S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Kétamine en oral, quelle toxicité ?

#1
Salut, ça fait plusieurs fois que je vois ou entends passer des discussions à propos de la toxicité de la kétamine par voie orale. Si tout le monde est d'accord pour dire que c'est du gâchis car moins bonne biodispo, il est plus compliqué de se mettre d'accord sur les risques de cette ROA. Certains disent que c'est plus hépatotoxique, d'autres que c'est corrosif pour l'estomac, personne ne semble pouvoir expliquer ce qu'il en est dans le détail ou citer une source fiable, et ça tourne en arguments d'autorité style "je suis un grand spécialiste, même que je distribue des pailles depuis en festoch et que tous les sites de RDR le confirment". Certes, mais y'a aussi des conneries qui circulent sur les sites de RDR. En particulier, est-il si important de "cracher la goutte" ?
Bref, des avis sourcés seraient fort appréciés !
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#2
Copié collé d'un vieux message sur PA :

myself a écrit :
Le drip de ké lorsqu'on le ravale va aller partiellement dans le sang (avec une roa orale, biodisponibilité de 30%). Par contre la ké en oral a un temps d'élimination bien plus long qu'en sniff. Donc le drip de ké avalé va surcharger les reins pendant plus longtemps, augmentant la difficulté à se remettre d'aplomb après une grosse dose de ké intranasale tout ça pour presque aucun effet positif ressenti (la biodispo faible et le temps d'absorption ralenti rendent cette roa juste peu intéressante récréativement).
Avaler son drip c'est donner à son corps une dose de kétamine inutile supplémentaire à éliminer alors qu'il a déjà suffisamment de boulot avec la kéta prise en sniff.


Sinon j'ai jamais entendu parler d'une éventuelle toxicité sur les muqueuses de la kétamine... Je ferai des recherches sur son potentiel effet corrosif.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#3
Là comme ça, ça semble assez bénin non ?
Je me posais aussi la question, est-ce que dans le drip il y a la dose complète de kétamine ou est-ce qu'elle est moindre (soustraite de ce qui est passé par les muqueuses du nez) ? Je me doute de la réponse mais bon ^^
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#4
Soustraite obviously, sinon on récupérerait le drip pour le cracher dans le nez du voisin ^^
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#5
Même là, on pourrait faire sécher son drip puis le re-sniffer pour ne pas gâcher de ké non ? Happywide Happywide
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#6
Quelle que soit la ROA, la K traversera le corps et subira la métabolisation qu'elle doit subir avant d'être excrété.

C'est la quantité de K que l'on consomme qui augmentera la toxicité.

Alors pourquoi on dit que la K est plus toxique en orale ?

Parce qu'elle a une biodisponibilité assez faible, donc il en faudra plus pour atteindre l'état de dissociation recherché.

Pour résumer, il n'y a pas de ROA plus toxique qu'une autre en réalité. Il y a seulement des moyens plus efficace que d'autres pour que le produit atteigne les récepteurs cible.

De là, on pourrait considérer que l'IV serait la moins toxique, puisque la biodisponibilité est de 100%, donc cela demande moins de produit pour atteindre l'effet recherché.

Ensuite l'IM avec ses 90%. Puis le sniff et enfin la voie orale et rectale.

Ce qu'il faut retenir, c'est que c'est la quantité de produit qu'on se met dans le corps qui fera travailler les différents organes responsable de traiter le toxique afin de l'évacuer. Et plus la quantité de produit est grande, plus les organes auront du mal à faire leur travail, ce qui les poussent à l'usure et on entre donc dans le schéma toxique.

Et il y a un schéma assez régulier au niveau métabolique. Un produit entre dans le corps, celui-ci a une certaine toxicité, il est ensuite métabolisé en quelque chose d'un peu plus toxique, et est re-métabolisé en un truc un peu moins toxique et finalement excrété via les urines/selles.

Prenons l'exemple de l'alcool. L'éthanol arrive dans le sang, atteint le cerveau, on est content. Mais le corps veut s'en débarrasser. Donc une fois son action pharmacologique terminé sur les récepteurs concernés, il repart dans le sang, se fait choper par le foie, et est métabolisé en acétaldéhyde, un truc encore plus toxique. Le corps se dit merde, on a un bordel encore plus toxique, vite débarrassons nous-en. Alors les enzymes du foie le rattrape au passage et le glucoroconjugue afin de le rendre inoffensif. Ouf, c'est fait, on balance ça vers les reins puis vers la vessies et direction pipi. Le corps est sauvé...

Mais dans le cas d'un abus d'alcool, trop d'éthanol arrive d'un coup, le foie transforme en acétaldéhyde, acétaldéhyde, acétaldéhyde, acétaldéhyde..... Pendant ce temps on glucoroconjugue en truc inoffensif. MAIS. Le corps est une machine avec son rythme, et lorsqu'on dépasse ce rythme, on se retrouve envahit par tout un tas de métabolites nocif en quantité qui stagne en attendant leur tour. C'est l'intoxication.

Bon bah c'est pareille pour la K...

Si vous voulez on peut aller discuter de la toxicité de la K et de ses métabolites, mais quelque chose me dit que c'est déjà sur le site... Un certain PaRaLLeL avait dégoté une étude sur la toxicité de la K relâché dans nos eaux et son action sur le microbiote y vivant ^^
#7
Uhm t'as l'air de confondre "organisme" et "système sanguin".
Si du cyanure est avalé mais qu'il a une biodispo de 0% ben c'est pas grave l'organisme peut le virer comme un bout de plastique ou autre truc mal digéré. Par contre si il arrive dans le sang là ça peut être dangereux.
Donc ici on cherche plus les effets topiques/locaux de la kétamine qui pourraient endommager l'intestin par exemple. Parce que si elle n'a pas ce genre d'effet et qu'elle est digérée comme une peau de tomate, on s'en fout de devoir en prendre 3x plus, ça va pas endommager la vessie/le foie/les reins si ça reste dans le système digestif sans l'endommager.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#8
(01/09/2020 00:02)PaRa a écrit :
C'est la quantité de K que l'on consomme qui augmentera la toxicité.

Alors pourquoi on dit que la K est plus toxique en orale ?

Parce qu'elle a une biodisponibilité assez faible, donc il en faudra plus pour atteindre l'état de dissociation recherché.


Ce qu'il faut retenir, c'est que c'est la quantité de produit qu'on se met dans le corps qui fera travailler les différents organes responsable de traiter le toxique afin de l'évacuer. Et plus la quantité de produit est grande, plus les organes auront du mal à faire leur travail, ce qui les poussent à l'usure et on entre donc dans le schéma toxique.


Je pense que ça répond assez bien à la question de base. C'est le fait de devoir en prendre plus pour obtenir l'effet recherché qui risque d'entraîner plus d'effets secondaires.

D'ailleurs, quelques infos intéressantes, à la base destinées aux professionnels de santé, sur les organes atteins par la conso de K :

https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/stor...28b607.pdf

En gros : reins, vessie, foie et système endocrinien.
#9
Tout a bien été résumé à mon sens. La seule chose que j'aimerai ajouter, c'est qu'il est aussi important de choisir ses ROA en fonction de sa consommation.

C'est pas bien grave de consommer de la Kétamine en oral de façon occasionnelle surtout si les sessions sont courtes et pas abusives niveau dosages.

Pour un consommateur régulier c'est pas un bon plan de consommer en oral. D'ailleurs, c'est pas un bon plan de consommer régulièrement de la Ketamine tout court. que ce soit à cause des risques liés aux ROA plus "safes" pour le produit, mais moins safe niveau risque sanitaire (Snif, iv, im mais je ne sais pas pour le plug?). Et c'est pas une bonne idée à cause des complications qui peuvent suivre d'un abus de kétamine.[ref] [ref][ref]

Quelques études supprémentaires en vrac à ce sujet (bien que ça avance pas des masses le schmilblick elles sont intéressantes)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3799772/
https://journals.lww.com/co-supportivean...ns.11.aspx
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK541087/
#10
J'irai même plus loin Cookies. Chaque ROA apporte une expérience différente, puisque de la K, le corps produit au moins un métabolite actif, à savoir la Nor-Kétamine. Donc un trip en orale sera bien plus orienté par la production de ce métabolite.
#11
Exact !
#12
Hyper intéressant et bon à savoir merci
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 


Topics apparemment similaires...
  Ketamine et test salivaire Skruffy 1 560 27/06/2020 13:13
Dernier message: Morning Glory
  Pour en finir avec la kétamine S snap2 18 1,103 25/06/2020 21:23
Dernier message: snap2
  La kétamine, remède miracle pour soigner les enfants suicidaires ? Laura Zerty 6 930 20/03/2020 12:25
Dernier message: Personne_
Thumbs Up S-Ketamine : management urinaire et rénal BoobaGump 4 1,237 06/02/2019 23:33
Dernier message: BoobaGump
  Ketamine Jaune HardCorePsycho 75 16,139 29/01/2019 01:27
Dernier message: Biquette
  Ketamine - effet Anti depresseur AlphaCentauri 15 467 30/11/2018 14:35
Dernier message: Laura Zerty
  Légendes autour de la Kétamine Fustigo 2 783 05/11/2018 22:29
Dernier message: Fustigo
  Kétamine IV, à quoi s'attendre ? Doggysnow 76 10,725 08/03/2018 12:27
Dernier message: Me7h0dz
  Ketamine et coupe XxJoRgxX 2 937 21/09/2017 19:51
Dernier message: luxxxure
  La ketamine en IV. Légendes urbaines & Mythes. Lucid2.0 38 3,332 11/08/2017 00:09
Dernier message: Anaclitique



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.