S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Crise psychotique

#1
Bonjour, en regardant les symptôme de tout ces maux, nous avons l'impression que ce sont la même chose, qu'en pensez-vous ?

Crise psychotique = Bouffé délirante aigu = symdrome de la tête qui explose = montée du kundalini
#2
crise psychotique = plein de maladie mental, causer ou non par les drogues et temporaire ou pas.

par exemple je connais la psychose amphetamlinique pour l'avoir vécue, c'est une crise psychotique.
Citation :Le tabac a été interdit dans les églises par le Vatican en 16041 et dans toute l'Europe. La France est l'un des premiers pays européen à l'avoir autorisé
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gis..._en_France








#3
J'ai aussi vécu des psychoses sous disso dmxe...
#4
(21/12/2021 16:38)grivois a écrit :
J'ai aussi vécu des psychoses sous disso dmxe...


Tu as poster un trip report ?  Angel
#5
(21/12/2021 16:55)Samsara a écrit :
Associer la psychose à une montée de Kunda est assez réducteur... Quel est le fond de ta pensée en fait ?


Peut-être que cela est fait exprès pour éviter aux gens d'avoir le Kunda, et qu'il ail directement au psychiatrie lorsque cela leur arrive.
#6
C'est quoi la montée du Kundalini? Et en quoi c'est similaire à une prise psychotique
No more beating my brains, with the liquor and drugs... with the liquor and drugs.
#7
Effectivement je pense pas qu'en occident on aie les outils intellectuels pour décrire une montée de la Kundalini autrement que comme une crise psychotique.
Par contre dire que cela équivaut à une bouffée délirante ou au syndrome de la tête qui explose, ça indique surtout un survol rapide de ces concepts ^^

D'ailleurs un topic sur la kunda et ses pratiques ce serait stylé !
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#8
En quoi la montée de kundalini provoquerai des symptômes s'apparentant à une crise psychotique?

Crise psychotique = perte de contact avec le réel, donc hallus et pensées délirante (complot contre toi, les journaux t'envoient des messages qui te sont destinés à toi seul...) C'est bien ca?
No more beating my brains, with the liquor and drugs... with the liquor and drugs.
#9
perso je voyais ma voisine d'en face par l'oeilton de la porte qui engeulais ma voisine du dessous.

et qui avais sonné chez moi, donc hallu vissuelle et auditive, quelques fois c'est un ptit peut chiant! suzette fais moi des crèpes!

ps: j'y est crue pendand des années à cette scène, car pas de visuelle chelou autour tout était normal, pas de visuelle comme avec la datura, par exemple.
Citation :Le tabac a été interdit dans les églises par le Vatican en 16041 et dans toute l'Europe. La France est l'un des premiers pays européen à l'avoir autorisé
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gis..._en_France








#10
J'ai déjà eu quelque chose comme ça aussi, j'ai vu ma porte s'ouvrir de loin, je suis vite parti dans mon salon pour chopper une arme de défense par peur qu'il y avais une intrusion sauf que y'avais personne, et quelques minutes plus tard dans mon salon j'ai entendu quelqu'un parler et toquer très fort à la porte de mon salon, j'ai même eu l'impression que les deux chats ont eu aussi peur que moi, cependant il y avait toujours personne
#11
à la TV y avait un docu sur les animaux et on voyait des boeufs d'une tribu pastorale en Afrique avec plein de mouches sur les yeux... Il y a une mouche qui est sortie de l'écran et qui a volé dans ma piaule !
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#12
Citation :En quoi la montée de kundalini provoquerai des symptômes s'apparentant à une crise psychotique?

bas peut etre que certaine personne n'y connaissant rien là dedans ont crue que les personne était victime de trouble de type schizophrénie.

c'est ce qui c’est d’abord passer avec les drogues psychédélique et la communauté scientifique de l’époque.
Citation :Le tabac a été interdit dans les églises par le Vatican en 16041 et dans toute l'Europe. La France est l'un des premiers pays européen à l'avoir autorisé
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gis..._en_France








#13
(21/12/2021 16:48)Maille a écrit :
(21/12/2021 16:38)grivois a écrit :
J'ai aussi vécu des psychoses sous disso dmxe...


Tu as poster un trip report ?  Angel


 Non désolé. Trop brouillons mes souvenirs de ces moments là
#14
J'ai l'impression que vous ne saisissez pas vraiment ce que la réele crise psychotique implique pour certains qui n'a rien a voir avec je ne sais quel éveil spirituel c'est quasiment toujours une grande souffrance ou si c'est en état manique ça peut avoir des répercussions désastreuses sur sa vie commencez pas à romancer ça en liant psychose et spiritualité ...


Les hallucinations sont l'expression d'un certain nombre de phénomènes forts et extrêmes de l’instabilité mentale, nous voyons souvent dans la psychose le long de ces troubles qui portent de multiples systèmes dans l'esprit allant, dans le dysfonctionnement cognitifs et perceptifs créant conjointement la crise psychotique, elle est très complexe et peut fonctionner de pleins de façons qui prendrait beaucoup de temps a expliquer et même survoler la surface.

Mais tout le monde, y compris les gens normaux, a fait l'expérience de marcher dans la maison la nuit et de voir un tas de vêtements qui ressemblait momentanément à une personne debout dans l'obscurité et qui les a effrayés, des éléments tels que l'aponhénie et la paréidolie agissant ensemble avec des affects intenses de vigilance peuvent considérablement amplifier une perception pour rendre quelque chose réel, au niveau pathologique, ceux qui interprètent mal certains stimuli et deviennent ensuite cognitivement hyper-fixés sur eux seront involontairement profondément immergés dans une expérience sensorielle pendant quelques instants.

Les hallucinations n'ont pas de qualités positives ou négatives inhérentes, la raison pour laquelle elles tendent à être négatives le plus souvent est que les émotions et les peurs négatives sont considérablement plus faciles à susciter, en conséquence, les peurs matérialisées et les perceptions que ces sentiments projettent sont plus courantes, mais dans diverses circonstances, la même chose peut se produire avec des stimuli positifs ou plus ambigus.

Tout le monde entend des voix dans sa tête, techniquement il s'agit de vos propres pensées, maintenant, imaginez que vous ressentez un profond sentiment de déconnexion avec certaines de ces pensées ?

Une déconnexion si intense qu'elle vous met très mal à l'aise, ces pensées se produisent à un niveau viscéral, cette séparation du soi est un élément clé des troubles tu spectre schizo, dans cette position vous pouvez imaginer comment le sentiment d'étrangeté de leurs propres pensées va engendrer chez certaines personnes une sorte de panique, ce qui intensifie encore plus la séparation et sert à imposer la perception de leurs propres pensées comme étant extérieures à elles-mêmes ou ne provenant pas d'elles, créant ainsi des voix. Ce qui est distinct ici, c'est que les voix sont ressenties comme n'étant pas les leurs (contrairement aux pensées ordinaires) et, avec l'effet de la terreur qu'elles provoquent, cela accentue la perception qu'elles ont une vie propre.
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#15
Tu as tiré ton message de quelque-part Acacia ? Il est copicollé d'un site externe ?
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#16
Non mais a part le début j'avais écrit ça y'a quelques temps dans un état assez bizarre ^^
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#17
Oui j’ai un peu de mal à suivre dans le détail même si je comprends l’idée globale. Peut-être que ça passerait mieux avec un peu + de ponctuation ?

Pour ma part je ne crois pas à l’ « éveil spirituel » donc je serais bien en peine de différencier ça d’un délire, d’une psychose ou de n’importe quel état de conscience altéré. De l'extérieur il y a pas mal de similarités : ressentir des choses inhabituelles, les considérer comme vraies, par conséquent considérer que les autres se trompent, et de là qu’on a accès à une réalité supérieure. Le truc c’est que « psychose » c’est négatif et stigmatisant, en gros dans la bouche de beaucoup de gens ça veut dire « ferme ta gueule et prends tes médicaments ». Alors que « éveil spirituel » c’est fancy, plein de gens t’écoutent respectueusement, te donnent des vues sur YT, cherchent à devenir comme toi, c’est bien plus valorisant.
Dans tous les cas y’a une perception qui diverge du « réel commun », ce qui change à mon avis c’est le traitement qui en est fait par l’entourage.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#18
Oui c'était assez ... désorganisé .

Je voulais surtout faire ressortir l'idée que dans une crise psychotique c'est une profonde perturbation des processus cognitifs a voir des patterns et des liens là ou il n'en a pas, une grande confusion et une telle dissociation qu'on entend ses propres pensées comme des voix extérieures . Pour élaborer sur la perturbation cognitive qui me semble plus centrale a la psychose que les hallus, on remarque que le language est souvent très touché, désorganisé voire incohérent (un peu dans le style de mon texte au dessus)

Pour les hallucniations elles sont plus souvent négatives car souvent en réponse a des stressurs mais pas forcément et que ca peut arriver en dehors d'une crise psychotique qui sous-tend cette idée de perturbation du processus de pensée et qui se traduit souvent par des délires .

Le seul cas je trouve ou on pourrait a la limite confondre de la spiritualité et ça ce serait un délire de grandeur mystique mais là encore, je pense que la différence se voit vite .
Aussi, les frontières sont poreuses avec le New Age mais la psychose est sensée être assez éloignée en principe des "croyances appartenant a un sous groupe culturel" alors c'est un critère assez important si on veut pas enfermer tous les chamans et sorciers non occidentaux, je ne sais pas a quel point la spiritualité new age correspond a des croyances appartenant a un sous groupe culturel je dirais que oui .

Mais la psychose c'est un peu comme un spectre dans son intensité certaines personnalités en sont toujours au bord de la psychose sans jamais franchir la frontière de la crise psychotique sans gros stresseur CF les troubles borderline (parfois), paranoïaques, schizoïdes et surtout schizotypiques .

C'est un sujet qui me passionne

Le risque ce serait de romancer la psychose et c'est vachement toxique comme approche je dis pas non plus qu'il faut la diaboliser mais ca fait souffrir, ca isole ça terrifie, ça perturbe ça éveille pas . ET le nombre de gens qui romancemt ça fait peur .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#19
La différence entre éveil spirituel et psychose c'est que dans l'éveil tu ne crois pas que la CIA va t'enfermer a cause de tous les secrets que tu as percé à jour.

Sinon ya la métaphore de l'oeuf. Tu vois le poussin qui vient au monde ? Il doit briser sa coquille et donc ouvrir ses chakras, mais en échange il obtient la vie. Moi quand je prend des champis j'éclate juste un oeuf par terre en fait.
Alors bon quand t'es défoncé une tâche jaune au sol ça peut vite fait ressembler à un poussin, personne ne t'en tiendra rigueur.

Au pire tu pourras toujours faire des oeufs brouillés.
Je suis une plante verte
#20
Citation :dans l'éveil tu ne crois pas que la CIA va t'enfermer a cause de tous les secrets que tu as percé à jour.

Mouais ;D
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#21
Selon la définition qui est mienne.
Je suis une plante verte
#22
Résumer l'éveil spirituel à " ressentir des choses inhabituelles, les considérer comme vraies, par conséquent considérer que les autres se trompent, et de là qu’on a accès à une réalité supérieure" ça me parait manquer de nuance tout de même ^^. En prenant pour exemple les coach spirituels qui font leur bizz sur le malheur des autres c'est peut-être valide (ou les étroits d'esprits trop bavards sur les forums de drogués), mais il n'y a pas UNE définition de l'éveil, et on trouve aussi des discours à l'opposé de ce stéréotype parmi les "éveillés" (discours où l'expérience de l'egodeath sert d'ancrage à une attitude de déconditionnement et de sereine souplesse d'esprit).
Amha il faut plutôt ramener ça à un problème de définition justement, "éveil" ça ne veut plus rien dire hors de tout cadre doctrinal et du coup n'importe qui peut se revendiquer illuminé, ce qui entretient de grandes confusions et des discours parfois très naïfs venant de gens qui cherchent à mettre des mots sur des expériences inhabituelles.

Je suis d'accord avec une partie de ton message, il faut défaire l'affect péjoratif associé aux troubles psychotiques, et je pense aussi qu'il faut laisser tomber le terme d'éveil, qui est trop flou et le flou conceptuel sert surtout aux attrapes-nigauds. Par contre mettre dans le même panier la paranoïa et les exercices psychologiques visant la tranquillité, le détachement et in fine une forme de sagesse je trouve ça un peu fort de café.
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#23
Alors désolée d'abord si j'ai heurté par la rudesse de mon propos, c'est pas l'objectif Big Grin
Le mot "éveil" est en effet large est polysémique, je vais donc le restreindre : je parlais de l'éveil en tant qu'événement (tel qu'une "brutale montée de Kundalini" ou une révélation) et en tant que statut (être "éveillé" VS ne pas l'être). Pas en tant que processus, cheminement, habitude, pratique spirituelle etc.
Je suis assez insensible en général à ces hiérarchisations de la légitimité des perceptions, que ce soit dans le mélioratif (le "sage" qui aurait accès à une réalité/compréhension supérieure) ou dans le dépréciatif (le "fou"qui serait coincé dans une réalité/compréhension inférieure). Et je dirais même que la symétrie de ces deux considérations m'interpelle et m'invite à la méfiance.
J'ai honnêtement pas le souvenir d'avoir été confronté·e au discours d'une personne se disant "éveillée" ou présentée par autrui comme l'étant sans avoir pensé "il est toc-toc çui-là" (ou "voilà un beau conglomérat de poncifs"). Sauf dans des livres hihi. Mais les livres c'est pratique, le processus d'écriture permet d'éliminer bien des scories Wink
Pour autant j'exclue pas que l'expérience intérieure soit riche, profonde, signifiante, humble etc. Mais c'est la même chose pour la psychose : aussi désordonné, irrationnel ou complètement teubé que soit le discours pour des normies neurotypiques, ça n'exclue pas que l'expérience intérieure soit riche, profonde, signifiante, humble etc.
Je ne dis pas "les éveillés sont des fous", puisqu'il y a quand même un traitement différent de la part du public, qui m'interpelle.
Du coup, je me prononce pas sur la nature de l'expérience j'en sais rien, mais dans le traitement qui est fait, je vois vraiment un schéma commun, parfois en miroir malheureusement.

Et de mon côté, face à un "éveillé", je me comporte comporte comme face à un "fou" : avec un respect de principe, une certaine curiosité, et de grosses pincettes qui peuvent rapidement se transformer en opposition.
Désolée de ne pas montrer plus de respect à un Éveil qui serait objectif, c'est que je ne l'ai jamais rencontré et qu'il ne signifie rien pour moi.
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#24
Citation :J'ai honnêtement pas le souvenir d'avoir été confronté·e au discours d'une personne se disant "éveillée" ou présentée par autrui comme l'étant sans avoir pensé "il est toc-toc çui-là"
Citation :Je ne dis pas "les éveillés sont des fous"

Ca me laisse un peu perplexe comme même. (D'ailleurs je ne pense pas qu'il y ait de problèmes à désigner les éveillés comme des fous puisqu'on parle d'expériences psychologiques qui diffèrent de la norme.) Mon expérience à moi me dit d'ailleurs que les "normies neurotypiques" renvoient dos à dos éveillés et psychotiques sous l'étiquette de bizarre et basta, à moins qu'il y ait suffisamment de décorum religieux.

Je ne me suis pas senti froissé en tout cas, je connais ta haine envers les précepteurs de pensée, les cadres normatifs et plus généralement les discours qui tendent à invalider l'expérience du monde des neuro-atypiques, et je considère que c'est une réaction saine. Ce qui m'a embêté c'est plutôt le manque de nuance, alors qu'il y a des personnes qui dédient leur vie à défaire leurs propres conditionnements ou ceux d'autrui, afin de faire valoir la liberté de chacun à l'auto-détermination. J'y vois d'ailleurs une soif de liberté peu éloignée de ton discours sur le rejet des hiérarchisations.
Tu es nouveau et tu ne peux pas poster de topic ? => Consulte la FAQ
Et n'hésite pas à te présenter et à lire la sainte charte !

"Voir la paille dans la narine du voisin et ne pas voir la poutre sous la nôtre."
#25
Je clarifie : mon expérience ne m’a pas montré de différence de nature, mais je ne peux pas me prononcer sur la-dite nature, et encore moins en réduisant un bout du spectre à l’autre alors que c’est cette polarisation qui me questionne Big Grin

Mais du coup j’ai l’impression qu’on est plutôt d’accord.
Le manque de nuance, eh bien, je l’admets Smile je connais mal le sujet de l’Eveil et c’est un peu fourre-tout comme tu dis. Mon propos se borne au sujet du topic (lien ou différence entre la crise psychotique et l’illumination brutale).
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#26
Je trouve la notion d’eveil elitise aussi elle n’a pas de définition claire kundalini éveil c’est confus .
Et si c’est pour romancer les psychoses ...
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#27
(09/01/2022 15:24)Tridimensionnel a écrit :
J'ai honnêtement pas le souvenir d'avoir été confronté·e au discours d'une personne se disant "éveillée" ou présentée par autrui comme l'étant sans avoir pensé "il est toc-toc çui-là" (ou "voilà un beau conglomérat de poncifs"). Sauf dans des livres hihi. Mais les livres c'est pratique, le processus d'écriture permet d'éliminer bien des scories  Wink
Pour autant j'exclue pas que l'expérience intérieure soit riche, profonde, signifiante, humble etc. Mais c'est la même chose pour la psychose : aussi désordonné, irrationnel ou complètement teubé que soit le discours pour des normies neurotypiques, ça n'exclue pas que l'expérience intérieure soit riche, profonde, signifiante, humble etc.
Je ne dis pas "les éveillés sont des fous", puisqu'il y a quand même un traitement différent de la part du public, qui m'interpelle.
Du coup, je me prononce pas sur la nature de l'expérience j'en sais rien, mais dans le traitement qui est fait, je vois vraiment un schéma commun, parfois en miroir malheureusement.

Et de mon côté, face à un "éveillé", je me comporte comporte comme face à un "fou" : avec un respect de principe, une certaine curiosité, et de grosses pincettes qui peuvent rapidement se transformer en opposition.
Désolée de ne pas montrer plus de respect à un Éveil qui serait objectif, c'est que je ne l'ai jamais rencontré et qu'il ne signifie rien pour moi.


Je vois les choses exactement de la même manière.

Un indice important néanmoins semble être la qualité de vie de la personne. Un Eveillé qui vit sa différence dans son coin et parvient à être heureux et organisé dans sa vie je vois pas le problème. Même si les rapports sociaux seront toujours teintés de cette graine de folie je vois pas pourquoi cela diffèrerait des névroses ordinaires ou des croyances ou de la spiritualité.

Une psychose par contre est pathologique car elle engage le moi dans un chemin qui est incompatible non seulement avec des rapports sains au autres mais également avec un rapport sain avec soi même.
Un individu avec des croyances complotistes (sic) peut très bien vivre avec ses croyances car elles n'engagent rien d'autre qu'un point de vu abstrait sur la vie.
Une psychose paranoïaque n'est pas vécu par le psychotique comme une croyance mais comme une réalité phénoménologique, une perception irréductible et donc quelque chose de subi.

(08/01/2022 23:55)Plante Verte a écrit :
La différence entre éveil spirituel et psychose c'est que dans l'éveil tu ne crois pas que la CIA va t'enfermer a cause de tous les secrets que tu as percé à jour.


Exactement. Il y a une différence de taille entre se croire suivi par la CIA et SAVOIR qu'on est suivi par la CIA.
Prolo casquette rpz.

"Ne nous suicidons pas tout de suite, il y a encore quelqu'un à décevoir"
E.Cioran

#28
Samsara a écrit :
d'un coté parental un aspect plus " spirituel " non dogmatique et de l'autre un coté plus syndicaliste, lutte des classes plus matériel..


Je continue dans le HS et juste par curiosité, est-ce que l’aspect spirituel vient de ta mère et le côté syndicaliste de ton père ?

Acacia a écrit :
Et si c’est pour romancer les psychoses...


Tu pourrais développer de que tu veux dire par « romancer les psychoses » et en quoi est probablématique ?
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#29
Quand je parle de psychose je l'entend au sens clinique et pathologique du terme et je pense que ce serait une erreur d'associer n'importe quel état de conscience altéré à un état psychotique et j’ai l’impression que d’associer le terme a n’importe quel état altéré de conscience minimise les souffrances causées par la psychose .

C’est riche, mystérieux, non ordinaire comme phénomène la crise psychotique mais je trouve que c’est la romancer que de la comparer a des impressions d’éveil spirituel (je n’y crois pas non plus) ou de kundalini, ça donne une image « cool » à quelque chose qui est pour l’immense majorité des personnes qui la vivent un isolement, une stigmatisation, de la confusion, de la terreur, un handicap lorsque c’est chronique comme dans la schizophrénie, de lourds traitements riches en effets iatrogènes etc .

Rien que le titre du topic en comparaison avec son réel sujet visiblement qui est l’éveil spirituel .

En quoi c’est problématique j’ai du mal à répondre cela me semble évident comme 2 + 2 = 4 mais il y’a peut être une erreur de ma part si j’ai du mal à développer . Mais j’aurais juste tendance à dire que s’extasier et voir positivement quelque chose qui constitue avant tout de la souffrance pour les personnes qui la vive, je trouve ça malsain, il n’y a rien de cool ou de mystique au fait d’être psychotique . Un peu comme n’importe quel trouble psy et handicap .
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DPT et Black Metal

Il était une forêt
où le chant de la nuit
éveillait le soleil d'une autre vie

https://www.stopennui.net 
#30
Le truc c’est que ce discours de romantisation me semble plutôt tenu par des concernés (des fous), qui se considèrent en train de vivre une authentique expérience spirituelle et non de délirer à plein bloc. Ce topic d’ailleurs si je ne m’abuse a été ouvert par une personne considérée comme schizophrène et qui se demande si on n’est pas plutôt en train de lui voler son Éveil.
Si de mon côté je tiens mon propre discours c’est aussi après avoir lu des témoignages de « fous » qui souffrent qu’on dénie la portée spirituelle de leur vécu.
Romantiser la souffrance c’est bof mais cet écueil ne justifie pas d’écarter le fond du discours
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos


Topics apparemment similaires...
  Envies de vomir - crise d'anxiété grivois 17 21,270 11/01/2013 02:08
Dernier message: grivois
  Crise d'angoisse Williamsïï 101 13,490 18/07/2012 16:02
Dernier message: Acidbuzz



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.