S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Fiche informative] Précautions ayahuasca

#1
AYAHUASCA

Bonjour, j'ai cherché sur le fofo frenchy et j'ai rien trouvé qui traite de l'ayahuasca en particulier. Je ne sais pas s'il y a un tabou la dessus ou si personne ne se sent de traiter le sujet. Donc voici le premier jet de ce qui se veut être un guide des précautions à prendre avant d'aller faire une session ayahuasca avec n'impporte qui.

J'ai bien bossé la chose et je me propose de partager deux documents qu'il me semble vraiment important de lire avant d'envisager le grand saut. Ces documents viennent du centre Takiwasi, au Pérou. Il est tenu par le Dr Jacques Mabit, chaman-médecin, le même centre que l'on voit dans le reportage "l'ayahuasca le serpent et moi". Ils ont une énorme expérience de l'usage de l'ayahuasca ainsi que des pratiques de médecines traditionnelles indienne, communément appelé chamanisme.

Comme je sais qu'il existe des sessions organisées en Europe par des gens plus ou moins qualifiés, la même en amérique du sud je vous rassure les charlatans sont comme les médecins: sans frontières. Il me semble important de connaitre l'état d'esprit et les recommandations prescrites par ces deux documents. Au moins vous pourrez vous faire une idée si la personne avec qui vous comptez faire ça est dans ce mode de pensée ou a juste fait 5 week end de stage new age et récupéré de l'aya sous le manteau...

Avant tout il me semble important de remettre l'image d'un chaman en place et le Dr Mabit le fait beaucoup mieux que moi : Chamanisme et Occident (le lien pdf en dessous de l'extrait)
Vous pouvez aussi lire la documentation en ligne qu'ils proposent, on est jamais trop renseigné sur l'Ayahuasca.

Pour l'Ayahuasca en elle même, une des meilleures présentations se trouve dans ce bouquin très connu des psychonautes : Les plantes des Dieux (p.124)
extraits :

Ci dessous je vous fais le copié collé du fichier doc que le centre m'a envoyé avant de venir chez eux, je ne l'ai pas retrouvé sur le site. C'est long mais extrêmement intéressant (23 pages).

J'ai un faux compte google où j'ai mis ce doc, voici le lien : Recommandations Ayahuasca

C'est le guide en français le plus complet, clair et précis qu'il faut avoir en tête avant de faire une session dans les conditions optimale avec risques minimum.

Il existe énormément de rituels différents, de mélanges, de pratiques, donc takiwasi ne se veut pas être LA vérité sur l'ayahuasca. Néanmoins c'est un centre qui fait cohabiter médecine moderne et medicine traditionnelle, ils ont des dizaines d'années d'expérience. Vous pensez bien que pour eux la réduction des risques est primordiale.

Donc mon conseil si vous envisagez de débuter avec l'ayahuasca c'est de le faire dans cet état d'esprit en suivant au mieux les recommandations préconisées par ce centre.


Pour bien comprendre également que la prise d'ayahuasca comporte de gros risques : TR Ayahuasca traumatisme durable


Si vous avez des questions ou des remarques. Elles sont les bienvenues.


Edit:Ci dessous un résumé pour ceux qui n'auraient pas pris le temps de lire les documents recommandés (ce qui est déjà une erreur d'insouciance)

La prise d'ayahuasca présente 3 types de dangers avérés à ne pas prendre à la légère et un 4e qui est un indice des conditions dans lesquelles va se passer la cérémonie, la personne gérant la cérémonie peut être à l'origine de tous des dangers listés, donc bien choisir, il vaut mieux reporter l'échéance qu'aller faire ça avec une buse.

1) Danger physique

Du essentiellement aux IMAO. De ce fait il faut absolument respecter une diète des aliments ci dessous minimum 48h avant et après la prise. Pour être bien sûr 7 jours. Les aliments mis en rouge sont à éviter absolument.

- Alcool
- viande de porc
- épices(piment, poivre... tout ce qui pique ^^)
- viande rouge
- trop gras, trop salé, trop sucré
- excès d'excitants : café, thé, autres
- boissons gazeuses
- aliments chimiques ou industriels : privilégiez le naturel, et la cuisson douce (vapeur), évitez tous les condiments type mayo ketchup moutarde, plats préparés etc.
- évitez de faire une cure à base de plante médicinale

Ensuite toutes les drogues et/ou médicaments présentent de forts risques d’interactions nocives avec les IMAO. Sevrez vous au minimum 3 semaines si vous êtes consommateurs de cocaïne, antidépresseurs et autres produits listés dans le lien IMAO, évitez également le cannabis pour plus de sécurité.

En clair buvez de l'eau claire, mangez sain et léger: assainissez votre organisme de ses toxines. Vous pouvez jeûner si vous le sentez. Manger quand même un petit quelque chose le midi du jour J, très léger, et ne manger plus rien jusqu’à la prise en soirée.

2) Danger psychologique

L'ayahuasca peut vous faire vivre une expérience réellement mystique vous amenant a des prises de consciences comme à un brusque chamboulement de votre vision du monde. Il faut se préparer mentalement à ça et être prêt à relativiser ce qui peut sembler être des "révélations". Là encore je vous invite à lire les documents fournis qui en parlent bien mieux que moi. Vous pouvez ressortir de cette expérience intense avec une remis en question de tous vos repères. Il est donc fortement déconseillé de tenter cette aventure si vous êtes fragiles psychologiquement, si vous n'êtes pas sûrs de savoir gérer vos émotions ou encore si vous n'avez pas confiance en vous et surtout si vous n'avez pas envie de le faire, personne ne dois vous forcer à le faire, ne le faites pour aucune raison en dehors de votre propre décision, envie et motivations.

L'ayahuasca est une expérience mystique, il est indispensable à mon sens d'avoir une certaine "foi" en l'irrationnel. un esprit trop terre à terre ou "cartésien" peut se retrouver perdu et complètement désarçonné face à cette expérience intense.

L'ayahuasca ne doit en aucun cas être pris dans un but récréatif. Il faut y aller avec respect et humilité envers la plante, la terre, vous mêmes ainsi que la personne qui vous guidera lors de la cérémonie et les autres participants.

Si ce message, qui peut paraître mystique ou irrationnel, vous semble être des conneries de gourou hippie new age / sorcière / magie de mes couilles en ski ----> ne prenez surtout pas d'ayahuasca. Vous n'êtes pas dans le bon état d'esprit et risquez sincèrement de sortir de là avec les fils qui se touchent...

N'attendez pas que l'ayahuasca résolve vos problèmes, ce n'est ni un remède miracle, ni une solution en soi. Ne pas forcer.

Je préconise une préparation mentale durant le mois qui précède : méditez sur ce que vous aller chercher et pourquoi vous le faites, commencez à prendre du recul sur n'importe quel phénomènes inconnu que vous pourriez rencontrer. Profitez de ce mois pour vous assainir si vous sentez que vous êtes particulièrement intoxiqués. (Je vous laisse juge de vous même, ne pas se mentir.)

3) Danger énergétique

Là pareil, si vous ne croyez pas aux caractéristiques énergétiques du corps humain et plus largement du monde dans lequel vous vivez: passez votre chemin comme vous le feriez face au tai chi, à l'acupuncture, au reiki, au feng shui au yoga et j'en passe.

Ce point est, je l'avoue, assez irrationnel et difficile à démontrer ou expliquer. Je n'aurais pas l'audace de vous en parler personnellement, je vous invite sincèrement à lire les mises en garde et recommandations des deux documents.

Contre indication formelle : pas de relations sexuelle 48h à 7jours avant et après la prise. les relations sexuelles induisent de fortes perturbations énergétiques qui ne sont pas compatibles avec la rencontre de l'ayahuasca. Ceci comprend la masturbation et les pensées érotiques également.

Pour les filles : Pas de session ayahuasca durant vos menstruations.

De la même manière évitez un effort intense le jour même.

Il est également déconseillé d'être soumis aux odeurs fortes 48h avant et après (parfums, gels douches, huiles essentielles...)

Évitez de prendre des objets potentiellement chargés énergétiquement ainsi que les objets métalliques et les habits synthétiques. Le simple fait de porter un ensemble jogging en nylon ou autre, peut interférer avec les échanges énergétiques extérieurs et donc altérer la qualité du voyage.

La pratique de disciplines favorisant le rééquilibrage énergétique sont favorables à une bonne préparation et une bonne assimilation après l'expérience.


4) Le responsable de la cérémonie : il y a plus de charlatans que de compétents.

Renseignez vous bien sur la personne avec qui vous allez faire cette expérience. Soyez sûrs de ses capacités, de son expérience, en clair que c'est quelqu'un de recommandable qui colle avec l'état d'esprit décrit ici. Vous devriez sentir si c'est juste un pseudo-chaman qui ne cherche qu'à faire du fric ou encore pire à vous endoctriner je ne sais quelle idéologie foireuse. Un maître de cérémonie est là pour vous accompagner durant la cérémonie comme un sherpa vous emmène voir l'Everest, et rien d'autre. Si vous sentez l'odeur du gourou ou de la secte ---> fuyez. Déjà, si cette personne ne vous parle pas des dangers liés à l'alimentation, ça sent pas bon. Si cette personne organise des cérémonies à plus de 30 participants, pas bon non plus. Si ça envoie des cagettes de 50-100 participants : fuyez. Perso le max je dirai 20-25, optimal 10-15, et le top du top c'est une séance perso avec un véritable maître guérisseur, mais ça j'ai pas eu la chance ni l'occasion de tester.

De mon expérience personnelle, j'ai toujours fait ça avec des gens recommandables et recommandés par les précédents, et jamais un maître guérisseur n'a cherché à me vendre quelconque croyance. Chaque cérémonie comporte des rituels religieux propres au chaman en question, ces rituels sont des rituels de protection et non une intention de vous convertir à quoi que ce soit.

Dernier point qui me semble évident :NE FAITES SURTOUT PAS CA TOUT SEUL!

N'allez pas vous inventer des capacités que vous n'avez pas, ne commencez pas à commander les ingrédients sur internet dans l'idée de faire de l'ayahuasca dans votre cuisine ou votre garage en vous disant que vous allez passer une soirée psyché... Autant sauter d'un avion sans parachute en espérant atterrir peinard dans les sapins à la Chuck Norris. Même Chuck Norris ne le ferait pas Wink

Je rappelle donc que l'Ayahuasca est une expérience mystique, spirituelle, purgative et curative qui nécessite un état d'esprit ouvert, humble et sincère. Je vous invite également à lire ce post de Bijord : Utiliser les psychédéliques avec discernement


Si vous avez des questions ou des remarques. Elles sont les bienvenues.

Et si vous voulez lire mes petites histoires de cérémonie : http://www.psychonaut.com/dmt-fr/53789-3...ombie.html
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#2
Mon conseil c'est plutôt de passer son tour... L'aya les traumatisés y'en a des pleines cagettes... autant se contenter du DMT fumé, beaucoup moins violent
(pas testé encore, mais ca tient plus de la salvia en terme de violence). Ceci dit, pour ceux qui iront quand même le faire, je pense que c'est toujours bien de poster un truc pour faire au maximum Rdr.

C'est plus pour ca que t'a rien trouvé, pas un tabou, juste qu'on évite de trop le suggérer...
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens
#3
c'était bien mon idée. Je pars du principe que des gens iront de toutes manières tester, c'est suggéré dans la partie anglophone. Pour a part j'ai pas mal galéré sur le net pour me renseigner correctement. Donc après avoir testé plusieurs cérémonies, m'être renseigné sur place, sur le net je me sens de traiter le sujet objectivement sans faire aucune apologie. j'avai décidé de faire ma première expérience chez eux, tous les péruviens avec qui j'en discutais m'ont recommandé ce centre et jamais un chaman en particulier.

L'idée c'est bien d'informer dans l'optique Rdr et non de recommander. Personne ne m'a jamais dit : faut que tu teste l'ayahuasca, et je ne le dirai à personne. Par contre si quelqu'un veut tester, je me sentirai obligé de le prévenir pour éviter qu'il le fasse à l'arrache. tout le monde n'est pas calé en anglais, tout le monde n'arrive pas à discerner le concret de la propagande apologique new age. et beaucoup de charlatans savent bien faire illusion. J'estime qui est préférable d'en parler objectivement plutôt que de laisser place au fantasme brumeux.

d'ailleurs je vais rajouter en lien le TR de Ji-Dhou pour bien montrer que même en pensant faire ça bien, on s'expose à de gros risques.
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#4
Double post désolé, juste pour signaler que j'ai fait un gros édit pour résumer les précautions ainsi que l'état d'esprit préconisé. Et si quelqu'un trouve quelque chose à redire dessus, merci de le faire savoir.
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#5
Juste pour dire que j'ai rajouté deux petits extraits "des plantes des dieux" : la chimie de l'ayahuasca + les plantes à IMAO

Soit dit en passant, pour rester sur psychonaut il faudrait faire un test de ce bouquin au bout de 3 mois Wink
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#6
Chamhan a écrit :
Dernier point qui me semble évident :NE FAITES SURTOUT PAS CA TOUT SEUL!


FAUX

C'est typiquement la phrase des passionnés de l'Ayahuasca façon chamanique, ils se racontent une histoire et pensent que ce produit est mystique en amenant à de grandes révélations et ayant des capacités guérissantes en plus de perdre les âmes de ceux osant l'expérience sans guide (ooouh), mais en réalité ce n'est qu'un hallucinogène très puissant et comme toute drogue il est possible d'en prendre seul et bien entendu, dans différents contextes.

Le problème c'est que les apprentis chamanes sont tellement dans le délire mysticisme et cie qu'ils se ferment sur celui-ci en pensant que le produit leur ouvre l'esprit, en gros pour eux il n'y a qu'une seule façon de consommer le produit (sous peine de graves séquelles psychologiques), soit accompagné d'un chamane expérimenté en suivant un rituel particulier.

Le truc c'est de savoir ce que l'ont fait et ne pas se laisser bercer par des histoires extraordinaires, un peu comme le pote d'un pote qui s'est prit pour un oiseau sous champi et a sauté par la fenêtre, ou le frère du cousin de machin qui après avoir du LSD est resté "perché"...ici pour se faire peur on dit que l'Ayahuasca ne doit en aucun cas être prit seul...:Oo:

Donc une fois que l'on se rend compte que l'Ayahuasca guérit, ou dit d'une autre façon, qu'elle permet aux expérimentés de s'extraire de leur environnement pour prendre du recul sur celui-ci et ainsi mieux s'y adapter au travers d'une réflexion introspective, je me rends compte que c'est exactement ce que j'ai fais au départ en consommant des prods dans une optique psychonautique : il s'agit de me guérir d'un mal adolescent et de me faire une raison sur ma condition et d'ainsi me cadrer et m'adapter à mon environnement que je ne pouvais pas encadrer.

Et je trouve ça logique puisque après tout on a tous plus ou moins le même esprit en tant qu'humain et les mêmes problèmes d'adaptation vis à vis de nos peurs et du monde nous entourant, et on a bien comprit que la prise de stupéfiant permet de relativiser en s'oubliant et en se relaxant en fonction du type de produit. Donc je ne vois pas pourquoi en tant qu'occidental, un indien ne pourrait pas le faire, et inversement.

Maintenant que j'ai compris qu'au final l'Ayahuasca n'est qu'une drogue, certes puissantes, elle reste un produit comme un autre que je dois absorber, et je me dis qu'il suffit de doser le produit progressivement pour bien prendre le temps de le découvrir en me redécouvrant, un peu comme avec n'importe quel psychédélique en fait, parce que prendre une grosse dose de LSD pour une première fois, il y a autant de chance de badder que de se programmer une perte de réalité sous Ayahuasca...

A ce stade là je commence à me rendre compte que c'est vrai qu'on en fait tout une histoire de l'Ayahuasca, un peu comme toutes ces bêtises que je peux lire sur le LSD par exemple, des bêtises le plus souvent colportés par des personnes n'ayant bien sur pas testées le produit...et il y a aussi tous ces Tr que j'ai lu où les mecs sont plutôt lucides après en avoir consommés, et ne partent pas dans les méandres de leur esprits comme les apprentis chamanes le prétendent pour se donner de l'importance, mais bon on ne va pas leur en vouloir, c'est leur passion et on sait que ça aveugle la raison...faut juste rester critique quand à ce qu'ils racontent.

Il n'empêche que ce produit me semble bien puissant et c'est clair qu'un risque de bad trip peut arriver si on fait n'importe quoi avec, ça reste un hallucinogène et ce qui en ont prit (ou pas) savent que c'est un risque non négligeable...par contre la question que je me pose c'est en quoi un chamane m'aiderait si je perds la réalité, j'ai déjà perdu la réalité et vu des potes perdre la réalité, et quand on ne discerne même plus le sol du ciel, je ne vois pas qui peut nous aider à part nous même, surtout quand on a replié son esprit à ce point là et que nous ne sommes plus à même de communiquer.
En fait d'expérience je compterai plus sur moi que sur autrui (surtout si j'ai donné de l'argent à un chamane s'étant déresponsabilisé de tout problème...), mais je me rappelle d'une soirée où un pote baddait sous DxM, je lui ai mis mes deux écouteurs sur les oreilles en passant une sik très calme et entrainante, et en l'espace de deux ou trois secondes il s'est calmé et a retrouvé la raison. En fait il suffisait d'occuper son attention et étant amateur des trips en solo, j'ai fais cette expérience un grand nombre de fois après avoir un peu trop abusé, quand je partais en vrille je me mettais des siks spécifiques et j'arrivais à ne pas sombrer parce qu'elles monopolisaient mes sens et m’amenaient dans une humeur réconfortante.

Je vous parle de musique parce qu'après avoir demandé à quelques fidèles adorateurs de chamanes en quoi ils avaient la capacité de ramener sur Terre un occidental parti à l'aventure en Amérique du Sud, ils m'ont répondu que celui-ci avaient des pouvoirs de télépathie...mon scepticisme m'a amené à reformuler ma question et pour plus de "réalité" en parlant des mondes parallèles dans lesquels l'Aya peut nous transporter et nous perdre, on m'a alors dit que le chamane entonnait des chants spirituels pour permettre de ramener l'âme des usagers lorsque celle-ci s'est perdue.
Soit, j'ai alors comprit qu'en fait le chamane utilisait les mêmes méthodes que citées précédemment, il chantait une musique douce et entrainante pour capter l'attention du mec en train de badder et ainsi lui faire retrouver la raison et un trip plaisant.

J'ai fais un autre parallèle toujours en rapport avec les musiques, parce que les chants chamaniques font partis du rituel chamanique, donc la musique doit avoir son importance, et toujours en comparant avec mes propres expériences introspectives, il me parait évident que je ne tripperai pas sans musique, elle m'aide à canalyser mon intention et justement à partir d'autant plus loin dans mon esprit tout en restant lucide puisque je connais mes musiques et je sais dans quelles humeurs et quels délires elles peuvent m'entrainer, tout comme le chamane est conscient de l'importance de sa voix dans l'esprit d'un mec défoncé et lui donnant beaucoup d'importance. En fait le chamane hypnotise l'usager tout comme je me laisse hypnotiser par mes musiques, le but étant de me créer de l'illusion, une histoire, et de rentrer dedans pour m'y oublier. Parce que sans tout ce délire/rituel qui me parait essentiel, c'est clair que le voyage est moins prenant et moins spirituel.
Donc l'Ayahusca ne doit pas être si dangereuse que ça pour qu'on est besoin de s'immerger dans le trip au travers d'un rituel, bien sur que le chamane peut guider l'usager avec ses chants comme je pourrais influencer le trip de n'importe qui en passant une musique que je choisirais, mais en tant que bon individualiste qui n'a pas peur de se passer derrière le grand miroir et d'être confronté à ce que je ne veux pas forcément voir, j'opterais pour tripper tout seul en sachant qu'il n'y a pas plus de raison que ça de badder sous Ayahuasca, à part le fait que beaucoup d'ignorant ou de fabulateurs se bidonnent à le faire croire pour donner de l'importance à leur propos...en gros je préfère écouter ma raison raisonnée plutôt que des mecs qui ne font que raconter ce qu'on leur a dit et ce que les gens veulent entendre pour s'exciter le palpitant..

Ok, donc en fait les passionnés de l'Ayahuasca se sont vraiment construis tout une histoire à faire peur à propos de leur produit fétiche, je n'oserai pas parler de légende urbaine mais on est quand même en plein délire populaire : on envisage le pire comme une généralité et tous nous véhiculons/répétons de fausses informations en pensant être dans le vrai alors que pas vraiment en fait, mais bon si la drogue apprenait à nuancer les situations ça se saurait, faut pas croire que ça ouvre l'esprit quand même arf...

Bref après réflexion je me dis qu'on peut en consommer seul et dans différents contextes, mais ce n'est pas pour autant que j'en prendrai en soirée où dans un quelconque endroit potentiellement anxiogène sous hallucinogène, et encore moins que je découvrirais le produit avec une dose forte.
Le Plus Appelle Le Plus
#7
C'est du principe de base, comme avoir un sitter pour la salvia ou une première xp avec des mushs ou autres première expérience. Mais oui encourage les gens à faire ça tout seul pour un début, t'as raison...

C'est une fiche informative qui a pour but de mettre en garde pour les débuts. Après bien entendu que tu peux le faire tout seul, mais bon... si tu pars sur le mauvais coté de la pente et que ya personne pour te rattrapper, que t'es pas super habitué à tripper seul, ben c'est un risque complètement inutile de faire ça seul.

Donc je ne corrige pas pour rajouter "ne faites surtout pas ça tout seul pour tester une première fois"

Je ne vois pas l'intérêt de ton intervention mais bon...

Rien ne te prépare sincèrement à ce que tu peux vivre durant ces quelques heures qui peuvent sembler une éternité, surtout quand ça ne se passe pas gentiment. Et avoir un mec qui te ramène, te calme, te surveille, ben c'est ce qu'on appelle réduire les risques, surtout les risques inutiles.

C'est une fiche RdR. Elle donne des infos, maintenant chacun fait comme il veut. Je déconseille fortement de le faire tout seul.

C'est comme aller en montagne: on y va pas tout seul par principe de sécurité. Mais après rien ne t'empêche d'aller faire de l'alpinisme seul si tu te le sens, faut juste que tout se passe bien, et si un cailloux te tombe sur le coin de la gueule, personne pour appeler les secours.

Je parle juste en connaissance de cause, je l'ai fait 4 fois, et à chaque fois j'étais bien content qu'il y ai des gens expérimenté pour encadrer la séance, rien que pour se sentir en confiance. Ensuite dans le déroulement, et bien les personnes en charge de surveiller m'ont été bien utiles. Mais si tu veux tenter l'aventure seul car t'en a une plus grosse que les autres, vazy mon gars, je te souhaite que ça se passe bien.

J'ai fait des premières seul avec du LSD, du brugmansia... et bien même après avoir fait déjà 4 séances d'ayahuasca ou yagé et bien si j'en fait une autre, je ne la ferai pas tout seul et j'ai pas du tout envie d'en faire une tout seul. Et je ne suis pas le dernier à avoir confiance en moi, et pas non plus le dernier à prendre des risques divers et variés.

Mais c'est sur que super Zerty peut le faire sans problème.


Et une fois que t'es parti... t'es tout seul :lol: Mais je ne vois pas l'intérêt de le faire seul. Et faire une première bien encadrée pour savoir ce que c'est car sincèrement c'ezst vraiment particulier et vraiment psyché, très beaucoup plein psyché.

T'en as déjà pris? As tu seulement vapé ou fumé de la DMT?

A la question en quoi un maitre de cérémonie peut t'être utile: je sais pas, juste que le gars il a des années d'expérience et qu'il sait te ramener si tu pars en live, je les ai vu faire sur une gonzesse qui commençait à vraiment faire flipper, ben je peux te dire que ça paraissait pas donné à tout le monde, ensuite j'ai vu d'autres personnes se sentir vraiment mal et demander de l'aide, ben ils ont réiquilibrer la personne et cette dernière a pu continuer son voyage calmement.

En quoi un guide de haute montagne peut t'être utile si tu vas faire une haute montagne que tu ne connais pas?
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#8
Je n'encourage personne, comme dit j'expose une façon différente d'approcher l'Ayahuasca quand à une prise en solo (que ce soit une première fois ou pas), parce que j'aime aller au delà des préjugés et des fausses idées.

Je suis du genre pointilleux parfois et j'aime envisager de multiples possibilités trop rarement énoncées en faisant des liens en tout genre...et pas besoin de rappeler plus que je ne l'ai fais dans mon analyse l'aspect RdR, puisque effectivement c'est une fiche RdR, mais c'était bien vu !
Le Plus Appelle Le Plus
#9
T'as les infos, mon avis perso, ensuite tu te fais ton propre avis et au moins tu prendras tes décision avec des infos assez détaillées.

Le truc c'est que si tu le vois comme si tu pouvais facilement gérer le dosage et que les effets étaient proportionnels au dosage. Là j'ai envie de te dire non, la dose va surement influer la durée et encore, mais la puissance du voyage dépend de beaucoup d'autres facteurs. C'est pas aussi linéaire que du LSD ou encore les plateaux de DXM, franchement quand ça part tu ne vois rien venir. Alors tu peux surement te garder un seau de flotte froide à te verser sur la tronche pour te faire un choc sensoriel qui pourrait et je dis bien pourrait, te ramener, mais là je n'ai pas de méthode magique et sincèrement c'est super aléatoire d'une personne à l'autre et d'un voyage à l'autre.

Le maestro sert justement à gérer ces imprévus.

edit: Pour exprimer mon ressenti : l'ayahuasca est une potion qui, selon moi, ne s'apprivoise pas si facilement tout seul et pas si rapidement, mais après si t'as le gout de dresser des étalons sauvages et imprévisibles, je te souhaite qu'ils soient de bonne humeur et bienveillant ce jour là.

Perso je me sens tout nu face à ça, super newbie, alors qu'au bout de 3 trips de LSD je me sentais vraiment capable de dompter la molécule aisément, tout en sachant que les surprises sont vites arrivées Wink Mais avec l'ayahuasca, non, que nenni, avec la DMT oui, l'ayahuasca non, les mush... 50-50 sont farceurs aussi ceux là mais l'ayahuasca c'est pas une expérience dans laquelle tu te sens maitriser beaucoup de choses, même avec des expériences autres et même en ayant déjà pratiqué.

Tiens, la dernière que j'ai faite, elle était dure et un amis colombien très expérimentés, qui faisais des session avec des amis à lui en petit comité car des Maestro l'ont autorisé à gérer des petites séances, et bien il est mal parti ce jour là, alors que c'était encadré par toute une famille de Taita dont le Maestro en charge avait 97 ans et autour de lui ses fils, il s'est vomi dessus, il était pas bien du tout, il m'a dit que ça ne lui était jamais arrivé. Il a bien fini la séance, tranquilou, mais sur le départ il a ramassé, et les gars en charge l'ont bien aidé à que ça se passe pour le mieux.

Donc gaffe à l'excès de confiance Laura, sincèrement, et j'ai pas l'impression d'avoir une carte de club des mystiques entretenant la légende, je parle juste de ce que j'ai vécu et observé.
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#10
Laura Zerty a écrit :
FAUX

C'est typiquement la phrase des passionnés de l'Ayahuasca façon chamanique, ils se racontent une histoire et pensent que ce produit est mystique en amenant à de grandes révélations et ayant des capacités guérissantes en plus de perdre les âmes de ceux osant l'expérience sans guide (ooouh), mais en réalité ce n'est qu'un hallucinogène très puissant et comme toute drogue il est possible d'en prendre seul et bien entendu, dans différents contextes.


Dit celui qui n'en a jamais pris...

Laura Zerty a écrit :
A ce stade là je commence à me rendre compte que c'est vrai qu'on en fait tout une histoire de l'Ayahuasca, un peu comme toutes ces bêtises que je peux lire sur le LSD par exemple, des bêtises le plus souvent colportés par des personnes n'ayant bien sur pas testées le produit...


Tu confirmes toi-même qu'il ne faut pas écouter les bêtises colportées par ceux qui n'ont pas testé un produit ? Tu te rends compte de l'énormité là ? Y a pas un problème ? :lol:

Laura Zerty a écrit :
Maintenant que j'ai compris qu'au final l'Ayahuasca n'est qu'une drogue, certes puissantes, elle reste un produit comme un autre que je dois absorber


Avec ses interactions dû aux IMAOs qu'elle contient, et donc la longue liste des aliments/ substances à éviter...

Laura Zerty a écrit :
Il n'empêche que ce produit me semble bien puissant et c'est clair qu'un risque de bad trip peut arriver si on fait n'importe quoi avec, ça reste un hallucinogène


Timothy Leary (qui même s'il n'est pas exemplaire, a bien étudié les psychédéliques) semble les classer selon des catégories (voir les 8 circuits de conscience), et la DMT est (avec les très fortes doses de LSD et de kétamine) dans le 8ème circuit, au dessus des champis, etc.

Pour beaucoup, l'iboga et l'ayahuasca sont à un niveau "au dessus" par rapport aux autres psychés, et perso je peux témoigner que la mescaline, les champis et la weed ingérée sont certes puissants, mais pas dans la même catégorie que cette liane...

Laura Zerty a écrit :
il n'y a pas plus de raison que ça de badder sous Ayahuasca, à part le fait que beaucoup d'ignorant ou de fabulateurs se bidonnent à le faire croire pour donner de l'importance à leur propos...


Tu es décidément bien catégorique pour quelqu'un qui ne l'a jamais expérimentée...c'est inutile et même dangereux !

Laura Zerty a écrit :
Bref après réflexion je me dis qu'on peut en consommer seul et dans différents contextes, mais ce n'est pas pour autant que j'en prendrai en soirée


Encore heureux, c'est tout sauf une drogue de fête !!! ça travaille le bide, ça donne la gerbe, et c'est pas nécessairement très agréable...

Pour finir, je trouve dommage que sous prétexte que tu es en "guerre" avec l'auteur du topic, tu décides de venir flooder sur un sujet aussi sensible...
#11
C'est un truc qui me démangeait depuis plusieurs mois et je ne me suis pas retenu de gratter du clavier ce soir...après je ne remettrais pas en cause les conditions à respecter pour bien tripper et la puissance du produit en elle même, tkt j'ai bien compris que ça arrachait la tête, mais plutôt ce que les usagers en disent en général. Je sais que toi ça ne t'a pas réussi dans un contexte avec des "chamanes" (je met entre guillemet parce que pour moi s'en ai pas), mais que d'autres qui l'ont prit en solo ont vécu un trip puissant mais néanmoins normal ---> montée avec nausée, voyage par vague, descente.

Et de ce que j'ai lu sur toutes les drogues en général, les informations véhiculées dans une optique RdR ont une part d'exagération dans le sens où pour prévenir des risques, il est usuel de se servir des pires exemples, alors que ceux-ci ne sont pas représentatifs des trips en général.

Pour respecter les dires de Chamhan :

Citation :T'as les infos, mon avis perso, ensuite tu te fais ton propre avis et au moins tu prendras tes décision avec des infos assez détaillées.

J'aime bien aborder le sujet RdR sous tous les angles, pas seulement sous l'aspect prévention en envisageant les risques (au point de croire que c'est une fatalité de badder à la longue), mais plutôt en informant l'usager en adoptant divers point de vue critique.


Chamhan a écrit :
Tiens, la dernière que j'ai faite, elle était dure et un amis colombien très expérimentés, qui faisais des session avec des amis à lui en petit comité car des Maestro l'ont autorisé à gérer des petites séances, et bien il est mal parti ce jour là, alors que c'était encadré par toute une famille de Taita dont le Maestro en charge avait 97 ans et autour de lui ses fils, il s'est vomi dessus, il était pas bien du tout, il m'a dit que ça ne lui était jamais arrivé. Il a bien fini la séance, tranquilou, mais sur le départ il a ramassé, et les gars en charge l'ont bien aidé à que ça se passe pour le mieux.


Perso je trouverais ça anxiogène d'avoir autant de monde autour de moi quand je trippe, c'est quoi l'intérêt d'avoir un ancien de 97 ans qui te regarde vomir avec sa famille autour ? chepa quand je vomis je vais aux wc si je peux ou sinon je m'isole un minimum, puis quand ça va mieux je retourne dans mon délire.
Le Plus Appelle Le Plus
#12
Oui. C'est tout de même un trip qui est déstabilisant. Et je pense qu'avoir des personnes, qu'on estimes autour de soi, peut être utile. Surtout quand en plein rush, voir un visage familier, le son d'une voix qu'on connaît peut vraiment faire la différence.

Et je ne parle pas de chaman.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#13
Namasthé à la menthe les loulous :weed:
"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

RedwaR @irc!

#14
Citation :Je sais que toi ça ne t'a pas réussi dans un contexte avec des "chamanes" (je met entre guillemet parce que pour moi s'en ai pas), mais que d'autres qui l'ont prit en solo ont vécu un trip puissant mais néanmoins normal ---> montée avec nausée, voyage par vague, descente.

Ben perso je suis très content de mes 4 expériences, même si la dernière a été plus dure par moment et plus décousue, aujourd'hui je n'en retiens que du positif, c'est pourquoi j'insiste sur bien prendre le temps d'avoir du recul et de faire gaffe au "piège" des révélations rapidement interprétées.
Citation :Perso je trouverais ça anxiogène d'avoir autant de monde autour de moi quand je trippe, c'est quoi l'intérêt d'avoir un ancien de 97 ans qui te regarde vomir avec sa famille autour ? chepa quand je vomis je vais aux wc si je peux ou sinon je m'isole un minimum, puis quand ça va mieux je retourne dans mon délire.

J'ai du mal m'exprimer. Il y avait autant de monde dans le staff car c'était une séance de près de 50 personnes. Et le vieux est un Taita Cofàn bien connu issu de la région du Putumayo :

ABUELO GUILLERMO LUCITANTE. Il ne le fait pas son presque siècle soit dit en passant.


D'ailleurs je pense que c'est le facteur principal qui a durcit la session, trop de gens et trop de purs débutants. Y avait deux trois personnes qui se sont mis à extérioriser TRES FORTEMENT leur trip. C'était super chiant, très dur de se concentrer et ça a "contaminé" le trip d'un peu tout le monde apparemment.

Ce qui n'était jamais arrivé à mon pote c'est de se vomir dessus, sans même avoir la capacité de se lever pour aller poser galette. Il était mal au point de ne pas pouvoir se bouger le cul ni même pencher la tête pour faire ça à coté, non, il était assis et il s'est vomi sur le T-Shirt. En plus ça a mis une forte odeur de vomi dans la hutte... ça plus les beuglards, la fumée de sauge blanche qui devenait une agression pour ma part, j'ai posé galette très tôt, en revenant j'ai commencé à avoir des visions sur la musique puis d'autres pertubateurs m'ont déconcentré, je suis sorti et j'ai attendu 2h le moment de la seconde coupette dehors au bord du feu.

Donc voilà, les mecs étaient compétents ya rien à dire, mais vlà le parterre trop ecclectique, source de probabilité accrue de gens qui ne savent pas intérioriser. C'est pour ça que je déconseille les cérémonies à plus de 20 personnes, ya des grandes qui se passent très bien mais surtout avec des gens expérimentés, si t'as des purs débutant en grand nombre... risque de pertubations accrue. Dans la fiche je dis attention à ceux qui prennent en charge trop de personnes tout seul, après une cérémonie de 100 gus ça se fait mais pour que ça se passe bien, faut plus de place, un staff en conséquence, et des gens bien brieffés (ce qui dépend du maitre de cérémonie). Là on était 50 un peu trop serrés, pas du tout pratique pour se poser bien ou même bouger quand vomi pipi caca dans a pénombre avec l'ivresse en plus...

Bref, ce que je veux dire c'est que je suis absolument convaincu que c'est toujours mieux d'avoir une personne expérimenté qui est en état de gérer ce qui peut se passer. Et tu ne sais jamais ce qui peut se passer. Tu peux passer de l'illumination merveilleuse à un sale voyage dans des parties moins agréables de l'univers, du moins où t'es pas du tout habitué, tu peux expérimenter comme moi la douleur dans son "absolu" c'est pas rigolo du tout même si ce n'était pas dommageable. L'ayahuasca en elle même n'ira pas au delà de tes limites, c'est ta réaction qui peut être dangereuse, l'ayahuasca n'est pas dangereuse pour toi, même si elle peut être trèèèèss taquine, c'est toi qui est dangereux pour toi même, suivant comment tu réagis à ses pics.

Et si tu réagis mal, vaut mieux quelqu'un pour t'aider que de continuer de réagir mal et de ramasser plus qu'il ne se devrait, voir trop...
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#15
Stonix a écrit :
Oui. C'est tout de même un trip qui est déstabilisant. Et je pense qu'avoir des personnes, qu'on estimes autour de soi, peut être utile. Surtout quand en plein rush, voir un visage familier, le son d'une voix qu'on connaît peut vraiment faire la différence.

Chamhan a écrit :
Et si tu réagis mal, vaut mieux quelqu'un pour t'aider que de continuer de réagir mal et de ramasser plus qu'il ne se devrait, voir trop...

Ca me semble évident, j'ai jamais testé le truc mais avoir un sitter avec ce genre de substance est essentiel.
Déjà pour les raisons que vous évoquez, mais aussi (voyons les choses en noir) pour appeller les secours en cas de gros problèmes, surtout avec les histoires d'IMAOs, personne n'est a l'abri d'une erreur.

Jhi-dou a écrit :
Pour finir, je trouve dommage que sous prétexte que tu es en "guerre" avec l'auteur du topic, tu décides de venir flooder sur un sujet aussi sensible...

Ca aussi c'est évident^^
Pinaise Laura tu te ridiculise la.
Tu reproches a certains de flooder sur des topics qui y sont dédiés, et juste après tu viens troller un sujet sérieux et bien construit en y racontant de la merde en plus.
Et comme par hasard un sujet de Chamhan....

Toi aussi va falloir relativiser Miss Zerty...
(et je te le dis en toute amitié)
#16
Faites pas chier Laura, je ne demandais que ça moi d'avoir un échange sur cette fiche.

Et c'est pas du flood encore là, un brin de provoc' rien de bien méchant, et en plus je ne me suis même pas senti visé, mais plutôt content qu'il y ai mis l'effort de rédiger des remarques pas complètement dénuées de sens.

Viendez pas faire la police svp :lol:

Tout va bien ici.

Bande de salauds.

J'ai bien écrit : si vous avez des questions ou des remarques, elles sont les bienvenues, peu importe la forme, l'intention ou l'auteur.

Ya pas de zoucisse frites, ce qui se passe dans le salon reste dans le salon. Et si Laura veut me chercher la petite bête sur cette fiche c'est tout ce que je demande, un avocat du diable est toujours le bienvenu chez moi.
Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#17
Chamhan a écrit :
Viendez pas faire la police svp :lol:

Personne fait la police, la police est la pour protéger les gens en position de faiblesse et les innocents, et je ne crois pas que tu entres dans une de ces deux catégories.^^

Nan moi j'assouvis juste ma passion:
Laura Zerty a écrit :
Ma passion c'est de faire tomber les masques et pointer du doigt ce qui n'est pas utile voir abrutissant,


Mais promis je sors et je te laisse discuter avec LZ a coup de chandelier dans le petit salon.^^
#18
Je prends tout moi ^^

Reste nounours, pars pâ dans c'bois tout seul lààààà,


Citation :la police est la pour protéger les gens en position de faiblesse et les innocents

Sur le papier, il paraitrait... :lol:

T'es bad trip là nounours? (1mn35)

Il est tellement plus facile d´être méchant pour sauver les apparences, que d'accepter la vérité au risque de se sentir ridicule...

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. CQFD
La facilité est le refuge le plus dangereux qui existe, car il est tellement difficile d'en sortir...

Un homme averti en vaut deux : Fiches infos pour psychows
[Image: qk06.jpg]
#19
Chamhan a écrit :
Ben perso je suis très content de mes 4 expériences, même si la dernière a été plus dure par moment et plus décousue, aujourd'hui je n'en retiens que du positif, c'est pourquoi j'insiste sur bien prendre le temps d'avoir du recul et de faire gaffe au "piège" des révélations rapidement interprétées.


En fait je parlais à Jhi-dou, mais à te lire je me rends compte que je préfèrerai largement tripper seul que dans le contexte que tu as décris, qu'il y est un vieux chamane ou pas pour ventiler l'odeur de gerbe made in "pression sociale".

Bon sinon je vous laisse pourrir le topic entre trolls.
Le Plus Appelle Le Plus
#20
Esquive puis fuite en avant.
C'est signé LZ^^
#21
Oh et puis après tout autant pourrir le topic...


[Image: Personnages-celebres-Troll-face-260360.png]










[Image: Personnages-celebres-Troll-face-260360.png][Image: Personnages-celebres-Troll-face-260360.png]
Le Plus Appelle Le Plus
#22
Ben vu que tu as commencé, autant finir...
Prends tes burnes a deux mains et assumes pour une fois Wink
#23
J'assume de me rabattre à votre niveau d’imbécilité, en fait écrire pour écrire sans réfléchir c'est trop trolol !!!


[Image: Personnages-celebres-Troll-face-260360.png]

[Image: Personnages-celebres-Troll-face-260360.png][Image: Personnages-celebres-Troll-face-260360.png]
Le Plus Appelle Le Plus
#24
Ca me fait bizarre de parler a une instance supérieure....
Merci Laura de me permettre de vivre ça Wink
#25
Ah mais de rien j'en peux plus dans mon slip c'est trop la faite péter le message de surenchère !!
Le Plus Appelle Le Plus
#26
Nan pas de surenchère.
Juste merci d'être notre lumière dans cette antre obscure qu'est la drogue.
Merci LZ, merci....
#27
Oh ouai vazi continue plus fort plus fort j'en ai pas eu assez là !

ALLEZ !!!!!!!


[Image: internet-troll1.jpg]
Le Plus Appelle Le Plus
#28
Allez ! allez ! allez ! Plus viiiiiite !!!

Ah mais je vous comprend trop les mecs, c'est trop bien de troller j'ai perdu tout jugement de valeur, il n'y a plus que mon égo et moi, et je me sens trop rigolo :unibrow:
Le Plus Appelle Le Plus
#29
Cela amène une question tout de même:
Être minable oui, mais seul ou avec des gens de confiance?
+ 2 H
- 2 N

#30
Olala je suis le seul à avoir des couilles et à assumer en fait, vous z'êtes pô marrant...

Ba vu que lorsqu'on troll et qu'on se l'avoue, on se ne sent pas minable tout en continuant, pas besoin de gens de confiance arf !
Le Plus Appelle Le Plus




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.