Étude sur l’influence de la MDMA sur le ressenti du toucher
#1
http://www.maad-digital.fr/en-bref/le-to...bIspXPydKk

Où l’on comprend l'interêt de se caresser doucement... Voilà un article utile même sans prod’ ! Zut, j’ai envie qu’on me gratte le dos maintenant...
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
  Répondre
#2
Sympatoche, par contre ils confondent Meth et MDA tout du long de l'article, c'est assez agaçant ^^
  Répondre
#3
Citation :l’amphétamine ou la métamphétamine (MDA), aussi connue sous les noms de Speed, Meth, Cristal, etc.


Je m'étais arrêté à cette phrase la première fois que je l'avais lu, je vais faire un effort et lire en entier cela dit, allez ! Motivation !

Edit: Je suis pas sur d'avoir compris ce qu'ils ont découvert au travers de cette étude, j'ai l'impression quand même que c'est surtout du remplissage pour dire que la MDMA provoque des sensations tactiles plaisantes ? Apres je sais pas si j'ai pas juste keblo sur les conneries dites au début et que j'ai du mal a prendre l'article au serieux vu qu'il ne cite pas ses sources. Ce serait cool aussi qu'ils laissent un lien vers l'étude pour lire vraiment ce qu'il y'a vraiment écris dedans.
  Répondre
#4
À vrai dire ce que j’ai trouvé le plus intéressant c’est la distinction entre toucher rapide et toucher lent
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
The following 1 user Likes Tridimensionnel's post:
  • Cookies
  Répondre
#5
(13/10/2019 00:06)Tridimensionnel a écrit : À vrai dire ce que j’ai trouvé le plus intéressant c’est la distinction entre toucher rapide et toucher lent


Yep, c'est vrai que j'aime pas les toucher rapides persos, que ce soit avec ou sans MDMA d'ailleurs, (bon apres ca dépend de a quel point c'est rapide). Mais les touchers lents sont toujoursp lus agreables je trouve
  Répondre
#6
En y réfléchissant ça me semble normal, un toucher rapide a de bonnes chances de signaler une alerte (brusquerie due à un stress, coup...) tandis qu'un toucher lent demande plus de confiance et d’intimité (on le voit venir). Donc ça ne m'étonne pas que notre système nerveux soit construit de façon à les traiter différemment. Ça reste assez fascinant de constater la complexité et la précision de cette construction.
méditation                                                             
TDA/H                                                                         
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)