S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Conférence : guerre à la drogue, guerre raciale ?

#1
Le 14 Novembre avait lieu à l’EHESS, sous la direction d’Alessandro Stella, une conférence ayant pour thème « guerre à la drogue, guerre raciale », dans le cadre du séminaire « la guerre à la drogue, une maladie systémique du contrôle social ». Une autre conférence aura lieu sur le même thème (mais avec d’autres invité/e/s) le 4 Décembre.
 
Les intervenant/e/s étaient, en plus de Fabrice Olivet (directeur d’ASUD) qui animait la séance, Sonny Perseil (sociologue et juriste), Jean-Luc Garcia (ex-gendarme) et Bénédicte Desforges (ex-lieutenant). Les deux derniers ont fondé, avec un troisième compère dont je ne sais pas le nom, le collectif Police Contre la Prohibition (PCP) dont voici le site internet : https://www.stoplaprohibition.fr/ et la page Facebook : https://www.facebook.com/collectifPCP/
Parmi leurs actions, on compte une tribune signée par pas mal d’acteurs de la RDR (ASUD, Techno+, Psychoactif) : https://www.stoplaprohibition.fr/PCP-tri...epression/
 
J’y suis allé et j’en ai fait une captation audio :
 
https://www.mixcloud.com/Tridi/guerre-%C...-partie-1/
 
(0Huh0) Blabla introductif
(6:50) Présentation de la conférence et des intervenant/e/s
(22:50) Quel est le volume d’activité que la police consacre à ce délit et ce volume est-il justifié ?
(34:45) Est-ce la prohibition qui entraîne l’activité de la police, ou la police qui utilise la prohibition comme prétexte ?
(37Huh7) Quel est l’impact sanitaire des actions de la police ?
(44:16) Le harcèlement des usagers permet-il vraiment de lutter contre le trafic ?
(52:20) Est-ce que le contrôle au faciès existe vraiment ?
(1Huh5:50) Et les « territoires perdus de la République » ?
(1:12Huh0) Quid de la consommation de stupéfiants à l’intérieur du corps policier ?
 
En vrac, quelques notions abordées dans les réponses : la politique du chiffre, le rôle des médias, ce que deviennent les saisies…
 
https://www.mixcloud.com/Tridi/guerre-%C...-partie-2/
 
F. Olivet étant parti fêter les 25 ans d’ASUD, les intervenant/e/s et l’assistance ont ensuite débattu librement sur des sujets tels que : pourquoi tant d'annonces fracassantes à Marseille en Septembre ? L’État achète-t-il la paix social en maintenant la prohibition ? Quelle est la pertinence des tests de dépistage en sécurité routière ? Et si l'on soumettait l'appareil répressif aux mêmes évaluations que les acteurs de la santé ?
 
 
Personnellement, j’ai trouvé que la question raciale était à peine effleurée ce qui est dommage vu le titre de la conférence. Pour résumer, les trois intervenant/e/s étaient d’accord pour dire qu’il y a une stigmatisation sociale dans la répression des drogués, mais qu’en France l’aspect racial est difficile à évaluer en raison de l’interdiction des données ethniques.
S. Perseil semblait dire que ces chiffres ne seraient pas très intéressants au vu de la multiplicité des facteurs ; B. Desforges prenait ceux de la Grande-Bretagne pour appuyer l’existence d’un racisme policier et judiciaire, tout en ramenant le problème à un racisme culturel généralisé ; et J.-L. Garcia soulignait une stigmatisation de classe (apparence, comportement, vêtements) plutôt que de race.
La question du jour avait de toute façon été élargie (c’est mentionné au début) au rôle de la police dans la prohibition et à la construction de l’alibi politique et moral de la « lutte contre les addictions ». Pour une conférence plus ciblée, il y a toujours celle-ci :
https://www.canal-u.tv/video/ehess/7_la_...ance.21475
Apparemment, lors de la prochaine séance (le 4 Décembre, donc) on invitera des personnes concernées (c’est-à-dire racisées) et c’est cool car là il n’y avait pratiquement que des blancs dans la salle.
C’était quand même très intéressant et je vous invite à écouter toute la conférence : vous apprendrez une foule de petites choses, de quoi nourrir vos argumentaires et réflexions !
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#2
Merci ! .o.
Nouveau ? Viens vite lire les règles => http://www.psychonaut.fr/announcement-4.html
 
"Vous étiez l'évidence
Vous n'êtes plus que l'énigme
Vous étiez l'éternité
Vous n'êtes que dépassé"
#3
Wah trop cool,ça devait ètre super interessant,merci pour le partage et les fichiers audio!

Oui, dommage en éffèt que la question ethnique n'est été qu'éffleuré (je ne savais mème pas qu'il y'avait une interdiction sur les donnés ethniques en France),c'est sur que la situation est moins claire qu'aux états unis par exemple ou la ,la question ne se pose mème plus,tant les statistiques sont criantes de vérité,les groupes éthniques afro américains et hispaniques étant surreprésentés dans les condamnations liés aux stupéfiants.
At Lien de mon ARTICLE écrit pour A.S.U.D MAGAZINE (n°60) sur la DMT :
http://www.asud.org/2017/12/28/la-dmt-n-...ritualite/
                                                                    
Lien vers le flyer écrit pour Techno+ sur la DMT :
https://technoplus.org/dmt/
                                                                                     "TOUT CE QUE JE SAIS C'EST QUE JE NE SAIS RIEN" Socrate Heart
                                          
                                                    
#4
(15/11/2019 00:48)Mighty Yo a écrit :
Oui, dommage en éffèt que la question ethnique n'est été qu'éffleuré (je ne savais mème pas qu'il y'avait une interdiction sur les donnés ethniques en France),c'est sur que la situation est moins claire qu'aux états unis par exemple ou la ,la question ne se pose mème plus,tant les statistiques sont criantes de vérité,les groupes éthniques afro américains et hispaniques étant surreprésentés dans les condamnations liés aux stupéfiants.


Yep je crois qu'à la base c'est pour éviter que ces données ne soient récupérées à des fins racistes (ou même produites à des fins racistes). J'imagine qu'avec ce genre d'études y'a des gros problèmes à la fois de production et d'interprétation.
Seulement du coup des personnes racistes peuvent affirmer tout et n'importe-quoi sans preuve, puisque la preuve est interdite par la loi ; et des personnes anti-racistes ne peuvent pas non plus utiliser ces mêmes preuves alors que parfois ça leur serait bien utile (dans la conférence par exemple, B. Desforges souligne une différence en Grande-Bretagne entre le pourcentage de personnes racisées interpellées et le pourcentage de personnes racisées condamnées).
L'intention est donc bonne à la base, je crois. Les conséquences, un peu plus douteuses.
Enfin j'sais pas si vous avez remarqué mais en France on aime bien régler les problèmes en les interdisant... x)
méditation                                                             
« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#5
Merci pour l'Audio
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.