S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


De l'influence d'internet sur nos consommations...

#91
C'est un peu comme le film Inception, on t'implante une idée dans ton rêve et après c'est a toi de faire la part des choses ..............


Exemple hors Psychonaut : L'industrie agroalimentaire va essayer de te faire croire que son produit est sein (alors que c'est faux) MERDE c'est d'la daube a toi de voir comment tu vas l'utilisé.

Apres si tu veux faire ton mouton et suivre tout ce qu'on te dit a la lettre ... et ben " BÊÊÊÊHHH "


En ce qui concerne la conso je dirais que de toute manière il faut savoir être responsable face à tout ce qui nous entoure,

Même dans les magasins on commercialise de la "merde" avec laquelle on va nourrir nos gosses.
Moi je remercie Psychonaut d'exister parce qu'au moins j'ai des avis VRAIS, des expériences VRAIS et non des conneries reprit par les médias, payés par des organismes, qui remplissent leurs poches grâce au putain de moutons !


En ce qui me concerne un TR m'a émoustiller les papilles à la lecture, je n'ai pourtant toujours pas essayer ce produit.

Mais sommes nous coupable de découvrir ce qui nous entoure? Au final, l'important c'est pas d'avoir des infos, MAIS DES VRAIS C'te fois ci ?
#92
party flock a écrit :
Au final, l'important c'est pas d'avoir des infos, MAIS DES VRAIS C'te fois ci ?


Et qui te dis que les vendeurs de RC's ne font pas quelques posts stratégiques pour faire monter le buzz ?Bon là, je parle pas spécialement de Psychonaut, mais sur des forums anglophones, j'ai déjà vu des trucs louches dans ce sens là (et aussi sur Wikipédia)...
#93
C'est claire, t'as pas tord ! Au final tout le monde veut un peu tiré les choses à leur avantages...Y'a des salaud de partout !

Après l'idée c'est de recouper plusieurs posts pour voir ce que ca donne, moi je suis assez intéressée par le 2 C-B j'ai lu plein de post dessus, j'ai pris tout les papiers des teufs parlant de celui-ci j'minforme à donf autour de moi... Mais bon toujours pas test... toujours des hésitations...

Y'a qu'une fois que ce produit sera dans ma sale caboche que je pourrais retranché les dires !

Pour en finir L'internet est une sources inépuisable d'informations (bonne et mauvaise) à nous de savoir retrancher et de pas faire les bétas qui foncent chez le premier dealer du coin parce qu'il a vu un TR concernant X drogue et ses effets sur nous.
#94
Moi en fait, quand (récemment) je me suis inscrit sur ce forum, j'étais déja dans la beuh, les opiacés, le dex et les benzos, parce que le premier forum réaliste sur la drogue où je me suis inscrit c'est Drugs-Forum (j'y suis toujours d'ailleurs)
Je me suis inscrit sur Drugs-Forum alors que je ne faisais que fumer des joints, là j'ai appris qu'on pouvait se défoncer avec des médocs, avec des graines achetées au supermarché et même avec de la noix de muscade
J'ai donc commencé par essayer la Codéine, une 1ère expérience moyenne, ensuite le dex avec 2 premieres expériences ratées (à cause de la nausée) et en fin j'ai réussi à apprécier le DXM, puis j'ai essayé les benzos, la DPH (Diphénhydramine) qui était d'ailleurs bien désagréable et depuis je me promets de plus jamais toucher aux Délirogènes, puis j'ai test le Tramadol, j'ai découvert mon obsession pour les opiacés, j'ai retest la Codé et cette fois-là j'ai bien apprécié, puis le LSD, maintenant je suis tenté par la MDMA, les Champis, le Speed, la Kétamine, les RC's etc bref... J'ai vite détruit toutes les limites que je m'étais données avec la drogue

Mais comme l'ont déja dit d'autres members avant moi, on nous a jamais forcé ni même conseillé de prendre tel ou tel prod et au contraire, si quelqu'un insiste pour prendre certaines substances, on lui laisse la liberté de le faire en lui donnant des conseils pour se ruiner la santé physique et mentale le moins possible (RDR) et tout ça je trouve, est très positif

D'un autre côté c'est vrai que tout ce réalisme que les sites comme Drugs-Forum, Psychonaut, Erowid, Bluelight, Lucid State etc donnent sur la drogue, en ne niant ni en n'exagérant ses merveilles ni ses désastres, à souvent pour effet de démolire toutes les peurs exagérées que certaines campagnes nous ont données sur les drogues, et, du coup, on se permet de prendre des substances qu'on s'était strictement interdites jusque là
M'enfin bon, au moins c'est juste, c'est réaliste et surtout c'est neutre, c'est à la personne de se faire son avis et ses choix, on ne fait que l'informer, et je trouve vraiment cette démarche Harm Reduction / Réduction Des Risques très bonne

C'est vrai aussi que lire un trip report d'erowid du genre: "Intravenous DMT: Transcendental Ego Death, Nirvana And Conversation With God", par exemple, peut vraiment influencer le lecteur à prendre la substance dont parle le TR, mais bon, qu'est-ce que vous voulez... il ne vont pas faire abstraction des aspects positifs juste pour ne pas faire de la pub quand même...
Rien n'a d'importance, et le fait que ça n'a pas d'importance n'en a pas non plus, ce qui ouvre toutes sortes de nouvelles possibilités et permet une incroyable ouverture d'esprit
Et par la même occasion c'est un véritable coup de pied au cul

#95
Citation :C'est vrai aussi que lire un trip report d'erowid du genre: "Intravenous DMT: Transcendental Ego Death, Nirvana And Conversation With God", par exemple, peut vraiment influencer le lecteur à prendre la substance dont parle le TR, mais bon, qu'est-ce que vous voulez... il ne vont pas faire abstraction des aspects positifs juste pour ne pas faire de la pub quand même...
Il y a un business new-âge, qui fait miroiter une guérison via des techniques et des cultures païennes, orientales, monothéistes, mélangées à de la psychologie, de la sociologie occidentale, c'est connu.
Cela ne veut pas dire que la guérison n'existe pas, mais qu'il y a une grosse part de marché dans ces milieux où les psyché sont utilisés.
C'est d'ailleurs aussi un imératif de notre système libéral qui prône la bonne santé physique et psychique (vivre/consommer vieux et longtemps même si on a une vie de merde) comme étant un des buts de la vie (c'est un impératif sur-moïque des x commandements du capital). Donc ce n'est pas étonnant que des slogans publicitaires de ce genre apparaissent. "le lacher prise", "ne plus avoir un égo surdimensionné", "être dans l'acceptation", le parfait petit CV du leche-cul du XXI Siècle mdr.
#96
Euryale voila un point de vue tres interessant, n'empeche que le lacher prise par exemple, peut par apres aider la personne a mieux gerer ses emotions negatives dans la vie de tous les jours, donc moi perso je pense toujours que les psyches peuvent etre guerisseurs mais il faut les utiliser en etant informe et pratiquer l'autodidacte avec ces informations
Bref ne pas se faire influencer et faire son propre avis
#97
Citation :Euryale voila un point de vue tres interessant, n'empeche que le lacher prise par exemple, peut par apres aider la personne a mieux gerer ses emotions negatives dans la vie de tous les jours

Oui, c'est que je parlais de l'idéologie, je n'en parlais pas dans une perspective individuelle ou personnelle comme tu viens de le souligner,

Evidemment, trouver une solution à une situation toxique émotionnellement ne peut être que bénéfique pour la personne qui en était prisonnière. Et des nœuds énergétiques peuvent être débloqués via des plantes ou d'autres technologies encore méconnues... D'ailleurs les hautes montés d'anxiété dues à la salvia, et à l'ayahuasca ont agis sur la rigidité de mon corps et l'ont assoupli au fur et mesure de mon usage...

Quand je parlais du "lâcher-prise", c'est que je le traitais en tant que "morale" ou bien comme un nouvel impératif catégorique de l'économie de marché. Bon, on est pas sur un forum politique, je vais pas entrer dans les détails, et en plus des analyses très sérieuses ont été faîtes expliquant en quoi le "bien-être" est devenu la nouvelle religion de notre époque...

Et je le traitais sous cet angle-là, ainsi que toutes les crapuleries qui en ont découlé.
C'est sur le fait établi qu'il faut à tout prix avoir des "énergies positives", se lâcher" que je réagissais, pas sur quelqu'un qui a su se soigner... Cela produit des situations où on a jugé que c'était injuste d'être mal, ou on arrive même à te faire croire que tu es mal et qu'il faut guérir à tout prix... Et c'est assez fréquent dans le milieu des plantes hallucinogènes. En tout cas, je ne cherche à empêcher personne d'aller dans ces milieux, et je sais que ça a marché pour certaines personnes.

C'est parce quand il y a une forme de morale comme celle que j'ai évoqué, il y a une logique et un cadre qui en découle: celui qui ne l'a pas fait (par exemple le lâcher-prise) est traité comme un sujet inaccompli par un groupe, et je pense qu'avec la monté des hallucinations et la puissance de certains psyché, ça limite l'expérience (puisqu'elle est orienté par une idéologie)...
Et je le répète, je ne cherche à empêcher personne d'adhérer à ça, je ne faisais que m'en moquer (pour le coup du cv)... d'ailleurs si je traite le "bien-être" en tant que morale post-moderne, ce n'est pas pour en fonder une autre...

Voilà, j'espère que j'ai été plus clair... C'est plus la guérison comme une forme de nouvelle église et de nouveau marché qui me gène dans la prise des hallucinogène. Mais en aucun cas un personne qui s'est guérie, et au contraire, tant mieux pour elle.
#98
Euryale a écrit :
Et des nœuds énergétiques peuvent être débloqués via des plantes ou d'autres technologies encore méconnues...


HS mais l'acupuncture/ acupressure (entre autres) fonctionnent pas mal dans cet optique.
#99
ras
Je suis d'accord avec l'argument de base que le site psychioaute induit une envie d'expérimentation de produit qui ne sont pas encore avéré sans danger.Mais d'un autre coté le site est relativement accès sur la prévention et l'échange d'expérience et je crois que c'est nettement moins dangereux que les sites de drogues légale au potentiel mortel. comme le cannabis de synthèse ,la crocodile ou les substitut à la coke.

perso je préfère qu'un jeune de 18 ans se base sur les tr pour choisir les produits qu'il veut tester plutôt que de se baser sur des offres promotionnel pour des produits de merde.
D'un autre coté, est-ce qu'internet n'est pas ancré dans le psychédélisme? Je dit ça parce que je suis en train de lire Leary, et son propos (je le soumet à votre jugement, je ne l'approuve pas forcément) est que la cyberculture (ça date d'il y a vingt ans, mais on est clairement là-dedans) et la prise de psychédéliques viennent de la même démarche - une redéfinition des carcans traditionnels, une recherche "quantique" (j'ai du mal à le suivre là-dessus) de liberté et la création de nouvelles réalité... le risque étant de perdre de vue la réalité matérielle et sociale, celle dans laquelle nous baignons tous. D'ailleurs, c'est pas un hasard si Jobs était un gros acidhead Happywide

Donc, rien d'étonnant à ce que drogue et internet fasse bon ménage, la première profitant du fait que le second fournisse un moyen simple et hors contrôle des instances étatiques de s'échanger des produits / des expériences. Et comme l'a dit quelqu'un plus haut, les mêmes dynamiques sont en jeu dans une communauté online que dans une communauté tout cours, et certaines personnes peuvent facilement y attacher beaucoup d'importance. Donc, il y a sans doute un coté "incitateur" au forum, dans le sens où c'est clairement en surfant que je me suis forgé une bonne culture drogue (sans pour autant avoir gouté à beaucoup de choses). Après, l'important est d'informer les personnes de façon factuel, et le fofo est super important pour ça - je ne savais même pas ce qu'était la RDR avant d'arriver ici, et j'aurais très bien pu faire des conneries si je ne m'était pas informé sur les prod. Donc l'important pour moi, c'est de rester neutre par rapport aux substances psychotropes - de relater les bons trips, mais aussi les problèmes que ça peut apporter, et comment éviter

En gros, si je ne tombe jamais dans l'addiction (et c'est jamais gagné d'avance :/), je le devrais *beaucoup* plus à des posts comme ça (et leurs auteurs <3) qu'à la propagande "la drogue c'est mal". De même, j'aimerais vraiment bien être fixé sur le HPPD avant de regouter les deux acides et les six cartons de 25i-NBome (je sais pas quoi en foutre, ils étaient en promo ><) qui trainent dans mon frigo, mais je ne trouve pas vraiment de conseil pour réduire les risques là-dessus.

Edit, ça existe peut-être déja, mais je trouverais cool un bon gros thread bien synthétique sur "les dangers des psychotropes" (et des psyché en particulier, on est surtout dans la trauma plus que dans les deux autres points):
  • Aspects traumatogènes (les dangers de la drogue elle-même)
    • Physiques
      • OD
      • Vasoconstriction
      • Dangers pour le foie
      • Syndrome serotoninergique

    • Psychiques
      • Bad trip
      • HPPD visuels (brainzapp)
      • Déréalisation / dissociation
      • Dépression (?)


  • Aspects addictogènes
  • Aspects agressogènes
    • Passage à l'acte
    • Accident, conduite,...

Avec à chaque fois si c'est fréquent ou pas, comment les éviter,... (en fait je flippe avec le HPPD et la dissociation, spoursa Tounge)
Toute notre vie, on se bat. On se bat contre sa propre paresse, contre sa timidité, on joue pour séduire, puis on se bat pour avoir un toit et de quoi manger. On se bat contre le client chiant quand on travaille à la caisse du Cora et contre l'enfoiré qui nous empêche d'avancer. Mais qu'est-ce qu'il se passe quand on se rend compte que l'enfoiré en question, c'est nous-même? Si le combat en lui-même est tellement moteur, comment est-ce qu'on peut seulement aspirer à la paix - et cette paix n'est elle pas, par son immobilisme et sa stabilité immuable, synonyme de mort? Peut-être la vie elle-même est-elle intrinséquement un jeu, un déséquilibre permanent - et dés lors, il y aurait seulement un aggregat de trajectoires irréductible à autre chose qu'elles même. Un ensemble de cerveau qui se créent tous leur réalité - et qui dés lors deviennent capable d'améliorer leur condition, de tendre vers un but, une destinée. Peut-être est-ce là le seul sens d'une vie qui n'en a pas.
Sur les sujets comme le HPPD, la dépersonnalisation/déréalisation, ... on a clairement trop peu d'études sérieuses pour assurer quoi que ce soit.

Ce qu'on sait, c'est qu'une méta-étude assez large (Teri S. Krebs, Pål-Ørjan Johansen. Psychedelics and Mental Health: A Population Study) aux données collectées aux Etats-Unis de 2001 à 2004 sur 130 000 personnes dont 20 000 ayant consommé des psychédéliques a trouvé une corrélation peu important mais statistiquement significative entre le fait d'avoir consommé des psychés et la baisse du nombre de diagnostic de troubles mentaux. Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas de risques, surtout en utilisation abusive, dans un cadre dangereux, etc. Ca ne veut pas dire que ça concerne les cannabinoïdes (y compris notre chère weed quand même bien suspectée pour favoriser la dépression et le déclenchement d'une schizophrénie), ni les dissociatifs. Ca ne veut pas dire que certains des RC ne sont pas problématiques à ce niveau ou à d'autres.

Pour répondre plus clairement à ton problème : est-ce que tu attends assez de bénéfices d'une prise, par rapport à tes recherches la nature humaine/tes problèmes persos/l'art/la psychotoxicopharmacologie/... pour accepter la possibilité de passer un mois ou an incapable d'avoir une activité socialement productive, et/ou d'avoir des motifs colorés/des vagues/etc dans ton champ de vision pendant des années ? Si oui, vas-y. Sinon, bah, tu connais la réponse. Les psychédéliques, c'est un rite de passage. On ne traverse pas la Méditerrannée sur une barque si on a pas besoin de sensations fortes ou d'un endroit où vivre en sécurité.

Et concernant le 25i, il y a eu plusieurs cas de toxicité aigüe/fatale à des doses normales, ou de dérèglement tyroïdiens de longue durée. Y'a des soupçons sur les NBOMe, des soupçons sur les phényléthylamines substituées à l'iode, et étrangement c'est pour 2C-I-NBOMe que j'ai vu le plus de reports de problèmes. Sur le LSD, si t'acceptes que ta nouvelle personnalité sera vraisemblablement différente (en bien ou en mal) de l'ancienne sur un nombre x de points compris entre zéro et l'infini, pourrquoi pas.

(note importante : en cas de cas de schizophrénie parmi tes cousins, grands-parents, oncles&tantes, ... le risque de déclenchement pourrait être significativement augmenté. Mais pas forcément plus qu'avec la weed)
"J'étais jeune autrefois,
Marchant seul avec moi-même,
Ainsi pris-je de mauvais chemins.
Je me sentis riche
En trouvant quelqu'un d'autre,
Car l'Homme est la joie de l'Homme"

Odin (Havamal, 47)
http://www.psychonaut.com/

:nod:




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.