3-MEO-PCP / 2C-P / Cannabis / Alcool / Diazepam
#1
Le 2C-P a pour réputation d'être un peu hardcore. Chez moi c'est un produit qui passe franchement bien. Pas d'hyper-stimulation, plutôt posé même comme prod'. Bref je m'en étais fait une fausse idée en lisant différent TR. Je rappelle tout de même que la dissolution volumétrique est obligatoire vu le peu de différence entre récréatif et OD.

Je décide d'en consommer 15mg. J'ai déjà pris pas mal de trypta cette semaine, je me sais tolérant. 

T+1 : Je ne sens presque rien. 

T+2 : Je commence à être un peu dans le coton. Les couleurs ressortent plus.

T+3 : Je me sens extrêmement bien. Me vient l'idée de faire un combo avec du 3-MEO-PCP. Je prépare 30mg que je plug. Je roule un spliff au passage.

T+3.30 : Le spliff est terminé, j'ai désormais des visu typique des 2C-X. Je me sens très lucide. Le 3-MEO-PCP commence à monter. 

T+5 : Je suis en plein orgasme psychédélique. Je me suis rarement senti aussi bien avec le combo phéné/disso. Je suis d'une lucidité extrême tout en ayant un panel de visuels magnifique. La musique me semble magnifique, et elle l'est mais là c'est en mieux ( https://youtu.be/Qp-dYfbin90 ).

T+6 : Je me fais une bouffe, patate sautées et oeufs brouillés. Je kiff.

T+7 : Je prépare quelques bombes et sort me faire un mur pas loin. Je sais que là-bas je serai tranquille, je ne risque pas d'emmerde avec les flics. Je décape un peu le mur sur lequel du lierre est venu prendre place. J'écris "La Vilanel" sur 2 mètres de hauteur et 6 de large (environ).

T+10 : J'ai terminé mon oeuvre. Elle est vivante, elle bouge. Je me nettoie les doigts comme je peux et m'en roule un p'tit histoire d'admirer le paysage. Je bloque 2h sur ce que je viens de faire. Et puis j'suis pas hypnotisé, je joue avec mon chien, on est dans un petit bout de forêt y'a d'autres choses à regarder.

T+12 : J'attrape mon sac qui fait "gling gling" dans tous les sens et je me dis qu'aller visiter les entrepots désaffectés pourrait être marrant. Y'a juste un peu de bordel à escalader et j'y ai accès.

T+13 : Je me balade dans ce vieux hangar, je tag un peu partout, je m'éclate.

T+14 : Je sens le combo faiblir un peu et décide de rentrer. Il fait désormais nuit, les lampadaires donnent des nuances de lumières magnifiques.

T+15 : Redrop de 15mg de 3-MEO-PCP. Je me pose sur mon plumard et écoute du Venetian Snares. Ce type est un génie.

T+18 : Je me colle 2*8.6 avec des spliff, 20mg de Diazepam et je m'endors.

Après ce trip j'ai éclaté mon pochon de 250mg en deux mois tellement j'ai trouvé ce produit intéressant. En même temps c'est un analogue du 2C-E qui me plait déjà vachement, mais là c'est moins prise de tête.
  Répondre
#2
L'alcool et les benzo c'est pour atténuer la descente (quand t'as encore des visus mais plus d'euphorie) ou c'est juste pour dormir ?

Fais gaffe avec les 8.6 quand même. T'enquille peut être pas tous les jours mais l'alcool c'est foutrement pervers à force de prendre ça avec tes trips que t'as l'air de bien kiffer, ton cerveau va finir par associer le plaisir psychédélique avec celui de la boisson.
End
  Répondre
#3
L'alcool c'est un problème que je me traîne depuis 15 ans maintenant. Les benzo c'est depuis le décès d'un proche (Chandler) qui m'a traumatisé. Pour vous c'était un psycho, pour moi un voisin à 2 rues de chez moi.

Après on va être clair, les benzo c'est pour ne pas avoir à passer des heures à tourner pour trouver le sommeil. Et ça donne un sommeil plus réparateur, sans trop me décaler niveau sommeil.
  Répondre
#4
Ha ok. Courage pour l'alcool. J'ai réussi à arrêter y'a quelque temps. Mais je suis pas guéri pour autant. Faut tout le temps faire gaffe.
Et puis une petite prise de sang de temps en temps pour voir si le foie douille pas trop, si tu le fais pas déjà.

Ouais Chandler ça m'a fait un truc. Je voyait bien le potentiel du gars, j'avais de la sympathie pour lui.

Les benzo ça nique un peu le sommeil, mais moins que de tourner en rond des heures c'est clair.
End
  Répondre
#5
(16/05/2019 10:25)PaRa a écrit : L'alcool c'est un problème que je me traîne depuis 15 ans maintenant. Les benzo c'est depuis le décès d'un proche (Chandler) qui m'a traumatisé. Pour vous c'était un psycho, pour moi un voisin à 2 rues de chez moi.

Après on va être clair, les benzo c'est pour ne pas avoir à passer des heures à tourner pour trouver le sommeil. Et ça donne un sommeil plus réparateur, sans trop me décaler niveau sommeil.


EMDR. Essaye. Ca marche en quelques séances, si ça doit marcher sur toi. En 5 séances j'ai réussi a totalement retraiter ce genre de souvenir traumatique de merde. Ca sera a jamais un mauvais souvenir, mais tu peux réellement t'aider à retraiter la part émotionnelle de ce souvenir. Ca peut agir de façon presque magique sur une envie de consommer, je sais de quoi je parles. Smile
  Répondre
#6
Merci du conseil, je vois un/une psychiatre pour mon renouvellement d'ordonnance ce lundi, je lui en ferai part voir ce qu'il/elle en pense.
  Répondre
#7
Tu peux un peu développer la différence entre 2C-E et 2c-P ou tu comparais juste parce que c'est deux pheny réputés hardcore ? La montée est aussi longue et relou que pour le 2c-e ? Les visuels aussi intenses ? Niveau musique c'est tout autant l'extase ?

Sinon content de voir que je suis pas le seul à m'amuser avec les psyché et la peinture, par contre tu peux tomber sur bien pire que des flics dans les endroits abandonnés, une gazeuse n'est jamais en trop, une agression sous psyché ça doit pas être marrant.
GALA GALA
  Répondre
#8
Le 2C-P est un dérivé du 2C-E. Voilà pourquoi je les comparais. Sinon niveau bodyload ça a tendance à rendre moue comme le 2C-E. Visuellement c'est typique des 2C-X, vision façon dessin animé, calques, couleurs qui traversent le champ de vision et autres... Par contre le 2C-P est plus en longueur, la montée n'est pas radicale comme avec le 2C-E. C'est très progressif et pas violent. Pour la musique oui c'est le même genre de kiff. Niveau mentale par contre rien à voir. Je n'ai pas de remise en question ou de principes philosophiques qui m'éclate à la gueule comme sous 2C-E.

Pour l'entrepot où je suis allé, j'avais un marteau dans le sac à dos. Comme tu dis on sait jamais qui on rencontre...

Pour l'aggression sous psyché je l'ai vécu y'a quelques mois, je me suis fait monter en l'air par une équipe en plein trip DPT, j'ai rien senti lol.
  Répondre
#9
Faut venir traîner un peu à la campagne plutôt que de faire vos trips dans des enfers décadents.
End
  Répondre
#10
Je suis en ce moment en congé en pleine cambrousse et j'peux te dire que j'attends plus qu'il fasse beau pour aller me faire une randonnée sous 1B-LSD =)

Et c'est vraiment le maquis où je me trouve. Plus paumé tu fais pas.

Et puis le coin ou j'ai graffé c'est un ancien entrepot SNCF paumé en lisière de foret de Fontainebleau. C'était à moitié la campagne.
  Répondre
#11
Ok merci, ça peut être une bonne alternative pour les fragiles comme moi qui passent leurs montées de 2c-e en PLS.
Citation :Pour l'aggression sous psyché je l'ai vécu y'a quelques mois, je me suis fait monter en l'air par une équipe en plein trip DPT, j'ai rien senti lol.


Physiquement je peux comprendre, mentalement ça doit bien secouer quand même
Citation : 
Faut venir traîner un peu à la campagne plutôt que de faire vos trips dans des enfers décadents.


Là où je suis actuellement entre les agriculteurs fous de la gâchette et les punks à chien qui trainent dans la forêt à 3h du mat tu sais pas pourquoi je suis en mode parano pendant tous mes trips nocturne, la campagne c'est l'enfer pour un citadin tu te rends pas compte
GALA GALA
  Répondre
#12
Si tes montées de 2C-E sont trop hardcore mais que tu kiff bien le plateau, il y a une alternative. Déjà ne pas le prendre en orale mais en plug. Et fractionner les doses par tranche de 2/3/4/5mg sur 2/3h de temps.

Bien diluer le produit parce que le 2C-E est très corrosif. L'avantage c'est que ça monte très vite, on sait rapidement où on en est. Le fait de faire passer le produit dans le sang petit à petit permet d'attendrir le bodyload qui il est vrai peut être hardcore parfois. 

Ne surtout pas injecter en plug de grosse dose ou même une dose orale normal de 2C-E, ça tape sévère sur le cardio et je pense qu'il y a les mêmes risques qu'en sniff (quelques décès recensés après sniff de 2C-X, donc attention).
The following 1 user Likes PaRa's post:
  • Trickster
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  2-CB-FLY-NBOMe / 3-MEO-PCP / 2C-E / O-PCE / Cannabis / Alcool / Diazepam / Alprazolam PaRa 21 472 12/05/2019 22:20
Dernier message: PaRa
  3C-P / Escaline / MDMA / Kétamine / DPT / Coke / Alcool PaRa 0 106 08/05/2019 17:17
Dernier message: PaRa
  DOC / 3-MEO-PCP / O-PCE / Deschlorokétamine / 2C-C / Diazepam / Alprazolam / Mogadon PaRa 0 81 07/05/2019 14:57
Dernier message: PaRa
  DXM et alcool, les mêmes erreurs...mais qui paient? Skruffy 3 136 06/06/2018 09:30
Dernier message: GuyGeorge
  [Alcool, joints, champis et MDMA] La fille, le paradis, et la descente aux enfers. Xamg 22 3,220 23/04/2016 17:51
Dernier message: SAMBAATA
  Petit TR : Pourquoi le rire - proto/cannabis/alcool Lepidoptera 3 1,067 21/01/2016 17:38
Dernier message: Lepidoptera
  [ecstasy, speed, cocaïne, joint, alcool, LSD] Le jour où j'ai visité l'enfer Mero 37 13,503 24/11/2015 08:37
Dernier message: Sludge
  cristal meth/CC/XTC/LSD/alcool/cannabis @§§@ pas RDR du tout bobby briggs 2 1,255 04/02/2015 09:30
Dernier message: Sludge
  [3-meo-pcp/Hshit/Alcool] Limitless xp ou la traque d'un mojo psychédélique BrusqueArabesque 2 1,037 17/10/2014 20:14
Dernier message: BrusqueArabesque
  [Hum, disons Substance+THC+Alcool] La Matrice. Gorkha 13 1,233 13/11/2013 17:33
Dernier message: Gleskorry

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)