S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[2C-B-FLY] Expériences diverses !

#1
Bonjour les amis !

Il y a quelques mois j'étais venu ici pour me renseigner sur le 2C-B-FLY mais je n'ai pas trouvé grand chose, du coup j'ai testé en ayant juste quelques infos d'Erowid et TR en anglais ! Et je pense que c'est à mon tour de parler de mon vécu avec ici Happywide

Je ne pense pas être le seul à en avoir testé ici vu la popularité que cette molécule à eu ces derniers mois Tounge

Dans certaines de mes expériences le 2C-B-FLY ( la libellule comme je l'appelle, vu que le 2CB c'est l'abeille et que le FLY est rajouté à cause d'une forme d'aile pour les chaines carbonées en plus dans la formule topologique de la molécule ) je mix à d'autres substance !



1ère fois à 10mg :

J'étais avec N et A deux amis à moi ! On drop une libellule chacun, on fume de la beuh pendant la montée, on sent que ca arrive et là un tape un proto chacun, et c'est un orgasme qui dure pendant plusieurs minutes dans notre perception du temps, après on laisse A qui passe la journée avec son copain ( sans avoir énormément d'effet ), Avec N on prend le bus et on va chercher des protos chez moi ! Dans le bus des gens de toutes les nationalités qui parlaient et rigolaient dans plusieurs langues ca nous a hypnotisé !

Ca devait être 2/3h après avoir drop on était dans le plateau là, les couleurs bien présentes, et pas vraiment de visuels à part que tout est légèrement plus arrondi, on rentre on fait des protos et là on va manger avec des camarades à la cantine de la prépa à coté, c'était vraiment trop drôle, et il semblerait que notre état n'étais pas vraiment detectable, même si on rigolait beaucoup !

Niveau mental y avais de la profondeur mais pas tant que ca rien de baddant ni rien du tout, juste à un moment on c'est assis à coté de filles qu'on connaissait et une inconnue nous demande si on est défoncé, on lui explique le shmilblick, et là elle commence à nous juger "Votre vie est vraiment triste, j'ai pitié de vous lalala" en temps normal ca m'aurait pas plus dérangé que ca mais sous les effets ca m'avait quand même un peu perturbé !

Après ca on va chez N, on proto mais on a plus rien à fumer, on fait un tour et on demande à des collègues mais rien, là on prend 75ug d'1P-ETH-LAD, ca augmente les visuels vite fait et ca mélange le mental de l'1P-eth-lad à celui des libellules, c'était sympa mais pas "assez" pour ce qu'on voulait, on fume donc un cannabinoide en blend ( un JWH je pense ) et là les visuels augmentent énormément mais le trip commence à se tourner en bad pour moi je m'inquiète facilement, je commence à voir toute les actions humaines comme purement égoiste et orientés vers des mauvaises fins, au final on part se coucher avec le voyage de chihiro, mais à des moments d'inquiétude je demandais à mon collègue de me tenir la main.

Le lendemain descente fatiguante, et pendant la semaine qui suit je passe mon temps à me concentrer sur les mauvais coté des gens, en interprétant toujours la majorité de leur action comme ayant un but égoiste, alors que j'étais plus quelqu'un qui avait une vision "L'homme est fondamentalement bon", 2 jours après le trip ma copine de 2ans sur le moment casse avec moi par message, du coup je pense que la descente à du accentuer mon mal être du moment :/

2ème fois, 5mg + 5mg à H+5:

C'est une semaine après avec A, elle prendra au final 50ug d'1P-eth-lad et 10+10mg ( H+5) de libellule, pour elle c'est un trip où elle est partie profondément dans ses traumatismes d'enfance et ca l'a aidé à surpasser et extéroriser certaines choses pesantes, pour moi j'étais surtout focalisé sur elle, et avec la petite dose ( j'ai hésité à la prendre vu mon état post-rupture, mais j'ai chosii de prendre une petite dose et de m'en servir ) j'ai beaucoup réfléchi sur ma situation pour surpasser ce que je vivais, et je pense que ca m'a aidé à accélerer le processus, mais j'ai senti que si la dose aurait été plus fort j'aurais pu ne pas tout gérer dans mes idées et me retrouver dans un bad ou je m'appitois sur mon sort, pas beaucoup de visuel pour moi mais vraiment pas mal de déformations et d'ondulation pour A

3ème fois, 35ug d'1P-lsd et 10mg ( 2mois plus tard) :

On drop avec N et R en même temps le tiers de carton et la libbelule, on commence la soirée en fumant posé chez des amis on devait être une dizaine, 6 sobre, 1 enfumé et nous :lol:, c'était extrêmement drole et le lsd à beaucoup augmenté les visuels 2cbesque, en les augmentant mais en ajoutant une précision particulière, on décalle en voiture à Nice, dans la voiture les discutions atteignent une grande profondeur, j'ai même découvert que R pensait être le fils de Dieu ! C'est vraiment ouf de redécouvrir les gens dans leur profondeur qu'il n'extériorise pas au quotidien.

Quand on arrive on va dans un bar, c'était vraiment fou dans les rues du vieux Nice quand on marchait on arrivait à se focaliser sur les discutions de chaque petit groupe quand on passait à coté d'eux, et quand je marchais j'avais l'impression que je pouvais avancer tout droits sans me retrouver devant quelque chose, je voyais les gens qui passait à coté à droite à gauche j'avais un sentiment d'intouchabilité :weed:, on fume devant le bar, mais à l'entrée je me fais recallé parceque j'ai un tee shirt psychedelique et un jogging, j'avais pas prévu Tounge, du coup on va faire un tour à Nice et puis je vais chez R avec lui, la nature était magnifique, la vue sur la mer était complétement folle, et nos discutions était profonde mais on était opposés sur nos points de vue et j'avais l'impression d'être attaqué par sa manière d'argumenter impulsivement, c'est aussi après cette expérience qu'on c'était vraiment redécouvert depuis le lycée, et ca a fait que maintenant on est plus amis, les personnes qu'on était vraiment au fond n'étaient-ils pas compatibles ? Si quelqu'un à déjà vécu un changement dans une relation sociale après un trip j'aimerais son point de vue !

Après je n'ai pas dormi et je suis allez chez une amie dans une autre ville, au final je refumais assez fréquement et j'ai fait une nuit blanche donc j'ai eu un trip qui a près de 10h mais même 35heure après le drop j'étais encore dedans ! La fatigue était sale !

4ème fois, 50ug d'1P-LSD suivi en H+90 de 10mg:

Très semblable au trip d'avant aussi bien visuellement que dans le mental, j'étais juste plus à l'aise dans ce trip même si je connaissait moins une de mes cotrippeuse, j'étais habitué à gerer le mental et à agir naturellement sans soucis, mais pendant ce trip je m'étais dit que je prenait beaucoup de psychédélique ces derniers temps ( 3semaines depuis la dernière fois) et que j'avais fait le tour des questions que je me posais et que je devais me laisser le temps de digérer ce que j'avais vécu avant de chercher à découvrir encore.
Après le trip on a dormi 8h, je me reveille avec une horrible descente, on mange et on redort 8h et là ca va mieux Tounge

5ème fois, 10mg et beaucoup de shit marocain c'est vers la fin de l'été ( 3 mois plus tard) :

Je suis M et C, M est à 10mg de libellule aussi, et M est a 150ug d'1P-LSD, au début on fume beaucoup après avoir drop, c'est ouf la maison devient déssiné en cartoon et tout ce que l'on voit ! A un moment on fume beaucoup trop et là je galère le mindfuck est totale, dans ma tête à un moment il y a 2 boucles qui s'entre boucle, une qui me libère une qui m'enfonce et je n'arrête pas de sauter d'une à l'autre, dans ma tête je vois des serpents qui se mordent la queue comme dans Snake, genre dans un espace rectangulaire, là je sens que je bad, je met un benzo dans ma poche et je me dis que je le prend si j'arrive pas à gérer mais j'essayais de gérer, et après une heure le temps que la fume redescende c'était bon ! Le reste du trip était sympa on est parti nager à la piscine de nuit, il y avait personne à part nous, à un moment j'ai eu des reflections très profonde sur ma situation d'un point de vue psychologique par rapport à mon enfance et mon vécu jusqu'à ce jour ! On reste reveillé longtemps et on fait 1h de route à pied pour aller chercher des clopes et après on va nager avec les familles le matin c'était vraiment drôle et j'étais resté avec C qui était a 150ug, et j'arrivais à le suivre dans son trip ( je pense que mon vécu à aussi bien influencé que mon état sur le moment )

Il y a une semaine 12mg de 2cb-fly, beaucoup de fume, et 2 verre d'alcool :

Cette fois grosse soirée en boite organisé par le BDE, on doit être une dizaine dans la boite sous libellule, on a drop a 22h30, on arrive là bas vers 23h30 et on reste 1h devant avant de tous pouvoir rentrer, on rigole avec les gens, on fume, mais moi qui suis extrémement sociable d'habitude j'étais un peu moins à l'aise, j'avais surtout du mal à me détacher quand quelqu'un venait me parler, et je peux vous dire que c'est dur de rester à parler avec quelqu'un qui pue l'alcool quand le sens de l'odorat est décuplée ! Mes pensées devenait pas mal profonde, j'avais l'impression que l'entité du Diable allait rentrer dans la boite, par le diable, je voyais tous ces mecs venu chercher des filles, genre j'avais l'impression que tout le monde rentrait pour "assouvir ses besoins" les visuels sont pas fou avant de rentrer, mais quand on arrive avec la musique ( c'était surtout de l'electro) et les lumières c'était complétement fou, j'arrive pas à retransmettre mon émotion du moment mais y avait un coté mystique et "moderne" en même temps, j'avais l'impression d'être dans un endroit hors de tout, mais qui était limité en lui même, là la musique rend completement fou, je vais prendre un verre et je bois pas mal d'eau aussi, je danse non stop, c'était le trip 2CBesque le plus euphorique et énergique que j'ai eu, même si j'étais alourdi après avoir tiré sur un pet ( qui ne fume pas en boite :weed: ?)

Après mon deuxième verre les visuels était au top, je voyais les gens avec des reflets fluo en fonction de la lumière du moment, j'avais encore du mal à être social donc je dansais la plus part du temps, à un moment il ya eu une bagarre à coté de moi et j'avais l'impression que c'était une sorte de gouffre, genre ca à commencé à 2, et chaque personne qui venait séparer la bagarre se retrouvait dedans, j'avais l'impression que j'allais me retrouver au milieu de la mêlée avec tout le monde, au final ca c'est calmé et ca m'a pas particulièrement inquiété, alors que sous 1p-lsd j'aurais clairement flippé ma maman :wasted:.

Ici l'alcool boostait les visuels mais plus en mode vagues, donnait de l'énergie tout en me détendant et me désinhibait, alors que le cannabis boostait les visuels en mode nuages, mais me calmait, m'enlevait la motivation ou l'energie pour danser non stop, et m'isolait un peu plus dans ma tête, si c'était à refaire j'aurais moins fumé et plus bu !

Après on rentre, on fait une chicha et on dort vers 7h du matin après avoir fumé un dernier pet !


Voilà voilou les amis ! J'espère ne pas avoir été trop farfouillantillant et que ca vous aura plu, servi Tounge ! Et à toi qui a testé la libellule ,donne ton point de vu aussi Happywide
Je ne connais ni la pitié, ni les remords, ni la peur, mais encore moins la Toux Sèche :lol: ! Niark mrgreen
#2
Coucou j'en parle aussi en video de cette molécule pour les curieux !

https://www.youtube.com/watch?v=Mn9de8oYJLA

Bisous
Je ne connais ni la pitié, ni les remords, ni la peur, mais encore moins la Toux Sèche :lol: ! Niark mrgreen


Topics apparemment similaires...
  TR : Mescaline (5 expériences pour des doses différentes) et réflexions Rvz9t 20 10,480 15/06/2015 19:37
Dernier message: Mr.G
  [2C-C] Récits d'Expériences Matt_ 36 4,619 01/02/2013 13:47
Dernier message: Matt_
  25c-nbome divers expériences funkycasanova 18 4,009 07/10/2012 17:23
Dernier message: PaRaLLeL



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.