dans le quelle se trouvais la grenouille, je sentais l'odeur du marais, enfin tout mes sens était transporter dans cette image que j'avais en tête. Mon corps était dans mon lit mais mon esprit regardais une grenouille dans un marais, je crois qu'on peut parler de dissociation dans ce cas la non ? Ça n'a durée que quelque seconde mais j'arrivais à le refaire plusieurs fois. Je ne dormais pas ce n'était donc pas un rêve lucide et je précise que je n'avais consommée aucune substance psycho-active. J'en parle ici parce qu'il me semble que c'est un peu dans le même domaine .
Quelqu'un aurais des explications ? C'était vraiment étrange mais tellement énorme ! (un peu comme sous dxm lors d'un plateau 3, vous savez quand vous fermez les yeux et que vous vous retrouvez la ou votre esprit vous mène)


Ce genre de choses m'arrivent quand je me force à me rendormir le matin, quand j'ai dormi déjà beaucoup.
Je fais un peu ce que tu dis, sauf que parfois je me rendors, me reveille, repars dans mes pensées, parfois dans un autre rêve etecera...
Je pense que c'est de la même chose dont tu parle, c'est un peu le principe de l'endormissement conscient mais sans l'être ^^
#26
J'ai essayé ces deux dernières nuits, sans succès, je suis tout bonnement incapable de dormir sur le dos, et si je dors sur le ventre ou sur le coté je m'endors sans m'en rendre compte.
Dur dur de garder conscience !
.:. Prototype personnel de Dieu, mutant à l'énergie dense jamais conçu pour la production en série, il était le dernier d'une espèce .:.
#27
Wuuvgan a écrit :
J'ai essayé ces deux dernières nuits, sans succès, je suis tout bonnement incapable de dormir sur le dos, et si je dors sur le ventre ou sur le coté je m'endors sans m'en rendre compte.
Dur dur de garder conscience !


Oui c'est dur de rester concentré.
Moi ce qui me pose problème c'est surtout de ne pas bouger, étant très actif, il y a toujours un moment où je vais me retourner dans tout les sens et ainsi perdre ma concentration ...
#28
hello,

c'est super Cleminou, bravo pour tes explications.
Je ne sais pas si je vais pouvoir tester la methode de la respiration car je ne suis pas seule dans le lit.. mais si je suis seule eveillée pour effectué l'experience, ca peut le faire ? (j'imagine que la personne ne doit pas bouger d'un poil...)

sinon j'ai vraiment du mal a comprendre, dans un reve lucide on peut faire un tas de chose et "decider de tout" c'est le premier truc intriguant et jouissif qui se produit.
Dans mes reves je suis spectatrice, j'ai l'impression, je ne sais pas si je sais que je reve mais je crois que je m'en doute.
Un scenario se visualise sous mes yeux, tordu ou irreel. Mais ma conscience regarde ce film et quand je me leve elle me livre quelques informations de ma nuit, c'est encore tout frais.
Peut etre parce que je ne l'ai jamais vecue, j'aimerai savoir quelle sensation on a quand on fait un reve lucide parce que lors de mes reves personnellement je controle rien, enfin je pense, mais c'est mon cerveau ou je ne sais quoi qui joue ce scenario.
Je ne comprends pas comment on se sent pendant et apres un reve lucide.

Y-a t'il vraiment une difference (petite ou grande) entre les reves que je fais et que vous devez avoir vecu plus d"une fois, et le reve lucide ?

Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui même.

Si vous possedez une bibliotheque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut.

Ce n'est pas le but de la promenade qui est important, mais les petits pas qui y mènent.

#29
Madoskate a écrit :
Je ne sais pas si je vais pouvoir tester la methode de la respiration car je ne suis pas seule dans le lit.. mais si je suis seule eveillée pour effectué l'experience, ca peut le faire ? (j'imagine que la personne ne doit pas bouger d'un poil...)



C'est tout à fait possible, il n'y a pas vraiment d'impossibilité quand il y a une personne à côté. Le seul problème réside dans le fait qu'il faut rester très concentré, et le fait qu'il y ait une personne à côté peut perturber. Mais si tu arrives à faire abstraction tu peux tout à fait tenter (et pourquoi pas réussir) l'expérience.

Madoskate a écrit :
Peut etre parce que je ne l'ai jamais vecue, j'aimerai savoir quelle sensation on a quand on fait un reve lucide parce que lors de mes reves personnellement je controle rien, enfin je pense, mais c'est mon cerveau ou je ne sais quoi qui joue ce scenario.
Je ne comprends pas comment on se sent pendant et apres un reve lucide.

Y-a t'il vraiment une difference (petite ou grande) entre les reves que je fais et que vous devez avoir vecu plus d"une fois, et le reve lucide ?


En fait il y a plusieurs niveaux de lucidité, tu peux savoir que tu rêves mais être spectateur quand même.
Par contre quand tu commences à atteindre des niveaux de lucidité conséquents, tu peux vraiment faire ce que tu veux.

L'état d'esprit dépend donc du niveau de lucidité que tu as.
Personnellement j'ai souvent un état d'esprit de "rêve" lors de mes rêves lucides. Ce qui fait que je n'ai pas de lucidité suffisante, pour penser à réaliser les objectifs que je me fixe en dehors de ces rêves.

Plus tu es lucide, plus tu te rapproche de l'état d'esprit que tu as étant éveillé. C'est assez difficile à expliquer mais je pense que tu as plus ou moins comprit le principe Toungearanoid:
#30
Pour information, il m'arrive souvent de rêver lucide lorsque je dors avec ma nana (qui pourtant fout un bordel monstre). Par contre, je ne fais jamais de WILD.
"Un trip au LSA, c'est une reconsidération des concepts fondateurs omniprésents dans la vie, comme le temps, l'amour, la matière, la beauté, la musique..." Quetzal


Topics apparemment similaires...
  Rêves Lucides FlyGuizou 19 1,847 25/11/2020 05:02
Dernier message: guigui86
  Le monde des rêves Psiloweed 31 2,603 19/12/2016 15:34
Dernier message: Sunder
  TR de rêves Rasf 10 1,789 23/06/2016 04:23
Dernier message: Mr_Bigbud
  Interprétez vos rêves Cleminou 63 5,818 09/06/2016 16:51
Dernier message: Serum Phi



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.