S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[LSD] maladie mentale Guérie grâce au LSD

#31
Citation :Je pense que vous ne vous rendez pas compte a quel point on se sent seul et malheureux quand on subit la dépression ou la Psychose


Oui edken, on connait tous ça sur ce forum. Car si on allait merveilleusement bien à l'intérieur de nous, personne ne prendrait de substance, on en aurait pas besoin.

#32
(30/12/2020 11:28)GaetanCz a écrit :
Oui edken, on connait tous ça sur ce forum. Car si on allait merveilleusement bien à l'intérieur de nous, personne ne prendrait de substance, on en aurait pas besoin.



Désolé, mais c'est une idée reçu.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#33
(30/12/2020 12:10)Cookies a écrit :
(30/12/2020 11:28)GaetanCz a écrit :
Oui edken, on connait tous ça sur ce forum. Car si on allait merveilleusement bien à l'intérieur de nous, personne ne prendrait de substance, on en aurait pas besoin.



Désolé, mais c'est une idée reçu.


Ah oui ?
#34
Yep, La plus part des consommateurs que je connais (moi y compris) sont bien dans leur peau et ne consomment pas par besoins, mais par plaisir. Ce sont tous par contre, des consommateurs occasionnels, qui voient la drogue comme une expérience, plus que comme un solution à une situation.

Les deux existent donc Smile
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#35
(30/12/2020 14:15)Cookies a écrit :
Yep, La plus part des consommateurs que je connais (moi y compris) sont bien dans leur peau et ne consomment pas par besoins, mais par plaisir. Ce sont tous par contre, des consommateurs occasionnels, qui voient la drogue comme une expérience, plus que comme un solution à une situation.

Les deux existent donc Smile


Oui mais je nuancerai, il y a celui qui consomme et il a conscience de son mal-être.
Je dirais que d'autres consomment occasionellement et sont plutot OK dans leur peau. Pas de dépression ni rien.

Mais ce que je veux dire c'est qu'il y a une envie de "plus", comme si ce qu'on vivait sobre, ça suffisait pas. Donc c'est pas non plus l'état merveilleux à l'intérieur Wink
Pcq sinon on se contenterait pas juste de vivre, sans rien consommer ?
#36
Y'a aussi pleins de gens qui vont très mal et ne consomment pas forcément, après il est certain que lorsqu'on se sent mal, l'auto médication est vite tentante .

Par contre, ça ne me choque pas du tout qu'une personne qui se sent bien ait envie de consommer juste pour l'expérience sans qu'il y ait forcément un mal être caché derrière, c'est parfois le cas, mais encore une fois pas forcément.

Avec un tel raisonnement on pourrait imaginer que n'importe quelle expérience de vie forte qui nous sors de la routine que l'on fait a pour but de combler un mal être plus ou moins conscient .
Hors, ça me semble tout a fait logique de vouloir prendre du LSD par exemple ou bien de je sais pas moi... faire des montagnes russes , un sport un peu extreme ? Juste pour le fun, parce que même quand la routine est bien c'est assez normal d'aimer explorer .

C'est super bateau mais je pense qu'il y a autant de raisons de consommer qu'il y'a de consommateurs ou de types d'effets différents. Et que chercher des règles trop générales fini quasiment toujours en simplification
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#37
(30/12/2020 14:35)GaetanCz a écrit :
Mais ce que je veux dire c'est qu'il y a une envie de "plus", comme si ce qu'on vivait sobre, ça suffisait pas. Donc c'est pas non plus l'état merveilleux à l'intérieur Wink
Pcq sinon on se contenterait pas juste de vivre, sans rien consommer ?

Je comprends ce que tu veux dire gaetan, j'avais fait un topic du genre (https://www.psychonaut.fr/Thread-Esprit-sobre).  Mais l'accès à ce genre d'état est vraiment fonction des gens et n'a rien de naturel. L'ataraxie ne court pas les rues, seulement quelques illuminés y arrivent de manière durable. fume son Pierre Rabhi
Une minute pour les animaux ?  https://referendumpourlesanimaux.fr/
#38
(30/12/2020 15:45)Payere a écrit :
(30/12/2020 14:35)GaetanCz a écrit :
Mais ce que je veux dire c'est qu'il y a une envie de "plus", comme si ce qu'on vivait sobre, ça suffisait pas. Donc c'est pas non plus l'état merveilleux à l'intérieur Wink
Pcq sinon on se contenterait pas juste de vivre, sans rien consommer ?

Je comprends ce que tu veux dire gaetan, j'avais fait un topic du genre (https://www.psychonaut.fr/Thread-Esprit-sobre).  Mais l'accès à ce genre d'état est vraiment fonction des gens et n'a rien de naturel. L'ataraxie ne court pas les rues, seulement quelques illuminés y arrivent de manière durable. fume son Pierre Rabhi


Oui voila. Tu vois ou je veux en venir.
Le but est pas de faire culpabiliser nos prises. Mais juste de comprendre notre fonctionnement profond.
#39
(30/12/2020 14:15)Cookies a écrit :
Yep, La plus part des consommateurs que je connais (moi y compris) sont bien dans leur peau et ne consomment pas par besoins, mais par plaisir. Ce sont tous par contre, des consommateurs occasionnels, qui voient la drogue comme une expérience, plus que comme un solution à une situation.

Les deux existent donc Smile


on ne sait pas tjs que on est mal quand on est habitué et fondu dans la norme. Tant que le comportement social ne distingue apparemment pas le sujet alors ça semble comme normal. Rien à signaler. Mais le mal-être latent est là et tôt ou tard il infléchit l'intuition vers la drogue... (si elle est à disposition...)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#40
Je comprends qu'on puisse s'y retrouver dans ce genre de raisonnement, et à raison, mais ça me parait assez obtus de penser que tout le monde fonctionne comme ça. Je tenais juste à nuancer ce propos pour ne pas mettre tout le monde dans le même panier. La souffrance et la compensation par les prods n'est pas universelle, pas plus que le bonheur.
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#41
mis à part l'alternative des drogues pour les cas médicaux, il y a  le "récréatif", OK. Ces parts là font le nombre d'usagers...

Les consommateurs occasionnels avec la drogue, uniquement comme une expérience? C'est exceptionnel!

C'est comme dire que un drogué s'est vraiment détaché de la drogue après suspension de la consommation... Il s'agirait d'une désintoxication sans "rechute". C'est exceptionnel mais cela existe (j'en témoigne). Je suis donc bien amené à te croire autant que tu puisses me croire. Mais en notre hobby nous ne sommes guère représentatifs du plus grand nombre...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#42
Citation :Je comprends qu'on puisse s'y retrouver dans ce genre de raisonnement, et à raison, mais ça me parait assez obtus de penser que tout le monde fonctionne comme ça. Je tenais juste à nuancer ce propos pour ne pas mettre tout le monde dans le même panier. La souffrance et la compensation par les prods n'est pas universelle, pas plus que le bonheur.


Selon moi c'est intéressant et rigoureux de mettre tout le monde dans le même panier sur un gros point qu'on partage tous entre être humains : c'est la souffrance, l'anxiété qu'on a au plus profond de nous. C'est un fait. On est tous UN. C'est impossible qu'un être humain n'a pas en lui ce gouffre. Ou alors si il y a de tels spécimens incroyables, ils sont surement isolés loin de la société car il seraient incompatibles avec nous autres, en terme de vibrations. Qu'on me le montre s'il en existe! 

Ce n'est pas parce que quelqu'un ne la ressent pas en surface, au quotidien, qu'il ne l'a pas au fond. Ceux qui ont conscience de cet état de fait, ont juste un regard plus profond sur soi et sur le monde. Mais en réalité, si on ne se ment pas, on sait tous qu'on a ça au fond. C'est qqch d'impersonnel, hérité par toute l'histoire de l'humanité (guerres, tortures etc..)

Après on peut apporter des nuances évidemment. Certains ont des blessures plus spécifiques, plus visibles etc... Mais la peur de la mort, la peur d'etre exclu par la société entière etc.. ce sont des peurs très profondes ancrés chez tout le monde. Et qui vont enclencher nos actions très souvent névrotiques.

Et même pour un récréatif, soyons honnete, qu'est-ce qu'il recherche ? Un état plus profond, plus complet, plus vivant en lui ! Donc ça veut juste dire que sobre, il n'y pas accès.

J'ai qqch en moi qui insiste sur notre état de souffrance au fond de nous car je suis convaincu si on s'en rend pas compte collectivement, la société avancera pas. C'est comme avoir plein de merdes sous le lit, et faire semblant de pas la voir, mais l'odeur de jour en jour va commencer à monter.. Faudra aller regarder ce qu'il s'y trouve.
Et quand il y aura vraiment une prise de conscience globale, ça va bouger. On ne se sentira plus séparés les uns des autres.
#43
Hello hello. 

Je ne pensais pas que mon témoignage ferait autant d'émule.  

Je commence à comprendre votre communauté.  Ce témoignage n'a peut être pas de place..    

Je l'ai envoyé a des médecins spécialisés et suis enfin en contact avec deux d'entre eux. 

Pour vraiment comprendre le but de me demande il faut regarder le documentaire '' the substances'' avec Albert Hoffman dedans. 


Tout y est rigoureusement bien expliqué.   Après le visionnage de ce documentaire vous comprendrez mieux. 


En ce qui concerne les personnes ici.   C'est '' simple'' 

Nous sommes un amat de gens en tout genre, nous sommes représentatif de la population.

Par exemple moi je suis cadre, expert dans une assurance qui domine le marché le Belgique..  

Je gagne extrêmement bien ma vie.  

J'ai envie de développer ma spiritualité et mon bien être intérieur.   Apprendre à devenir un psychonaute dans la psyché humaine. 

Allé prendre des drogues pour aller en boîte ne m'intéresse pas du tout. 



A contrario il y a l'inverse.  Ceux qui prennent des drogues à cause d'un fait troublant, voulant l'oublier.   Ou tout simplement voulant vivre à fond.  

Chacun a ses raisons.  Et elles sont aussi diverses que variées.   Tout cela étant personnel et propre à chacun. 


Je ne sais pas si il existe réellement les drogués commee dans films hollywoodiens.  Tombé si bas qu'ils vont voler des choses pour payer leur dose (légende urbaine, réalité ?)

Si c'est la réalité.  Nous avons une sorte de ''devoir'' envers ses gens, prisonniers de substance malsaine. 

En tout cas c'est mon but à présent.  Tendre la main à mon prochain. 
Et explorer mon inconscient de façon réfléchie pour un développement spirituel intérieur. 


Paix sur vous tous chère compagnons.   

Rien ne sert de s'énerver. 

Soyons cordiaux et aimons nous les uns les autres 
(Bcp de référence catho. Je suis pourtant athée, celle ci semblait convenir et parler à toi,) 

Encore une bonne année 2021

Amicalement.  Heart Angel
Le plus important n'est pas ce que tu es mais ce que tu as choisi d'être  Heart
#44
Ouai, que les toxicomanes soient quasi tous et toutes des gens plus ou moins brisés par la vie, ça me semble tout à fait cohérent.

Mais bien que j'aie été moi aussi surprise que Cookies dise que plus il allait mal, moins il se droguait, en fait ba ouai ça fait sens je trouve. Hors addictions, il y a autant de raisons de se droguer avec diverses substances ayant divers effets bien précis, que de gens je crois.
Love is a trap. The seduction of the most beautiful fantasy for the theft of the soul.
Opiates are the same.

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
#45
Oui.  Et je comprend ses personnes. 

J'ai été dans la débauche et la détresse suite a un choc.  

Seulement venant d'un milieu très carré et fermé.  Je me suis rabattu sur l'alcool et les benzo ,( j'avais des benzo déjà Quand tout allais bien.  Pour dormir). 

Mais j'ai vraiment touché le fond avec cette pire des drogues qu'est l'alcool.   

Plus jamais je ne retoucherais à ça. Car je ne vx plus.   

L'alcool. Au lieu de t'offrir un voyage paisible dans ton inconscient, un chouette trip.    Ça t'enfoncer dans la spirale de la violence.  La maladie et la dépendance 
( Je parle de mon cas personnel.  Je ne suis pas anti alcool pour le monde, avant mon soucis. J'adorais déguster une bonne bière de mon pays, du vin français et italien, et de bons wisky) 

Mais l'alcool. Utilisée a mauvais escient. Dans un état de déprime profond.  Vous rend alcoolique dépendant. 

Mais grave à vous.  J'ai trouvé une autre manière de voyager.  Beaucoup plus sereinement et mieux encadrer. 

1000* merci a ce forum et ses créateurs !
Le plus important n'est pas ce que tu es mais ce que tu as choisi d'être  Heart
#46
(02/01/2021 12:14)edken88 a écrit :
Hello hello. 

Je ne pensais pas que mon témoignage ferait autant d'émule.  

Je commence à comprendre votre communauté.  Ce témoignage n'a peut être pas de place..    

Je l'ai envoyé a des médecins spécialisés et suis enfin en contact avec deux d'entre eux. 

etc...
etc...

Encore une bonne année 2021

Amicalement.  Heart Angel


C'est dommage, ce changement de cap quand on suivait la perspective du Beau Regard Sans-Souci...

(moi aussi je suis Belge)
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#47
Vive la Belgique  Wink 

Que veux tu dire par le changement de cap de du beau regard sans soucis ? 

Une expression que je ne connais pas une fois nondidju  Big Grin
Le plus important n'est pas ce que tu es mais ce que tu as choisi d'être  Heart
#48
Citation :Selon moi c'est intéressant et rigoureux de mettre tout le monde dans le même panier sur un gros point qu'on partage tous entre être humains : c'est la souffrance, l'anxiété qu'on a au plus profond de nous. C'est un fait. On est tous UN. C'est impossible qu'un être humain n'a pas en lui ce gouffre. Ou alors si il y a de tels spécimens incroyables, ils sont surement isolés loin de la société car il seraient incompatibles avec nous autres, en terme de vibrations. Qu'on me le montre s'il en existe!

Non, c'est même le contraire de la rigueur. Partir de tes sensations et les extrapoler à l'ensemble de l'humanité n'a rien de rigoureux. Aussi, c'est à toi de prouver ton affirmation et non le contraire (ce qui ne serait pas si difficile, même si je ne vais pas te présenter chaque personne de mes connaissances relativement bien dans sa peau).

Ou alors, ton "fait", c'est que chacun connaît la souffrance. Bah oui. De la même façon que chacun connaît la joie, l'amour, la colère. Ce n'est pas parce que la souffrance est un sentiment commun qu'il est "plus profond". Peut-être l'est-il pour toi. On sait que tu souffres beaucoup et que tu pratiques intensément l'introspection. Du coup, la souffrance est tout au fond de toi, tu tombes dessus chaque fois que tu réfléchis. Mais c'est juste toi, en fait. Ça ne sert à rien de le généraliser, ça ne te fera pas avancer et ça ne te donnera pas du monde une lecture plus claire.

Citation :Et même pour un récréatif, soyons honnete, qu'est-ce qu'il recherche ? Un état plus profond, plus complet, plus vivant en lui ! Donc ça veut juste dire que sobre, il n'y pas accès.

Quant à ça, je trouve que c'est n'importe-quoi. Ça dépend complètement de la substance, du setting et des motivations de la personne. Tu as interrogé chaque usager, conduit des entretiens en profondeur, pour produire de telles affirmations ? Ça veut dire quoi d'abord, "un état plus profond" ? La personne qui prend trois taz et finit par claquer des mâchoires en bavant d'amour sur ses potes, elle est dans un état "plus complet" ? Celle qui gobe sa boîte de codéine et s'endort à moitié devant un film, elle cherche à devenir "plus vivante en elle" ?
En fait, nous as-tu seulement demandé ce qu'il en était pour nous ?

Je trouve violent et peu respectueux de décider pour les autres leurs motivations, leurs raisons d'être et de faire ce qu'ils aiment.

Citation :Je ne pensais pas que mon témoignage ferait autant d'émule.  

Je commence à comprendre votre communauté.  Ce témoignage n'a peut être pas de place..   
Mais si, mais si.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#49
Heum les deux premières citations ne me concerne pas il me semble.

(Si oui sorry. Je prend la méthode des forums en main. Je suis pas vieux mais au plus l'habitude de insta pour communiquer etc)

En ce qui concerne mon expérience de reboot du cerveau contre la dépression et état psychotique.

Les recherches scientifiques sont formelles. Ça marche, c'est très prometteur et ce n'est que le début..


J'apporte juste mon petit témoignage dans un océan d'autre témoignage similaires à travers le monde. Smile
Le plus important n'est pas ce que tu es mais ce que tu as choisi d'être  Heart
#50
En effet, elles ne s’adressaient pas à toi ! J’aurais dû préciser l’auteur, désolé. Par contre je doute que les recherches soient « formelles ». Même sur des sujets très étudiés on évite d’être aussi affirmatif. Et les thérapies psychédéliques, on n’en est qu’au début... l’enthousiasme des chercheurs, des labos et des usagers entraîne plus de biais qu’on ne le soupçonne. Restons prudents dans nos formulations
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#51
(02/01/2021 14:08)edken88 a écrit :
Heum les deux premières citations ne me concerne pas il me semble.  

(Si oui sorry.  Je prend la méthode des forums en main. Je suis pas vieux mais au plus l'habitude de insta pour communiquer etc)

En ce qui concerne mon expérience de reboot du cerveau contre la dépression et état psychotique.  

Les recherches scientifiques sont formelles. Ça marche, c'est très prometteur et ce n'est que le début..


J'apporte juste mon petit témoignage dans un océan d'autre témoignage similaires à travers le monde. Smile


Ton témoignage à tout a fait sa place ici.

Comme l'as dit tridi, on fait particulièrement attention à ne pas être trop enthousiastes aux vu des résultats prometteurs chez certains sujets.

En gros le propos c'est pas "les thérapies psychés ne marchent pas" mais, "attendons d'avoir une vue plus large avant d'affirmer, mais on est optimiste sur l'intérêt de ces thérapies"

En tout cas on est en lien avec des recherches sur le sujet, donc ça nous interesse Wink Mais l'expérience nous à montrer que trop s'emballer trop tôt c'est prendre le risque de raconter n'importe quoi, et de pousser des gens pas prêts/adapté à sauter le pas.

Et oui comme t'as pu voir, ton post à fait réagir, mais c'est bien c'est une bonne chose, même si les réactions sont un peu vives parfois entre les personnes ici, je pense que ça tient plus du débat animé que de l'animosité Wink
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#52
Les thérapies psychédéliques ont déjà fais l'objet de + de 1000 études publiées avant la prohibition.

Les recherches ont recommancer en 2000 au usa. Scanner du cerveau et tutti quanti. Ce n'est donc pas une simple petite étude d'une poignée de chercheur.

Les conclusions sont que cela fonctionne sur 80% des patients.

Il y a encore plein de choses a découvrir c'est certain.

Et je termine par mon cas personnel. Qui affirme que oui clairement. MON cerveau à ''rebooté'' (a défaut d'un meilleur mot)

Voilà. Je pense que c'est plus clair mnt Smile
Le plus important n'est pas ce que tu es mais ce que tu as choisi d'être  Heart
#53
Perso ça m'a aidée pendant trois mois et voilà :/ Bon déjà bien, though.
Love is a trap. The seduction of the most beautiful fantasy for the theft of the soul.
Opiates are the same.

l <3 5-HT & DA ~
Si tu peux lire ceci c'est que tu as l'âme d'un.e explorat.eur.rice, de bons yeux (ou une fonction zoom sur ton navigateur sophistiqué) et même mieux, que tu sais mettre un texte en surbrillance! Et ça, c'bow. :3 T'as tout mon respect.
#54
(02/01/2021 13:00)edken88 a écrit :
Vive la Belgique  Wink 

Que veux tu dire par le changement de cap de du beau regard sans soucis ? 

Une expression que je ne connais pas une fois nondidju  Big Grin


"Beau Regard Prospect"
étiquette en usage sur mon topic de la Lyre... C'est relatif aux trips...

t'es de quel coin?? Moi j'aurais dit: "une expression que je ne connais une fois pas ah ah"
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#55
Bruxelles.  Et toi ?
Le plus important n'est pas ce que tu es mais ce que tu as choisi d'être  Heart
#56
idem
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#57
(02/01/2021 13:00)edken88 a écrit :
blabla... etc..
Une expression que je ne connais pas une fois nondidju  Big Grin


c'est pas du bon belge. C'est quand on parodie le langage que on place systématiquement 1x à la fin de la phrase...

T'es sur que t'es Belge??
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#58
On se recentre sur le sujet svp Happywide
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#59
Citation :Je trouve violent et peu respectueux de décider pour les autres leurs motivations, leurs raisons d'être et de faire ce qu'ils aiment.

Sur ça, je ne peux qu'aquiescer, je me rend compte de ma violence parfois. Merci de l'avoir dit.

Citation :Ou alors, ton "fait", c'est que chacun connaît la souffrance. Bah oui. De la même façon que chacun connaît la joie, l'amour, la colère. Ce n'est pas parce que la souffrance est un sentiment commun qu'il est "plus profond". Peut-être l'est-il pour toi. On sait que tu souffres beaucoup et que tu pratiques intensément l'introspection. Du coup, la souffrance est tout au fond de toi, tu tombes dessus chaque fois que tu réfléchis. Mais c'est juste toi, en fait. Ça ne sert à rien de le généraliser, ça ne te fera pas avancer et ça ne te donnera pas du monde une lecture plus claire.


Du coup, ça me fait prendre conscience que je regarde avec mon filtre de souffrance, oui.
Mais en étant souffrant, je vois aussi la souffrance des autres.
Par ex, je connais mes schémas névrotiques et quand je vois les memes chez les autres, j'en déduis qu'ils souffrent aussi.

Je pense (je dis "je pense") qu'on souffre tous à un certain niveau. Mais ça empeche pas d'etre bien dans sa peau certains jours.
#60
T'as raison d'une certaine manière, en effet souffrir (ou simplement être familier d'un certain état) rend plus sensible à la souffrance chez autrui et ça peut donner une certaine clarté sur les situations similaires. Faut juste faire gaffe à ce que cette clarté ne devienne pas parfois un aveuglement.
Vaste sujet Dodgy (je ne suis pas en reste)
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »


Topics apparemment similaires...
  LSD : Spirale Mentale Hellfire 16 2,561 24/05/2015 19:59
Dernier message: Hellfire



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.