Festival de Néoules, Ketamine Hollandaise
#1
Me voili, me voilou, pour un TR sur une petite session de Kétamine lors d'un festoche de reggae datant de cet été.

SET :J'arrive le deuxième jour de festival, avec la ferme intention de bien m'amuser. Je suis seul, et très heureux d'être venu seul : je n'aurais personne pour me dire ou aller, ou que faire avec qui, pendant deux jours je suis libre comme l'air. Je dors au camping, ou dès les dix premières minutes je trouve mon bonheur : un keupon vend de la ké, il la cuisine devant mes yeux ébahis. Ni une ni deux, je prends deux grammes.
Je fume de la ganjah toute l'après midi. La scène commence vers 18h.

La perche :

17h : Les festivités débutent, je me décide à goûter la Kétamine, juste une petite trace, je connais bien le produit et je sais que si je veux pas finir dans la boue trop tôt, il faudra bien gérer ma conso intelligemment.
Rouletapaille, tapetatrace, marchunpeu, p'tain, elle est pas mal sa Ké au keupon. Je me pose et roule un joint en attendant 18h.

18h : Je rentre sur le site, je fonce voir les diverses étales dans l'idée de m'acheter un bang (j'ai croisé le chef de l'orga qui m'a dit qu'ils en vendaient). ça y est, j'ai mon bang, ma ké, et assez de conso pour la soirée. Je me pose dans un coin, je fume avec tout le monde, je danse un peu, jusqu'à 19h.

19h : Je me décide à taper une petite trace, je passe une excellente soirée. Hophophop, rouletapaille, tapetapoutre, marchunpeu. Elle monte bien la coquine, je suis aux anges, léger, heureux, détendu, la musique est formidable. Je me pose et discute un peu avec des inconnus. On parle de tout et de rien, de la vie, de la nature, de philosophie. Je me plait vraiment ici. Je continue à fumer jusqu'à 22h avec ces gens, en appréciant bien la musique. Au bout de 1h20, la ké est totalement redescendue.

22h : Je décide de sortir du lieux de festivités : il y a trop de gens, trop éclatés, je veux pas me confronter à ça. Puis dehors, on entend très bien le son.
Je sors, et je rencontre des keupons, on se pose, je leur offre une trace de ké, on fume et on rigole bien.

23h : Je rentre au camping, et vais au stand de bouffe, là bas je fais ami ami avec la tenancière, on rigole bien, on s'amuse, je me décide à retaper une trace, et une bonne cette fois ! Rouletapaille, tapetagrossepoute, boauncafé. Au bout de cinq minutes, la K me terrasse, je me sens m'enfoncer dans mon siège, le camion de la bonne dame grossi, la musique se déforme, OUAAAAH elle tape sa ké ! On écoute de la musique, on rigole, je me balade un peu, je suis un putain d'astronaute c'est génial !

02h : La Ké est redescendue depuis 00h30, et je profite des after effects.
02h15 : Une meuf vient me voir, elle commence à essayer de me draguer, je suis pas du tout en l'état et je la vire.
02h30 : Elle me propose une trace de Ké, bon pourquoi pas. Petite trace, je me sens smooth, léger, mais toujours pas envie de la toucher, même avec un bâton et une combinaison anti radiation : tout ce qui est trop vivant me dégoute.

03h : Je commence un peu à fatigué, et j'ai déjà bien tapé dans dame Karine. Je me décide à me coucher, mais avant, Kéta du soir bonsoir! Je me couche dans l'herbe, tape une bonne grosse trace. Je me sens alors m'élever, je suis léger, je suis bien, je flotte, je me sens ailleurs, et c'est agréable. Plus rien ne m'atteint, je suis une espèce de boule, et je flotte, je flotte au travers de paysages colorés et de sensations de bonheur. Je m'endors finalement après, vers je ne sais quelle heure.

Le lendemain est assez banal, j'ai recroisé la fille, les keupons, tapé peu et fumé beaucoup.
Je suis malgré tout exténué, tant de kétamine et de fume, cela fatigue.
Le festival termine, j'aide les orgas, la dame aux pâtes, je marche jusqu'à la ville ou je dois prendre mon covoit', je me fais une dernière trace avant le covoit, et ça y est : je suis prêt à rentrer.
Le voyage se fait en tout calme, arrivé chez moi il me reste encore un peu de Ké, que je gars pour le lendemain.

Conclusion : La Kétamine pour ma part colle très bien avec un petit festival assez smooth, j'ai pu voir une bonne grosse partie des aspects de la kétamine, ma conclusion étant que la Kétamine peut être usée partout, à conclusion de ne pas abuser dessus et de se connaitre vis à vis du produit.
Je n'aurais clairement pas aimé me faire une trace trop grosse en plein concert, comme je n'aurais pas apprécié une petite trace au camping.
De plus, il faut être prudent et respecter énormément le produit, la Ké ça n'est pas de la C, tu tapes une pointe ça passe, tu tapes une poutre attention !
Je n'ai bien évidemment pas bu, et je ne le conseille à personne. Durant le festoche, j'ai vu des gens boire et prendre de la Ké, ils étaient rarement dans le bien. :retard:
  Répondre
#2
Sympa ton tr ! Pour avoir refait ma première session kétamine depuis un bail hier soir jme suis pas mal retrouvé dans ce que tu décris Smile Très bien rédigé vraiment !

Par contre moi j'avais bu, ça pose un problème ? J'ai pas noté quoi que ce soit de particulier si ce n'est des difficultés d'élocution (imputable à la ké je pense, bien anesthésiante celle là !) et le fait que jme suis pas senti bourré une seconde ^^
Mon Soundcloud : http://[url=https://soundcloud.c...com/5und3r [/color][/url]

Mon Mixcloud : https://www.mixcloud.com/5und3r/

------------------------------------------

“Today a young man on acid realized that all matter is merely energy condensed to a slow vibration, that we are all one consciousness experiencing itself subjectively, there is no such thing as death, life is only a dream, and we are the imagination of ourselves."

-------------------------------------------


Non madame, une charte n'est pas l'endroit où l'on met sa birte.
  Répondre
#3
Ké et alcool c'est vraiment pas la bonne idée. J'ai ouïe dire que cela peut provoquer un coma.
J'te conseille, si tu veux absolument boire et prendre de la K, de te limiter à deux trois binouzes grand max, après ça peut devenir pas cool.
Prototype personnel de Dieu, mutant à l'énergie dense jamais conçu [B]pour la production en série. Il était le dernier d'une espèce : trop étrange [B]pour vivre mais [B]trop rare pour mourir...[/B][/B][/B]
  Répondre
#4
J'aime bien tes trs t'as beau en manger plein le cerveau c'est clair et concis ^^
J'avais juste une question est-ce que la keta te donne des effets visuels ? Parce-que personnellement à part me coller un grand sourire et me faire marcher comme dans Las Vegas Parano j'ai pas encore pu tâter du côté psyché du machin ^^
J'imagine que c'est au goût de chacun mais je me verrais pas me proder sur du reggae où alors à l'extrême limite des champignons mais je trouve que ça colle moins au délire qu'en teuf par exemple.
"On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux" A.Saint-Exupéry
  Répondre
#5
alut et merci pour le tr

est ce que c'est bien pour baiser, la ké?
[Image: 1505575167-role05.jpg]
  Répondre
#6
Slice a écrit :J'aime bien tes trs t'as beau en manger plein le cerveau c'est clair et concis ^^
J'avais juste une question est-ce que la keta te donne des effets visuels ? Parce-que personnellement à part me coller un grand sourire et me faire marcher comme dans Las Vegas Parano j'ai pas encore pu tâter du côté psyché du machin ^^
J'imagine que c'est au goût de chacun mais je me verrais pas me proder sur du reggae où alors à l'extrême limite des champignons mais je trouve que ça colle moins au délire qu'en teuf par exemple.



Niveau visus, c'est assez spécial, je dirais. Je vois les distances différemment, des fois il y a des petits points qui apparaissent ou des espèces de vagues de couleurs.
Après, c'est un aspect vraiment cotonneux pour moi, comme si on foutait un espèce de voile tout doux sur le monde. Après des fois, dans le noir je bug un peu, genre l'autre jour j'ai vu l'écran de mon téléphone se soulever :retard:
Niveau musique, j'apprécie vraiment Kéta et reggae, c'est une ambiance assez détendu, posée, je trouve pour ma part que ça colle parfaitement ensemble.
Justement, en teuf je kiff pas trop, je suis trop amorphe pour. La teuf c'est LEKLAT NAMEHO !

Sinon, je n'ai jamais baisé sous Kétamine, je l'ai eu fait sous DXM et franchement c'était assez strange.
Pour baiser, mon favori ça reste l'acide, c'est la folie.
Prototype personnel de Dieu, mutant à l'énergie dense jamais conçu [B]pour la production en série. Il était le dernier d'une espèce : trop étrange [B]pour vivre mais [B]trop rare pour mourir...[/B][/B][/B]
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Derrière les yeux (mon meilleur trip à la kétamine) Polokus bulleur de rêve 4 121 02/08/2019 17:55
Dernier message: Polokus bulleur de rêve
  La ketamine en IV. Légendes urbaines & Mythes. Lucid2.0 38 1,913 11/08/2017 00:09
Dernier message: Anaclitique
  Si Kétabien, c'est Kétamine ! Récit d'une dizaine de jours de déboires Percheman 0 1,100 10/01/2017 11:03
Dernier message: Percheman
  [Kétamine 380mg] Suppression des lois physiques Krix 15 3,425 01/11/2016 22:07
Dernier message: alex223
  La Kétamine est plus douce que dans mon souvenir! Miyuetyayu24 2 1,113 20/08/2016 17:08
Dernier message: Miyuetyayu24
  Demande de kétamine pour depression ? wealldead 9 2,481 21/07/2016 13:37
Dernier message: pijeo09
  Premières Expériences de S-Kétamine LegrosAlexandre 30 5,735 08/12/2014 05:02
Dernier message: LePtitJO
  Kétamine? Dissociation? K-Hole? Mr.G 24 8,843 24/10/2014 19:48
Dernier message: Lullaby
  La Hollandaise volante. Mr.G 6 2,925 29/04/2014 13:51
Dernier message: Simba
  Premier trip à la Ketamine et demande d'info Neuktek 1 2,697 12/08/2013 04:22
Dernier message: Ouroboros

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)