• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
KE-TA-KLAK
#1
Bonsoir(jour)

Il est 2h, je redescend (Mouai la tete encore ailleurs mais bon ça va)

00h :  je suis bourré, des potes viennent de partir en soirée, grosse journée demain je ne les suis pas, je tente une petite trace.

ERREUR : je suis bourré, alcool + Keta = Pas bon. On m'avait prévenu. je sais c'est con. je me sentais en confiance , pas ivre mort, mais un peu pété quand même.

La trace monte gentillement, cet état particulier, jusque là c'est normal. pas psyché, juste éclaté. tout va bien ce petit coton, j'aime beaucoup. synergie alcool K : ça peut aller mais c'est mieux sans.

1h : 1 petite dernière (était-elle petite ? pas sûr, en tout cas, ça ressemblait pas à une poutre).

1h30 : je vais dans la salle de bain, le néon en applique allumé, je ferme les yeux : Houlà, j'ai vraiment les yeux fermés ? on dirait pas, ça part sur la gauche.

toujours yeux fermés, c'est .....Aveuglant, je vois ma SDB mais l'espace rétréci, encore et encore, j'ai l'impression de tomber à gauche mais dans des mini reproduction de ma Salle de bain.
C'est bizarre de tomber à gauche, merde, c'est violent, je tombe vraiment, K-Hole ? je veux en être sur. j'ouvre les yeux, je suis par terre, mais je sens encore un peu mon corps, je suis conscient, bon ok, pas de K-Hole, mais j'ai l'impression de tomber en arrière mais toujours sur la gauche. Je suis aveuglé, je me rappelle. les vacances à la mer. assis sur le sable chaud. le soleil sur les paupières, je suis bien. mais je tombe toujours sur la gauche. Mes paupières toujours fermées, j'ai l'impression qu'elles n'existent plus (mes paupières). C'est comme être en plein rêve, mais les yeux ouverts. En fait la Keta m'a envoyé dans un état ou je n'avais ni les yeux ouverts, ni fermés. C'est ça être aveugle ? ya pas de fond noir. Juste du blanc immaculé et des tourbillons infinis dans des espaces qui rétrécissent, à l'infini, toujours.


Je ne sais même pas quand ça s'est arrêté. Ah oui j'écris mon texte. Me revoilà. Entier, connecté. C'est fini. Je peux aller me coucher en paix.


Un moment étrange.

La Kétamine....
  Répondre
#2
Y'a Pô la suite Sad

Ah j'ai compris, c'est un report trip live et là le gars il est dans le coma depuis 1h30 mdr !
L'homme est un fou qui pense pouvoir contrôler la vie, alors qu'il ne se contrôle pas lui même.
  Répondre
#3
Ah non c'est pas live, c'est "A chaud", on va dire ! lol

mon clavier a vrillé il a enregistré avant que je termine (Je le jure, c'est le clavier, pas moi ! Smile )
  Répondre
#4
Ah ouais la sensation de tomber vers la gauche ça me le fait tout le temps ! (pourquoi ce côté en particulier ?) Avec une perception des bras et des jambes inversée c'est vite le bordel, l'impression de tourner sur soi même tout en gardant la conscience dans le même sens...

C'est pour ça que jme cale toujours au milieu des coussins jusqu'à la retombée du trip, se vautrer dans la salle de bain c'est un coup à attraper froid ou sérieusement se cogner la tête... Et vu que c'est la kétamine qui décide à quel moment tu vas te vautrer par terre... Vaut mieux pas bouger du tout, déjà que tu surfes sur un caillou géant dans l'espace à 170'000 km/h, attends, c'est mega dangereux de lâcher le canapé o.O

Take care Smile
  Répondre
#5
La sensation dont vous parler, quand vous êtes assis ça vous l'a déjà fait ?
Parce que justement j'avais une inclinaison de ma tête qui allait vers la gauche et partait vers le haut/l'arrière (en gros j'avais le regard tourné vers le plafond, sur le côté gauche). C'était un mouvement que je trouvais vraiment beau en fait. Surtout que c'était en pleine montée. Je sentais mon corps tournoyer dans tous les sens.
  Répondre
#6
C'est exactement ça. On tombe en haut à gauche. J'ai réussi à me relèver un moment et me vautrer dans mon fauteuil. C'était un sacré merdier. Le plus impressionnant c'était le visuel je tombais dans des reproduction de salle dans des nombreux tourbillons lumineux (ma sdb en l'occurrence). Mais tj en haut
A gauche.

Et je ne saurais dire ce qui m'a le plus choqué. L'impression que mon corps était lui même un tourbillon qui se contortionnait sur lui même Où l'impression de n'avoir les yeux ni fermés ni ouverts.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)