Le troisième monde : du combo lsd/k
#1
(bon jsais pas si ce topic a plus sa place ici ou dans arts philo.., bougez le au pire hein!)



Bienvenue dans le troisième monde.
Vous connaissez le monde lysergique ? Vous connaissez le monde kétaminé ? Mais connaissez vous leur troisième univers, la symbiose parfaite des deux ?
Bienvenue dans l'étrange. Car c'est ça, le troisième monde, l'étrange. L'hors de la réalité telle que nous la connaissons.


Pas facile d'y parvenir, dans cet univers. Pas faute d'avoir essayé à plusieurs reprises, et comme souvent, c'est quand on s'y attend le moins... En fait, j'crois avoir trouvé quand même le truc -mais reste à trouver le timing parfait, et ce genre de chose ne se fait qu'avec un laissez aller parfait, à l' écoute du monde. En gros, dans l'idéal, j'crois qu'il faut se trouver en montée lysergique, au tout début, quand ça commence à pointer, et là, s'envoyer la bonne dose de K, au bon moment. Au bon moment pour que, le pic de la première, deuxième... trace de K explose au même moment que l'acide, que les deux fusionnent au même moment.. Parce que la k, prise trop tôt ou trop tard, ne pourrait rester "qu'une trace de k" sur un trip à l'acide. Certes, ça viendrait pousser le bousin bien loin, mais une trace de k, ça redescend assez vite. Mais pas si c'est bien fait. Enfin, bien. Correctement va-t-on dire. Après, j'dois avouer que la k a souvent ce côté, même prise seule : il ne peut s'agir que de traces qui vont bien faire leur effet, mais elles peuvent également être prises quand il le faut, et venir tout foutre en l'air très vite, mener en hole en très peu de temps, ou plonger le sujet dans un état très proche de l'acide, qui dure... avec une durée bien plus longue, parce qu'une entière atmosphère répond à l'instant, et que tout colle logiquement. Et généralement justement, ce ne sont pas (pour ma part), les trips prévus et calculés « bon ce soir on se la met à la k » qui vont amener à ce stade. Au contraire, c'est la réunion de l'instant, saisir la chose quand elle passe et qu'il le faut.. Enfin bref, je m'égare -mais pas tant que ça.




Revenons à notre troisième monde. Quand les pics des deux substances frappent au même moment (et d'ailleurs, ça marche avec d'autres prods aussi, j'me rappelle dxm/champis qui avait donné quelque chose de ouf, et l'expérience répétée dans le but de ratteindre un état tel qui n'avait au contraire rien donné d'intéressant), quelque chose se produit. On rentre déjà dans le fouillis très organisé de l'alliance des deux, ce monde des tout-possibles, la direction de la K mélangée avec l'étendue du lsd, chaque pensée devient scène symbolique prenant en compte le tout et la position de chaque chose etc etc. Là n'est pas totalement le sujet. Ce qui m'intéresse plus particulièrement, c'est l'après. Une fois que ce pic est passé, une fois que le gros du truc se barre, qu'on réatterrit sur terre...


Les amateurs de kétamine (et de psychés aussi, mais c'est différent) connaissent certainement cette sensation, avant la fin d'un hole ou d'une expérience s'en approchant, le fait de voir ce que j'appelle les tout-possibles, une infinité d'univers parallèles identiques au notre, mais légèrement différents, et parfois même, cette sensation (biaisée, ce n'est qu'une impression) de choix qui s'offre à nous -quelle réalité veux-tu réintégrer ? Avant, forcément, de revenir à celle-ci (ou presque), et d'en (presque encore) oublier toutes les autres. Bref.

Et bien justement, ce que j'appelle le troisième monde, c'est quand, une fois le pic passé, on réintègre, sans le choisir, une de ces « autres réalités ». Le troisième monde. Le mélange parfait entre nos deux substances.

Alors quelles sont ses "particularités" Big Grin Tout semble toujours couler, s'effondrer, les lignes qui tombent, état dissociatif bien à la k, mais il n'y a rien de beau, les deux substances semblent perdre leur "magnificence". Chaque personne devient méconnaissable physiquement, les traits s'effondrent, se creusent, ça dégouline. Et pourtant, malgré l'impossibilité à mettre un nom sur le visage, on sait toujours qui c'est pour « ce qu'il est », ce qu'il représente, comment il réagit face à tout ce qui l'entoure. La pensée devient réalité, mais pas comme le fait le lsd simplement (à forte dose, déjà plus), j'me souviens de moments où je sautais une mini barrière de 30cm et j'avais le temps, pendant mon saut, de tout arrêter, car je tombais dans un trou noir et que la ligne de fuite se plonge subitement sur ce sol. Mais malgré tout, le temps normal du saut est respecté... Un univers dans lequel tout est exactement pareil, mais vu d'un point de vue encore plus tordu que d'habitude, c'est la géométrie de la k et le développement infini du lsd, je peux me téléporter parce que, si je considère la pièce comme photographiée d'en haut, je n'ai qu'un seul pas à faire pour me rendre de l'autre côté... Et malgré tout, ce sale, toujours présent, on est perdu, dans cette réalité où plus personne n'a le même visage, où il se produit des choses qui dépasse l'entendement. « T'as vu, nos pieds, ils avancent, mais nos têtes elles restent bloquées. » Un type passe : « aha z'avez vos têtes bloquées sur l'escalier ! » Dur, parce que, contrairement à une trace de k qui passe par là, là ça ne s'arrête pas. Ca dure, longtemps. Ca dure, encore, quand tout le monde est à peu près clean, et que pourtant, ben non, qui c'est celui-là ah ouais s'il dit ça ça doit être machin... En maison ou quoi ça le fait encore, en teuf, moins. Parce qu'il y a toujours ce sentiment de malsain, provoqué par le tout qui dégouline, et puis, les pensées, qui finissent à un moment par se calmer, mais pourtant, nan, ce n'est toujours pas la réalité qu'on avait quitté avant le trip...


Y'a aussi une décomposition des lumières, de tous les points lumineux, en vert-jaune-rouge, qui semblent être projetés depuis... quelque part, comme des petits eux, en bas à gauche, figés dans un minuscule trou noir qui nous les projette à notre échelle. De la même manière qu'un projecteur agrandit l'image, et là, c'est à la fois chaque objet qui est la projection d'un mini-lui, mais également, si on regarde de plus près, chaque particule de lumière -car oui, on voit très bien, en vrai, full full full hd. On voit très bien mais on ne reconnaît plus personne. Ouais...




Aha j'suis parti dans mes délires, bref. Y'a quelque chose de foutrement intéressant dans ce combo, si ça se combine comme ça. Ca a déstabilisé pas mal de gens bien chevronnés aux deux substances, mais qui avaient jamais fait le combo. Ne jamais sous-estimer les possibilités de potentalisation.
Alors ouais c'est étrange, parce que justement c'est l'alliance d'un espèce de dégout d'un monde qui n'est plus le même, cette fascination pour le pouvoir de l'esprit sur la matière -sur cette nouvelle réalité, avec toujours cette sensation d'être dans le contrôle, car le corps ne devient qu'une réponse logique et naturelles aux stimulis provoqués par le monde extérieur, on est « pris dans le mouvement ».. Et ainsi, dans le chaos général, chacun bouge parle et pense en fonction de tous ceux qui bougent parlent et pensent et chaque chose s'imbrique naturellement et suit son cours logique. Tous pris par le même flux. Quelqu'un qui perd son shit. Au même moment, des gens qui reviennent d'une autre pièce, n'ont pas entendu, et là ''au fait, ce ne serait pas ton shit là ?''. La synchro étonnante, dans l'illogisme totale..

J'en reviens là mais c'est ptetre ça que j'trouve super intéressant, en fait, dans la drogue, le fait de voir son influence par rapport à celles des autres, être à sa place. Dans ce troisième monde, pas trop le choix, que d'être, et d'être à sa place sinon tout fouterait le camp... Si on se perd là-dedans.. qui sait ? Ouais c'est le chaos, vous vous en doutez, c'est pourquoi faut être bien entouré, toujours. Parce que quand on ne reconnaît même plus ses potes, faut avoir l'esprit accroché, quand même.



Enfin bref, je sais pas trop pourquoi je suis venu faire ce topic, j'avais envie de déblatérer, de venir parler de ce combo que je considère avec énormément de respect, venir mettre en garde un peu aussi. Sentez les choses. Si c'est pas le bon moment, ne vous jetez pas à tort et à travers dedans -ça c'est valable pour toutes les drogues. 'fin voilà.
Si, je m'interroge quand même sur ce qui peut faire que la k « se bloque » (façon d'parler) comme ça quand prise ''au bon moment'', et vienne ainsi modifier tout un trip, sur la longueur et tout. Si ça déclencherait pas certains mécanismes/récepteurs supplémentaires là-haut, dans l'cerveau, qui mettraient leur temps à revenir à la normale.. Si jamais quelqu'un sait quelque chose, après j'pense qu'il doit pas y avoir milles études là-dessus non plus..

Aaah, qu'est-ce que j'aimerais passer ma vie à étudier le fonctionnement du lsd...



Bien à vous, en tout cas. Et n'hésitez pas à venir poster ici vos expériences sur ce(s) combo(s), lsd/k mais plus largement, psychés/dissos.

ubiK/
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#2
Se combo est juste magique je le considère comme le meilleur sans vouloir faire d’apologie.

Mais clairement quand c'est bien dosé avec précision et bien placé comme tu la bien expliqué bien jouer Wink, se combo envoie dans un autre monde. Moi je prend la ké en fin de monté du LSD un peut avant d'arriver au plateau quand sa commence a se stabiliser et on sent tout de suite la dimension en plus qui s'installe le temps, le corps qu'elle blague Smile. Je me suis sentit devenir aussi léger qu'un esprit et rentrer dans ma plus grosse trance a la fois physique et mental (sur de la transe, le corps bouge mais on c'est limite pas pourquoi des mouvements surprenant et en prime un jolie petit fractale calé sur le son en CEV ). Un pote ma dit qu'il pouvait se téléporter dans l'espace et le temps genre avance/retour rapide. Et se téléporter dans la pièce comme tu le décris plus haut.

Bien sur se genre de trip demande un set/setting en béton. Pour moi une soiré transe avec les copains sa l'est Smile

La ké est prolongé pour moi aussi mais seulement de 30 min / 1H au maximum au bout de 1H30/2H en général sa redésend. Et l’insatiable envie de retaper se manifeste alors pour retourner dans se monde :twisted:

J'ai eu droit a une super perche introspective aussi avec se genre de combo. Liste: RdR malgré le mélange je pense: Un demi carton pas très fort genre 75/90µG max avec quelque truffes et une petite trace de ké bien placé. Un trip très doux et collant jusqu'au 5 tafs de fumer sur un pétout de weed et la direction la super introspection (grosse tolérance inversé) .

Le genre de trip ou on se demande si on vas devenir fou pendant quelque seconde tellement notre façon de pensé est altérer. D’ailleurs qu'est se qu'un fou ? Smile . L'univers entier qui nous entours (émotions, pensées et sens) qui se transforme en Cev fractalisé les yeux fermer. Je suis rentrer dans mon univers, ma dimension intérieur et j'ai fait fasse à ma vie pour ainsi dire.
Je ne tolère pas l'intolérance. Suis je donc tolérant ? Telle est la question Smile
  Répondre
#3
Yo Fat : Orthographe, grammaire...
Merci de laisser toncar et pochon de K de côté pour les copains au lieu de tout s'enfiler avant d'écrire un post ^^

Plus sérieusement ça donne envie de faire une commande au père Noël tout ça !
Bande de oufs :p
Si quelqu'un a d'autres XP disso/psyché genre MXE/2C-E ça m’intéresse aussi Big Grin
  Répondre
#4
CastlesMadeOfSand a écrit :Si quelqu'un a d'autres XP disso/psyché genre MXE/2C-E ça m’intéresse aussi Big Grin

Moi, 2c-c/mxe et 2c-p/mxe. Mais j'ai pas trouver que ca donnait une grosse dimension différente, juste l'effet dissociatif qu'on peut sentir dans les psyché est boosté, et souvent je me sens plus calme et mes CEVs sont plus"prenantes".
  Répondre
#5
Je me demande si c'est une bonne idée de combiner la methoxetamine avec les 2C-x au risque de faire un joli syndrome sérotoninergique. Mais peut être que je me trompe !
Bonjour nouveaux inscrits !

Merci d'être venu grandir notre communauté, pour votre bonne intégration merci d'aller lire les règles !
Par la suite, allez poster un petit (ou grand) message de présentation . Smile

A LIRE : MDMA , LSD , SALVIA , DMT , CANNA , CHAMPIS , LSA , OPIACES/OPIOIDES , AMPHETAMINES , RC's !


Hatsu. :ninja:
  Répondre
#6
Hehe merci pour la réponse Jo. Ouais se téléporter.. Une telle représentation e la réalité, des mouvements que ouais, ouais.. ça en devient presque possible!

Ouais jsuis d'accord avec Hatsu. Mais en diminuant bien, y'a moy. Moi mxe/2c-e euuuh, j'avais pris la mxe en plateau, grosse grosse montée, à moitié holesque, au bout d'un moment impossible de rouvrir les yeux, plongé dans un univers triangulaire transpercé par des bulles d'énergies et des souvenirs de mon enfance.. Miam.
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#7
2C-C/MXE (20mg en oral à H+2), pas de soucis, trip super prenant (mais le s&s avec Igorrr et son label a peut-être potentialisé). Ca peut être déroutant, cela dit.

Escaline/MXE (idem, mais à H+4), sympa, potentialise bien les visuels et évite d'avoir une trop grande période de stimulation résiduelle chiante.

2C-E (dose pas trop forte, genre 10mg je crois)/3-MeO-PCP (10mg - je crois- à quelque chose comme H+4), bien sympa, à retester dans d'autres s&s mais j'ai l'impression que mes intuitions sont justes, à savoir : 1) l'anesthésie du PCP atténue le ressenti du bodyload et 2) la tendance au détachement émotionnel qu'il procure peut permettre d'aborder sereinement le matériel psychique négatif révélé par le 2C-E. Si c'était à refaire, je pense qu'il vaudrait mieux augmenter un peu les doses de 2C-E, quitte à diminuer légèrement le 3-MeO-PCP, et éventuellement dropper ce dernier un peu plus tôt, pour voir.


Je doute de poursuivre plus avant mes expérimentations de ce type de combos (mes expérmentations tout cout en fait, sauf peut-ête en matière de s&s), mais à mon avis c'est un axe de développement majeur pour la recherche psychonautique moderne (fuck, je commence à parler comme mes profs).
"J'étais jeune autrefois,
Marchant seul avec moi-même,
Ainsi pris-je de mauvais chemins.
Je me sentis riche
En trouvant quelqu'un d'autre,
Car l'Homme est la joie de l'Homme"

Odin (Havamal, 47)
  Répondre
#8
SoK a écrit :Je doute de poursuivre plus avant mes expérimentations de ce type [...], mais à mon avis c'est un axe de développement majeur pour la recherche psychonautique moderne.


On dirait le journal d'un scientifique tombé dans le darkside de la recherche.
  Répondre
#9
Après m'être renseignée un peu plus, il n'y a pas de risque apparent de syndrome sérotoninergique.
Il y a de nombreux usagers qui ont rapporté avoir experimenté ce combo avec des dosages moyens, et témoignent d'une expérience très forte tant physiquement que mentalement.

Par contre, revoir les dosages de chaque molécule à la baisse, et envisager la prise de methoxetamine plus vers la descente du trip de 2C, ce qui va probablement relancer plus fort les effets et peut être très troublant.

Stay safe , take care !
Bonjour nouveaux inscrits !

Merci d'être venu grandir notre communauté, pour votre bonne intégration merci d'aller lire les règles !
Par la suite, allez poster un petit (ou grand) message de présentation . Smile

A LIRE : MDMA , LSD , SALVIA , DMT , CANNA , CHAMPIS , LSA , OPIACES/OPIOIDES , AMPHETAMINES , RC's !


Hatsu. :ninja:
  Répondre
#10
Ptain je n'avais pas pris le temps de lire ton topic Ubik, en fait sans avoir vécu ce que tu décris je crois que c'est pas vraiment possible de te comprendre arf, m'enfin vu le délire qu'est ce type de combo...sinon chapeau tu t'approches bien du délire.

Je commence à avoir quelques trips combotiques du genre derrière moi, et je me tate à écrire un gros Tr pour expliquer ce que j'ai vécu, mais je t'avoue que décrire ces phases est ultra tendax, j'attends d'avoir structuré ma pensée et d'avoir posé des mots sur ce que j'ai ressenti lors de mes trips.

Après pour ma part j'ai surtout prit de la MxE à (très grosse) dose en la combinant avec du 25i-Nbome, de la MD, ou de la 3-MMC, et de l'alcool, voir tout ça en même temps...en bref c'est absolument pas RdR et je ne voulais pas choquer les psychos en racontant mes petites "morts en direct live", mais quand j'aurai de la matière à raconter en détails, je partagerai tout ça.

Pour l'instant j'ai expérimenté les petites perches où on commence à entrevoir les différentes réalités dont tu parles, et j'ai expérimenté les grOsses perches où on se retrouve comme mort par terre. Ce week end j'ai réussi à me percher dans l'entre deux, je déraillais total mais j'étais encore "conscient" et je me tenais debout (c'est toujours mieux que d'être ko par terre). Le peu de lucidité qui me restait m'à laisser un peu plus d'images en tête que les autres perches, et j'attends d'avoir rassemblé tout ça pour l'exprimer (j'attends surtout d'avoir compris d'où je reviens arf).

En fait c'est une perte total de repères, plus d'espace au point quand faisant la queue au bar je me fondais dans la foule, j'étais tellement dissocié que je dégoulinait sur les gens, c'était comme si mon esprit vivait dans la tête des gens autour de moi, et en somme je ne calculais plus rien, j'essayais de me raccrocher à une réalité mais c'était pas évident du tout putain !
Temporellement idem, je vivais dans mes souvenirs, une impression de déjà vu permanente, comme si mon esprit se raccrochait à ce que j'avais de plus ancré au fond de moi, c'était pas très agréable d'être autant déstabilisé, mais comme tu l'as dis c'est super intéressant comme expérience, ça montre un nouvel éventail de possibilité...

Bon par contre faut être prêt à y laisser beaucoup de neurones quand même, après j'ai pas test en soirée en intérieur, seulement à des concerts...et effectivement vaut mieux être bien accompagné !
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#11
Laura Zerty a écrit :Bon par contre faut être prêt à y laisser beaucoup de neurones quand même, après j'ai pas test en soirée en intérieur, seulement à des concerts...et effectivement vaut mieux être bien accompagné !


Ca dépend des substances que tu prends ca, à priori un combo avec des substances non neurotoxiques ne serait pas toxique, non? bon hormis la claque intergalactique.

Question question, est-ce que certains savent si ceci est possible avec de la salvia en guise de dissociatif (bon ca j'avoue j'ai un doute ^^), et quelque chose comme des champignons ou du LSA comme hallucinogene psychédélique (plus probable ca?)
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
  Répondre
#12
Euh...faut pas s'arrêter à la neurotoxicité des drogues, c'est pas parce que celle ci est moins nocive que celle là que tu peux en prendre plus sans avoir de séquelles, ça c'est typiquement le point de vue du chimiste qui ne prend pas en compte l'aspect mental des prods (ou sinon c'est du ramassis de journaliste qui a voulu faire le malin après avoir feuilleté Wikipédia).

Quand j'ai marqué qu'on peut y laisser des neurones ça veux dire qu'aller dans le troisième monde c'est se destroyer la tête, ok on y perd des neurones parce que l'acide ça ronge, mais je pense qu'avant de se découvrir un trou dans la tête, il y a bien plus de raison de se sentir tout simplement "mal", parce que mentalement on aura été trop loin et que le retour à la réalité peut s'avérer difficile si on a pas assimilé ce qui nous ai arrivé.

Mouai je m'emballe pour rien, de toute façon se droguer de cette manière c'est se niquer la tête et s'en battre les steaks de ses neurones, et puis des neurones on a à la pelle, c'est les synapses qu'il vaut mieux préserver, ce sont eux qui font les connexions dans notre cibouleau, donc neurotoxicité ou pas, ça change pas grand chose à ce niveau là..



Avec la Salvia tu peux carrément retrouver ce troisième monde, mais la claque sera d'autant plus grande que c'est un produit qui rush sévère, en gros ça risque de ne pas être rigolo du tout à vivre comme expérience.
Sinon pour titiller le troisième monde il suffit de se prendre une claque avec n'importe quel disso, après chacun sa manière, avec la Kéta ça va partir sec, avec la MxE ça va s'installer progressivement, avec la Salvia t'es perdu d'avance, avec le DxM chepa trop, en fait t'es trop loin pour t'en rendre vraiment compte. Et combiner avec un psyché c'est surtout pour rallonger la durée du trip et aussi pour que ça parte dans tout les sens, si ya juste un disso et pas d'ambiance, ça peut être terne et pas excitant, avec un psyché c'est coloré et ça repli plus sur soi.
D'un autre côté ça peut aussi éviter de prendre une méga dose d'un tel disso, avec un trip chargé pas besoin de se coltiner plusieurs traces, m'enfin Ubik a déjà expliqué ça.
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#13
Bah tu as parlé de pertes de neurones, c'est pour ca que j'ai fait la remarque pour la neurotoxicité (et non, LSD= pas de perte d'aucune sorte au niveau cérébral). J'ai jamais nié le coté psychologique du truc qui peut faire très mal (c'est ca que j'entendais par la claque) ! Là oui évidement, je vois bien le problème.

Bon, je note tout ça. C'est vrai que Salvia ca peut être hard, mais bon puisque certains font le combo DMT/Salvia... j'ai eu l'idée. Ok, sans doute pas une brillante, mais bon Smile
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
  Répondre
#14
Citation :Mouai je m'emballe pour rien, de toute façon se droguer de cette manière c'est se niquer la tête et s'en battre les steaks de ses neurones, et puis des neurones on a à la pelle, c'est les synapses qu'il vaut mieux préserver, ce sont eux qui font les connexions dans notre cibouleau, donc neurotoxicité ou pas, ça change pas grand chose à ce niveau là..

Sérieusement ? c'pas parce que toi tu pars trop loin et tout que faut en faire des généralités, oui c'est perturbant, c'est pas forcément aliénant ni destructeur putain faut arrêter le délire, là on tombe dans le "tu prends trois fois du lsd dans ta vie tu deviens fou"

Sinon ouais avec la salvia ça marche mais bizarrement, je la combinerais plus avec un disso qu'avec un psyché -pour l'effet long j'veux dire-, et ouais c'est plutot assez violent effectivement, mais en y allant doucement (on faisait des pétards de feuilles sur de la mxe nous par exemple), c'est super intéressant, le truc qui s'installe bien, qui dure, le temps de vraiment voir le délire, pas la salvia qui fuse à mort..
Salvia psyché, je trouve que ça allonge un peu le truc mais jamais eu l'occasion d'expérimenter plus que ça non plus autre qu'une petite douille par-ci par-là, donc je passe
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#15
Ubik012 a écrit :Sérieusement ? c'pas parce que toi tu pars trop loin et tout que faut en faire des généralités, oui c'est perturbant, c'est pas forcément aliénant ni destructeur putain faut arrêter le délire, là on tombe dans le "tu prends trois fois du lsd dans ta vie tu deviens fou"


C'est toi qui l'a dit c'est pas moi !

Ce combo n'est ni aliénant ni perturbant si on en prend pas trop, mais quand tu te bouffes un buvard et que tu sniffes deux ou trois traces de Kéta, excuse moi...mais ça nique la tête.

Ça nique la tête d'un point de vue "neurotoxique", enfin c'est ce dont on parlait avec Gleskorry, bref soit j'ai pas compris ta réponse, soit tu as répondu à autre chose que la quotation que tu as mis dans ta réponse Ubik...à aucun moment j'y ai parlé de devenir fou...mais toi si...ce combo t'as rendu fou ou quoi arf Rolleyes ?
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#16
J'pense pas qu'LSD/Ké soit plus neurotoxique qu'une charge d'MDMA...
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#17
Chepa, pour moi dans les deux cas c'est se mettre une charge, et je m'attarde plutôt sur l'effet des produits que sur leur neurotoxicité, même si je pense que plus un prod est neurotoxique, plus son effet sera désagréable...comme la pute d'MDMA quoi !
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#18
C'est pas idiot mais je ne suis pas convaincu qu'il y ait la moindre neurotoxicité avec le mélange néanmoins. Ca te "nique la tête" dans le sens où tu peux prendre cher niveau mental pendant le trip, et la descente est un peu désagréable, mais on reste même loin des effets négatifs d'une descente de MDMA. Enfin bon de simples signaux de ce style pour juger de la neurotoxicité d'un produit ça me semble léger, même si ça reste à prendre en compte.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#19
Non mais c'est chaud de partir loin dans sa tête, sa grille la tête. :\\

" Ah c'est ça le LSD! Ah c'est ça la kétamine! " Confusedmirk:
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#20
Moi c'est plutôt : "Ah, c'est... O_o============= Ooooh"
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#21
Citation :Ca te "nique la tête"


En vieillissant de toute façon ... ton cerveau perd ses neurones ... et ton érection des centimètres ! Mais ce qui est magnifique c'est que tu es sûre que ton dernier neurone sera aux service du dernier centimètre ! (citation de Maurice et Patapon)

Mais je rejoins Sludge et Stonix sur leurs analyses, car, il fut un temps, j'ai pas mal abusé de ce mélange ... et encore ! Moins que certains potes ! Et ce n'est pas ce qui nous a marqué le plus niveau "intoxication". Par contre, faut aimer (et qu'est ce qu'on aimait !)
"heureux sont les fêlés car ils laissent passer la lumière". Michel Audiard.
  Répondre
#22
hei, anyone can help me getting this combo ...i am from france (PACA)..merci
  Répondre
#23
Ba tu prends du LSD, puis de la Kéta, et you get ze combo LSD/K.
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#24
Salvia plus avec un disso? c'est paradoxal comme truc ca, ca fait un double disso ^^

j'aurai bien tenté Kéta/Psychédélique mais j'ai pas trop accès à de la kéta de qualité en ce moment, le DXM ca dure suuuuuuper longtemps.... et le MXE trop récent pour moi, un RC d'y a deux ans j'ai moyennement confiance disons... c'est pour ca que j'ai demandé pour la salvia.
Bon ceci dit, je ne pense pas encore être prêt à un tel combo, je vais attendre encore un peu Smile. Mais... ca viendra :pidu:
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
  Répondre
#25
J'avais pensé au combo ké/5-meo-dmt.
La ké devrait anesthésier le nez donc faire partir la sensation de brulure chimique du 5-meo-dmt qui me pourris un peu la montée, non ?
Puis si quelqu'un a une idée quand à savoir si la ké peut diminuer le bodyload je suis preneur...
Ça fait un moment que ça me démange ce combo, faudra que j'aille faire des courses :tonqe: ...
  Répondre
#26
Les dissos ça anesthésie pas mal ouaip, tout passe mieux quand on est chep' avec ce genre de prod, par exemple couler une douille passe tout seul, mais c'est généralement à ce moment où l'on ne ressent plus trop les petites choses que l'on se prend les grandes claques dans la tête arf.

Drop intelligent', It's good for you :grin:
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#27
Je vois pas en quoi le LSD est neurotoxique. La ké j'en sais trop rien mais la MD est pire j'en suis sure. Après le combo des deux c'est une autre histoire.
Je ne tolère pas l'intolérance. Suis je donc tolérant ? Telle est la question Smile
  Répondre
#28
La ké est un antagoniste NMDA, Y'a eu le soupçon des lésions d'Olney, mais ca n'a jamais été observé chez l'Homme, mais ceux qui abusent des dissos ont quand même des problèmes, du coup on est pas trop sûr sûr... Amha, et là ca n'engage que moi, ca doit pas l'être à dose modérée, mais ca peut poser problème à forte dose/ répétition trop fréquente.

Le LSD par contre, c'est 100 % non neurotoxique...
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
  Répondre
#29
J'ai test le combo 2C-E (40mg) / Mxe (5-8mg environ) se week. Bon, trop de 2C-E j'en convient.

J'ai drop celui-ci en 3 fois sur 1 heure et j'ai quand mème eu le droit a un léger bodyload pendant la montée (juste trop chaud). Se qui ma poussé a taper cette mini trace de mxe pour calmer les effets physique et sa à marcher.
Un trip très fort mentalement, visuellement mais aussi physiquement (positivement). Au summum de ma perche j'ai eu droit à de magnifique CEV type fractal 3D/HD à gogo caler sur la musique pendant que mon ex me massé la tète :pai: . J'ai sentit mon corps 'astral' se tordre au rythme des visuels et donc de la musique. Trip très très intense ou l’ouïe, la vue et le toucher se mélanger avec mes sentiments/émotions en prime. Le fait de se retrouver avec mon ex à fortement influencé mon trip Heart.

Ah nous les hommes on est con et faible parfois :\\.

Je ferais peut être un TR de cette expérience. En tout cas je déconseille fortement ces dosages au personnes n'ayant pas l'habitude des phénylamines ou des hallucinogènes en général. Il faut revoir le 2C-E à la baisse genre 15/20mg max.

Pour faire la comparaison je trouve que se trip est en beaucoup de point différent au combo LSD/Ké. Cependant il reste tout aussi impressionnant et agréable pour ma part.
Je ne tolère pas l'intolérance. Suis je donc tolérant ? Telle est la question Smile
  Répondre
#30
Merci pour le retour !
(40mg de 2C-E... Ah ah c'est very beaucoup !)
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Combo LSD + DOB dutchturkey 6 1,269 04/02/2017 11:43
Dernier message: dutchturkey
  combo mdma et lsa? lenss 14 1,547 16/05/2014 13:50
Dernier message: psychotrique
  Combo LSD N2O questions fenrir 2 1,181 31/12/2011 14:19
Dernier message: fenrir

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)