S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Impacts drogues/médicaments sur le déséquilibre intestinal et troubles de l'humeur

#1
Je suis tombé sur des publications récentes qui suggèrent que la dysbiose intestinale influencerait les troubles de l'humeur tels que la dépression et l'anxiété.
 
Des souris avec un certain type de microbiote (flore intestinale) présentaient des troubles et une transplantation fécale entraîne le même type de troubles chez des souris qui étaient "normales".

Des essais on été fait chez les humains pour d'autres maladies assez graves liées à l'intestin, comme la maladie de Crohn.

Des patients rapportent un effet miraculeux après ces transplantations, alors qu'aucun autre traitement n'arrivait à améliorer leur situation (voir le doc d'Arte cité plus bas).

Certains pensent que les psychiatres pourraient ainsi traiter des pathologies psychiques avec l'aide de "psybiotiques", des probiotiques qui ciblent et agissent sur des bactéries spécifiques, impliquées dans la dépression, etc.

Citation :Des scientifiques français de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS ont montré qu’un déséquilibre de la communauté bactérienne intestinale peut entraîner une diminution de certains métabolites, entraînant des comportements dépressifs. Ces résultats, publiés dans la revue scientifique «Nature Communications», montrent qu’un microbiote intestinal sain contribue au fonctionnement normal du cerveau. Le microbiote intestinal joue un rôle dans la fonction cérébrale et la régulation de l’humeur.

« Étonnamment, le simple transfert du microbiote d’un animal souffrant de troubles de l’humeur à un animal en bonne santé a suffi à provoquer des changements biochimiques et confèrent à ces derniers des comportements de type dépressif », explique l’un des responsables de la recherche, Pierre-Marie Lledo.

. Ils ont ensuite montré qu’un traitement oral avec les mêmes bactéries rétablissait des taux normaux de dérivés lipidiques, atténuant ainsi les comportements dépressifs.
Sources :
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/ce...eur_149909

https://45secondes.fr/le-microbiote-inte...e-lhumeur/

Pour l'instant, c'est encore à l'étude mais la piste semble prometteuse.

Ceci m'a incité à creuser sur le sujet, et je m'aperçois que certaines substances provoquent une dysbiose intestinale.

C'est le cas de l'alcool, qui peut induire aussi une dépression.

Idem avec les ISRS*, ces antidépresseurs qui agissent sur la recapture de la sérotonine. Plusieurs procès ont eu lieu outre atlantique, suite à des faits qui ont défrayés la chronique : meurtres et suicides (parfois les deux, comme ce grand-père sans histoire qui a tué son petits fils et s'est suicidé après 15 jours de paroxétine) sous l'emprise des ISRS.

A tel point que maintenant, les notices de ce type de médicaments informent de ces "effets secondaires potentiels".

Peut-être que ce n'est pas la raison principale (car il y a aussi la levée d'inhibition provoquée par ces médocs), mais peut-être que la perturbation de la vie microbienne complexe dans l'intestin par ces molécules est une piste.

Par ailleurs, une des études évoque aussi l'effet d’excipients utilisés dans de nombreux médicaments.

Environ 90 % de la sérotonine est fabriquée au niveau des organes digestifs** !
Peut-être qu'on s'est trop focalisé sur l'effet de ces substances sur le cerveau, au point d'en oublier les effets sur ce qu'on nomme parfois le "2ème cerveau".

Plusieurs publications analysent les effets des médicaments sur le microbiote.

On sait bien sûr que les antibiotiques perturbent beaucoup cet ecosystème, à tel point que des enfants de moins de 2 ans mis sous antibios seraient affectés pour le reste de leur vie selon certaines études (les naissances sous césarienne également, qui prive le nourrisson d'une partie des bonnes bactéries de sa mère). Un documentaire d'Arte - Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre - faisait d'ailleurs un panorama de ces problématiques et des applications médicales de la transplantation fécale dans les maladies intestinales et la lutte contre certaines bactéries (clostridium difficile).

Les IPP tels que l'oméprazole ont également un impact important, en modifiant l'acidité gastrique et la vie microbienne.

Mais d'autres*** sont moins connus : antihistaminiques, ISRS, antipsychotiques.

Le problème de certains médicaments comme les ISRS, c'est qu'ils doivent être pris quotidiennement sur de longues périodes...

En regardant un peu sur internet, on trouve aussi des publications sur les effets de l'alcool**** à ce niveau.

Maintenant, qu'en est-il des autres substances psychoactives ?

On sait que par exemple, l'O-PCE possède des effets antibiotiques, donc on peut sans doute mettre un warning là aussi.

La MXPr semble être assez caustique pour les muqueuses, un témoignage récent sur Bluelight va dans ce sens :

(13/12/2020 16:59)ecstacylover a écrit :
for over a year I've been dealing with these stomach/esophagus spasms every time I eat. They actually started right after I experimented with MXPr when it came out. I hesitate to definitively say that it was the MXPr that caused them since there's no way to know for sure, but I realize it's a possibility

https://www.bluelight.org/xf/threads/pd-...t-15034812

Il est fort probable que le GBL ou le phénibut (très acides) puissent avoir un impact également.

La MDMA et tous les sérotoninergiques puissants sont sans doute aussi concernés.

J'essayerais d'éditer au fur et à mesure de l'apport d'autres données.

* https://journals.sagepub.com/doi/full/10...7419877954

** http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie...imentation

*** Plus de détails dans cette étude :
https://bpspubs.onlinelibrary.wiley.com/.../bph.14366

**** https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26695747/
https://le-quotidien-du-patient.fr/artic...icrobiote/
#2
Ouais j'avais commencé y'a quelque temps à me renseigner sur ces histoires de greffes fécales, j'ai trouvé ça curieux et intéressant. Je n’avais pas pensé aux prods dans cette histoire, bien vu. C'est super intéressant
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#3
Quelques vidéos en lien avec le sujet, d'abord celle là qui résume assez rapidement les enjeux des recherches sur le microbiote :





Et celle là, d'un professeur spécialiste des maladie digestives, qui parle un peu des probiotiques :





Perso, à une époque j'avais testé les probiotiques pour des soucis de transit, et j'en avais essayé plusieurs avant d'en trouver un qui me faisait du bien. Celui qui avait marché n'était pas un truc déshydraté comme on trouve souvent en pharmacie d'ailleurs, mais des gélules à garder au frigo donc ça semblait plus vivant que les autres. Il m'avait semblé à l'époque que ça avait un effet sur le psychisme, mais je m'étais dis que c'était placebo...maintenant que j'y repense, pas si sûr.


Topics apparemment similaires...
  [SANTE / MENSTRUATION ] Votre rapport Drogues / Règles & Cycles etc. Groovie 1 296 11/08/2020 22:04
Dernier message: Tridimensionnel
  Troubles alimentaires.. GaetanCz 2 506 10/08/2019 20:50
Dernier message: GaetanCz
  Les drogues et le sexe tetrobecks 275 41,716 01/06/2017 05:26
Dernier message: MadX
  Drogues et santé des dents Dale 12 3,016 23/12/2006 11:33
Dernier message: adrenochrome



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.