S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Fiche Info] Le 2C-B (4-Bromo-2,5-dimethoxyphenethylamine) conseils pour une première fois

#1
Cette fiche a pour but de répondre à la plupart des questions que l'on peut se poser pour une première consommation de 2C-B et comment réduire les risques liés à sa consommation. Nous n'entrerons pas dans trop de détails, et survolerons principalement les sujets les plus importants.

Sommaire:



Qu'est ce que le 2C-B?
Quels sont les effets du 2C-B ?
Dosages
Durées
Quels sont les modes de consommation du 2C-B?
Comment savoir si j’ai bien du 2C-B en pratiquant le testage  ?
Les interactions à connaître
Les risques liés à la consommation de 2C-B
Conseils pour réduire les risques
Liste des effets
Légalité



Qu’est-ce que le 2-CB ? 



[Image: 1200px-2C-B.svg.png]

Le 2C-B (4-Bromo-2,5-dimethoxyphenethylamine) est une phénéthylamine ayant des propriétés psychédéliques, hallucinogènes, stimulantes et empathogènes. Proche de la mescaline (mais ce n’est pas de la mescaline synthétique), le 2C-B à été synthétisé pour la première fois en 1974 par Alexandre Shulgin. Utilisé par certains psychothérapeutes dans les années 70, il finit rapidement par faire son entrée dans les milieux récréatifs suite à l'interdiction de la MDMA[ref]. .
En parallèle, avant d’être classé comme stupéfiant, le 2C-B à été vendu comme produit aphrodisiaque sous le nom commercial “Eros” par la firme allemande Drittewelle. Certains usagers le considèrent comme étant à mi-chemin entre de la MDMA et du LSD, mais il semble difficile de le résumer à cette description.

Il est important de garder à l’esprit que toutes les molécules apparentées à la classe des 2C-X (2C-B, 2C-D, 2C-C, etc …) ont des effets et durées différents, il convient de faire ses recherches pour chaque molécule.
/!\ Le 2C-B-FLY et le BK-2C-B ne sont pas du 2C-B ! /!\

On pense que le 2C-B produit ses effets en se liant aux récepteurs de la sérotonine 5HT2-A (avec une faible affinité) et 5HT-2C qui serait principalement responsable de ses effets [ref][ref]. Cependant le mécanisme précis n’est pas entièrement compris et il est difficile d’en tirer des conclusions définitives.

[Image: 4-bromo-2%2C5-dimethoxyphenethylamine.jpg][Image: 800px-2cb_pill.jpg]


Quels sont les effets du 2C-B ?


À dosages moyens l’usager garde un meilleur contrôle de soi qu’avec la plupart des psychédéliques, il semble fonctionner par palier.

Faible dose: Les sensations physiques et les couleurs sont amplifiées, la musique “sonne différemment” et un changement de pensées s'opère, une euphorie se fait ressentir et l’on se sent plus empathique. Certains usagers rapportent une augmentation de la libido et des effets aphrodisiaques qui peuvent diminuer, voir disparaitre, avec des dosages plus élevés.

Dose moyenne: À partir d’un certain dosage, des formes visuelles font leur apparition les yeux fermés,  certains objets commencent à se déformer avec les yeux ouverts. Il devient de plus en plus difficile de se sentir en pleine possession de ses moyens.

Forte dose: Les effets sont beaucoup plus prononcés, l’intensité des visuels devient plus prononcé que ce soit les yeux ouverts ou fermés. Les pensées peuvent devenir anarchiques, le 2C-B devient un psychédélique à part entière.

Quel dosage ?


Ces dosages sont tirés d’une compilation des rapports d’usagers sur divers sites de RdR dont : Erowid, Psychonautwiki, Tripsit…

[Image: zvIWbLO.png]

Les balances accessibles aux consommateurs ne sont pas précises au mg malgré le fait qu’elles soient vendues comme telles. Au vu du dosage du 2C-B  il est fortement conseillé de pratiquer une dilution volumétrique pour doser correctement le produit [ref].



Quelle durée ?


Les durées sont tirées d’une compilation des rapports d’usagers sur divers sites de RdR dont : Erowid, Psychonautwiki, Tripsit….


[Image: G2XsM1y.png]


Quels sont les modes de consommation (ROA) ?



Oral: En gélule, dans une feuille de papier à rouler (parachute) ou dans un comprimé
Nasal: Très douloureux
Rectal: Dilué dans de l'eau et inséré avec une seringue (sans aiguille) dans le rectum
Vaporisé: Avec une pipe en verre, sur de l'aluminium ou dans un vaporisateur. Le 2C-B doit être sous forme freebase pour pouvoir être vaporisé convenablement.

Comment savoir si j’ai bien du 2C-B en pratiquant le testage  ?



Pour savoir ce que contient un produit et éviter de consommer une mauvaise substance, il est possible d’utiliser des tests réactifs (en vente libre sur internet).
En croisant les tests, on peut autant s’assurer de la présence de 2C-B que détecter la présence de produits de coupe. Plus on fait de tests différents, plus on augmente les chances de savoir ce que l’on va consommer !

Ces tests fonctionnent grâce à des réactions chimiques susceptibles de former des produits de couleurs spécifiques. Les réactifs, mis en présence de(s) composé(s) contenu(s) dans l’échantillon à tester, peuvent réagir et produire de nouveaux composés dont la couleur dépend de l’échantillon.
En pratique, on dépose une petite quantité de la substance à tester dans un récipient. On y ajoute une goutte du test et on attend que la réaction ait lieu. Au bout de quelques dizaines de secondes, le test prend (ou non) une couleur en fonction de la substance à laquelle il réagit. Il suffit ensuite de se reporter à la charte des couleurs de chaque test pour interpréter le résultat.

Cependant, un seul test n’est jamais suffisant pour identifier une substance car plusieurs substances peuvent réagir de la même façon à un test en particulier. C’est pourquoi il est nécessaire de faire différents tests à la suite.
Le protocole le plus efficace est de suivre un ordre spécifique en fonction de la substance que l’on souhaite analyser.

/!\ Il faut utiliser un nouvel  échantillon (du même produit) pour chaque test /!\


Pour une identification rapide du 2C-B, testez dans cet ordre :

Test Marquis : si le liquide de test devient jaune puis vert, il est possible que le produit testé contienne du 2C-B. Il faut faire les tests suivants pour s’en assurer.
Test Mecke : si le liquide de test devient jaune puis vert/marron, et que le test précédent était positif il est possible que le produit testé contienne du 2C-B. Il faut faire les tests suivants pour s’en assurer.
Test lebermann: si le liquide de test devient jaune puis noir et que les deux tests précédents étaient positifs,  il est possible que le produit testé contienne du 2C-B
Test Mandelin: si le liquide de test devient vert et que les trois tests précédents étaient positifs,  il est possible que le produit testé contienne du 2C-B
Test Froehde: si le liquide de test devient jaune puis vert et que les quatres tests précédents étaient positifs,  il est possible que le produit testé contienne du 2C-B
Test Simon's: si le liquide de test ne change pas de couleur ou qu'il devient violet et que cinq tests précédents étaient positifs,  il est alors supposé que le produit testé contienne du 2C-B

Si l'un des test est négatif, il est fortement conseillé de ne pas consommer le produit et de le faire tester en laboratoire. la présence de produit de coupe aillant réagit au test, ou d'un RC encore peu connu est fortement probable.

Ces étapes sont schématisées ci-dessous.

[Image: sdmVQl8.png]

Bien qu’une combinaison de tests réactifs puisse aider à détecter la présence d’une substance (ici le 2C-B), rien ne prouve que l’échantillon ne contienne pas également des substances indésirables (ou produits de coupe).

La meilleure façon de s’assurer de la pureté de son produit est de le faire tester par un laboratoire grâce à la méthode de Chromatographie en phase gazeuse-spectrométrie de masse (GC-MS).

Pour en savoir plus sur les lieux de testage gratuits en france


Quelles sont les interactions à connaître ?



[Image: vbqb9Ih.png]


[Image: 55gNxI1RSwEAdzZNGqPktRHMYfQD75nDpsmWfvfR...j9dWuvPQWv]

Ces informations sont tirées du tableau des combinaisons de TripSit.
En savoir plus sur les combos

Discussions autour des combos

Outil en ligne pour se renseigner sur un combo en particulier


Quels sont les risques ?



Pendant la prise :

Certains usagers souffrent d'hypertension, d'hyperthermie et de tachycardie à des doses élevées. Les personnes souffrant de problèmes cardiaques préexistants devraient éviter d'utiliser du 2C-B. [ref]

à haut dosages, les risques de tachycardie, d’hypertemie et d’hypertension sont plus élevés [ref]

Le 2C-B est considéré comme l’un des produits les plus douleureux en intranasal,  



À long terme :

Aucune information valide n'as été trouvée sur les risques de consommation de 2C-B à long terme. Le manque d'étude et la relative "jeunesse" de la molécule font qu'il est impossible de prédire les effets d'une consommation sur la durée.
Il est fortement recommandé de rester prudent et recourir à des pratiques de réduction des risques lors de l'utilisation de cette substance.

Quelques conseils pour réduire les risques :


  • Éviter de consommer avant 20-25 ans.
  • Ne pas consommer si l’on est fatigué, démoralisé, ou si l’on a des antécédents psychiatriques ou cardio-vasculaires.
  • Évitez de consommer par pression sociale : les effets sont moins agréables que lorsque la consommation est désirée. [ref]
  • Consommer dans un cadre agréable, entouré de personnes de confiance. Veiller les uns sur les autres.
  • Faire tester son produit.
  • Peser ses doses et pratiquer un dosage volumétrique.
  • Préférer la voie orale (moins corrosive, mieux connue).
  • Éviter les comprimés (ecstasys/taz), car il est impossible d’en connaître précisément le contenu et le dosage.
  • Dans le cas d’une consommation sous forme de comprimés, il est fortement conseillé de les fractionner (prendre en plusieurs fois).
  • Le produit pouvant mettre très longtemps à monter, attendre deux heures avant d’en reprendre.
  • Éviter les mélanges ou les faire en conscience. Cela concerne aussi les médicaments.
  • Si l’on a une activité physique (danse, marche, …) faire des pauses régulières et se rafraîchir.
  • Si une personne présente les symptômes suivants : confusion, tremblements, sueur, chaleur excessive… l’amener impérativement dans un lieu calme et frais et surveiller l’évolution de son état [conseils en cas de complications].
  • Ne pas conduire le jour même de la consommation de 2C-B (vous n’êtes pas seul sur la route).
  • Après le trip : Bien se reposer, manger sainement.

Liste des effets:



Liste non exhaustive, tirée d’une compilation des rapports d’usagers sur divers sites de RdR dont : Erowid, Psychonautwiki, Tripsit….

Effets physiques :
  • Stimulation
  • Amplifications des sensibilités tactiles et visuelles
  • Sensations physiques spontanées/soudaines
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Augmentation de la pression sanguine
  • Augmentation de la température corporelle (Hyperthermie)
  • Sensations de chaud/froid intermitent
  • Augmentation de la production de sueur (Hyperhidrose)
  • Déshydratation
  • Nausée (généralement durant la montée)
  • Dilatation des pupilles (Mydriase)
  • Grincement des dents (Bruxisme)

Effets cognitifs :
  • Désinhibition
  • Amplification de l’empathie et de la sociabilité
  • Euphorie
  • Anxiété
  • Renforcement du processus d’analyse
  • Pensées conceptuelles
  • Amplification de l’immersion
  • Amplification des émotions
  • Amplification des capacités d’immersion
  • Fou-rires
  • Altération de la perception du temps
  • Stimulation cognitive
  • Suppression des biais personnels
  • Inflation/déflation de l’égo
  • Suppression de l’égo
  • Amplification de la libido
  • Amplification de la concentration
  • Réduction / Suppression de la mémoire à court terme

Effets Visuels:
  • Intensification des couleurs
  • Magnification
  • Augmentation de reconnaissance des motifs
  • Augmentation de l'acuité visuelle
  • Drifting
  • Images persistantes
  • Tracers
  • Répétition de textures géométriques
  • Changement de couleurs
  • Séparation du champ visuel
  • Distorsion des perspectives
  • Récurrence visuelle
  • Intenses hallucinations yeux fermés (CEV)
  • Intenses hallucinations yeux ouverts (OEV)


Effets Auditifs :
  • Hallucinations auditives
  • Distorsions auditives

Effets résiduels et contrecoup :

Ces effets peuvent survenir en descente du produit et continuer pendant plusieurs heures après la consommation
  • Anxiété
  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Diminution de l’appétit
  • Stimulation résiduelle

Légalité



En France, le 2C-B est classé comme stupéfiant au même titre que la cocaïne ou l’héroïne. Son utilisation et sa possession sont passibles de 3750€ d’amende et d’un an d’emprisonnement [ref].
En Suisse, le 2C-B est classé comme stupéfiant. Son utilisation et possession sont passibles de jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et d’une amende [ref].
En Belgique, utilisation et possession sont passibles d’un emprisonnement de 3 mois à 5 ans et d’une amende de 1000 à 100’000€[ref].


Durée de détection

 

Dans le sang : Aucune information valide trouvée
Dans l’urine : Aucune information valide trouvée?
Dans la salive :  Aucune information valide trouvée
Dans les cheveux : Aucune information valide trouvée



Sources:


https://www.insightcrime.org/news/analys...mbia-elite
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17337633...MC1574890/
https://www.psychonaut.fr/Thread-Article...3%A9trique.
https://www.psychonaut.fr/Thread-Les-dif...s-GRATUITS
https://www.psychonaut.fr/Thread-Flyer-Les-Combos
https://www.psychonaut.fr/Forum-Combos-m%C3%A9langes
https://combo.tripsit.me/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5859368/
https://www.erowid.org/references/refs_view.php?ID=7928
https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1...-200066822
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCod...ieLien=cid.
https://www.admin.ch/opc/fr/classified-c...#fn-#a19-1.
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi...0#Art.2ter.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5859368/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4620274/
https://erowid.org/library/books_online/...l020.shtml
https://psychonautwiki.org/wiki/2C-B
http://drugs.tripsit.me/2c-b
https://thedrugclassroom.com/video/2c-b/
https://fr.wikipedia.org/wiki/2C-B
https://en.wikipedia.org/wiki/2C-B
#2
Il me manque presque autant que les libérateurs de séroto celui-là, cette sensation de liberté enfantine quand bien dosé dans un bon S&S haaa...

Mais je m'étais déjà fait la réflexion sur psychonautwiki.org, je trouve les dosages indiqués vachement hards pour un naïf, mon premier trip à 20mg (soit disant) en oral, je l'ai sentit passer^^"
#3
Citation :Mais je m'étais déjà fait la réflexion sur psychonautwiki.org, je trouve les dosages indiqués vachement hards pour un naïf, mon premier trip à 20mg (soit disant) en oral, je l'ai sentit passer^^"

Ouais les dosages sur le net sont un peu fort a mon gout aussi sur certaines substances, cela dit, mon entourage semblait trouver ça ok avec les même batch. et tout le monde un peu partout s'accorde a dire que 20-25 c'est chill (wtf) c'est comme le 4-ho-met 12 mg et je suis sur la lune. Mais je suis probablement plus sensible que la moyenne aux psychés ! Après, avec le même batch de 2C-b j'ai pris des claques a 15 et peu d'effets a 25, tant de différences qu'il est vraiment dur pour moi de trouver une réelle précision aux dosages de psychés ... donc dans le doute pour ce genre de fiches je m'accorde à la masse Smile

C'est aussi pour ça que je commence toujours par des doses thresold, et je monte au fur et à mesure, ça m'évite des mauvaises surprises.
#4
Il y a aussi que la plupart des pills de 2C-B sont sous-dosées. Ce qui fausse la perception globale des doses puisque les sites tirent leurs infos de compilations de TR et les TR sont écrits par des gens qui ne savent pas réellement combien ils prennent. Forcément, si tu gobes 18mg en croyant en avoir 25, tu vas trouver que 25 ce n’est pas si fort que ça.
Ce serait sympa d’en parler dans la fiche. Préciser que passer des pills à la poudre peut réserver quelques surprises. En plus c’est facile à sourcer, y’a l’asso de Snappy pour ça.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#5
(14/08/2020 15:42)Tridimensionnel a écrit :
Il y a aussi que la plupart des pills de 2C-B sont sous-dosées. Ce qui fausse la perception globale des doses puisque les sites tirent leurs infos de compilations de TR et les TR sont écrits par des gens qui ne savent pas réellement combien ils prennent. Forcément, si tu gobes 18mg en croyant en avoir 25, tu vas trouver que 25 ce n’est pas si fort que ça.
Ce serait sympa d’en parler dans la fiche. Préciser que passer des pills à la poudre peut réserver quelques surprises. En plus c’est facile à sourcer, y’a l’asso de Snappy pour ça.


J'ai peu entendu parler de pills sous dosé au 2C-B, mais j'y suis peu exposé donc mon expérience est probablement biaisée.
Sinon pour le 2C-B les dosages sont plus tiré des expériences de shulgin + des TR (et ça colle grosso modo) sinon c'est aussi et surtout propre à chaque personne, et contexte.

Nuit Blanche source rien, si ce n'est le dosage de la pills, on sait pas à combien elle est prétendument vendu. mais si y'a des sources qui précisent ça, je veux bien les avoir.

De toute façon, il est évident qu'il y aura des variations même au sein de plusieurs pills de la même fournée, cela dit, celui qui pèse sa dose (unique) de 2C-B à la balance aura probablement plus de variation qu'avec des pills pour le coup. à mon avis le gros risque a passer de pills vers poudre, c'est de ne pas doser correctement.

Après y'a les problèmes inhérents à toutes les pills, tu ne sais pas ce qu'il y à dedans et en quelle quantité. Rien que pour ça, vaut mieux éviter.
#6
Je crois que c’est Snapyou qui m’a dit n’avoir jamais croisé de pill à plus de 18mg, quel que soit le dosage annoncé, ce qui est cohérent avec mon entourage se déclarant régulièrement déçu des effets du 2C-B après avoir prit un taz
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#7
Peut être dire que cette molécule donne une sensation de chaud/froid intermittent. Cette sensation je l’ai à chaque fois. Et je connais d’autres qui ont pareil.

Sinon super topic +1
#8
Ouais en effet à part une seule pill qu'on a testé à 20mg toutes les autres sont en desssous de 18mg, parfois y en a 8 dedans sur des Batman jaunes annoncés à 18mg sur le Deep quoi...
Donc ouais globalement elles sont dans 90% des cas sous dosées.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#9
C'est dommage qu'on n’ai pas de sources du coup. Je vais voir d'en chercher
#10
Ben un truc du genre "plus de 90% des pillules de 2C-B analysées en Suisse étaient à des dosages inférieurs à 18 mg ([url=http://nuit-blanche.ch/warning/nuitblanche.html) en tapant 2C-B dans la barre de recherche) alors qu'elles sont généralement vendues pour des pillules à 18mg ou 20mg (et là aucune idée pour la source à part des screenshots du deepweb?)
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#11
Les screenshot du deep c’est moyen comme idée non?
#12
compliqué de justifier des analyses en suisse par un screen du deepweb. Je suis d'accord avec Grivois

Faut que je vois si DNA est toujours actif, et si oui, si ils ont des test de 2C-B de vendeurs en particuliers, (vu qu'ils sourcent leurs achat, on pourra toujours flouter le nom de la source). mais c'est encore représentatif d'un tout petit échantillon ... c'est vraiment dur de tirer une généralité sur des vendeurs du deep et/ou une petite zone géographique (la suisse, qui plus est, un canton en particulier si je ne me trompe pas ? )
#13
Ou simplement « quels que soient les dosages annoncés »
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#14
Les dosages quelque soit le produit pose toujours des soucis quand on achète sur le Deep autant la MDMA dans les ecstasy que le de 2CB dans les pilules.
Pareil pour le pourcentage du THC dans la Weed le Deep c’est quand même une sacrée roulette russe.
#15
De toute façon, peut importe le produit et son circuit d'achat. Tant qu'on aura pas des ventes réglementées et standardisées, il restera vraiment compliquer de comparer des dosages. D'autant plus que des facteur comme la conservation peuvent grandement modifier le taux de pureté.
Et si on rajoute dans l'histoire les particularité phisiollgiques de chacun. Alors il devient vraiment absurde de parler de dosages, si ce n'est que pour avoir de vagues repères.

C'est pour ça qu'il est vraiment, vraiment, vraiment très important de toujours commencer trop bas que trop haut. Et de faire évoluer ses dosages en fonction de sa réaction qu'on y fait.
Et d'ailleurs je pense que c'est surtout ça qu'on devrait rajouter sur les fiches plus que de chercher à savoir si oui ou non les prods sont concentré à la valeur annoncé.
#16
Exactement !!
#17
Oui mais il y a quand même des tendances selon le prod : la MDMA on se méfie des taz surdosés, le 2C-B gaffe aux surprises en passant au dosage volumétrique (ou le jour où l’on tombe sur un taz au dosage annoncé, bref restez humbles), le speed faut commencer bas au cas où ce serait moins coupé que d’habitude.
Ces tendances sont expérimentées par les consommateurs et je pense qu’il est important d’en parler plutôt que de les fondre dans un discours général qui peut sembler générique.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#18
Bah non, vu que les tendances évoluent, si aujourd’hui les taz surdosé sont un problème, il n'était pas il y à 10 ans. les choses évoluent et ne sont pas fixe, surtout dans un marché noir qui évolue trèèèès vite. Au contraire, je trouve que donner des information trop contextualisé peut être plus dangereux que l'inverse. Pour ton exemple du 2C-B, qu'arrive t'il si un consommateur considère que 90% des taz sont sous dosé, donc autant en bouffer deux et tomber sur un taz surdosé, ou bien encore une erreur de prod ?
Pour moi, après réflexion, je trouve que ce genre de démarche va à l'encontre d'une Réduction de risques, en se basant sur des suppositions, et surtout en supposant qu'elles ne peuvent pas évoluer très rapidement.

Les raccourcis, c'est pratique, mais ça peut aussi être un raccourci vers des problèmes
#19
Je comprends ce point de vue, meme si je préférerais qu’on prenne la peine d’actualiser régulièrement. La RDR c’est une chose mais j’aime bien qu’on partage quand même des infos sans systématiquement se demander comment le pire teubé qui lira va les interpréter. Enfin actualiser c’est du boulot et on ne le fera pas forcément j’en ai conscience.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#20
Bah au contraire, éduquer avec des informations pertinentes et appliquable à tous les prods me semblent plus rentable à long terme. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de prendre tout le monde par la main, et leur expliquer comme si ils avaient 8 ans. Au contraire, je penses que les gens qui font la démarche de venir jusqu'ici sont en recherche de plus. Puis beaucoup de structure font déjà très bien ce genre de prévention. Autant creuser plus loin et chercher à offrir une éducation autonome à chacun. En tout cas moi c'est ce qui m'as plu dans la rdr. Et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui j'ai aucun soucis avec mes consos
#21
Je pense que la discussion devient un peu trop abstraite, je voulais juste dire que j’ai été contente d’apprendre le truc du 2C-B sous-dosé parce que cette donnée m’apprenait qqch du monde réel au-delà des mises en garde d’ordre général (je suis plus sensible aux cas particuliers, c’est un défaut très partagé) ; et je suis surtout contente qu’on ne m’ait pas occulté cette info pour des raisons de RdR. Même pas pour ma consommation personnelle, juste parce que j’aime apprendre des trucs. Mais je comprends que si la tendance s’inverse ce sera casse-bonbons d’éditer à temps.

Pour moi, prendre les gens par la main comme s’ils avaient 8 ans c’est justement vouloir protéger le pelo inconnu qui overdose son 2C-B après s’être dit que ses taz sont forcément sous-dosés, sans les avoir fait tester. Chacun est responsable de ses actes. En attendant, une tendance à 90% de taz testés sous-dosés, bah c’est intéressant et ça explique certaines choses. C’est ni un mensonge ni une extrapolation, c’est factuel. Mais c’est une info qui peut très vite périmer et ça je comprends le problème.
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#22
Et y a pas que le pélo qui va prendre 2 taz si on le dit, y a surtout les gens intelligents qui vont croire que 20mg ils le gèrent au calme avec leur pill qui en contient en fait 10 et quand il prendront 20mg la prochaine fois avec du 2c-b en poudre par exemple ils vont partir dans l'hyperespace.

Sinon les analyses qu'on a sont pour toute la Suisse. Oui c'est un petit pays mais bon les tendance niveau marché sont très semblables à la France et bon d'ici à ce que la France ait une base de donnée publique + la possibilité de faire analyser ses prods anonymement et gratuitement, on devrait probablement se satisfaire de ça (qu'est-ce que j'adore basher votre politique de RDR catastrophique éhé)
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#23
Justement au contraire, je trouve que cette discussion pousse à la réflexion sur un plan que je n’avais pas pensé avant, je trouve ça intéressant et enrichissant (certes un peu hors sujet avec le 2C-B) ce qui me fait penser que je passe beaucoup trop vite sur le paragraphe des dosages, et que ça mérite éventuellement plus de clarifications


Topics apparemment similaires...
  2C-B questions pour première expérience (dosage, solubilité, bodyload, allergie, S&S) TXCHNO 2 537 18/03/2018 15:51
Dernier message: Cookies
  2C-D Conseils, trucs et astuces ? Budshrooms 24 1,571 10/03/2015 14:13
Dernier message: Budshrooms
  Conseils pour première prise de 2C-B LegrosAlexandre 16 5,068 03/08/2014 11:59
Dernier message: Gheritarish
  2C-B conseils dosages Fightwar 14 1,963 30/06/2014 09:37
Dernier message: Fightwar
  2C-EF (4,2-Fluoroethyl-2,5-dimethoxyphenethylamine), nouveauté ! AlphaMethyl 4 1,400 16/04/2014 23:12
Dernier message: 5tr4t0
  besoin de conseils. 2CE pour faire la fête Tirésias 14 1,827 22/06/2013 18:47
Dernier message: cyberphyto
  Première fois 2C-P Deeps 3 946 24/09/2012 19:35
Dernier message: Sludge
  Dosage 2C-E pour une première Tisalut 17 1,617 22/06/2012 11:03
Dernier message: Cleminou
  2CD conseils d'utilisation (sensorialité, montée) Teddd 11 4,582 08/07/2011 19:18
Dernier message: Pano-Double-Face
  Solubilité du Bromo Dragon Fly ! Sebastian 13 5,463 14/08/2008 16:31
Dernier message: Vanadium



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.