S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Datura pas d'effets

#1
Bonjour chez moi je possède une datura. C'est une brugmansia hybride. Elle n'a pas de fleurs mais des feuilles. J'ai fait séché quelques fleurs au microonde et les ai  fumé en joint. J'ai fumé 4à 5 joins sur2 jours mais je n'ai aucun effet. Je sais que c'est dangereux et je ne veux pas faire de bêtises.
Ainsi comment faire pour que cela fonctionne ? Au bang ? En la buvant/mangeant ?
Je ne veux pas d'OD et c'est pourquoi je demande ici vos éclairements.
#2
Il vaudrait mieux utiliser une méthode de séchage moins violente que le micro-onde. La scopolamine c'est une molécule assez fragile (notamment le groupement epoxide, c'est instable à la chaleur + il y a une liaison ester qui est pas super stable aussi). Juste les laisser sécher à <40 °C sur une grille serait plus adapté.
Et tu parles de datura ou de brugmansia ? Ce sont deux espèces différentes, et les dosages ne sont pas les mêmes.

J'en profite aussi pour rappeler les risques de la consommation de délirogènes :
Citation :4) Quels sont les risques associés aux délirogènes ?

Les risques les plus importants sont liés au délire lui-même.
- risques liés à la toxicité du produit : beaucoup de délirogènes ont une marge assez faible entre la dose « récréative » et la dose toxique voire mortelle. Les produits naturels, entre autres, sont difficile à doser en raison de l’irrégularité du taux de composés actifs. Il est donc aisé de s’empoisonner par erreur et de finir le délire à l’hôpital, sinon au cimetière. D’où l’importance de se renseigner avec précision et d’être extrêmement prudent.
- risques liés à l’altération de la conscience : la personnalité de l’usager étant bridée, il agit de façon incohérente et peut ainsi mettre involontairement en danger son entourage ou lui-même. On a rapporté des épisodes de violence, des fugues, des comportements impudiques… Il est particulièrement important d’éloigner toute source de danger (feu, étendues d’eau, routes…) et d’être accompagné d’un nombre suffisant de personnes aguerries et de confiance pour faire face.

Risques postérieurs :
- les événements vécus lors du délire peuvent se révéler traumatisants, et marquer l’usager longtemps après que la substance ait cessé de faire effet.
- on ne sait pas précisément quelles sont les conséquences d’une prise massive d’anti-cholinergiques sur la psyché ; néanmoins plusieurs usagers rapportent un mal-être ou une altération de la conscience prolongés. Il pourrait autant s’agir d’effets résiduels que de dégâts sur le système nerveux…
- un usage répété augmente logiquement ce risque, d’autant plus que l’usager, en raison de la nature même des délirogènes, ne se rend pas forcément compte de l’altération de ses facultés. Des études montrent une corrélation entre l’usage prolongé d’anti-cholinergiques à but médical et l’apparition de démences. Le lien de causalité n’est pas clairement établi ; néanmoins, par précaution, on peut en conclure qu’il vaut mieux ne pas consommer de délirogène si l’on a un terrain psychique fragile.
Self-made chemist  and pharmacologist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#3
Je crois que le problème des Solanacée et de ces plantes délirogènes c'est que, comme c'est des plantes bah y'a pas forcément le meme % de principes actifs par gramme de plante, d'une plante à l'autre, voire meme d'une partie d'une plante à l'autre .

Ça les rend particulièrement dangereuse puisque déjà les dosages qui provoquent un trip sont proches des dosages mortels, donc si par dessus ça c'est des drogues quasi impossible à doser à moins de faire des extractions ou de vraiment bien s'y connaitre, donc impossible de t'aider sur les dosages meme si le règlement du forum autorisait à conseiller des dosages, ce qui n'est pas le cas .

La première chose que j'ai eu en tete quand j'ai lu *pas d'effets* c'était : ah ouf !
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

#4
(11/06/2022 09:58)Acacia a écrit :
Je crois que le problème des Solanacée et de ces plantes délirogènes c'est que, comme c'est des plantes bah y'a pas forcément le meme % de principes actifs par gramme de plante, d'une plante à l'autre, voire meme d'une partie d'une plante à l'autre .

Ça les rend particulièrement dangereuse puisque déjà les dosages qui provoquent un trip sont proches des dosages mortels, donc si par dessus ça c'est des drogues quasi impossible à doser à moins de faire des extractions ou de vraiment bien s'y connaitre, donc impossible de t'aider sur les dosages meme si le règlement du forum autorisait à conseiller des dosages, ce qui n'est pas le cas .

La première chose que j'ai eu en tete quand j'ai lu *pas d'effets* c'était : ah ouf !


 Gaffe à ce genre de substances...


J'ai hésité à créer un nouveau sujet, mais comme je ne vais pas vraiment développer, et comme on parle de délirogènes et d'une famille de plantes, alors je vais plutôt laisser un commentaire.

Maintenant, je touche plus à la plupart des "drogues" et surtout plus aux RCs, je ne suis plus intéressé à jouer le cobaye. Plus jeune, j'ai testé de très nombreuses drogues naturelles, même plus que testé..., des drogues de synthèse aussi, mais ce genre de substances qu'on trouve chez les solanacées: oh la la...!
Pour faire part de mon expérience avec ce genre de substances, car j'avais eu l'envie de  connaitre ça, eh bien  je vais en dire un peu, sachant que je n'ai testé l'atropine que sous forme de sel, extraite donc dosée.
Dosages risqués, le trip se fait à une dose toxique je pense.
Je conseille d'éviter d'expérimenter. Et pour les personnes ayant cette mauvaise idée que j'avais eue, voici quelques avertissements:
- ne pas trop boire avant car problème de rétention urinaire, dans mon cas...
- attention: tachycardie,
- attention aux dangers sur le cerveau, sur le psychisme, faut "s'accrocher...".

J'avais appris à un peu connaitre car j'ai fait l'expérience plus d'une fois, prenant de gros risques.
- ne pas rester debout dès que la sécheresse buccale se manifeste (et pour toutes les muqueuses d'ailleurs...), car on perd son tonus musculaire pendant quelques heures, et là, si on marche ... alors ça va être l'occasion de dangereuses chutes violentes à répétition.

Quant aux hallus, c'est du délire. Ça durait plus d'un jour, et le lendemain, outre cette sorte de "myopie" temporaire (je me souviens que je prenais une loupe pour essayer de lire), lorsque j'essayais de lire, alors c'était parfois mission impossible car un caractère se transformait en un autre au fur et à mesure de la lecture - lettre ou chiffre - un peu à la manière d'un jeu de jackpot avec des caractères changeant sans cesse. 

Je me souviens bien sûr de ces "blancs" empêchant de me souvenir de la continuité de l'expérience, et des difficultés à être certain de ce qui était réel ou pas après coup, mais même si je décrochais gravement du réel, j'avais de courts moments de "lucidité".

Je me souviens de mes "cigarettes invisibles", je me souviens d'hallus visuelles si réalistes, couplées à des hallus auditives: des gens apparaissant près de moi et me disant "bonjour!" et moi qui réponds "bonjour monsieur", puis l'homme s'évanouit comme un fantôme...

 Je me souviens de visions provenant de cet état de confusion, où à la place des tâches roussâtres sur mon carrelage, je voyais soudain s'animer des tonnes de minuscules fourmis roussâtres grouillant sur les carreaux, je me revois aussi dans mon lit en train d'observer une armée de ces fourmis me grimpant sur les pieds et me dire dans ma tète: "c'est pas réel, c'est une hallu".

 Je me souviens vouloir m'engager vers un couloir habituel parfaitement connu et perçu comme "réel" mais je ne parviens pas à y aller: j'ai un mur invisible en face de moi, je tâte à droite à gauche en haut en bas, c'est comme une barrière invisible et je pense: "j'hallucine, je suis devant un mur, mais lequel?", "où suis-je en réalité?", "ça va passer à autre chose, je dois attendre un peu...", mais je ne ressens pas vraiment de panique pourtant.

Bref, certains délirogènes sont impressionnants, dangereux, et je les déconseille donc fortement.

Content d'être encore en vie, entre tous les abus et mes folles consos de produits... 
Alors je partage un peu mon expérience, espérant avoir été utile.

J'avais un profil ici il y a une dizaine d'années, mais je laissais très peu de commentaires, un jour j'ai voulu voir ce qu'il y avait de nouveau sur le site en tapant quelques mots-clefs sur l'ami google puis je vois affichés mon nom d'utilisateur et mon email perso dans les résultats de recherche (oups... piratage?), j'ai pris le large d'autant que certains membres avaient "disparu"..., ça m'a refroidi et fait beaucoup de peine, mais ça m'a aidé à m'éloigner des drogues dangereuses.
 Je suis revenu par curiosité, pas pour consommer mais uniquement, ou surtout, pour partager une page de mon passé, espérant être utile.
#5
C’est fou ce truc de cigarettes imaginaires, c’est systématique dans les retours
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#6
(11/06/2022 14:38)Tridimensionnel a écrit :
C’est fou ce truc de cigarettes imaginaires, c’est systématique dans les retours



Je ne sais pas si cela vient du fait qu'on est fumeur? Je fumais pas mal de tabac à l'époque.

C'est étrange ce délire. Je me rappelle d'un moment lors d'une de mes 3-4 expériences avec cette molécule:
J'étais assis en bout de canapé, regardant devant moi tout en "fumant de l'air" comme si j'avais une cigarette entre mes doigts. 
Puis j'entends une voix que je connais (cette personne a assisté par deux fois à mes essais avec ce sel d'atropine, donc cette fois elle savait ce qui se passait..), elle prononce mon prénom, m'appelle; je tourne la tête et la reconnais, elle est assise à l'autre bout du canapé et m'observe. Quelque chose se passe, cette intervention me trouble et je "réalise" que je n'ai plus ma "cigarette" entre les doigts. Alors je pense l'avoir fait tomber sur les coussins; inquiet, je la cherche à droite à gauche de peur qu'elle mette le feu, puis j'entends encore sa voix: "il n'y a pas de cigarette."; je la regarde à nouveau en comprenant qu'elle dit vrai, et j'arrête donc de chercher.
Je détourne alors à nouveau mon regard d'elle, comme avant qu'elle m'appelle, et là, je me revois me remettre à "fumer" à nouveau, comme si rien ne s'était passé. J'étais reparti dans le délire...

C'est étrange. Curieux. C'est d'ailleurs la curiosité qui m'avait amené à tester cette substance. J'étais trop curieux, les hallucinogènes me passionnaient; mais j'ai eu de la chance car les mélanges de drogues m'ont un jour envoyé aux urgences.

Mes expériences avec ce délirogène ne m'ont apporté aucun plaisir, j'avais seulement satisfait ma curiosité, c'est tellement étrange comme expérience, mais l'intérêt fut minime pour moi comparé aux risques pris.
A posteriori, je me dis que ça ne valait pas la peine de risquer ma vie.

Un dernier mot pour réagir à un message du dessus: cette fois, sur ce canapé, j'étais effectivement nu (elle me l'avait raconté ensuite) mais je n'en avais pas vraiment conscience.
Est-ce qu'une hyperthermie peut en être la cause? Ou des troubles cardiaques?
Étrange ça aussi...
#7
Malheureusement je pense qu’une fois écrémé la part de ceux qui éviteront ces substances pour préserver leur santé, il reste une fraction de personnes que la curiosité motivera toujours, et sur eux les récits de dissuasion n’ont pas d’autre effet que de l’attiser un peu plus.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#8
Déjà une datura et une brugmansia comme dit plus haut c'est pas du tout pareil et les hybrides c'est des plantes nouvelles.
Donc on ne connait absolument pas les concentrations d'alcaloide dans la plante.
Tu t'aventure sur un chemin dangereux et inconnu.
Déjà qu'un trip de delirogène c'est déjà dangereux et inconnu de base.
Je me rappelle avoir lu l'histoire d'un gars persuadé qu'un gang de motards allait le tuer et avoir vu son père avec un couteau je crois.
Puis des histoires avec la police.
Et un documentaire que j'avais vu sur un peuple en Amérique du sud ou il ne restait que les enfants car au moment du passage à l'âge adulte ils se font un voyage au brugmansia et ils meurent...
Il faudrait que j'arrive à les retrouver !
#9
(11/06/2022 17:20)Tridimensionnel a écrit :
Malheureusement je pense qu’une fois écrémé la part de ceux qui éviteront ces substances pour préserver leur santé, il reste une fraction de personnes que la curiosité motivera toujours, et sur eux les récits de dissuasion n’ont pas d’autre effet que de l’attiser un peu plus.


Oui, c''est juste...
À 17 ans, un ami tenait à tester le Cannabis, mais pas seul. Il m'avait demandé de participer.
J'hésitais, je ne savais pas vraiment ce que c'était en fait, j'en parlais à des amis qui cherchaient tous à me faire éviter la chose.
Alors dans ma tête, ce fut "mais qu'est ce que ce truc que pas mal de gens consomment est supposé provoquer? Pourquoi me découragent-ils de fumer ce truc? Pourquoi il ne faut pas?". 

On ne m'a jamais expliqué pourquoi il valait mieux  éviter. Et plus mes amis insistaient, plus ils excitaient ma curiosité.

Par chance, "ce n'était que du hasch.". Mais le Cannabis m'a fait me passionner pour les plantes médicinales et psychotropes, et ayant une nature excessive, j'ai voulu connaitre plus.

L'idéal est au moins de savoir vers quoi l'on s'aventure afin d'essayer d'éviter de prendre inutilement des risques, et savoir quoi faire en cas de problèmes - quand ce n'est déjà pas trop tard...

(Je sors du sujet de départ, je sais)

Bonne soirée
#10
Ayant moi même dominé cette plante par le passé, je pense être le meilleur pour répondre à ta question.

Pour que cela fonctionne c'est très simple, il suffit d'absorber d'une façon ou d'une autre une dose calculée en amont.

Au bang ? En la buvant/mangeant ?
Tu va voir la plante et tu pose ta langue dessus, tu devrait avoir un changement dans tes dispositions cérébrales.

Si tu la fume tu va pas être défoncé mais ca peut faire du bien sans trop de risque, mais à partir du moment ou la plante entre dans ta bouche le cours de ta journée est légèrement changé.

De plus prépare des tonnes et des tonnes de ju de fruit et des stimulants comme la caféine en cas d'overdose, crois moi tu voudra un accès à l'eau illimité si le stade de la sécheresse tape.

Ne va pas travailler le lendemain au moins.

Comprend une chose, même si tu y survit,

Rien ne sera jamais de retour comme avant à la normale, assure toi d'être conscient de ce qui t'attend réellement après avoir ingéré de la datura.

(si tu délire sévère c'est un signe que tu aura des séquelles même si tu n'en meurt pas)


alors entre collègues, pendant que tu calcule la dose adapté à ta masse, je te conseille la patience et la prudence si tu ne voit plus d'autres choix après avoir tué l'abstinence .

Un ami qui veut ton bien
#11
(27/06/2022 20:23)Hyosciamus a écrit :
Ayant moi même dominé cette plante par le passé, je pense être le meilleur pour répondre à ta question.

Pour que cela fonctionne c'est très simple, il suffit d'absorber d'une façon ou d'une autre une dose calculée en amont.

Au bang ? En la buvant/mangeant ?
Tu va voir la plante et tu pose ta langue dessus, tu devrait avoir un changement dans tes dispositions cérébrales.

Si tu la fume tu va pas être défoncé mais ca peut faire du bien sans trop de risque, mais à partir du moment ou la plante entre dans ta bouche le cours de ta journée est légèrement changé.

De plus prépare des tonnes et des tonnes de ju de fruit et des stimulants comme la caféine en cas d'overdose, crois moi tu voudra un accès à l'eau illimité si le stade de la sécheresse tape.

Ne va pas travailler le lendemain au moins.

Comprend une chose, même si tu y survit,

Rien ne sera jamais de retour comme avant à la normale, assure toi d'être conscient de ce qui t'attend réellement après avoir ingéré de la datura.

(si tu délire sévère c'est un signe que tu aura des séquelles même si tu n'en meurt pas)


alors entre collègues, pendant que tu calcule la dose adapté à ta masse, je te conseille la patience et la prudence si tu ne voit plus d'autres choix après avoir tué l'abstinence .

Un ami qui veut ton bien


+10
J'ai aussi expérimenté la brugmansia, ayant été raisonné (et surtout vu un gars sous l'effet) sur mes envies de Datura.


Le meilleur moyen de tester est de la fumer. L'effet sera soft comparé à l'ingestion. D'ailleurs à l'époque la datura était vendue en paquets de cigarette !


Pour le dosage ( en ingestion), j'avais opté pour une teinture mère à l'eau de vie des familles ( >60° ) avec feuilles et racines mixé.
Je n'ai pas utilisé de graines ou de fleurs par peur des potentielles alcaloïdes toxiques.

Prépare toi aux effets secondaire, prévoit un sitter et renseigne toi sur les possibilités de contrôler le trip en cas de problème.

Aussi, en général les gens n'ont pas envie d'en reprendre après avoir vécu un bon trip.
#12
Si t'as pas senti d'effet c'était peut être pas du Datura...
Aussi en joint ça fait rien ou très très peu, peut être juste plus de rêves un peu plus conscient.

Faut taper genre 40 douilles au goût horrible dans la journée pour le sentir.

Sinon en infu ou en bouffant les graines c'est radical, mais alors attention au dosage! Très peu ça t'envoie très loin et mieux vaut être apte à accepter de vivre des choses pour le moins étrange pour éviter la panique sinon t'es mal...
Aussi attention à l'étalement des prises si tu crois que ça marche pas. Ça vient quand tu t'endors des fois, tu te réveilles et la c'est parti pour de bon...

> les effets :
- hallus réelles genre tu parles à des gens qui ne sont pas là, tu vois des trucs qui n'existent pas, rien à voir avec le LSD ou la K, tu peux te battre dans la rue devant les gens réels avec quelqu'un qui n'est pas là en mode fight club...
Des gens se sont mutilés tout seuls suite à des hallus réelles.
- Le rêve et la réalité se confondent à ne plus arriver à les distinguer et je te garantis que ça fait bizarre, j'ai eu l'impression de devenir fou...

>effets secondaires :
La gorge sèche de fou même si tu bois des litres, la trachée qui se resserre (certains se sont fait intuber aux urgences pour éviter de s'étouffer tout seul)
Et t'y vois que dalle tellement tout devient flou...

Bref : attention ça rigole pas, et mieux vaut être de bonne humeur car ça passe ou ça casse et si ça casse c'est chaud, genre mort par accident, auto-mutilation, au mieux : psychiatrie...

En vrai si t'as envie de rigoler y a des trucs un peu plus soft et moins risqué...

Et si tu tentes quand même l'expérience alors bonne chance à toi et bien le bonjour à Raoul Duke de Las Vegas Parano!
#13
(28/06/2022 12:42)mérovinj a écrit :
+10
J'ai aussi expérimenté la brugmansia, ayant été raisonné (et surtout vu un gars sous l'effet) sur mes envies de Datura.


Le meilleur moyen de tester est de la fumer. L'effet sera soft comparé à l'ingestion. D'ailleurs à l'époque la datura était vendue en paquets de cigarette !


brugmensia est en génnéral, y'en à plusieurs, différent et surtout plus toxique,vénnère, que datura.


de plus les" cigarrette du docteur legras" ne sont pas faite pour avoir un effet apres les avoir fumé, ça ne faisais rien!
yabadabadoo now!
"l'amour dans l'arbre!"
Toxémon, attraper les ploucs!!!






#14
J'ai écris mon tr au Datura, déjà fait. J'ai eu de la chance de passer mon trip endormi. Très dangereux en effet. La Datura peut être utile pour un méditant. 
Je pense qu'il faut être près à accepter la douleur, le mal. À se plonger dans des choses assez profondes parfois macabres. Accepter le trip ce qui est une épreuve en soi, qui peut détruire un esprit fragile et assagir le sage.
En tout cas c'est mon impression avec les drogues delirogènes.
 Ce n'est pas pour moi, et surtout pas pour l'instant.
#15
Fort bien.
#16
(29/08/2022 11:40)mohamed chirac a écrit :
Accepter le trip ce qui est une épreuve en soi, qui peut détruire un esprit fragile et assagir le sage.


Wow c'est hyper profond...

Je pense que la Datura t'as en effet enseigné quelque chose que les usagers du forum ne t'ont ABSOLUMMENT PAS REPETE PENDANT DES JOURS.
Prolo des accords 13ème

"Prendre le portail au fond du récit, transiter dans l'éclat du savoir, tenter d'actionner des monolithes inamovibles, demeurer dans l'ombre: redevenir l'indicible"

"Ostinato ergo sum"

#17
Certaines personnes ont besoin de sentir elles-mêmes le feu
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#18
(31/08/2022 12:50)Tridimensionnel a écrit :
Certaines personnes ont besoin de sentir elles-mêmes le feu


++
C'est parfois en se brûlant qu'on apprends ! Big Grin


Topics apparemment similaires...
  Zolpidem et zopiclone : effets et différences Morning Glory 12 1,599 28/11/2020 00:07
Dernier message: Acacia
Video RDR sur le Datura et son lien avec les Sorcières Fustigo 9 2,437 27/01/2019 18:34
Dernier message: Fustigo
  datura, la plante de ceux qui en ont animal 38 23,188 14/01/2017 17:21
Dernier message: danslesetoiles
  De la datura comme première expérience avec la drogue ? Tiax 28 9,483 16/05/2013 18:39
Dernier message: Sludge
  Datura, des avis ? Mandathor 44 14,281 23/07/2012 09:40
Dernier message: voidmercenary
  I had a (datura) dream clown-ça 17 5,762 24/01/2011 13:19
Dernier message: MaladeMental
  Dimenhydrinate, ou sont les effets ? dexhazee 4 1,475 20/04/2010 12:07
Dernier message: Atlantis
  renseignement datura blunt 17 7,105 26/03/2009 05:56
Dernier message: CAS:69-81-8
  Comment classer vous la datura sur ce forum ??? Williamsïï 8 4,141 10/02/2009 15:12
Dernier message: Williamsïï
  Extraction Datura ? tagadatagada 21 14,932 29/10/2008 17:46
Dernier message:



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.