La méditation - expérience
#61
Le next step en méditation apparement c'est même plus chasser les pensées mais les voir, de la meme façon que les stimulis sensoriels.
Pour ma part, je vois que c'est possible mais c'est vraiment compliqué pour moi, là je vois toute l'identification qu'il y a aux pensées.
Du coup ma pratique méditative se résume à du va-et-vient entre pur sensations sensoriels - je me perd un peu dans les pensées - je les "chasses" - je reviens aux sensations. 
Mais je sens que c'est pas encore ça la "vraie méditation". De toute façon, on y va étape par étape.
  Répondre
#62
Hello ! Je viens vous donner quelques nouvelles de ma pratique de la méditation.

D'abord, j'ai laissé tomber l'idée d'en faire tout les jours. Ça m'aurait franchement plu mais faut croire que je suis pas fait pour les disciplines quotidiennes, même quand elles me font du bien. Je suis donc revenu à une pratique moins exigeante, généralement plusieurs jours de suite, en commençant par 10min puis en augmentant petit à petit. Quand je rate un jour je ne culpabilise pas, c'est pas grave j'ai rien à prouver, et tant pis si c'est pas dans l'orthodoxie de la méditation.

Je m'efforce de méditer le matin (j'ai la chance de n'avoir pas trop à me soucier des horaires), après la douche et le café.

Après quelques tâtonnements j'ai définitivement adopté la position du demi-lotus. Exigeante au début mais très équilibrée, bcp moins de tensions dans les cuisses et le dos. J'ai pris l'habitude de m'asseoir dans cette position même au quotidien, au lieu du tailleur, jusqu'à ce que ma souplesse s'améliore et maintenant ce n'est plus du tout douloureux. Je m'assois sur un coussin épais et j'en mets un autre sous le genoux le plus haut.
De mon ressenti, la clarté d'esprit et la maîtrise de soi sont augmentées avec cette position.

Je suis arrivé à un point où je peux atteindre en moins de 10min un état de semi-transe, hypnotique et délicieux. Ma proprio-perception est complètement bousculée, j'ai le vertige, je ressens de l'euphorie et du bien-être, mes pensées défilent sans me toucher...
Étant assez inattentif de caractère, je ressens souvent de l'impatience parallèlement à cela, ce qui peut sembler paradoxal mais je me comprends. C'est pourquoi je ne me force pas à augmenter le temps du minuteur, mieux vaut une expérience courte mais intense qu'une expérience que je ne fais pas parce que j'ai peur de m'ennuyer. Ouais, je sais que je ne m'ennuierai pas. Mais ça reste un exercice assez austère et exigeant donc rébarbatif à l'avance bien que surkiffant au présent.
En y réfléchissant je pense tout simplement que je m'endors debout (enfin assis) et que cette transe est une sorte de rêve. Comme si en méditant je trouvais l'interrupteur de mon fichu cerveau, l'interrupteur que je suis incapable de trouver le soir au moment de dormir.

La transe est ce que je recherche en méditant, cette sensation corporelle est merveilleuse et vaut un bon paquet de drogues. Je ne la trouve pas immédiatement, parfois je ne la trouve qu'à la fin et je suis frustré. Je n'ai pas particulièrement d'effort à faire. Juste, au cours de ces dix minutes, me désengager progressivement de mes pensées jusqu'à ce qu'elles perdent leur saveur et deviennent des choses flottant à côté de moi et non le vaisseau dans lequel je me tiens. Alors je flotte entre mes pensées, je les regarde, elles sont toujours là mais ne me contrôlent plus. Et c'est là que ça commence.
Je pense que le ressenti de chacun sera très différent, que c'est directement corrélé à notre personnalité. Pour ma part j'ai une synesthésie visuelle très marquée envers les sons, les lettres et les concepts. Même au quotidien je visualise les pensées en leur donnant une forme, une couleur, voire une texture. Aussi lorsque je médite je "vois" beaucoup de choses.

Les changements de position ont fait beaucoup, la persévérance aussi, je suis super content d'en être arrivé là car maintenant je sais qu'il n'y a pas besoin de drogue pour triper.
Si je parvenais à augmenter la durée de mes sessions je vivrais probablement des trucs de ouf.

La question : est-ce que ça me fait du bien ? Je ne saurais pas le dire, de toute façon mon moral vrille régulièrement tout seul. C'est du plaisir sur le coup, mais je n'étais pas moins déprimé à l'époque où je méditais tous les jours. Par contre il y a clairement une sensation d'éveil et d'euphorie dans l'heure suivant la séance.
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
The following 2 users Like Tridimensionnel's post:
  • Indica, snap2
  Répondre
#63
Si c'est si agréable pour toi, je pense qu'on peut, sans trop se mouiller dire que ça te fais du bien . Je pense qu'augmenter le temps se fera naturellement petit à petit .
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#64
Citation : En y réfléchissant je pense tout simplement que je m'endors debout (enfin assis) et que cette transe est une sorte de rêve. Comme si en méditant je trouvais l'interrupteur de mon fichu cerveau, l'interrupteur que je suis incapable de trouver le soir au moment de dormir.


Tu tombe dans le "dullness", le flou, je sais pas comment le traduire. C'est agréable, mais malheureusement tu va rien développer niveau attention ou concentration si tu ne met pas en branle des moyens pour contrer cela. C'est un cul-de-sac! Pour lutter contre ça, tu peux essayer différents antidotes. Raffermir ton intention d'observer le souffle (ou l'objet de méditation que tu utilise), et faire ça a chaque respiration voir plusieurs fois par respirations. Contracter tous tes muscles. Prendre plusieurs inspirations complètes et forcées pour accentuer tes sensations au niveau du nez. Méditer debout, ou les yeux ouverts. Te foutre de l'eau sur la gueule. Le meilleur moyen étant de capter le plus rapidement possible lorsque ton esprit commence a sombrer dans une torpeur agréable. Plus tu capte ça tôt, plus facilement tu peu corriger le cap.

Bon courage Smile
The following 1 user Likes GuyGeorge's post:
  • Biquette
  Répondre
#65
Aïe, Gégé ! *bruit de rêves qui se brisent*
Plus sérieusement, t’as des sources sur cette dullness et pourquoi je devrais la fuir ? J'étais vachement content, moi ☹️
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
  Répondre
#66
https://www.youtube.com/watch?v=E4hygkLwe04&t=1400s

De plus en plus la méditation est aussi enseignée dans les écoles avec des résultats impressionnants.
Classe plus à l'écoute,calme,meilleurs résultat ect...
https://www.youtube.com/watch?v=G1SzTKj9euk
Je pratique mais pas en position.
 Je pratique la méditation d'instant en instant selon l'enseignement de Jiddu krishnamurti,. H 24 (sauf périodes d'inconsciences lol)depuis une dizaines d'années.
Ce mec est génial !
https://www.youtube.com/watch?v=sT4CzSoqbG4
Le livre par lequel son message m'est parvenu
https://www.youtube.com/watch?v=anJBiY2P7No
citations :
https://www.babelio.com/auteur/Jiddu-Kri.../citations
L'important, c'est d'être à soi-même sa propre lumière, son propre maître et son propre disciple.

Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale
d’être bien adapté à une société malade.

Ps: bizarre..l’être humain pense tout maîtriser mais est incapable de juguler le flot incessant de ces pensées...dire stop et quelles cessent...
Nous croyons penser mais souvent nous sommes pensé. Comme par des hôtes pas toujours agréables..
La pensée qui devrait être une complice docile ,à pris le contrôle de notre mental, le dirige à notre insu, et pompe notre énergie 
Il suffit d’essayer de faire silence 5 min pour se rendre compte de ça. sa n’arrête pas!!
Comme si dans 2001 l'odyssée de l'espace l ordi de bord avait pris le contrôle du vaisseaux 
Ou une calèche  dirigée par les chevaux au lieu du cocher .
Cette identification au mental est l'origine de la folie qui règne sur terre. Et bien sur de ces plus belles œuvres la n'est pas le soucis.
Le Soi est au delà de ce fatras. Soi trouvable par la méditation entre autres ...
Descartes avec sont ;je pense donc je suis,à foutu une merde pas possible dans l'esprit 'humain !
Pour le défendre, les gens ne l'avaient pas attendu avec son "cogito ergo sum ",  pour s'identifier à la pensée.
Après chacun vois midi à sa porte et fait comme il veut...
  Répondre
#67
(09/10/2019 14:16)Augsburer a écrit : Nous croyons penser mais souvent nous sommes pensé. Comme par des hôtes pas toujours agréables..
La pensée qui devrait être une complice docile ,à pris le contrôle de notre mental, le dirige à notre insu, et pompe notre énergie 
Il suffit d’essayer de faire silence 5 min pour se rendre compte de ça. sa n’arrête pas!!
Comme si dans 2001 l'odyssée de l'espace l ordi de bord avait pris le contrôle du vaisseaux 
Ou une calèche  dirigée par les chevaux au lieu du cocher .


A un certain niveau, moi personellement je me sens comme si j'étais alimenté par des sources sombres pour les pensées.. Certaines pensées sont OK, mais certaines sont tellement pesantes, lourdes et créent des douleurs carrement dans le corps.. 

La méditation est magnifique, elle nétoie ses charges dans le corps et du coup également dans le mental.
Dès que je les perçois, je 'coupe' directement l'alimentation. Avec la pratique ça marche de plus en plus.
Citation :Descartes avec sont ;je pense donc je suis,à foutu une merde pas possible dans l'esprit 'humain !


Je pense qu'il avait une vraie intention de chercher au plus profond de lui-même mais n'a pas su dépasser la pensée contrairement à certains mystiques et enseignants spirituels: Krishanmurti, Eckart Tolle, Mooji etc...
  Répondre
#68
(05/10/2019 02:59)Tridimensionnel a écrit : Aïe, Gégé ! *bruit de rêves qui se brisent*
Plus sérieusement, t’as des sources sur cette dullness et pourquoi je devrais la fuir ? J'étais vachement content, moi ☹️


A mon humble avis, en méditation tu peut vivres des expériences très fortes,mais peut importe.
Surtout ne pas s'y accrocher sous peine  de plus avancer. Donc inutile.
Faut abandonner toutes recherche afin de laisser place à l'inédit !
(09/10/2019 18:33)GaetanCz a écrit :
(09/10/2019 14:16)Augsburer a écrit : Nous croyons penser mais souvent nous sommes pensé. Comme par des hôtes pas toujours agréables..
La pensée qui devrait être une complice docile ,à pris le contrôle de notre mental, le dirige à notre insu, et pompe notre énergie 
Il suffit d’essayer de faire silence 5 min pour se rendre compte de ça. sa n’arrête pas!!
Comme si dans 2001 l'odyssée de l'espace l ordi de bord avait pris le contrôle du vaisseaux 
Ou une calèche  dirigée par les chevaux au lieu du cocher .

A un certain niveau, moi personellement je me sens comme si j'étais alimenté par des sources sombres pour les pensées.. Certaines pensées sont OK, mais certaines sont tellement pesantes, lourdes et créent des douleurs carrement dans le corps.. 

La méditation est magnifique, elle nétoie ses charges dans le corps et du coup également dans le mental.
Dès que je les perçois, je 'coupe' directement l'alimentation. Avec la pratique ça marche de plus en plus.
Citation :Descartes avec sont ;je pense donc je suis,à foutu une merde pas possible dans l'esprit 'humain !

Je pense qu'il avait une vraie intention de chercher au plus profond de lui-même mais n'a pas su dépasser la pensée contrairement à certains mystiques et enseignants spirituels: Krishanmurti, Eckart Tolle, Mooji etc...


Un bon exemple est l'effet placebo,ou comment guérir avec de l'eau et du sucre en lieu et place d'un traitement allopathique
Les pensées peuvent aussi rendre malade.
Ne rien attendre,rien rechercher,juste méditer Surtout ne pas faire intervenir le processus de la pensées coach .
Sinon pas étonnant que tu te sentes bien,comme régénéré après une séance((encore que ce soit secondaire).De nombreuses études prouves les bienfaits de la pratique
sur la psyché et le corps,qui de toute façon sont interconnecté.
Le recul sur soit quelle amène permet effectivement de" couper l'alimentation"  et renoncer à des réactions conditionnées dans nos relations.
Dommage en effet pour nous que Descartes  soi resté kéblo au premier étage d'une tour qui en comporte une infinité...
Ce n'est pas je pense donc je suis ,mais j'ai conscience donc je suis!
Le monde aurait une autre gueule !
Ps; Tolle est un grand homme.J''ai beaucoup aimé Le pouvoir du moment présent,ainsi que les vidéos avec la présentatrice Américaine Oprah winfrey
Ce soir j'interviendrais peut être pour amener ce sujet à l'antenne. dans l'émission d’Hervé sur radio ici et maintenant,à 23h.
Oups non pas ce soir c'est pedro,si il vient... Vendredi en fait MM heure...
  Répondre
#69
(09/04/2019 15:32)Indica a écrit : Très intéressant GuyGeorges, tu ouvres ma perspective sur ce qu'est la méditation !
J'ai tendance à apprécier les psychédéliques comme une expérience totale, stimulant les 5 sens, en me déplaçant, en faisant toutes sortes de choses ... mais c'est peut être une quête un peu veine de sensations, en effet . C'est pour ça qu'à mes yeux, consommer des psychédéliques juste pour méditer, c'est en oublier une bonne partie du potentiel récréatif, mais dans une démarche comme la tienne là oui, je comprend tout à fait .

 
(05/10/2019 02:59)Tridimensionnel a écrit : Aïe, Gégé ! *bruit de rêves qui se brisent*
Plus sérieusement, t’as des sources sur cette dullness et pourquoi je devrais la fuir ? J'étais vachement content, moi ☹️


Je vous recommande EXTREMEMENT chaudement le bouquin "The Mind Illuminated" et son reddit pour les anglophones. C'est un bouquin qui décrit de façon très précise et compréhensible les différentes étapes afin de construire un socle de concentration/attention très puissant et d'unifier son esprit. Une fois l'esprit unifié, les insight peuvent percoler à vitesse grand V. C'est la façon de procéder des approches dites "wet insight" qui mettent l'accent sur le développement de la concentration avant les insights qui conduisent à l'illumination. Il existe d'autres traditions qui mettent plus l'accent sur la pratique visant à créer des insight directement (par exemple la méditation vipassana de Goenka) et qui sont califiées au contraire de "dry" insight.

Citation : A mon humble avis, en méditation tu peut vivres des expériences très fortes,mais peut importe.


Effectivement, et un état de rêverie c'est très loin de ce que l'on peut atteindre en terme de pureté d'expérience. Visez plus haut, ne visez pas juste de la relaxation, la méditation est une pratique tellement formidable ! Les jhanas sont des états exquis d'absorptions qui sont extrêmement euphoriques (je n'en n'ai encore jamais vécu), et ce n'est rien face aux insights bien intégrés qui conduisent à l'illumination.

Si ça vous paraît inaccessible, allez voir le reddit sur "TheMindIlluminated" ou "Stream entry". Y'a des exemples de mecs de 25-30 piges qui y parviennent en moins d'un an au 1er "niveau d'illumination" (stream entry). Ils sont peu être chanceux et n'ont peu être pas beaucoup de trauma a purifier, mais ça donne une idée de comment on peut aller loin en peu de temps si l'effort qu'on fourni est intelligent.
  Répondre
#70
(10/10/2019 19:15)GuyGeorge a écrit :  Je vous recommande EXTREMEMENT chaudement le bouquin "The Mind Illuminated" et son reddit pour les anglophones. C'est un bouquin qui décrit de façon
très précise et compréhensible les différentes étapes afin de construire un socle de concentration/attention très puissant et d'unifier son esprit. Une fois l'esprit unifié, les insight peuvent percoler à vitesse grand V. C'est la façon de procéder des approches dites "wet insight" qui mettent l'accent sur le développement de la concentration avant les insights qui conduisent à l'illumination. Il existe d'autres traditions qui mettent plus l'accent sur la pratique visant à créer des insight directement (par exemple la méditation vipassana de Goenka) et qui sont califiées au contraire de "dry" insight.



De ce que j'ai compris et comment maintenant je vois la méditation : pour moi le plus est important est le ressenti interne dans le corps, aller au plus profond de soi mais en se concentrant sur tout le corps. Le but est d'illuminer les zones sombres dans le corps (je vois le corps comme somatisant tous nos conflits internes). Je sens c'est comme une lumière qui part de notre thymus (au niveau du coeur) et qui se répand dans tous le corps.
A force de méditer de cette façon, je met en lumière les différentes parties et force est de constater que je ressens de plus en plus de légereté/paix au niveau de la poitrine, un doux sentiment d'amour qui est toujours présent.. mais ça demande qu'à grandir et à illuminer le reste du corps.

Les pratiques comme vipassana sont pas mal pour comprendre ça intérieurement.
Parce que méditer en simplement travaillant sa concentration genre sur le souffle au niveau du nez, se concentrer sur un objet ou sur qqch de précis, je vois un intérêt minime.. ca travaille juste la concentration. Alors que le potentiel de travailler sur tout le corps, c'est de l'illuminer et de fonctionner au quotidien en étant ancré dans tout le corps.. on réduit considérablement les pensées.. et on se sent de plus en plus vivre. On EXISTE, et ça suffit ! Je trouve ça magnifique, je vois tout le potentiel de ce que ça peut continuer à ammener.
  Répondre
#71
Pour moi l'expérience 'astrale' c'est aussi une méditation, c'est assez différent mais ça existe vraiment et c'est très reposant et perso après je me sens dans le même état qu'une perche de champignons. Je peux même avoir des hallucinations une fois revenu, comme une araignée rouge une fois sur mon lit qui avançait tranquillement, puis a disparue progressivement.

En tout cas je me sens particulièrement bien, en paix et énergique quand je le fais.

Après ça demande de l'entraînement, j'ai eu l'occasion de pouvoir 'sortir' (ou entrer j'sais pas) a volonté, même debout, maintenant depuis que je ne le fais plus je n'y arrive plus je bloque... Sad
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#72
Citation :Les pratiques comme vipassana sont pas mal pour comprendre ça intérieurement.
Parce que méditer en simplement travaillant sa concentration genre sur le souffle au niveau du nez, se concentrer sur un objet ou sur qqch de précis, je vois un intérêt minime.. ca travaille juste la concentration. Alors que le potentiel de travailler sur tout le corps, c'est de l'illuminer et de fonctionner au quotidien en étant ancré dans tout le corps.. on réduit considérablement les pensées.. et on se sent de plus en plus vivre. On EXISTE, et ça suffit ! Je trouve ça magnifique, je vois tout le potentiel de ce que ça peut continuer à ammener.


Avec une méditation sur le souffle, tu peux tout faire. Développer ta concentration, ton attention périphérique, atteindre les jhanas par le développement de la "piti" (la joie), investiguer la réalité pour obtenir des insights en te concentrant sur l'impermanance des sensations du souffle si tu le décide, leur vacuité... C'est très bien l'approche corporelle que tu décrit, mais commencer par ça sans une bonne base d'attention, tu as plus de chance de faire remonter des choses difficiles à digérer à la surface. Une forte attention protège contre cela. J'ai fait plusieurs retraites vipassana et je peux te dire que pour certaines personnes, c'est hardcore ce qui remonte. Passé 3 jours de retraite sur le fil du rasoir entre la concentration et l'attaque de panique.
  Répondre
#73
J'ai pratiqué la méditation avec difficulté... rester assis pensant des heures impossible .
J'ai découvert des méditations en mouvement cela allait déjà mieux .
Puis j'ai découvert la méditation d’après jiddu et la ce fut parfait pour moi.
êtres attentif et non concentré fut pour moi fut une révélation.
Cette méditation est d'instant en instant au contact de toutes situations.
La paix qui en découle est réelle et immédiate.
Puis la pensée s'en empare...ect....
ps:J'ai enlevé certains passage car pas précis, et comme j'ai pas l'envie de développer....
Le mieux c'est de découvrir par soi MM,et de toute façon cela à toujours été le souhait de Jiddu.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Méditation : Rester tranquille CastlesMadeOfSand 52 7,313 30/12/2016 19:45
Dernier message: Sludge
  Méditation visuelle dridri 10 1,702 25/03/2015 19:39
Dernier message: TortueCitrouille
  Origines psychedelique de la meditation et du yoga Axïōm 1 921 12/02/2014 12:35
Dernier message: TristesPsycho

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)