[DMT] Biosynthèse mélanome cellulaire (Gomes et al, 2014)
#1
Biosynthèse de la DMT en culture in vitro d’une lignée cellulaire et metabolisation par enzyme peroxydase
Gomes et al, 2014. São Paulo, Brésil. (http://www.mediafire.com/file/dd5pnhzm1v...e.pdf/file)

Si t’as la flemme, les résultats c’est tout en bas.

Résumé : L’observation d’une lignée dérivée d’un mélanome cellulaire (tumeur de la peau) in vitro a révélé de la DMT et autres métabolites, issus du tryptophane. La métabolisation se serait produite via l’enzyme peroxydase, ce qui révélerait un chemin métabolique ayant également cours in vivo, non observé jusqu’alors. Ce qui soulève deux points importants : une description possible de la synthèse de DMT dans le corps humain, et le rôle de la DMT (et métabolites proches type OH-DMT) dans la prolifération et le fonctionnement cellulaire.

Ca s'annonce ardu é_è

Tryptophane (TRP) = acide aminé vital, précurseur de la séroto, mélatonine mais aussi de la bufoténine.
Kynurénine = compliqué, c’est un métabolite du tryptophane. Une dérégulation de la chaîne métabolique qui lui est associée est observée de manière concomitante à de nombreux troubles (alzheimer, dépression, schizophrénie...)
Sérotonine = neurotransmetteur régulateur de l’humeur, de l’appétit, du rythme circadien. Métabolite du tryptophane.
Tryptamine (TRY) = métabolite du tryptophane, rapidement dégradé par les enzymes monoamine oxydase (MAO)
neutrophile = type de globule blanc
peroxydases = différentes enzymes oxydantes qui abondent dans le corps humain, responsable de la métabolisation de nombreuses molécules (dont le LSD)


Intro

Le tryptophane (TRP) inutilisé dans la synthèse protéique est métabolisé de différentes manières, en différentes molécules :
1) le plus souvent en Kynurénine
2) en sérotonine (4% de la métabolisation)
3) en tryptamine puis en DMT (presque rien, on en trouve des traces)


[Image: ztpw.png]


La métabolisation du tryptophane peut se faire par différents moyens, dont les enzymes peroxydase présentes dans les neutrophiles (type de globule blanc), qui ont ici été étudiées in vitro dans la lignée cellulaire SK-Mel-147 (mel pour mélanome)
La détection de DMT et autres métabolites (OH-DMT…) dans le liquide de culture s’est faite par LC-MS (chromatographie à phase liquide + spectromètre de masse).

Je passe les détails de la procédure je crois pas avoir tout compris, pour résumer il y a eu :
- synthèse de DMT en laboratoire (ils déplorent d’ailleurs l’absence de recette établie et d’avoir dû créer la leur) (non, ils ne l’ont pas partagée, mais ce sont appuyés sur cet article)
- une analyse en temps réel de l’activité de la myeloperoxydase de neutrophiles (capable de métaboliser de nombreuses molécules présentant un cycle indole), estimée via l’ajout de luminol et d’eau oxygénée (ce qui produit de la lumière) aux cellules étudiées placées sur un luminomètre. Y a aussi eu toute une manip de contrôle compliquée consistant en l’extraction de l’ARN cellulaire et sa transcriptase inverse en ADNc (je savais pas que c’était possible) (like si toi aussi t’as pas compris le rapport avec la bretagne)
- oxydation in vitro de DMT  par des neutrophiles (globules blancs) stimulés

Résultats
La lignée cellulaire, choisie pour sa métabolisation connue de TRP (tryptophane) en KYN ou en 5-HT (séroto), a révélé au bout de 24h la présence de DMT endogène, et de divers métabolites résultant de l'oxydation de la DMT comme la DMFK, OH-DMT, DMK. Lors de l’ajout de DMT au liquide de culture, elle a été métabolisée en OH-DMT et IAA.
L’apparition d’OH-DMT est intéressante, car c’est un terme générique : ils n’ont pas pu identifier la position précise du groupe hydroxyle (le OH), et suivant sa position cela pourrait correspondre au profil de la bufoténine (5-OH-DMT, hallucinogène connu) mais aussi au profil de la psilocine (4-OH-DMT, encore plus connue)

Connaissant le procédé pour obtenir une peroxydase capable d’oxyder des molécules présentant un cycle indole (en s’appuyant sur de précédentes observations de métabolisation de tryptophane et mélatonine), ils sont partis du principe que cela fonctionnerait également avec la DMT, et bingo : c’est une nouvelle voie métabolique possible qui vient d’être observée.
Les détails du mécanisme responsable de l’oxydation de la DMT par les neutrophiles ont été observé en inhibant l’action de peroxydases spécifiques (la méthode leur a été inspirée d’études précédentes sur l’oxydation du LSD).

EN RESUME
- existence probable de DMT endogène (fabriquée par le corps)
- la découverte d’une nouvelle voie métabolique pour la DMT, via les enzymes peroxydase, et sa dégradation par oxydation (très peu de travaux ont été fait sur la dégradation de la DMT dans le corps)
- La métabolisation potentielle de la DMT en bufoténine et psilocine. Ce qui amène à faire le lien avec plusieurs études traitant de la relation de la DMT avec la schizophrénie, de la présence de bufoténine dans l’urine de schizophrènes, mais aussi de l’activité anxiolytique reconnue de la DMT et de la psilocine (j’vais essayer de faire des fiches similaires sur tout ça)

P'tain mon compte rendu me paraît super court alors que j'en ai chié pendant 4h :'(
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
The following 5 users Like Biquette's post:
  • Aiskhynê, Indica, snap2, Trickster, Tridimensionnel
  Répondre
#2
C'est super intéressant ! Merci d'en avoir chié pendant 4h !
L'homme pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
The following 2 users Like Aiskhynê's post:
  • amicale_du_pc, Biquette
  Répondre
#3
C'est du super boulot, merci de rendre ces recherches à peu près accessibles Smile
Du coup, je n'ai pas trop compris ce passage, quelles études montrent un lien entre DMT et schizophrénie ? Et je ne savais absolument pas que l'urine de schizophrène contenait de la Bufoténine .
Citation :- La métabolisation potentielle de la DMT en bufoténine et psilocine. Ce qui amène à faire le lien avec plusieurs études traitant de la relation de la DMT avec la schizophrénie, de la présence de bufoténine dans l’urine de schizophrène
 

Tout fumeur rêve de disparaître dans ses nuages . -Tesson

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit Smile 
https://www.stopennui.net

Mes Trips les plus marquants :

Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31341.html
DXM : http://www.psychonaut.fr/thread-31394.html
LSA : http://www.psychonaut.fr/thread-31804.html
Champis + Cannabis : http://www.psychonaut.fr/thread-31947.html
LSD + Kétamine : https://www.psychonaut.fr/thread-32051.html

  Répondre
#4
C'est sûrement les prochaines études que je vais lire justement, ils y font référence en fin d'article dans la partie "discussion des résultats". Le lien entre DMT et schizophrénie se base sur la comparaison des patterns de connexion neuronales (je crois) entre un sujet schizophrène et un sujet ayant consommé de la DMT (ils ont également comparé avec la kétamine).
Quant à la présence de bufoténine endogène, je crois que c'était apparu sur le topic "l'étude de la semaine", en tout cas j'ai l'article sous la main il me faut juste le lire ^^

Merci de vos retours, c'est super gratifiant de savoir que ça intéresse des gens !
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
  Répondre
#5
Ouais ça fait trop plaisir d'avoir des résumés d'articles ! surtout que je les ai pas lu ceux la ^^  merci @Biquette
The following 1 user Likes Cookies's post:
  • Biquette
  Répondre
#6
Citation :(like si toi aussi t’as pas compris le rapport avec la bretagne)

méditation                                                             
  Répondre
#7
Applaudie des deux pieds et des deux mains.
Ma weed c'est de la frappe, de l'amnezia haze sinon j'ai de l'afghan et les buvards c'est des doubles face 250. - NPC DEALER
  Répondre
#8
Moi j'ai une question m'dame la biquette ! Tout ça se passe dans une tumeur de peau j'ai bien compris ? Et est-ce que dans les conclusions ils disent quelque-chose sur le rapport entre DMT (ou métabolites) et prolifération cellulaire, puisk vous en parlez en début ?
méditation                                                             
The following 1 user Likes Tridimensionnel's post:
  • Biquette
  Répondre
#9
Je les soupçonne d'avoir calé une ptite phrase en intro en mode "ouais quelque part ça participe à la recherche sur le cancer tavu" histoire de mieux vendre le truc, mais leur intérêt porte vraiment sur les hallucinogènes en fait.
Mes connaissances en médecine et pharmaco sont vraiment rudimentaires après, du coup ils en ont ptetre parlé de manière technique et ça m'a échappé ^^

Un bout de conclusion que je n'ai pas mentionné, ne nous intéressant pas directement :
"DMT metabolization by peroxidases may thus be relevant in homeostasis, and especially in diseases in which inflammation is present. Peroxidase activity is broadly found in tissues and cells, and in inflammatory conditions.
Neutrophils, monocytes and macrophages may thus provide a source of peroxidases."
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
  Répondre
#10
je ne suis pas une flèche mais c'est attirant... le résumé peut être un acrostiche à la vulgarisation pour certains...
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)