• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
2CB 18mg : 2e expèrience.
#1
Bonjour,

je continue mon expérimentation du 2 CB

passant de 15mg à 18mg, Verdict : C’était bien plus fort aussi bien visuel que mental, assez introspectif et la montée a été un peu rude, confuse et complètement euphorique, j'avais bu une pinte de bière, c'est peut-être lié.

C’était pas prévu mais, je ne sais pour quelle raison, j'ai eu l'idée de prendre des notes à certaines intervalles pendant le trip, j'ai un peu corrigé les fautes et la syntaxe mais j'ai gardé plus ou moins la forme telle quelle, sans la retoucher. Donc désolé  si ça parait un peu abrupte, voir même un peu con mais je n'ai pas voulu dénaturer la chose .
j'ai pas noté en continu, je me suis un peu perdu après 21h. après le rush, j'ai eu une plus grande envie introspective.



19h30 (ça monte).

C'est étrange de prendre des notes ça me fait une mise en abîme avec moi même. Pas facile, l'écran du tel fond et vibre beaucoup.

20h30 Je sors. Paris la nuit arrive. Teinte du ciel violette orange on dirait des bombes dans le ciel ou des éclairs de peinture. Murs Dégoulinant.
Pas facile d'écrire en marchant tout devient compliqué bordélique. Les murs sont pas droits. Le sol penché.

Alice aux pays des merveilles

Ville de nuit, rigolo bordélique, les gens ressemblent à des animaux. J'arrive pas à marcher un coup j'accélère l'autre je ralentis les courbes les trottoirs les pentes prennent des proportions énormes j'ai l'impression que tout rétrécit tout s'agrandit. Comme dans le film. Alice dans Paris la nuit. C'est effervescent, le souk, je rigole tout seul mais impossible de prendre une décision je reviens sans cesse sur mes pas. Je ressens l agitation, l'incapacité à se poser contemplation impossible. C'est trop dur j'arriverai jamais à Opéra. Je rentre chez moi profiter pleinement .

21h quoi je suis sorti cb de temps 1h ? Le temps se fait le malle.

Je prend plaisir à me perdre dans la déformation des choses. Ma propre déformation. Jme sens bien avec moi même. Mon corps est tordu, bancal.

Boucle de pensée. Anxiogène parfois mais il faut le laisser glisser... Les mauvaises pensées glissent. ça rebondit je passe à autre chose


ça  boucle un peu. Le grand 8. Au début quelques virages sont plus compliqué à négocier mais il faut épouser la courbe.

Visuels très largement en synergie avec la musique. Plus on se laisse aller dans le son plus la vague reprend sa hauteur.

18 mg plus mental. Plus de boucle. Toujours gérable mais ça a gagné quelques crans au dessus. C'est pas proportionnel.15 mg et 18mg  Un chapitre au dessus.

C'est comme au ski, épouser le virage, Laisser la gravité et la force cinétique faire son Œuvre.  C'est comme moi dans la vie, j'arrondis toujours les angles. C'est mon caractère c'est comme ça. Et je l'aime bien comme il est.

: l énorme poussée d euphorie (combiné avec montée du 2c t+30min) de la première pinte est passée.

Pensée analytique : plus je note plus je progresse à l'intérieur de moi.

Entre le séjour et la cuisine 2 ambiances se distinguent Séjour, le crépuscule, ambiance jaune, cuisine ambiance mauve, lunaire . C'est aussi bien extérieur que intérieur.

22h42

je sens que le rush psychédélique est un peu passé. J'arrive moins à me perdre en moi. Revenir dans mes boucles. C'est dommage mais en même temps je dérive vers quelque chose de plus sensuel. Apaisé. Moins montagne russe.

Assez proche de la md en fait. Comme c'est plus confortable mentalement je ressens une vague de plaisir énorme je serre les dents. Le côté sensuel voir sexuel c'est énorme.

Je vais ouvrir la 2e pinte de bière. Histoire de voir les interactions maintenant que je suis descendu d'un niveau.


La 2 pinte n'a rien relancé mais à le mérite de détendre.

tripper de nuit et de jour, par temps clair ou plus sombre fait aussi son effet. L'ambiance est très différente. Cela dit j'aime autant l'un que l'autre.

.

Fin de la transcription.



Globalement le trip a été plus mental, visuellement c'était assez incroyable également, notamment au niveau des couleurs et des proportions. quand je suis sorti j'ai vite senti que ça allait être une tannée mais l'ambiance dans la ville m'a vraiment fait tripper, le problème c'est que les visuels semblent mieux s'exprimer quand on est immobile.


au plus fort de la perche, je bouclais pas mal et je me perdais un peu, J'ai noté un peu d'anxiété par moment, rien de bien méchant mais ça apparaissait surtout quand je me laissais un peu aller, à certains moments , j'ai presque cru que j'allais m'endormir tellement j'me sentais partir, mais à un certain point, ça m’inquiétait et je reprenais le contrôle je sentais que je m'abandonnais, mais au sens propre. J'avais l'impression que j'allais tout perdre, je croyais par moment m'en approcher, comme si j'étais en train de me débarrasser de moi-même, me délester de tous mes bagages mais je sais pas dés que je m'engouffre dans le terrier, je me rattrape à une branche, comme par un instinct de survie, j'arrivais pas à lâcher prise. Je dois pas être prêt à vivre ça encore.


Voilà, expérience intéressante, plus mentale que ma première fois, je ne pense pas avoir fini d'ouvrir des portes, mais j'aime bien y aller progressivement, la dissolution complète c'est pas pour tout de suite. Je retenterai la DMT à l'approche de l'été, ma dernière tentative remonte à l'automne dernier, mais au dernier moment j'ai rangé la pipe, je le sentais pas...quand c'est pas le bon moment....
The following 1 user Likes dodi's post:
  • Indica
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [2C-E, 18mg] Sérénité au pays des lutins Tisalut 4 846 11/06/2014 16:10
Dernier message: 190BPM
  [2c-e, 18mg] La malédiction du grnad père Tisalut 3 1,365 03/09/2012 20:12
Dernier message: Tisalut
  18mg 2c-E raoulduke69 17 2,650 07/09/2011 02:12
Dernier message: Wand

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)