S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


De l'usage d'un rituel

#1
Une approche respectueuse du produit ou de la plante consommée est à mon sens un outil de RDR fabuleux ainsi que la préparation optimale pour une expérience qui souvent me dépasse. Mais avec le temps et l'évolution de ma consommation, je me rends compte qu'il me reste difficile d'adopter le sérieux et/ou le respect que la situation "demande", le voyage étant toujours au délà des conceptions habituelles.

Pour remédier à cela, je met en place ou plutôt j'essaie de mettre en place un rituel préparatoire qui pour l'instant consiste à ranger la pièce, nettoyer, bruler de l'encens -j'aimerai bien un topic pour partager les encens que l'on aime, mais ça risque de faire du flood en plus- autour de l'endroit où je vais consommer, enlever ma montrer et c'est-à-peu-près-tout. Après j'en reste insatisfait, je viens donc vers vous pour savoir si, tout d'abord, vous avez votre rituel, et si oui en quoi il consiste, histoire que je vous pique vous idées si elles sont sympas.

Je préfère prévenir que le but de ce topic n'est pas de discuter l'aspect rituel ou spirituel des psychés (chacun son truc) mais simplement de partager son petit rituel, sa petite préparation au voyage.
Cogito ergo d'seigle
#2
Ça va dépendre, mais si je veux me la jouer trip introspectif tout seul chez moi je me fait souvent une petite préparation. D'ailleurs c'est intéressant que tu parles de rituel, parce que je le conscientisait pas forcément comme ça. C'est peu-être un peu trop freestyle pour parler de rituel dans mon cas...

Fin bref, j'aime bien méditer, prier, poser une intention,écouter du contenu audio dans l'idée d'influencer un peu le trip. Prendre une douche pour me sentir propre et détendu. Un peu dans la même idée, ça m'arrive de faire du sport avant.
J'aime bien me faire des auto-massages aussi et me mettre dans un mood tendresse envers moi-même. C'est quelque chose qui oriente positivement l' expérience.
Et aller me balader dehors aussi, prendre l'air et profiter de la nature.
#3
Une longue douche aussi chaude que possible quand le body load commence à pointer le bout de son nez
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#4
Moi aussi c'est un peu trop freestyle pour vraiment parler de rituel, mais c'est vrai que j'ai tendance à faire un certain nombre de choses avant de proder. Quand je suis chez moi bain/douche, puis je chop de l'eau, de la bouffe, des mouchoirs (surtout si c'est un truc qui ce sniff). Mais en plus de bêtement préparer des trucs qui me seront utile, c'est clair que je me met aussi plus ou moins consciemment dans une bonne disposition pour le trip. Quand je suis pas chez moi je peux pas faire tout ça, mais j'essaye comme même de m'assurer de mon bien être pendant le trip (aller pisser avant de plus pouvoir) et de poser une intention ou un mood général quand je prend du L/champi.

C'est intéressant que tout le monde développe un peu ses propres rituels avant de tripper. Pour les shamans qui ont appris l'usage des psychés à travers une tradition religieuse, on peut facilement comprendre pourquoi ils lient la substance et les rituels qui l'entourent. Par contre, nous n'avons pas étés élevés dans ce genre de traditions. Ce qui nous mène à créer des rituels par ce que on n'en a pas de déjà disponible sous la main. Ca montre que c'est presque nécessaire de faire une sorte de rituel. Je me demande pourquoi.

C'est intéressant de voir que le fait de se laver d'une manière ou d'une autre revient souvent dans les rituels décrits dans ce topic. Une sorte de purification?
"Le coffre de la voiture ressemblait à un labo ambulant de la brigade des stupéfiants : nous avions deux sacoches d'herbe, soixante-quinze pastilles de mescaline, cinq feuilles d'acide-buvard carabiné, une demi-salière de cocaïne, et une galaxie complète et multicolore de remontants, tranquillisants, hurlants, désopilants ... sans oublier un litre de tequila, un litre de rhum, un carton de Budweiser, un demi-litre d'éther pur et deux douzaines d'ampoules de nitrite d'amyle."

                                                                                                                                                                                                          - Hunter S. Thomson,  Las Vegas Parano

Soundcloud: https://soundcloud.com/ora-sas
#5
Pas plus de participation que ça ? Frown  Z'y allez tous au feeling ou z'avez la femme de participer ?

@Skruffy se laver pendant pour moi c'est une purification à fond ! Et puis ça donne un rapport au corps très intéressant, quand je trip bien fort chez moi je me regarde dans le miroir à poil après m'être récurer et j'apprends à aimer mon corps...
Cogito ergo d'seigle
#6
Moi, souvent, je marche seule dans la nature avant.
Et sinon, j'aime beaucoup regarder des choses "fascinantes" mais simples avant de commencer un trip - ce que je préfère c'est verser de l'encre dans de l'eau et observer l'encre se mélanger à l'eau, d'autres fois je fais bruler de l'encens non pas pour l'odeur mais pour observer les spirales de fumées, je joue avec les ombres des lumières... -
Bref tout ce qui hypnotise au niveau visuel.
Et de la même manière j'utilise aussi la musique, j'ai des albums dédiés, je vois ça comme un rituel.
Et souvent je ferme les yeux et j'imagine des choses, j'essaye de me projeter dans ce que j'imagine. .
En gros mon rituel consiste à se faire tripper sans drogue avant la drogue, histoire de se mettre en état^^

enfin j'avoue ça c'est dans les bons jours où je deviens responsable, souvent ( à mon avis malheureusement), c'est au feeling parce que flême ou trop pressée.
#7
J'aimais bien méditer avant les trips, surtout sentir la montée en méditant c'est assez kiffant ^^
Maintenant je tape quasiment plus de psychés ni de dissos donc euh pas trop de préparation à avoir du coup.
Sinon le set&Setting c'est surtout une question de feeling. Au début, je pense que tout le monde a besoin d'être rassuré et d'avoir une certaine forme de contrôle sur la situation. Avec l'expérience et le lâcher-prise, on apprend à gérer le pire et donc on devient généralement plus flexible. Même si parfois ce phénomène peut être assez anti-RDR.
Sinon maintenant que j'ai accès à un labo gratuit j'aime beaucoup faire tester mes prods avant de les consommer, non-seulement c'est RDR eeet c'est satisfaisant + rassurant de taper des produits de composition connue.
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
#8
Perso, j'aime pas l'idée de me conditionner avant et pendant un trip, je recherche plus de la surprise ! Je ne sais jamais ce que ça va être et comment ça va être.

Par contre j'aime bien manger des bonbons acidulées, ça fait pétiller les neurones
#9
(14/06/2020 21:35)Cookies a écrit :
Par contre j'aime bien manger des bonbons acidulées, ça fait pétiller les neurones

Je note Smile
Cogito ergo d'seigle
#10
Quand j'en prend chez moi je suis comme toi, il faut que mon environnement soit bien rangé, propre donc je me fais une session ménage (la conso me motive plus). Me mettre dans des vêtements dans lesquels je suis vraiment à l'aise, parfois très peu de vêtements quand la température et le contexte le permet  Happywide

Après pour le reste j'ai pas vraiment de rituels, en même temps j'ai pas encore énormément d'expériences à mon actif mais de base je suis pas sûre que le rituel me plaise. J'aime bien l'imprévu, j'aime que mes trips soient vraiment différents.

Mais ce que j'ai particulièrement apprécié en trip :

Se faire une infusion ou un thé épicé, voire un café mais c'est plus pour l'odeur que pour le boire
Cuisiner (quand c'est un trip léger sinon c'est trop compliqué), juste les odeurs et même les bruits de cuisson c'est agréable
Aller dans mon jardin, admirer mes plantes, sentir les parfums...
Faire des câlins au chat
La musique contemplative
#11
Un peu pareil que vous autres, douche, encens, rangement... et de la recherche dans l'habillement. Je n'y déroge que très rarement.
#12
J'ai du chercher un peu, parce qu'outre l'habituelle douche (et encore, des fois je préfère la prendre en descente, l'eau brûlante sur les muscles tendus en fin d'acide mmh...), j'ai pas le sentiment d'avoir de rituel particulier. En fait ça dépend surtout de l'hallucinogène consommé et du dosage.
Pour les doses conséquentes de psyché, j'aime bien composer avec ce que m'offre le moment et les éléments qui ont précédé dans la journée, c'est comme les pièces d'un jeu que l'on peut s'amuser à combiner de différentes manières. En fait je rejoins pas mal l'approche de Cookie, la surprise c'est chouette, un trip c'est un moment où j'aime m'oublier et suivre les chemins sinueux de la biquette de montagne ^^

A plus bas dosage ou avec les dissos c'est un peu différent, j'en consomme plus facilement en intérieur, du coup je range un coup pour éviter de foutre encore + le bordel, et les effets étant moins prononcés j'ai remarqué que donner une direction au trip avant de consommer m'aidait à me lâcher. Si je suis pas tout à fait en forme j'ai vite tendance à me replier sur moi même, alors je prévois toujours un bouquin et un casque audio au cas où je voudrais rejoindre ma bulle (ce qui marche rarement pour le bouquin, tellement dur de lire quand les lettres - et les mots - partent dans tous les sens).
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
#13
Je comprends pas pourquoi vous prennez une douche avant, c'est tellement mieux pendant !
#14
J'aimais bien prendre une douche lorsque je préparais un trip introspectif au champi.

Petite douche pendant le début du bodyload, avec ma chambre prête à m’accueillir et les pétard déjà rouler.

Sa me permettait d'avoir le corps détendu, ça va monter mais on est détente.

J'ai aussi prit des douches en étant dans le trip. Mais vraiment une part de moi fait trop attention à ne pas tomber, ne pas m'ébouillanter. Au final sa me casser un peu le délire.

Alors qu'au contraire, une douche après l'effort, sa faisait un peu remonté les effets
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
#15
Parce que pour le body load et l'angoisse de la montée ça aide beaucoup, avec le 2CE j'ai le souvenir que me doucher calmait bien le body load qui peut être relou .
J'ai aussi un livre d'Histoire de l'Art avec pleins d'oeuvres de toutes les époques, je le sors à chaque trip solo quasiment donc on peut parler de rituel peut être
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#16
(16/06/2020 16:08)Cookies a écrit :
Je comprends pas pourquoi vous prennez une douche avant, c'est tellement mieux pendant !

L'un n'empêche pas l'autre héhé. Moi j'aime bien en prendre une brulante pendant la montée où j'ai souvent très froid, et en prendre une autre après le trip, histoire de me sentir pleinement un nouvel homme.

Et merciii pour vos participations Smile
Cogito ergo d'seigle
#17
Tout dépend du contexte, mais quand je trip seul je fais souvent en sorte de ne pas trop faire attention au bodyload et à ne pas me focaliser sur la monté, du coup j'ai tendance à me poser devant un film ou un jeux vidéo histoire de faire passer le temps, et quand je comprend plus trop ce qu'il se passe je sais que le trip a commencé et que je peux en profiter tranquillement.
J'ai aussi une playlist spéciale pour bien commencer le trip, c'est plus ou moins la même depuis 3/4 ans mais je pense que ça me rassure d'entendre certaines musiques quand je commence à décoller.

Et comme je suis pas écolo j'aime bien me doucher avant et après.
GALA GALA
#18
Bonjour,

Comme beaucoup ici une douche après avoir ingéré la potion magique ou mes 3 petits cartons.

Mais parler de rituel serait exagéré, à l"époque ou je préparais l"Ayahusca traditionnel 6 heures de préparation en alternant films/séries et touillage de potions plus réduction, c'était une forme de rituel ou d'obligation technique.

Mettre mon uniforme de trip un pantalon super confortable piqué en premier classe dans un avion (surclassement) et un vieux T shirt ou torse nu en été, sauf champignons à cause de la baisse de température corporelle.

Maintenant après avoir ingéré soit ma potion aux champignons ou mes deux boulettes d'harmaline et de DMT ou mon LSD : une douche, remplir une bouteille d'eau, préparer un paquet de chips et un paquet de chocobons, mettre mon téléphone en mode avion, vérifier ma playlists, éteindre ma box, mettre mes clés en haut de ma bibliothèque pour éviter de sortir dehors.... (et tout ça en moins de 20 minutes) puis regarder des vidéos YouTube en attendant que la monté pointe le bout de son nez... 

des trucs plus axés confort et prudences que rituel en somme.... je ne suis pas trop traditions ou rituels en fait, juste un voyageur dans ma propre conscience qui essaye de le faire avec le moins de risques et d’inconforts possible.

Si j'aimais les rituels j'aurais encore un sceau à coté de mon lit pour gerber mes tripes à la fin de la monté avec des serviettes autour de mes oreillers pour éviter les accidents. Et j’écouterais des musiques Icaros (je l'ai fait une fois une horreur) au lieu de Mick Olfield, Pink Floyd et de Simons and Gartfunkel ou consorts.

Vive la science à bas les rituels (non là je déconne chacun son trip)
"Tout ce je dis est un mensonge. Donc je mens en prétendant mentir. Donc rien de ce que je dis n’est mensonge. Donc je dis bien la vérité en affirmant que je mens."
#19
(11/06/2020 17:08)Payere a écrit :
 Je préfère prévenir que le but de ce topic n'est pas de discuter l'aspect rituel ou spirituel des psychés (chacun son truc) mais simplement de partager son petit rituel, sa petite préparation au voyage.

(16/06/2020 19:59)Bob Arctor a écrit :
Bonjour,

des trucs plus axés confort et prudences que rituel en somme.... je ne suis pas trop traditions ou rituels en fait, juste un voyageur dans ma propre conscience qui essaye de le faire avec le moins de risques et d’inconforts possible.

Si j'aimais les rituels j'aurais encore un sceau à coté de mon lit pour gerber mes tripes à la fin de la monté avec des serviettes autour de mes oreillers pour éviter les accidents. Et j’écouterais des musiques Icaros (je l'ai fait une fois une horreur) au lieu de Mick Olfield, Pink Floyd et de Simons and Gartfunkel ou consorts.

Vive la science à bas les rituelles (non là je déconne chacun son trip)


Etttt on enfonce des portes grandes ouvertes là  !
 
Quand je parle de rituel je parle pas d'écouter une vieille amazonienne se gargariser sur 10 octaves en se foutant des plumes dans le cul -merdoum je deviens cynique- je parle d'un ou de plusieurs actes/actions spécifiques à votre voyage psychédélique qui permettent de faire une démarcation entre d'un côté la vie courante et de l'autre le voyage. Et, plus largement et par curiosité, votre préparation au voyage.
Cogito ergo d'seigle
#20
j'avais compris et j'ai bien parlé de mon rituel perso... douche, pyjama, bonbons, bouteille d'eau (je n'avais pas précisé en plastique), sécurisation de ma personne et de mes éventuelles communications...

Mais pour certains buveurs d'Ayahusca la gerbe fait partie de leurs rituels ainsi que l’écoute de la musique Icaros. Ils ne sont pas trop présent sur ce forum mais ils ont les leurs... Forums très pratiques au début pour appendre la préparation de la potion traditionnelle.

Peut être un peu trop débordé (voir beaucoup) sur mon abandon très rapide de rituels mystiques que j'ai faillis pratiquer au début de mes expériences avec cette substance. Débordements effectivement hors sujet du fait que je ne les ais essayé qu'une fois pour voir au début. Mais cela permettait aussi de bien me distinguer de ce genre de pratiques pré-moyenageuses (sans irrespect pour les arriérés qui les pratiques)

Même si je n'ai jamais essayé les plumes dans le cul, tu me conseilles quoi ? Les plumes de Paons ou de Coqs, les plumes d'autruches éventuellement doivent être intéressantes ?

promis je ne recommencerais pas....
"Tout ce je dis est un mensonge. Donc je mens en prétendant mentir. Donc rien de ce que je dis n’est mensonge. Donc je dis bien la vérité en affirmant que je mens."
#21
En vrai c'est pas si différent de BOB,

Quand je prenais du LSA, je commençais par me boire un petit verre d'alcool fort, éplucher une petite pomme de terre, la couper en dés et les faire sauter à la poêle, puis une fois cuit les mettre dans ma bouche, puis les graines et mâcher au moins une demie heure avant d'avaler.

Après j'attendais la montée et une fois lancé, c'était paquet de chips et balade en forêt ou dans le jardin si trop éclatée, ou dans le canapé en mode larve (en hiver ou s'il faisait pas beau). Et pas n'importe quel paquet de chips, mais les Vico extra craquantes, en format familial... Happywide

Systématiquement pendant des centaines de trips.

Maintenant que je prends du LSD ou des champignons, c'est douche pendant le bodyload, ensuite je bois tout ce que je peux, puis chips et balade en forêt pendant toute la durée du trip, ou dans le jardin mais du coup j'bois quand j'ai soif.

Pourquoi ne pas emmener une gourde ? Car j'aime pas marcher et tenir un truc, alors encore moins perchée, sauf mes chips vu que c'est que du bonheur ça ne m'embête pas... :3 C'est l'orgasme culinaire au sens propre à chaque fois, du coup j'ai toujours fais ça... Happywide (pis c'est un chouya moins lourd)

Le LSA vous l'aurez comprit j'évite la douche, même si le bodyload est terrible, justement car le bodyload est terrible... Pas envie de vomir sous ma douche, mais en gardant un maximum dans la bouche après avoir bue de l'alcool, ce qui aide à faire pénétrer le LSA en sublingual et diminue nausées et appréhension du goût et des nausées, j'ai peut être 10 minutes de nausées gérables ?

Les autres prods que je prends n'ont pas de rituels, y'a que ces trois là.
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
#22
@Aiskhynê haaaa l'orgasme culinaire, perso moi c'était les chips Chèvre et piments d'Espelette, gros gros niveau Smile
Cogito ergo d'seigle


Topics apparemment similaires...
  ErgolineS Usage récréatif ? Psychedeclik'a 14 1,256 23/12/2014 21:57
Dernier message: Gleskorry



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.