S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[5-MAPB - 60mg] Yule au coin du feu

#1
Substance : 5-MAPB
Dose : 60 mg
Poids : 50 kg
ROA : orale, à jeun.
Autres substances : traitement d’amitryptiline (IRN et IRS) à 20mg/jour (ce qui est assez faible), sauté la veille. Difficile de dire si ça a eu une influence sur les effets de la 5-MAPB.
Set : amoureux
Setting : mystique
Autres : mon partenaire de trip a pris la même dose que moi. Il pèse 10kg de plus mais ne prend pas d’amitryptiline. Les effets ont été légèrement plus longs pour lui.

Je remarque l’onset quand ma propre voix me semble soudain plus claire, plus forte, environ une demi-heure après la prise. Les effets s’installent avec naturel, c’est une montée très douce et très graduelle, absolument sans rush. Pas de tension musculaire, pas de mâchoire serrée, pas de stimulation : assis au coin du feu, on oublie le temps et la parole se fait fluide, les sentiments s’expriment et s’accueillent sincèrement (toutes sortes de sentiment). Converser est un vrai plaisir, parler mais aussi écouter, pas de bataille pour prendre la parole. Sensations exacerbées, la nourriture nous repousse, le vin semble trop goûtu, on porte moins de vêtements que la veille (hyperthermie), les sons (surtout « naturels » comme le feu, les craquements, les voix) se détachent nettement. L’envie de se toucher, d’éprouver nos corps est présente, mais l’échange et la discussion sont si absorbants, plaisants et stimulants que ça ne va pas plus loin. De toute façon le sexe nous semble peu attirant, trop peu subtil. C’est un moment de grande appréciation et de grande compréhension.

Quatre heures plus tard je sens de la fatigue physique et un froid dans ma poitrine, de la tristesse. Mon partenaire de trip n’en est pas encore là mais ressent le léger craving d’une expérience trop courte. Comme nous n’avons pas bouclé le programme de la soirée, nous reprenons 30mg. Cette montée fut différente de la première, bien plus stimulante corporellement (mais pas spirituellement), avec une impression d’être « à balle », les mâchoires scotchées, les mots qui se bousculent, les yeux qui partent en couille. Nous pensions simplement retarder la descente mais cette deuxième partie de trip a duré autant que la première.

À la fin, fatigue écrasante mais descente progressive et sans tristesse. Mon partenaire se sent surtout mentalement cuit. Une fois dans le noir, HPPD habituel des psychédéliques, et CEV très petites et denses mais pratiquement incolores. Impossible de dormir malgré l’épuisement, jusqu’à la prise d’un comprimé d’alprazolam (0,25mg) qui nous a plongés dans le sommeil.

Bilan : la 5-MAPB me semble parfaitement adaptée à un setting calme et spirituel. Elle a apporté de la facilité, de la spontanéité et de la signifiance à une expérience que l’on désirait ainsi. De plus, elle a couronné un long travail de compréhension mutuelle : ainsi, elle a libéré la parole au lieu de la forcer, et le trip fut une expérience authentique que l’on a pu intégrer sans rien avoir à en rectifier. Ce produit me semble l’empathogène idéal pour les personnes qui cherchent à accompagner un processus relationnel ou spirituel. Je pense qu’il n’est par contre pas adapté au contexte festif en raison de son peu de stimulation et de l'épuisement qui lui succède.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#2
(26/12/2020 02:18)Tridimensionnel a écrit :
Substance : 5-MAPB
Dose : 60 mg
Poids : 50 kg
ROA : orale, à jeun.
Autres substances : traitement d’amitryptiline (IRN et IRS) à 20mg/jour (ce qui est assez faible), sauté la veille. Difficile de dire si ça a eu une influence sur les effets de la 5-MAPB.
Set : amoureux
Setting : mystique
Autres : mon partenaire de trip a pris la même dose que moi. Il pèse 10kg de plus mais ne prend pas d’amitryptiline. Les effets ont été légèrement plus longs pour lui.

Je remarque l’onset quand ma propre voix me semble soudain plus claire, plus forte, environ une demi-heure après la prise. Les effets s’installent avec naturel, c’est une montée très douce et très graduelle, absolument sans rush. Pas de tension musculaire, pas de mâchoire serrée, pas de stimulation : assis au coin du feu, on oublie le temps et la parole se fait fluide, les sentiments s’expriment et s’accueillent sincèrement (toutes sortes de sentiment). Converser est un vrai plaisir, parler mais aussi écouter, pas de bataille pour prendre la parole. Sensations exacerbées, la nourriture nous repousse, le vin semble trop goûtu, on porte moins de vêtements que la veille (hyperthermie), les sons (surtout « naturels » comme le feu, les craquements, les voix) se détachent nettement. L’envie de se toucher, d’éprouver nos corps est présente, mais l’échange et la discussion sont si absorbants, plaisants et stimulants que ça ne va pas plus loin. De toute façon le sexe nous semble peu attirant, trop peu subtil. C’est un moment de grande appréciation et de grande compréhension.

Quatre heures plus tard je sens de la fatigue physique et un froid dans ma poitrine, de la tristesse. Mon partenaire de trip n’en est pas encore là mais ressent le léger craving d’une expérience trop courte. Comme nous n’avons pas bouclé le programme de la soirée, nous reprenons 30mg. Cette montée fut différente de la première, bien plus stimulante corporellement (mais pas spirituellement), avec une impression d’être « à balle », les mâchoires scotchées, les mots qui se bousculent, les yeux qui partent en couille. Nous pensions simplement retarder la descente mais cette deuxième partie de trip a duré autant que la première.

À la fin, fatigue écrasante mais descente progressive et sans tristesse. Mon partenaire se sent surtout mentalement cuit. Une fois dans le noir, HPPD habituel des psychédéliques, et CEV très petites et denses mais pratiquement incolores. Impossible de dormir malgré l’épuisement, jusqu’à la prise d’un comprimé d’alprazolam (0,25mg) qui nous a plongés dans le sommeil.

Bilan : la 5-MAPB me semble parfaitement adaptée à un setting calme et spirituel. Elle a apporté de la facilité, de la spontanéité et de la signifiance à une expérience que l’on désirait ainsi. De plus, elle a couronné un long travail de compréhension mutuelle : ainsi, elle a libéré la parole au lieu de la forcer, et le trip fut une expérience authentique que l’on a pu intégrer sans rien avoir à en rectifier. Ce produit me semble l’empathogène idéal pour les personnes qui cherchent à accompagner un processus relationnel ou spirituel. Je pense qu’il n’est par contre pas adapté au contexte festif en raison de son peu de stimulation et de l'épuisement qui lui succède.


Nice, du coup pendant la première partie de soirée est-ce que tu te sentais perchée ou juste "normal" mais plus libre et plus fluide ?
#3
Entre les deux en fait, je savais que je n'étais pas dans mon état normal mais ça n’avait pas la texture outrée, irréelle de la mdma. La gamme d’émotions disponibles était plus vaste (j’ai par exemple ressenti de l’indignation face à un récit de mauvais traitement) et je n’avais pas l’impression d’apprécier des choses que je n’aurais pas appréciées en temps normal.
méditation                                                             

« L’Amour fou implique la sexualité a-ordinaire à la manière dont la sorcellerie demande une conscience a-ordinaire. »
#4
Fluide, concis, efficace, un peu l'impression de lire une sorte d'abstract d'étude scientifique ^^
J'ai beaucoup aimé
Self-made chemist
Mes trips-reports:
[HBWR] Walker, et sa version en rap ici!
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!


Topics apparemment similaires...
  Tr : 5-MAPB EEEEEHeh 7 397 30/09/2020 01:31
Dernier message: Tridimensionnel
  [5-MAPB ~55mg] Enfin du vrai love Tridimensionnel 5 374 16/09/2020 11:35
Dernier message: Tridimensionnel
  5 MAPB - 86 mg. (et episode mechant du hypotension orthostatique/ malaise vagal) Yt-Nim 4 4,159 01/04/2014 22:56
Dernier message: Laststock
  5-mapb + mpa elgringo 2 2,177 09/07/2013 15:33
Dernier message: elgringo



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.