• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'inconnu
#1
Mesdames, Messieurs, Bonjour,

Je viens vers vous car j'ai l'envie de partager mon ressenti sur ce monde qui nous entoure et sur les autres qu'il me tarde de découvrir.
Toxicophile depuis le début, mon désir de sensations fortes m'a poussé à vouloir essayer tout et n'importe quoi dans l'optique de ressentir des sensations nouvelles.
10 ans se sont écoulés depuis mes premières fois, aujourd'hui j'aspire a essayer d’être comblée sans l'aide des substances parfois nocives pour ma santé.
Mais je reste sous le charme des psychédéliques, surtout depuis que j'ai appris que certaines sont largement moins nocives que ce qu'on a pu croire jusqu'à aujourd'hui, pour exemple, le LSD.

Ma première question, suis-je la seule à personnifier le LSD? 
Quand j'en consomme, j'ai l'impression qu' "il" est là, qu'il me/nous surveille, me/nous montre son potentiel, parfois il est moqueur mais sans malveillance.
Je tiens a préciser que je me considère comme quelqu'un de lucide et de très terre a terre, un peu trop pessimiste, bref, je ne pense pas être déréglée psychologiquement. 
Mais je sais pas, j'ai tendance a ressentir une présence qui serait la sienne.

J'aurais pu m’arrêter a l’idée que c'est ma façon de l’interpréter, que ce que je ressens n'est pas une réalité mais une projection de mon esprit.
Sauf que je suis tombé sur pas mal de partage d’expériences d'usagers avec la substance qui se nomme DMT, et ces personnes là reviennent toutes de leur voyage avec une forte conviction que des mondes, dimensions, existent mais sont inaccessibles pour celui n'usant pas de ces substances.
Donc, en recherchant encore, je suis tombé sur une citation que vous devez certainement connaître :
"Il y a le connu, l'inconnu, et entre eux les portes de la perception" d'Huxley.

Un beau petit monde qui se rejoint sur un point : la connaissance des mondes qu'on ne peut percevoir en temps normal.

Qu'en pensez-vous? Ces mondes existent-ils vraiment ou les usagers ne réussissent pas à discerner le vrai du faux?
Et s'ils existent, serait-ce vraiment dangereux pour la santé mentale de les connaître?

J'ai du mal à aimer ce monde, j'aime la nature, les animaux, les oiseaux qui chantent, les arbres, les rayons de soleil, ça, pas de soucis mais l'Homme et son oeuvre, j'ai du mal.
Donc oui je cherche a découvrir une autre réalité, tout en tenant à ne pas me perdre.
Consciente du quotidien que je dois assumer, de mon avenir que je continu de construire, il n'y a aucun problème là-dessus.

Mais merde, je trouve ça merveilleux que l'on puisse accéder aussi facilement à ces nouveautés.

Bien a vous
The following 1 user Likes Mathewku's post:
  • Trickster
  Répondre
#2
Salut, pour ta première question : non t'est pas le seul. Mais en général l'être humain personnifie tout à son image. Son chat, sa théière, sa bite, son automobile.
C'est de l’anthropocentrisme et c'est juste humain.

Pour ta seconde question qui est intéressante, je vais me permettre d'étayer un peu mon point de vu parce que c'est en rapport direct avec le forum, je pense que c'est un sujet qui doit intéresser beaucoup de consommateurs :

ces mondes n'existent pas concrètement, mais disons que l'affect que tu développes envers tes visions fait en sorte qu'elles deviennent une partie de ce que tu es, de ton identité, un peu comme l'art.

Ce sont un peu des dimensions de ton monde intérieur.

En soi n'importe quelle expérience est une accumulation de perceptions. Il y a celles qui te parviennent de l’extérieur et celle que tu pressent instinctivement comme partie intégrante de ton "moi". De l'identité que tu donnes consciemment à ton corps et à ta conscience. La sensation d'être toi, d'exister, est la perception la plus instinctive.

Par exemple si tu ressens de la nostalgie, la nostalgie n'est pas une forme matérielle, mais est une sensation issue de tes perceptions sur toi-même. La nostalgie existe, elle possède sa réalité effective car tu la ressens, elle est issue de perceptions réelles. Quand tu ressens cette nostalgie, une information concrète est donnée à ton cerveau.
C'est pourquoi il est difficile à certaine personne de différencier des expériences de perceptions relatives à l'individu et celle relative à l'altérité. Parce que les deux existent et donnent parfois l'illusion de se confondre.

Seulement ta perception relative en tant que telle n'a pas de forme physique. C'est ce qu'on appelle par extension la métaphysique. L'amour par exemple peut être décrit comme une réalité métaphysique, à travers une expression de sentiment et du langage, ou une réalité physique, si tu t'attaches à décrire les mécanismes neurologiques qui sont à l'oeuvre quand tu tombe amoureux.

L’expérience d'une drogue peut être décrite de façon métaphysique ou physique. Tu peux décrire ce que tu as senti avec tes mots, ou décrire de manière plus généraliste est technique l’expérience que tu as vécu.

Tes perceptions métaphysiques sont issues d'un fonctionnement physique (la biologie de ton corps, ton cerveau en l’occurrence). Mais le fonctionnement physique du monde n'a pas d'ordre causal direct avec tes perceptions métaphysiques.

C'est pour cela qu'il ne faut pas confondre ces deux modes de perceptions. Car les issues logiques de cette façon de penser seraient purement absurdes. (Si je ferme les yeux, le monde cesse d'exister, si j'imagine que je suis immortel alors je le deviens, etc...).

En revanche de façon métaphysique on peut dire que certains archétypes et certains symboles font partie de l'inconscient collectif ou même de l’expérience objective d'exister en tant qu'êtres humains.

Et de façon physique on constate que des drogues précises déclenchent les mêmes opérations neuronales chez tout le monde, parce que c'est ce qu'elles font, tout simplement.

Ainsi en te sentant lié à une expérience partagée par des milliers de personnes avant toi, il est facile d’imaginer, à tord, que des visions sont valables pour tous, pour l'altérité, et donc qu'elles ont un fonctionnement matérielle et physique.

Donc si tu définis par "exister", ce qui est issu d'un phénomène physique, ces mondes intérieurs ont existé à l’intérieur de tes perceptions, elles-mêmes causées par une suite d'ordre donné à ton cerveau. Et si tu définis exister par une existence matériel, extérieur à toi, alors non.

Voilà c'est pas une réponse académique et structurée mais c'est ce que qui me vient.

Bonne journée.
End
  Répondre
#3
Pour la réponse, je m'en contenterais.
Non, je plaisante, je ne m'attendais pas à lire quelque chose d'aussi poussé et complet sur le sujet.
J'ai dû le relire 3 fois pour bien assimiler.
Ça coupe un peu mes rêves de participer a la découverte du siècle, soit une autre dimension accessible via les psyché mais c'est aussi bien de se découvrir soi-même.

Et il y a encore une chose qui m'interroge : la télépathie.
Souhaitant ne pas passer pour un con, j'attends de vivre la même expérience assez de fois pour oser affirmer que c'est vrai.
Et je suis obligée de reconnaître que ça existe, l'ayant vécu aussi avec quelqu'un qui n'est pas français mais à appris à le parler à mes côtés depuis quelques années.
Sous LSD, 1P-LSD pour être précise, je me suis mise à sortir des mots que je ne contrôlais pas et cette personne à fini ma phrase.
Envoûtés qu'on était, et je rappelles qu'il n'est pas français.
Ça m'a marqué, j'en tremble en y repensant, c'est fou !
Il s'en souvient très bien, on l'explique pas mais on l'a vécu.
Je n'arrive pas à me souvenir de ce qui a été dit mais c’était comme une révélation.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)