S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Comment aider un proche sur la mauvaise pente

#1
Hey,

un membre de ma famille est sur la mauvaise pente avec les prod. Rien d'affolant pour l'instant. Shit tout les jours depuis deux ans (il a 18 ans), découverte des teuf avec son lot de prod depuis un an environ. Depuis quelques mois il en a un peu marre de sa situation (travail chiant, collègues chiants principalement), et il me semble selon ses dires qu'il commence à voir la défonce comme un échappatoire. Il commence notamment a taper de la K et des benzo tout seul. Je vais pas lui jeter la pierre, j'en ai aussi tapé tout seul de la K. Seulement, je trouve que y'a clairement un potentiel addictif à la K tapé solo (on se réveil frais le lendemain alors qu'on a passé une heure dans le Zion, c'est vraiment un échappatoire genre tu pense plus à rien). Les benzo n'en parlons pas. Je crois qu'il n'est même pas à une prise par semaine mais bon je sais que ça peut déraper assez vite. Je crois déceler un peu d'auto-destruction et de complaisance dans le fait de s'enfoncer dans la défonce, ce qui facilite pas les choses.

Je suis sûr que ce n'est qu'une mauvaise passe, qu'il va finir pas changer de taff et que ça va aller mieux. Le truc c'est qu'il est comme même jeune et que une fois entré dans l'engrenage de l'addiction, pas facile d'en sortir. C'est tellement plus simple de se reprendre en main quand on est au début de la pente, que de devoir la remonter une fois qu'on a bien glissé. Je n'ai pas envie de rester là sans rien faire, mais je ne sais pas quoi faire à part lui dire d'arrêter. 

Je suis sûr que certains ont déjà été confrontés à ce problème, alors vous avez peut-être des idées?
"Toutes les femmes de ma vie             Je vous aime
Inconnue d’une gare                            Je vous vois encore
Amour longtemps caché                      J’imagine celles qui viendront 
Enlacement d’un été                            Me caresser les yeux
Coup d’un soir                                      Me réchauffer le corps" - R. of Alma
#2
Ca ressemble pour moi a un état assez déprimé ce que vit cette personne, si ça vie le saoule et qu'il n'y voit pas (assez) de plaisir c'est probablement la cause de cette consommation d'après moi . Je te conseillerais de ne surtout pas le culpabiliser ou d'essayer de le bouger trop brusquement, ça pourrait juste encore plus l'enfoncer . Je pense que c'est déjà très bien si tu peux être présent auprès de lui, l'écouter .

Tu pourrais aussi peut-être lui suggérer de chercher de l'aide, chez un psy par exemple si tu le trouves vraiment mal, et si sa vie le saoule l'aider et l'accompagner dans la mise en place de changements .

Après garde en tête qu'on ne peut pas toujours aider les gens s'ils ne le souhaitent pas, ne te places pas non plus dans un role de sauveur .

Bon courage !
Sex drugs and rock'n'roll  Papouilles, DXM et Black Metal

Venez on s'entraide entre gens qui s'ennuient, c'est gratuit
https://www.stopennui.net
 
#3
Honnêtement je pense pas qu'on puisse réellement aider quelqu'un qui tombe dans l'addiction, surtout que là il doit être dans sa phase "lune de miel" et qu'il est assez jeune.
Mais à la limite tu peux l'aider à prendre conscience du problème en lui expliquant les dangers potentiels de sa consommation, comment ça risque de finir avec ces produits (s'il se met à taper régulièrement de la ké et des benzo ça peut faire très mal quand même) et surtout lui faire comprendre que quand on rentre dans ce genre de délire c'est généralement pas uniquement pour le plaisir de la défonce mais parce qu'on a quelques petits problèmes perso (y'a pas mal d'addict qui aiment bien tout mettre sur le dos de la drogue).

Pour le moment je pense que le meilleur moyen de l'aider c'est de parler avec lui s'il veut bien, l'aider à trouver un nouveau taf plus épanouissant et de nouvelles activités sans rapport avec la drogue qui pourrait lui plaire. Tant qu'il restera dans sa situation actuelle je vois pas pourquoi il arrêterait sa consommation.
GALA GALA

"Il y eut une fois, dans un recoin éloigné de l'univers répandu en d'innombrables systèmes solaires scintillants, un astre sur lequel des animaux intelligents inventèrent la connaissance. Ce fut la plus orgueilleuse et la plus mensongère minute de l' "histoire universelle". Une seule minute, en effet. La nature respira encore un peu et puis l'astre se figea dans la glace, les animaux intelligents durent mourir. - Une fable de ce genre, quelqu'un pourrait l'inventer, mais cette illustration resterait bien au-dessous du fantôme misérable, éphémère, insensé et fortuit que constitue l'intellectuel humain au sein de la nature. Des éternités durant il n'a pas existé ; et lorsque c'en sera fini de lui, il ne se sera rien passé de plus. Car ce fameux intellect ne remplit aucune mission au delà de l'humaine vie. Il n'est qu'humain, et seul son possesseur et producteur le considère avec pathos, comme s'il renfermait le pivot du monde". 




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.