Demande de conseils, et peur
#1
Bonjour !

Je ne sais pas si certains me reconnaîtrons, ça fait longtemps que je ne suis pas venu sur ce forum.

Bref, soyez préparés, ça risque d'être long pour tout expliquer.

Alors voilà, j'ai actuellement 31 ans. Ça fait maintenant environ 5 ans que j'ai arrêté toute prise de psychédéliques (sauf la marijuana, j'ai arrêté d'aller en acheter il y a peut-être deux semaines, et je compte bien arrêter d'en consommer régulièrement).

J'ai passé quatre années à avoir une consommation régulière de psychédéliques, en grande majorité des "naturels". J'ai pris des champignons de nombreuses fois, du LSA de nombreuses fois aussi, j'ai pris de l'Ayahuasca (cuisiné moi-même), de la salvia, du peyotl. J'ai aussi eu l'occasion de tester un RC (j'ai zappé lequel), du speed, de la MDMDA, et même une fois quelque chose qui m'a mis extrêmement mal (il doit encore y avoir le post quelque part sur ce forum, j'ai acheté un truc à un gars random au Tribes en Belgique, j'ai gobé direct et j'ai passé plusieurs semaines à me réveiller chaque jour totalement trippé pendant une dizaines de minutes).

Bref, j'ai eu beaucoup d'expériences. Pas toujours dans un set & setting idéal, et pas toujours entouré par les bonnes personnes.

A la question du pourquoi j'en ai pris autant (des fois à deux semaines d'intervalle), je ne sais pas vraiment, j'avais le sentiment que c'était quelque chose que je devais faire. Que c'était important.

J'ai eu pas mal d'expériences vraiment puissantes, et rarement positives.

Il m'est arrivé par exemple de faire un malaise (hypoglycémie) sous champignons. J'ai passé 8h totalement en dehors de la réalité, même plus conscient de l'appartement dans lequel j'étais (le mien), même plus conscient que j'avais un corps.

Durant ces huit heures, je me suis retrouvé successivement incarné dans des personnes. Incapable de contrôler quoi que ce soi, mais ressentant tout ce que la personne ressentait, autant physiquement que mentalement. Et toujours, au moment ou ces personnes mouraient... de façon plutôt violente. Je me souviens avoir ressenti ce que c'était d'être un vieillard, les plis de la peau, la fatigue mentale, et une infirmière qui me tendais un médicament pour que la personne meure, pour mettre fin à ses souffrances. Et je me souviens des mouvements saccadés du vieillard, les larmes aux yeux, et cette libération, à quel point il la remerciait et s'excusait pour les problèmes que ça allait causer à l'infirmière. A quel point ce vieillard essayait de lui dire, mais il ne pouvais pas aligner deux mots correctement.

J'ai eu d'autres expériences. Une fois, alors que je grimpais en forêt la nuit avec des amis, pour moi c'était une ascension en enfer, et j'étais persuadé que mes amis m’emmenaient en haut de la montagne pour me tuer et m'enterrer.

Bref, tout ce genre d'expériences pas très réjouissantes.

J'ai appris beaucoup, mais quand je repense à cette époque, il y a comme un brouillard flou. Je me rappelle d'un certain nombre de choses, mais j'ai le sentiment d'avoir beaucoup oublié.

Ces quatre ans se sont terminés à l'hôpital. Je pense que j'avais pris du LSA, mais je suis loin d'être sûr. Quand ma mère m'a trouvé, il y avais des tâches noires partout sur mon lit. Comme si j'avais vomi partout, mais ça ne ressemblais pas à du vomi, et pas non plus à du sang séché.


Enfin voilà, c'est pour dire à quel point cette période de ma vie fût intense et violente.


Aujourd'hui, je réfléchis. J'aimerais retenter une expérience, assez légère, mais dans un contexte bien plus sécurisé, avec un seul ami en qui j'ai confiance, dans des conditions optimales.

A savoir, si jamais ça arrive, ça ne sera pas avant de nombreux mois.

Mais, voilà le soucis. Je garde depuis ce moment une certaine peur/crainte des psychédéliques.

Je n'ai pas envie de retomber dans des expériences aussi violentes.

Je réfléchis et je me dis que le meilleur c'est une dose très légère de mexicains (vu qu'ils sont censés être les plus tranquilles pour débuter).

Néanmoins, je bloque.

J'ai cette sorte de boule au ventre. Dès que quelqu'un parle de psychédéliques, dès que j'y pense. Pour dire, je suis allé sur un site de smartshop tout à l'heure, pour jeter un œil, et j'ai fini par fermer la page parce que ça me mettais dans un certain malaise, à en avoir des frissons.


Bon, je vais pas m'éterniser plus longtemps.

Voilà mes questions :
- Est-ce que quelqu'un a déjà ressenti cette peur ? Si oui, vous avez réussi à vous en libérer ?
- Est-ce que vous avez une idée de comment y faire face ? On dis souvent qu'affronter sa peur la fait disparaître, mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée ici.
- Est-ce qu'à votre avis il me faut plus de temps pour prendre du recul par rapport à tout ça ?


Je vous remercie d'avance, pour votre lecture et pour toutes les réponses que j'aurais.


Pour terminer, j'aimerais m'excuser auprès de Tartopom. Je ne sais pas s'il est encore dans le coin, mais quand il est venu, il est malheureusement tombé sur le jour ou j'ai eu mon malaise. Et je pense que ce qu'il a vu ce jour-là a été très violent pour lui. Donc voilà.
Tartopom, si t'est là, sache que je suis désolé, et que j'espère que tout va bien pour toi.

Je vous souhaite à tous une excellente nuit ou journée, selon quels horaires vous suivez.
[Image: 1369508167-signp.png]

On ne prends pas d'enthéogènes sans prendre de risque. Pour pouvoir prétendre à emprunter la voie des dieux, il faut être en même temps un enfant, un guerrier et un sage. Sans cela, on se condamne à la folie.
  Répondre
#2
Coucou !

Je pense que la peur est légitime si tu as cumulé autant de bad trips. Maintenant tu sembles reconnaître toi-même que le set & setting n'était pas toujours optimal.
Est-ce que tu n'étais pas en train de fuir une réalité un peu douloureuse en cherchant à t'enfermer dans un trip ? Es-tu en accord avec toi-même ?
Si tu penses que c'est le cas alors il faut que tu comprennes que c'est la dernière chose à faire avec un psychédélique. Ton inconscient te rattrapera toujours, et face à lui sans défense il est très probable que ton trip se passe mal, surtout si tu as l'angoisse de vivre un bad trip.

La peur il ne faut surtout pas essayer de la contenir, il faut plutôt agir sur son origine pour la supprimer, dans ton cas si je comprends bien ce sont tes expériences passées qui se sont mal déroulées. Et donc il te faut reprendre confiance en toi.
Si tu penses que tu fuis effectivement la réalité, agis dessus. Change d'environnement, de travail, d'entourage peut-être, fais ce que tu as toujours eu envie de faire, n'attends pas que ça te tombes tout cuit dans le bec.

J'ai pour ma part vécu une première expérience terrifiante avec l'ayahuasca, et je sais maintenant que je n'étais pas prêt pour cette expérience, j'étais trop faible psychiquement pour l'encaisser. Il m'a fallu du temps pour m'en remettre et retenter l'expérience, beaucoup de travail sur moi, beaucoup de méditation. Puis quelques années plus tard, j'ai réessayé et ce fût une des plus belles expériences de ma vie.
Ce que j'essaye de te faire comprendre en te disant ça, c'est que ce n'est pas forcement la drogue le problème, mais peut-être toi. Et tu dois chercher ce qui ne va pas dans ta vie et agir dessus.

Après ce n'est pas une science infaillible les psychédéliques, il arrive parfois que l'on arrive pas à mettre le doigt sur la raison d'un bad. Certaines personnes sont aussi trop sensibles, comme incompatibles avec les psychés, c'est peut-être ton cas tout simplement, vu que tu n'as jamais eu d'expérience vraiment agréable avec.

Je te conseille fortement la méditation, trouve une méthode qui fonctionne bien sur toi et fais-le le plus régulièrement possible. A défaut de t'apporter des réponses, ça va t'apaiser, te détendre, peut-être suffisamment pour que tu te sentes à nouveau en confiance et retenter un trip.

Dans tous les cas je te conseille une dose légère d'un truc facile à gérer pour commencer, et augmente la dose la prochaine fois.
Genre petite dose de 2C-B ou de LSD, de la mescaline peut-être si tu en as les moyens. Mais surtout dans ton état évite tout ce qui est fortement dissociatif.
  Répondre
#3
J'avoue que le LSD est souvent plus abordable que les champignons qui sont quand-même vachement plus émotionnels...

Perso si y'a des trucs pas cools dans ma vie et que je prends des champis, j'ai de fortes chances de boucler méchamment dessus... Rolleyes

Alors que le LSD je maitrise beaucoup mieux mes émotions.

Je n'y pense même pas.

Et beaucoup de personnes de mon entourage partagent cet avis.
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#4
Salut !

Je me suis trouvé dans une situation proche de la tienne.
J'étais resté sur des experiences très forte et un peu traumatisantes et j'avais aussi ce sentiment diffus de crainte vis a vis des psychés. Donc je m'en tenais éloigné tout en gardant aussi une certaine attirance/fascination pour cet univers.

Après 6 ou 7 ans sans prendre de psychés un pote m'a proposé des champis.
Après une longue reflexion j'ai sauté le pas car le set/setting était en béton je connaissait la provenance et la qualité des champis et je n'ai pas forcé sur la dose.
Ça ne m'a pas empêché de psycoter dès la montée autour de cette angoisse que j'avais des psychés.
Pendant le trip j'avais tendance à vouloir garder le contrôle et me raccrocher a des trucs logiques et du coup je suis parti en vrille sur l'horloge, le temps qui ne passait plus ou allait à l'envers (suis-je kéblo?)
mais dès que j'en ai parlé à mon ami il a su me rassurer en me rappelant que c'était un classique des champis et qu'il fallait que je laisse aller. La suite du voyage s'est déroulée sans accroc et m'a rappelé des souvenirs plutôt agréables sur mes anciennes experiences psychés.
Du coup c'est vrai que cette experience m'a un peu réconcilié avec les psychés
et l'image que j'en avais à légèrement changée, après ça.
Malgré tout je garde toujours cette crainte/peur car je sais que ça peut aller très loin et mal se passer.
Et j'ai toujours une appréhension par rapport à ça.
Je l'ai vécu, je ne peux pas l'oublier.

Bref ça n'a pas miraculeusement changé les choses pour moi
mais si tu veux vraiment retenter le coup je ne saurai que trop te conseiller de verrouiller le set&setting et de faire en sorte que toute les conditions soient réunies pour que tu puisse être bien et lâcher prise pendant le trip.
Les conseils de Zeek devraient aussi t'aider pour être le plus serein possible.

En tout cas rien ne presse, si tu le sent pas ne force pas.   Wink
Too live to weird, too die to rare 
  Répondre
#5
Au vu de ce que tu as écrit, je ne saurais que te conseiller de prolonger ta pause . Si j’etais toi, j’attendrais d’etre Sorti de ma vie de tous les jours (voyage, camping, festival), un endroit où tu peux te tenir éloigné de tes angoisses quotidiennes et la pourquoi pas prendre entre 1 et 2g de champignons, de préférence avec des benzos en ta possession ne serais-ce que pour te rassurer .
Évite surtout les grosses doses ou les produits genre aya/Salvia/LSA...
Et garde de l’eau très sucrée ou du jus de fruits sur toi !
Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#6
Salut, Il me semble pas que te conseiller n'importe quelle molécule que ce soit puisse être pertinent (et c'est hors charte qui plus est donc évitez de transformer ce topic en la foire aux conseils ou chacun y pose son psyché préféré. C'est extrêmement subjectif).
Par contre je peux te dire que le mieux si tu as peur de consommer, c'est de ne pas le faire. Si un jour tu en ressent vraiment l'envie, tu le saura. Mais a forcer les choses tu risque de te prendre un sacré mur.
Y'a pas de mal a plus pouvoir le faire, c'est d'ailleurs je pense quelque chose qui arrive a beaucoup de personnes. Et il ne faut probablement pas forcer les choses.

Si tu souhaite tout de même consommer quelque chose, sache que c'est le dosage qui fait l'intensité et pas vraiment le produit. Tu peux y aller doucement avec des dosages a peine perceptibles et monter en douceur au fur et a mesure. Ça t'évitera de te retrouver dans une expérience ingérable et avec des crises d'angoisses pas possibles.

La solution n'est ni dans le produit, le dosage ou les éventuels a coté que tu peux mettre en place au cas ou ça parte en couille. Mais en toi (faut imaginer une image de chaton en arrière plan)
Ce qui compte c'est que tu ai ENVIE de faire cette expérience, et que tu sois psychologiquement prêt a ce qu'elle t'emporte dans tous les sens.
The following 2 users Like Cookies's post:
  • Aiskhynê, snap2
  Répondre
#7
[Image: 1545318801-unnamed.jpg]

Genre comme ça ?
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
The following 2 users Like Aiskhynê's post:
  • Cookies, PSYCHOCRACK
  Répondre
#8
(20/12/2018 13:18)Indica a écrit : pourquoi pas prendre entre 1 et 2g de champignons


Ca commence déjà à être une dose conséquente, lorsqu'il parle de petite dose, si il tiens absolument à retourner sur les champignons, je lui conseillerai plus de passer 1g pour la première fois histoire d'avoir plus de certitude sur la conduite du trip et de se rassurer.
Fin je sais pas mais quand t'as peur de l'eau vaut mieux commencer à se baigner dans le bain pour enfant que d'attaquer direct la piscine pour les grands. Quitte à ce que le bain pour enfant se révèle être un pédiluve, mais au pire c'est pas grand chose de perdu, et à ça évite une noyade.

Après comme l'a dis Cookies sur les problèmes d'ordre psychologique parfois même quel que soit le dosage ça peut partir mal, d'où l’intérêt de travailler le set mental.
[Image: 37qdi.png]
  Répondre
#9
Je me suis déjà retrouvé quelques fois dans ta situation, près de trois ans sans champis de "peur"/trop de respect d'en reprendre, de même avec le dxm.
La seule chose que je peux te conseiller c'est : pars sur des bas dosages!

A chaque fois la reprise n'était pas forcément prévue, comme passant par là mais j'ai réduit mes dosages de moitié ou quart comparé à ce que j'avais l'habitude de prendre et à chaque fois l'expérience a su être chaleureuse et m'a rappelé pourquoi je devais et ne devais pas avoir peur, et que les choses peuvent aussi s'explorer doucement, sans passer par la volée, en étant plus à l'écoute de soi.

J'espère que tu vas trouver l'équilibre que tu cherches.

Je me souviens aussi que pour les champis, j'avais repris en infu alors qu'avant je les mangeais tout le temps et mine de rien le changement de forme de consommation avait joué dans l'atténuation de l'appréhension que j'avais!
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Mes conseils pour réduire sa conso ou arrêter les drogues Magicarpe 18 916 05/06/2019 15:23
Dernier message: Charlotte_Course
  Ma première prise de LSD => Des conseils ? AlphaD 47 3,292 17/06/2016 07:21
Dernier message: Artisan de Liberté
  Peur des mauvaises surprises (balance 0,01g) Bootin Repressor 11 921 15/05/2016 21:15
Dernier message: Dimitrip
  LSD 200ug demande de conseil et expérience sous ce dosage Thehumanbot 4 978 10/09/2015 17:36
Dernier message: prosk8h
  Conseils pour première prise de 2C-B LegrosAlexandre 16 4,001 03/08/2014 11:59
Dernier message: Gheritarish
  Episode psychotique a deux reprises... /!\ peur Etizolam 10 1,211 15/06/2014 18:42
Dernier message: Altered States
  Interaction alpha-bloquants+ Stimulants: besoin de conseils. Maddict 6 893 31/05/2014 18:11
Dernier message: Gleskorry
  Première prise de Xanax, besoins de conseils LegrosAlexandre 1 1,164 16/01/2014 10:17
Dernier message:
  Conseils pour première prise de DXM LegrosAlexandre 8 1,293 06/12/2013 20:07
Dernier message: LegrosAlexandre
  demande de conseil Jaipadepseudo 13 833 03/06/2013 23:11
Dernier message: Couac

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)