S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Holà

#1
-Ça fait quelques années que je viens en consultation, il était temps que je me présente. J’ai découvert le LSD il y a… 50 ans, buvards 400 μg. Cette première expérience m’a conduite à vouloir découvrir le quotidien sous acide sans prendre les précautions d’usage, environnement propice etc. Mon travail était pénible et d’une manière générale, l’époque, le milieu étaient conflictuel voir brutal. Cette histoire a duré quelque mois à la recherche des confins où j’ai flirté avec cette perception que ce qui était artificiel c’était bien ma conscience ordinaire. En fait, j’étais très à l’aise dans ce nouveau continent, l’impression d’être rentré à la maison, par opposition à un monde incompréhensible. J’ai souvent tripé seul, sans doute parce que plusieurs personnes ont dérapé en attribuant leur bad trip à mon coté cérébral. Biensûr ça m’à beaucoup inquiété, cette étrangeté lourde à porter. Pourtant, dans des circonstances pénibles, un control de police agressif par exemple, je pouvais rassurer tout le monde puisque j’avais la perception physique de ce que chacun voyait, une parfaite présence, la delectation sensuelle d’être le présent lui même.
Durant ces riches heures, l’idée m’est venue que ce qu’on appelait le flip pouvait être le franchissement de toutes les peurs, expérience dangeureuse et tentante. Mais J’avais beau jouer à cache cache avec le loup… Jusqu’au jour où assis adossé à une porte, j’ai senti une tornade dans mon sacrum, là maintenant, la mort et un cri Laches toi. Aprés ce trip j’ai vécu une amplification de l’être qui à duré plusieurs mois. J’y suis revenu deux trois fois avec l’impression de déjà vu à la limite de l’ennui.
Aujourd’hui j’envisage l’utilisation de la DMT en soins palliatif car je sais que d’ici peu je vais entendre LACHES TOI
Il y a beaucoup de causmonautes aguerris de techniciens de l’extase sur ce site, leur expérience pourrait m’aider.
Ps: au sujet du loup, nous nous entendons très bien.
#2
Salut Plouf, bienvenue !

Je suis triste d'apprendre cette histoire de soins palliatifs (ou j'ai mal interprèté le double sens ?)
Tu devrais trouver ici pas mal d'info que tu cherches sur la DMT Smile a + !
Un peu de musique ?

Soundcloud    |    Spotify    |    Youtube

Les questions fréquentes du forum    |    La charte du forum    |    Les fiches info et tutos
#3
http://christiancombaz.com/index.php/3-a...palliatifs

Salut à toi. Moi aussi 1er trip il y a près de 50 ans. Je suis un peu étonné que tu envisages la DMT en palliatif, mais pourquoi  pas ? La Kétamine semble particulièrement adaptée, Timothy Leary lui-même en a fait usage à cet effet dans ses derniers mois, et cela a beaucoup contribué à faire connaître ce produit. Aujourd'hui, les centres de soins palliatifs proposent un protocole K, j'ignore si cela est officiel, mais un ami en a bénéficié.
#4
Bienvenue!
No more beating my brains, with the liquor and drugs... with the liquor and drugs.
#5
Est ce que je suis seul à le penser? Parmis les psychonautes il y a beaucoup d’aventurier, explorateurs pas forcément interessés par l'usage récréatif. D’autres partent explorer l’ombre la face obscure de l’être, peut être avec l’espoir d’en finir avec la peur. Ateindre une terre promise, un paradis perdu qui était là avant l’émergence d’une conscience et…. Serait là aprés? Ne soit pas désoLé Cookies, je pense de plus en plus souvent que je vais savoir. De toutes façons, ce n’est pas dans l’immediat, mais, 21 jours de coma, ça donne à reflechir à se préparer aussi. Bien des personnes qui relatent une NDE semblent faire un RT, non?
Donc’ je ne suis pas seul à penser que ce flash est sans équivalent.
Salut REVENANT, décidement on reste dans le sujet. Ça fait toujours plaisir de communiquer avec un revenant. Je ne connais la kétamine qu’administrée en milieu hospitalier, sédation profonde donc coma artificiel cité dans ce message. Après reveil, j’ai vécu un cauchemard d’une soixantaine d’heure sans être émotionelement relié. Je ne pouvais pas y couper, il suffisait que mes paupières se ferment pour que le fiml reprenne là ou il s’était arreté. Unité de temps et de lieu, extraordinnaire précision. Il afallu que j’accepte de faire le boulot, d’affronter mon assaillant, de lui faire face: TU NE PEUX RIEN CONTRE MOI JE SUIS ANIMÉ PAR L’AMOUR et tout c’est évanoui. Non, ça ne ne ressemblait pas du tout à l’action d’un psychotrope et je n’ai pas très envie de refaire cette expèrience malgrès sont dénouement. Ceci dit en lisant des RT je comprends que l’association psychotrope/traitements de choc adminitrés dans les services d’urgence peut produire ce genre de cauchemard. Un autre patient m’a raconté comment il a « pratiqué » d’abominables tortures sur le personnel soignant de réanimation. Il était choqué que son imagination ai pu produire ces images. Est ce que tout comme moi, son esprit à métabolisé par symboles ce que son corps était en train de vivre à ses dernières extrémités? Je le pense, mais j’aimerais un peu plus de fleurs à mon dernier pétard.
Tchao
#6
Holà bon courage force à toi

J’ai pas tout compris mais attention à la DMT à forte dose vu ce que décris après la ketamine, de la même façon après une forte dose le retour au réel peut se révéler difficile

J’ai jamais poussé la DMT mais j’en ai fais les frais avec d’autres tryptamines du style
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#7
(30/07/2021 14:25)Plouf a écrit :
je pense de plus en plus souvent que je vais savoir.

Je te le souhaite. Moi, je me suis résigné à mourir con.


(30/07/2021 14:25)Plouf a écrit :
l’espoir d’en finir avec la peur.

Je crois que la peur ne s'efface que devant la mort (plusieurs fois j'ai vu des amis tenaillés par la trouille devenir totalement sereins dans leurs derniers instants)... Mais devant l'acide, pas pour moi en tout cas : je pense qu'un bon trip, il y a toujours un moment où on se dit "plus jamais je ne prendrai de ce truc-là". C'est comme ton rapport avec le loup, ça fait partie de la chose...

Te souviens-tu de ce dessin de Guitton (Zinc !), paru dans Actuel vers 1973 ? Dans le cerveau illuminé d'un freak, au milieu des fleurs et des arcs-en-ciel passe un type sinistre en costume cravate sombre, son nom est écrit sur son attaché-case : Monsieur Flip. Et Monsieur Flip dit  : "excusez-moi, je ne fais que passer"...

Je n'ai pas retrouvé ce dessin, mais internet m'apprend que Guitton vient de mourir la semaine dernière ! Vous êtes tous chiants, à clamser comme ça...

[Image: zinc.jpg]
#8
Salut revenant, pour ce qui est de mourir con c’est peut être une preuve de sagesse. Nous avons à peu prés le même âge je crois (65). Actuel oui, rock & Folk, la gueule ouverte, et maintenant la soupe froide. Ca sent le moisi. J’étais un jeune ado et je voyais le monde immense, alors, je voudrais pas trop m’attarder. Est ce que je suis déçu? Parfois. Lacan, un très grand parmi les vieux cons a dit: la sagesse c’est l’apprentissage de la frustration. Tout de même, je ne voudrais pas que la fin ressemble au début. Alors, pour partir léger, il faudrait se détacher sans amertumes. Tchao


Topics apparemment similaires...
  Holà camarades LysergicWorld 6 1,130 03/09/2019 14:54
Dernier message: LysergicWorld
Heart Hola! Madoudou 4 932 26/06/2019 05:31
Dernier message: Madoudou



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.