S’enregistrer Bienvenue sur le forum de Psychonaut, un espace de discussion autour des produits psychoactifs et de l’exploration de l’esprit.

Pour prendre part aux discussions, n'hésitez pas à vous inscrire. Nous serions heureux de vous compter parmi nous !

S’enregistrer


[Études] Menstruations et psychédéliques

#1
Bonjour,

A la Société psychédélique française, nous avons reçu de nombreux témoignages concernant des modifications des cycles menstruels suite à la consommation de substances psychédéliques ou assimilées, que ces modifications soient positives (régulation du cycle par exemple) ou négatives. Quelques articles dans la presse anglo-saxonne et quelques messages sur des forums semblent témoigner de l'influence de ces substances sur la régulation hormonale.

Or, aucune étude médicale ne s'est intéressée jusqu'à ce jour à ce phénomène. Nous souhaitons alerter le corps médical quant à cette question et réclamer que des études cliniques soient menées sur le sujet.

Pour ce faire nous avons réalisé une enquête afin d'évaluer la proportion de personnes ayant remarqué des anomalies dans leurs cycles suite à la consommation de psychédéliques.

Merci d'avance pour votre participation, le questionnaire est inclusif et il existe une version anglaise, n'hésitez donc pas à le partager : plus nous aurons de réponses plus nous aurons de poids. On vous encourage à répondre même si vous n'avez pas remarqué d'anomalies pour que nous puissions avoir un pourcentage intéressant!

https://forms.gle/Qj9dXG1kkDcDaDxZ8

#2
C'est très rapide à faire, je vous encourage à le partager ^^
Un peu sceptique sur le choix des substances interrogées par contre, je n'y vois pas de cohérence (et il vaudrait mieux rassembler changa et ayahuasca, en les séparant de la DMT, puisque la différence consiste en la présence d'IMAO dans la préparation).
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#3
académie non officielle et intuitive (en fait: témoignage): c'est quand la personne change physiquement et physiologiquement que ses règles sont aussi influées par le mode vie et les prises de drogue. Quand on voit l'apparence changer et l'horloge interne, cela va de pair.

Et même, avec les drogues dures, la femme tombe "à sec" (pas de règles) Mais il faut déjà être junky avec beaucoup de drogue... Les femmes junkie sont maigres, toutes sèches et sans règles... (c'est plus avec l'héroïne, la cocaïne...)

Peut-être que l'administration de drogues (psychédéliques) sans excès et à doses évaluées, prédéfinies et prescrites améliorent les cycles... C'est tjs la même chose: tout se trouve dans les dosages pour avoir du poison ou un remède de rédemption.
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#4
Plein de médicaments et drogues peuvent avoir des effets purement négatifs sur les mentruations en dehors du dosage.
Self-made chemist  and pharmacologist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.
#5
Déjà faut voir ce qu’on entend par « améliorer » les règles. S’il s’agit de les rendre moins douloureuses, il faudrait des substances antispasmodiques / anti-inflammatoires. Plus régulières, on peut pas forcer un cycle à se rendre plus régulier qu’il n’est de base (sauf à remplacer par un cycle artificiel, comme avec la pilule contraceptive non-continue).
« Même s'il est possible que nous soyons, en dernière analyse, tous liés les uns aux autres, la spécificité et la proximité des connexions comptent (avec qui nous sommes liés, et dans quelle mesure). C'est au sein même de ces relations qu'adviennent la vie et la mort. »

sobriété numérique
santé mentale
safe sex
TR mode d'emploi | Fiches Info | Charte | FAQ | Index Topics Hebdos
#6
(26/03/2021 14:01)snap2 a écrit :
Plein de médicaments et drogues peuvent avoir des effets purement négatifs sur les mentruations en dehors du dosage.


Quoi ??!? tu veux dire qu'il y a des médicaments "misogynes" avec avertissement genre "interdit aux femmes" sur la notice ???
         l'Historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
#7
Ben les anticoagulants par exemple, aucun effet positif sur le cycle peu importe la dose et ça augmente fortement les saignements.
C'est un exemple au hasard mais oui tu peux en trouver pas mal des médicaments qui dérèglent le cycle en provoquant des règles intermittentes ou irrégulières, qui augmentent les douleurs ou bien qui accroisent les effets hormonaux désagréables.
Self-made chemist  and pharmacologist
Nuit Blanche Suisse, RDR forever!
Free will is a lie.


Topics apparemment similaires...
  Autisme et psychédéliques Zoe.Dubus 19 1,713 22/11/2021 10:27
Dernier message: Cookies
  Séminaire "Études psychédéliques", EHESS Zoe.Dubus 12 996 12/05/2021 16:41
Dernier message: Acacia
  Wébinaire "Genre, femmes et psychédéliques" Zoe.Dubus 8 912 27/04/2021 15:28
Dernier message: Morning Glory
  Californie et dépénalisation de psychédéliques Cookies 6 728 13/04/2021 19:03
Dernier message: Acacia
  Des drogues en santé mentale "Les psychédéliques" Cookies 4 809 13/12/2020 04:32
Dernier message: Tridimensionnel
  Effets psychédéliques d'un Placebo AlphaCentauri 2 803 04/04/2020 12:53
Dernier message: amicale_du_pc
  France Inter : interview S. Chayet sur les psychédéliques Biquette 4 1,131 15/02/2020 11:33
Dernier message: Biquette



Utilisateur(s) parcourant ce topic : 1 visiteur(s)

À propos de Psychonaut

Psychonaut.fr est une communauté d'auto-support francophone, dédiée à l'information et à la réduction des risques liés à l'usage des substances psychoactives.