S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


Alpha-PVP

#1
Documentation :
Substance consommée
: Alpha-PVP / a-PVP / alpha-Pyrrolidinopentiophenone
Fiche Erowid : https://erowid.org/chemicals/a-pvp/a-pvp.shtml
Produit similaire : MDPV (https://erowid.org/chemicals/mdpv/mdpv.shtml)

Expérience :
Date : juin 2016
Age : 29 ans
Poids : 55kg
Heure de conso : ~15h
Quantité : minime, dosage treshold, pas le souvenir en mg
ROA : nasale.

Résumé :
T+15 minutes : Sensation de plaisir qui commence à se faire sentir, totalement égale à celle procurée par l'amphétamine classique.
T+25 minutes : Cette sensation s'est bien installé, le plaisir est là, pas bien fort vu la petite dose, mais bien présent. La tchatche est là aussi. Je parle avec une personne, je ne vois pas le temps passer.
T+45 - 60 minutes : Le plaisir est totalement redescendu. Par contre j'ai des effets physiques indésirés très marqués (vasoconstriction, serrage de mâchoire, rythme cardiaque anormal et sensation de "difficulté" du cœur à battre) comparables à ceux qui se déclarent après 24h de binge d'amphétamine classique.
T+60 minutes à T+1h30 : Les effets physiques indésirables sont bien présents et intenses. Ils finiront par disparaître entre T+1h30 ou 2h.
T+1h30 : Enorme craving, forte envie d'en reprendre malgré que mon corps m'averti qu'une plus haute dose serait très nocive vu les effets vasoconstricteur et cardiaques. Je ne sais pas si c'est moi qui gère le craving ou lui qui me gère, mais je passe par une ascenseur d'émotions fortes (colère, puis tristesse).

Conclusion :
La chose qui m'a permis de résister au craving et de ne pas tomber dans une consommation compulsive de ce produit c'est d'avoir pu le mettre en perspective avec d'autres produits qui provoquent les mêmes effets mais avec un ratio plaisir / effets physiques / craving de très très loin plus intéressant.
Ce prod est pour moi sans intérêt et à déconseiller totalement aux gens inexpérimentés avec les stimulants.

J'ajoute qu'il a fait de gros dégâts dans la vie de certaines personnes de par son potentiel addictif très marqué, dont certains membres on fait le témoignage sur ce site.
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
#2
Je plussoie !
(pas testé le a-pvp mais je me suis fait bien baiser par le MDPV perso)
#3
Lotre a écrit :
Conclusion :
La chose qui m'a permis de résister au craving et de ne pas tomber dans une consommation compulsive de ce produit c'est d'avoir pu le mettre en perspective avec d'autres produits qui provoquent les mêmes effets mais avec un ratio plaisir / effets physiques / craving de très très loin plus intéressant.
Ce prod est pour moi sans intérêt et à déconseiller totalement aux gens inexpérimentés avec les stimulants.

J'ajoute qu'il a fait de gros dégâts dans la vie de certaines personnes de par son potentiel addictif très marqué, dont certains membres on fait le témoignage sur ce site.

Ou alors ce qui t'as permis de résister au craving est peut-être simplement le fait de ne pas en avoir plus sous la main que la dose test ?
Et je précise que l'alpha-PVP est à déconseiller à tout le monde, pas uniquement aux gens inexpérimentés aux stims..

ps : les TR sur les stims sont autorisés désormais ? La charte a subi un changement ? Non c'est pour info... Car on n'apprend rien de plus que l'on ne sache déjà sur les pyrovalérones là, substances sont on a déjà parlé... Un TR de stim quoi... ? Non parce que si tout le monde se met à faire son TR de stimulant...
#4
Anaclitique a écrit :
ps : les TR sur les stims sont autorisés désormais ? La charte a subi un changement ? Non c'est pour info... Car on n'apprend rien de plus que l'on ne sache déjà sur les pyrovalérones là, substances sont on a déjà parlé... Un TR de stim quoi... ? Non parce que si tout le monde se met à faire son TR de stimulant...

C'est un TR de modo ^^

Nan sérieux je trouve qu'il est plus préventif qu'autre chose ce TR, donc pourquoi pas....
#5
Oui ces rapports sont autorisés dans un cadre strict pour donner de l'information à ceux qui seraient tentés par la molécule.

Plaisir égal à l'amphétamine mais descente dix fois plus dégueulasse. AUCUN INTÉRÊT, GRAND DANGER.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#6
Oui ok pour les substances qu'on ne connaît pas et dont on ne sait rien dessus pour avertir, là la PVP on savait déjà que c'était la petite sœur de la MDPV, donc bon, prise > euphorie > stimulation > descente crade psychologique et physique. On n'apprend pas grand chose en fait...
Il faudrait parler de la paranoïa ? Des hallucinations auditives ? Des distorsions visuelles ? De la dépression extrême post-prises répétées avec crash dopaminergique +++, le fait de que ce soit extrêmement difficile de résister au craving dans les conditions où on aurait accès à plus qu'une dose test, des difficultés de motricité fine au début d'un arrêt post-prises répétées/gros binge, ect. Enfin pas un TR sur une prise qui n'apprends rien de plus que ce que l'on savait déjà sur la PVP. Enfin ce n'est pas très grave hein Wink
Enfin si ça dissuade quelqu'un de savoir que c'est cool mais que la descente est pourrie mais qu'on peut décider de tout façon de ne pas redroper compulsivelent après comme on le souhaite juste en faisant un ratio dans sa tête ainsi que par choix (ce qui n'est pas le cas ici), et ben tant mieux Wink Mais bon, c'est bien plus compliqué de ne pas tomber dans une consommation compulsive que comme sus-cité ici.
Allez take care, et don't touch PVP !!
#7
et le flakka aux USA cest pas l'A-pvp ?
Après vérification , si ...

vous avez vu les ravages que ça fait aux states..? le nombre de vidéos sur youpute où l'on voit des gens totalement déglingués par cette molécule..
rien que ça , ça devrait être un message de prévention suffisant , pour que personne à part les suicidaires (et encore , y'a des façons de s'euthanasier moins crades pour soi même et dangereuses pour autrui ) n'aie envie d'essayer !!

A éviter ! Aucun potentiel intéressant pour les psychonautes , et même pour les foncedés , je vois pas l'intêret à gouter... ça me fait pas moins peur que la pivi euh la mdpv ... je le redis , à éviter point barre ......



édit :
https://www.youtube.com/watch?v=QLC7GSKBe9A

édit n2 :

Jamais fumé de basée , car on sait quelle merde c'est , mais alors ça , si ça vous calme pas ...... no comment !
#8
Arrêtes de croire aux conneries qu'on peux lire sur le "flakka" c'esr du bidon de à à z .

L'alpha-pvp n'est pas psychotique et sujet a des psychoses paranoïaques, ou alors bien en deçà de celle provoqué par la mdpv. Et le plaisir est plus fort que celui ressentit par les amphétamines surtout si IV ou vaporisé.
Après le crash est hardcore oui et l'envie de redrop est compulsive.
#9
je pense pas que ce soit si bidon que ça ......

La premiere prise ne rend pas psychotique ou parano ... par contre qu'en est-il lorsque redrop..?

C'est pas parce que toi en particulier tu es + résistant que d'autres , que ça sera pareil pour tous les autres...
Mieux vaut prévenir que guérir ..

Tu es le seul à dire que le plaisir est + fort qu'avec les amphétamines ..
les autres se contentent de dire que ça se vaut , mais aucun ne va faire l'apologie en disant que c'est + agréable , surtout en utilisant une ROA violente (IV / Vap ) ...
La meth est sans doute pas + risquée .

RDR ... prévention .. potentiel psychonautique = 0 , potentiel récréatif = trop de risques et d'effets indésirables .
#10
De grandes doses sur de longues périodes avec lourde privation de sommeil... je ne trouve pas ça étonnant que ça donne lieu à ce genre d'épisodes psychotiques.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#11
PatrickMontiel a écrit :
L'alpha-php n'est pas psychotique et sujet a des psychoses paranoïaques, ou alors bien en deçà de celle provoqué par la mdpv.

Bin même si c'est 10 fois moindre que le MDPV ça reste quand même bien cradingue je pense.
On sait que tu aimes ce prod, mais tu ne peux nier qu'il te fout un peu en l'air non ?

Comme Sludge je pense sincerement qu'avec la privation de sommeil la psychose doit t'attendre au tournant avec cette molécule.

Et le conseiller en IV pour plus de plaisir, la c'est WTF....
#12
Lotre a écrit :
Conclusion :
d'autres produits qui provoquent les mêmes effets mais avec un ratio plaisir / effets physiques / craving de très très loin plus intéressant.

Quand je lis ça j'ai tendance à penser que les autres produits dont tu ne parles pas procurent moins de plaisirs, mais j'ai dû mal comprendre.

Lotre a écrit :
J'ajoute qu'il a fait de gros dégâts dans la vie de certaines personnes de par son potentiel addictif très marqué, dont certains membres on fait le témoignage sur ce site.

Tu parles de ... ce type la qui témoigne ? .. :

PatrickMontiel a écrit :
L'alpha-php n'est pas psychotique et sujet a des psychoses paranoïaques, ou alors bien en deçà de celle provoqué par la mdpv. Et le plaisir est plus fort que celui ressentit par les amphétamines surtout si IV ou vaporisé.


Conclusion:
L'Alpha-PVP c'est un plaisir pouiiisant, pas psychotique, et encore plus kiffant en IV ou vapo' !
Wouhouuu !! Vive la RdR :3


Bon sérieux, moi je suis pas contre faire crever des gens, mais si on peut pas les voir mourir c'est pas rigolo.
Vous avez déjà joué à la seringue-Russe ? Smile
#13
Le problème avec Patrick Montiel qui n'a aucun scrupule à balancer ses kiff ici, c'est qu'il faudrait recontextualiser à chaque fois sur son parcours, ses consos, l'état de son système de récompense, etc.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#14
Et encore.... Patoche a tout de même une résistance hors du commun niveau stims, et ça ne ferait qu'en conforter certains dans l'idée que ce genre de conso est réalisable sans pour autant les envoyer bouffer les pissenlits par la racine.

Je préfererai que Patounet nous parle des effets secondaires et de l'impact négatif que cela a eu sur sa vie en général avant de nous parler du plaisir de s'IV ce genre de truc.

Le post de base de Lotre n'est pas si mal, ainsi que celui (ceux) d'Ana sur le sujet.
Ou même celui de Parapente: http://www.psychonaut.com/stimulants/495...post779207
#15
Ce qu'il faut bien préciser avec ces dérivés de pyrovalerone, c'est que oui, c'est kiffant comme les autres stim type amphet', pendant 2h MAX. Après c'est le système noradrenergique qui prend le dessus, et la soit tu sers les dents, soit tu redrop, soit tu sors des downers en tout genre. Et même dans le cadre du redrop, sans benzo c'est pour moi inconcevable de kiffer consommer ce type de stim.

Et Patrick il down sec.

Et pour sexypanda, tu pense que le craving est égal au kiff ? Alors tu te trompe. Dans la classe des pyrovalerone et associé, t'as envie d'en reprendre, pourtant t'es dans le mal, et tu te demande même si un drop de plus va pas te faire clamser, pourtant t'y vas quand même, sans trop savoir pourquoi. Et quand t'as redrop tu te sens pas toujours mieux. Mais ça peut durer plusieurs jours comme ça...... Donc non, gros craving ne veut pas dire bête d'effet en soit.

Au contraire je connais désormais des molécules qui m'apportent un plaisir bien supérieur aux stim type alpha-pvp, sans aucun craving... Mais je parle de molécules à action plus longue avec un spectre d'action plus large. Ça doit aider de ne pas taper des molécules qui ne cible qu'un ou deux types de récepteurs pendant un court laps de temps... Ma théorie sur le sujet en tout cas. Et c'est le genre de théorie qui se confirme déjà avec la casse des benzo, histoire de faire un PaRaLLeL.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#16
Yoshi a écrit :
Le post de base de Lotre n'est pas si mal, ainsi que celui (ceux) d'Ana sur le sujet.

Ouais mais zéro objectivité aussi,
Lotre a beaucoup de charisme (+ pseudo en rouge) et Ana' est plutôt séduisante (+ c'est une fille), quoiqu'ils postent on trouvera ça bien.

PaRaLLeL a écrit :
Et pour sexypanda, tu pense que le craving est égal au kiff ? Alors tu te trompe.

Si tu penses que je pense ça, alors c'est toi qui te trompe et ta mère elle a une teub (BIIIIM dans ta face, insulte gratuite & discrète: 1 - 0 pour Panda)

Ce que je pense c'est que si le plaisir était moins intense qu'avec d'autres prod', il l'aurait probablement souligné plutôt que de parler du ratio.
En lisant ça ce que je comprend c'est que le plaisir est intense mais que l'après est tellement pas cool qu'on a tendance à le regretter.
Sauf que si on était du genre à penser à "l'après", on serait peut-être pas là a se droguer comme on le fait !

Mais j'ai peut-être tort, à un moment j'ai même presque cru que PaRaLLeL et PatrickMontiel vivaient dans le même cerveau, hihi' ^_^

PaRaLLeL a écrit :
sans benzo c'est pour moi inconcevable de kiffer consommer ce type de stim.


C'est noté : Prévoir du benzo Wink
#17
Citation :
[I]Conclusion :

d'autres produits qui provoquent les mêmes effets mais avec un ratio plaisir / effets physiques / craving de très très loin plus intéressant.

[/I]


Quand je lis ça j'ai tendance à penser que les autres produits dont tu ne parles pas procurent moins de plaisirs, mais j'ai dû mal comprendre.

Ici même tu compare le plaisir avec le craving.

Citation :Si tu penses que je pense ça, alors c'est toi qui te trompe

Donc c'est toi qui manie mal les mots.

Pour les insultes tu peux y aller grand.

Mais ouai t'avais mal compris. Pardon.
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#18
SexyPanda a écrit :
Mais j'ai peut-être tort

Sur ce coup la oui ^^
#19
PaRaLeLL a écrit :
Ici même tu compare le plaisir avec le craving.

Heuuu... non ?!

Yoshi a écrit :
Sur ce coup la oui ^^

Mec, j'suis clean depuis un mois et je compte bien le rester, alors si j'ai tort le temps finira par me donner raison Wink
#20
SexyPanda a écrit :
Sauf que si on était du genre à penser à "l'après", on serait peut-être pas là a se droguer comme on le fait !

La RDR c'est penser a "l'après", donc oui tu as tord dans une certaine mesure mon ami mangeur de bambou Wink
#21
Yoshi a écrit :
La RDR c'est penser a "l'après", donc oui tu as tord dans une certaine mesure mon ami mangeur de bambou Wink

Ouais mais j'parlais pas à toi quand j'ai dis ça d'abord è_é Puis dans ce paragraphe j'étais surtout content d'insulter PaRaLoL discrètement (ou presque ^_^)

Bon.. si je dis que t'as raison, tu penseras forcément que j'ai raison de penser que t'as raison, j'ai raison ?
#22
SexyPanda a écrit :
Ouais mais zéro objectivité aussi,
Lotre a beaucoup de charisme (+ pseudo en rouge) et Ana' est plutôt séduisante (+ c'est une fille), quoiqu'ils postent on trouvera ça bien.

T'es bête ! Mais merci quand même ^^ :yawinkle:

Sinon je pense que l'erreur vient du fait que non le post de Lotre n'est pas "pas si mal" au final, insinuant avoir résister au craving sous couvert d'un ratio plaisir/conséquences... Et c'est ça qui est grave...
S'il n'est pas parti dans une consommation compulsive d'alpha-pvp à ce moment là, ce n'est pas ce fameux ratio qui le lui a permis, mais juste le fait qu'il n'en avait juste pas après sa dose test... Donc c'est dangereux de minimiser le craving de cette substance quand on n'a pas eu à y faire réellement face...
Par là j'entends pas qu'il ait pas ressentit l'envie d'en reprendre, mais ne pouvant pas et bien c'est quelque chose d'incompatible d'un point de vue psychologique...

Voilà, elle est là la vraie erreur... D'où ma question de base sur les TR sur les stims... Ici je ne vois en rien ce que ça apporte en termes de dissuasion ou autre... Il suffit de voir ce qu'en a retenu Panda^^
Alors rouge ou non, nous sommes tous soumis à la même charte jusqu'à preuve du contraire... Et rouge ne veut pas dire que tout ce qui en sort est forcément pertinent...
#23
Ana je te prierais d'éviter de croire que tu sais pourquoi ci et ça sur moi alors que tu n'en sais rien. Je n'en n'avais plus après ma dose test ? Déjà c'était pas dit que j'aurais pas pu en retaper très vite. De deux pour le plaisir que ça m'a procuré, j'aurais pu joyeusement décider d'aller en commander si je n'avais pas d'autres prods et d'autres expériences avec lesquels comparer celle-là.
Je vois pas ce que tu trouves de grave dans mes "insinuations" qui sont en fait des déclarations nettes et précises. Tu commences à mêler tes préjugés de la vie personnelle à tes réactions à mes posts et je pense pour nous deux qu'il vaudrait mieux que tu arrêtes de suite Wink

Je pense vraiment que pour essayer ce produit par curiosité, il est un grand avantage d'avoir une longue liste d'expériences avec d'autres classes de produits et d'autres stimulants. A défaut, un innocent débutant se dira "c'est ça la drogue". Pour peu qu'il ait décidé de se lancer par curiosité dans les produits ou qu'il soit en forte recherche d'une béquille, il ne sait pas qu'il y en a des moins nocives, des plus introspectives, etc etc. Quelqu'un de fragile sera très exposé au risque de dépendance (redrops fréquents, re-commande car pas de volonté de vivre sans produit).

Ce que je voulais dire par ratio Panda, c'est que là le plaisir est court et pas plus fort, mais les effets négatif très longs et marqués, par rapport à l'amphet, où je vais avoir ces même sensations corporelles de m'être fait du mal au bout d'un long binge. Pas juste après une trace dont l'effet kiff et tchatche seront descendus au bout de 20 minutes (dans le cas de la PV).
Tout est vrai.
« Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
Artisan de Liberté
« La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

Anna
Le partage crée l'abondance.
#24
Lotre a écrit :
Tu parles du craving immédiat mais le craving et l'expérience laissent un souvenir. Donc même si tu as cédé au craving mais que t'en as pas repris parce qu'il n'y en a plus, même si ça prend du temps tu peux être tenté de t'en reprocurer.

Ca c'est plus qu'une vérité. D'ailleurs pour le MDPV j'avais eu un sample de 80mg au début, j'ai kiffé et n'ai pas arrêté d'y repenser pendant 1 ou 2 mois avant de céder a l'envie d'en commander.

Le craving immédiat n'est pas le seul danger, loin de la.
Le souvenir et le craving a long terme (si on peut appeler ça comme ça) et bien plus vicieux.
Pour le craving immédiat la volonté n'entre que peu en jeu tant que le prod est en toi , par contre pour celui a long terme c'est juste un choix au final d'y céder ou pas...

Pour le reste de la conversation:
[video=youtube;TNkdCQZzVL0]https://www.youtube.com/watch?v=TNkdCQZzVL0[/video]
(pour une fois que c'est pas moi :p )
#25
Citation :j'avais eu un sample de 80mg au début, j'ai kiffé et n'ai pas arrêté d'y repenser pendant 1 ou 2 mois avant de céder a l'envie d'en commander.
pareille mais j'ai tenue 1 ans et demie.:ninja:
bételjuice-bételjuice-bételjuice!!! mrgreen
 
#26
Yoshi a écrit :
Pour le craving immédiat la volonté n'entre que peu en jeu tant que le prod est en toi , par contre pour celui a long terme c'est juste un choix au final d'y céder ou pas...


Tout dépend si on parle d'addiction ou pas...qui peut se définir justement par le fait de "perdre la liberté de s'abstenir, malgré la volonté, des conséquences négatives et de la souffrance".
#27
On en avait parlé avec bibij plus d'une fois ici, ou commence l'addiction ....
Je pense que si ton cerveau a enregistré un plaisir énorme dès la première prise tu es déjà addict. (avis perso)
L'envie de recommencer sera la tôt ou tard.

C'est pour ça que je préfère nuancer les propos d'Ana.
Resister ne tient pas qu'au fait de n'avoir qu'une mini dose et ne pas pouvoir matériellement continuer.
Faire croire ça est tout aussi dangereux que l'inverse.

Avoir juste une dose test ne sauve pas du craving, bien au contraire.
La dose test empêchant de pousser trop loin l'expérience peut faire idéaliser la substance, par manque d'effets secondaire dus a une grosse dose.

Et je différencie bien addiction physique et psychique.
Par expérience il est bien plus facile de stopper les stims ou la C que la clope ou les benzos par exemple.
Pour les stims et la C ce fut juste de la volonté pour ne pas racheter une fois le produit évacué de mon corps (genre 2 jours), pour les deux derniers j'en ai chié velu ^^

Après encore une fois chacun voit midi a sa porte. Et on est pas tous égaux face aux drogues.
#28
J'ai supprimé un certain nombre de messages hors charte. Je vous prie de ne pas exposer ici un certain nombre de choses qui sont de l'ordre du privé et qui donnent une mauvaise idée de ce qu'est Psychonaut au public.
Encore une fois ce rapport est parfaitement raccord avec l'expérimentation mise en place par Don Fouinardo en accord avec le reste de l'équipe concernant les stimulants, dépresseurs, etc. : http://www.psychonaut.com/rapports/51838...olere.html

Si des choses vous semblent problématiques dans ce qui est exposé, il vous appartient d'en parler à la suite du message, pour s'il le faut aboutir à une modification du post original, un disclaimer, ou autre. Mais ce n'est pas aux membres de faire la police, surtout si c'est pour se tirer dans les pattes avec des histoires personnelles.

Un peu de tenue bordel de merde.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
#29
Citation :Un peu de tenue bordel de merde.

Là, j'ai une pensée pour Yoshi. Tu viens de le choquer au plus haut point avec des gros mots.

Militons pour un forum sans gros mots !!!

Et pour apaiser les consciences, une image de chat avec un gueule de tarba :

[Image: chat_vnr_1.png]
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
#30
Nan ça va, ça ne me choque pas. mrgreen
Et puis Sludge ne parle pas de sa teub tout les deux posts, donc....
(et je ne repartirai pas en gueguerre contre toi Para, maintenant que je sais que tu es affecté par Gilles de la Tourette je te pardonne)




Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.