• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Opium prix et quantité
#1
Bonjour,

J'aimerais récolter quelques infos sur l'opium. Mon contact est habitué à procurer à ses clients les produits typiques sur le marché tels que la MD, la C etc... mais j'ai constaté qu'il est assez rare de trouver de l'opium par contre. Bref, je lui ai quand même demandé s'il pouvait en trouver vu qu'il arrive à trouver tout et n'importe quoi. Il m'a demandé à combien j'achetais normalement vu que lui, il ne vend généralement pas ce genre de produit. le problème c'est que je n'en ai jamais acheté vu que j'aimerais essayer pour la première fois.
Quelqu'un aurait donc une idée du prix moyen en Europe ? Surtout en France et en Angleterre. Tant sur le DW qu'en "rue". Il y a quelques années, le prix variait entre 20 et 60 euros. Pensez-vous que c'est toujours d'acutalité ?
Deuxième question, pour une première fois, j'imagine qu'un gramme est largement assez pour deux ? J'ai lu que 0.2 c'était déjà pas mal pour une personne.

Merci bien,

Bonne journée!!!
~ Ça va chier des bulles psychédéliques de toutes les couleurs !!
  Répondre
#2
Salut,

Comme tu l'as dit je pense que c'est un produit dontle prix fluctue pas mal.

J'en ai vu tourner plusieurs fois entre 40 et 80 euros. Je suis ni connaisseur ni consommateur d'opiacés.

Fais attention à toi.
The dispensation of life and death-

Ils te feront la peau, de derrière leurs bureaux-
  Répondre
#3
On ne conseille pas de prix d'achat optimum ici, mais en gros t'as la bonne fourchette.

Tout dépend de la ROA, c'est assez difficile de trouver des infos dessus, c'est vrai.

Je ne le fume pas, en oral je consomme des petites doses - pour etre dans l'entre deux, entre sobriété et grosse défonce -, type 50-100mg. Si tu favorises cette ROA, explores doucement, tu n'en apprécieras les effets que mieux si tu tapes dans du haut dosage.
Blablbalabla.
  Répondre
#4
J'aimerais en consommer par voie orale ou par infusion et j'ai vu que le dosage est complètement différent pour les deux, donc c'est un peu difficile de faire un choix quant à la quantité à commander. En fait pour être plus précise, j'aimerais obtenir des infos de type général. Je suis pas en train de demander "quelle dose VOUS me conseillez pour un premier trip" mais quels sont les fourchettes sur le dosage par voie orale et par infusion. Je n'ai pas trouvé le dosage sur le site erowid qui donne des informations assez précises pour d'autres drogues, c'est pourquoi je me tourne vers vous. Erowid par exemple donne des infos du style:
"pour un trip leger: x à x mg - pour un trip moyen: x à x, et pour trip fort (...)". C'est purement informatif donc qu'on soit clair haha

Par ailleurs, je ne demande pas conseil quant au prix d'achat, je voudrais juste des infos quant au prix moyen sur le marché et plus précisément savoir en fonction de quoi varie le prix ? L'importation j'imagine ?

P.S.: et ça veut dire quoi la ROA? desolée je suis un peu longue à la détente ...

Merci pour vos réponses en tout cas.
~ Ça va chier des bulles psychédéliques de toutes les couleurs !!
  Répondre
#5
Le prix doit varier en fonction de beauoup de facteurs notamment le circuit emprunté, la qualité du produit, la zone geographique ou tu habites...

ROA =" route of administration " = méthode d'administration (fumer, avaler, injecter...)
The dispensation of life and death-

Ils te feront la peau, de derrière leurs bureaux-
  Répondre
#6
(12/03/2018 16:13)~ Nell a écrit : Bonjour,

J'aimerais récolter quelques infos sur l'opium. Mon contact est habitué à procurer à ses clients les produits typiques sur le marché tels que la MD, la C etc... mais j'ai constaté qu'il est assez rare de trouver de l'opium par contre. Bref, je lui ai quand même demandé s'il pouvait en trouver vu qu'il arrive à trouver tout et n'importe quoi. Il m'a demandé à combien j'achetais normalement vu que lui, il ne vend généralement pas ce genre de produit. le problème c'est que je n'en ai jamais acheté vu que j'aimerais essayer pour la première fois.
Quelqu'un aurait donc une idée du prix moyen en Europe ? Surtout en France et en Angleterre. Tant sur le DW qu'en "rue". Il y a quelques années, le prix variait entre 20 et 60 euros. Pensez-vous que c'est toujours d'acutalité ?
Deuxième question, pour une première fois, j'imagine qu'un gramme est largement assez pour deux ? J'ai lu que 0.2 c'était déjà pas mal pour une personne.

Merci bien,

Bonne journée!!!

Pourquoi veux tu consommer spécifiquement de l'opium ?
Je veux dire, j'espère juste que tu es conscient que les risques d'addictions sont les même que pour un cacheton de morphine. C'est pas parce que c'est ta dope est sous forme "sauvage" que les risques sont moins grands.

Voila c'était juste "en âme et conscience comme on dit. J'ai un peu l'habitude des jean-spirituel en mode si c'est "naturel" c'est safe.

Sinon l'opium avant c'était pas cher, 20 euros. Maintenant tu peux te dire facile 50. Après si c'est juste pour une prise ben tu claque tes 50 boules et puis basta.

Qu'est ce que tu entend par 0.2, 20 mg ou 200 mg ? Si c'est 20 c'est pas assez, si c'est 200 c'est trop. Je te suggère 100 mg pour commencer, cela équivaut quand on à pas de tolérance au niveau de la sensation physique  à un gros joint bien lourd (niveau physique bien sur, au niveau mental c'est un peu "vide" les opiacés. Mais c'est le but de ta démarche j'imagine, sinon je vois pas trop l'utilité). 

(12/03/2018 19:21)~ Nell a écrit : pour un trip leger: x à x mg - pour un trip moyen: x à x, et pour trip fort (...)". C'est purement informatif donc qu'on soit clair haha

Ouais...C'est purement subjectif et contextuel surtout. J'ai vu des mecs avec des métabolismes de tarés qui n'était pas des exemples à suivre.
Si tu veux vraiment commencer prudemment et t'informer sur comment ton corps à toi réagit (et pas celui d'un gros mytho/warrior du net), ben tu commence par la plus petite dose (test allergique) et tu monte de 10 mg en 10 mg.

Vala vala, bonne journée également  Wink
End
  Répondre
#7
Haha merci de te préoccuper de ma santé, mais t'inquiète pas, je ne fais pas parti des gens qui croient à ce stéréotype débile.
En réalité, j'ai toujours voulu tester l'opium, le fait de pouvoir en faire une infusion, de pouvoir le prendre oralement et sa faible toxicité sont des facteurs qui ont joué dans ma décision. Mais je ne fais pas de fixette spéciale, j'ai tout aussi envie de tester la morphine, comme l'héroine ou comme le lsd (oui je sais rien à voir avec morphine/hero). J'ai juste jamais essayé d'opioïdes et je sais que la codéine et l'opium sont quand même moins forts, pour commencer. Donc voilà, Je suis consciente du risque d'addiction de ces drogues mais au vu de tout ce que j'ai lu sur ces substances, il serait incroyablement stupide de ma part de tomber dans cet engrainage. C'est plus une curiosité qu'une recherche de poly-consommation, je suis très bien dans ma vie mais merci !

Par contre non, je cherche pas l'équivalent d'un gros joint justement, mon but est pas de me sentir m'enfoncer dans mon canap et de réfléchir au ralenti. J'ai lu quelques trips reports, et je cherche plutôt un rêve éveillé. J'ai bien compris que c'était pas un hallucinogène et que ça allait pas non plus le truc de malade, mais quelque chose d'un tant soi peu transcendant. Après tout, c'est pas pour s'enfoncer dans leur canapé qu'au 19-20ème ils prenaient ça, si ?
Du coup, je pensais plutôt à 200mg ouais. J'ai vu que pour du bon opium, 200mg était suffisant et que dans tous les cas, il ne faut pas dépasser 500. Ca devrait le faire nan ?
~ Ça va chier des bulles psychédéliques de toutes les couleurs !!
  Répondre
#8
c'est peu commun ton truc. D'habitude on est amené à l'opium par un cycle de consommation qui s'amplifie.. On ne switche pas sur l'opium de but en blanc (pour les alphabétisés, hein..!)

(13/03/2018 01:07)~ Nell a écrit : Haha merci ... etc... gnagna... etc... Après tout, c'est pas pour s'enfoncer dans leur canapé qu'au 19-20ème ils prenaient ça, si ?

c'était pour se sacrifier sans passer par le métier des armes... L'esprit d’indépendance implique parfois des extrêmes à assumer.

La maxime Tout est dans Tout s'est tjs vérifiée par le mécanisme suivant: "Tout et son contraire".
[Image: vvert.PNG]            l'historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#9
(13/03/2018 01:07)~ Nell a écrit : Haha merci de te préoccuper de ma santé, mais t'inquiète pas, je ne fais pas parti des gens qui croient à ce stéréotype débile.
En réalité, j'ai toujours voulu tester l'opium, le fait de pouvoir en faire une infusion, de pouvoir le prendre oralement et sa faible toxicité sont des facteurs qui ont joué dans ma décision. Mais je ne fais pas de fixette spéciale, j'ai tout aussi envie de tester la morphine, comme l'héroine ou comme le lsd (oui je sais rien à voir avec morphine/hero). J'ai juste jamais essayé d'opioïdes et je sais que la codéine et l'opium sont quand même moins forts, pour commencer. Donc voilà, Je suis consciente du risque d'addiction de ces drogues mais au vu de tout ce que j'ai lu sur ces substances, il serait incroyablement stupide de ma part de tomber dans cet engrainage. C'est plus une curiosité qu'une recherche de poly-consommation, je suis très bien dans ma vie mais merci !

Par contre non, je cherche pas l'équivalent d'un gros joint justement, mon but est pas de me sentir m'enfoncer dans mon canap et de réfléchir au ralenti. J'ai lu quelques trips reports, et je cherche plutôt un rêve éveillé. J'ai bien compris que c'était pas un hallucinogène et que ça allait pas non plus le truc de malade, mais quelque chose d'un tant soi peu transcendant. Après tout, c'est pas pour s'enfoncer dans leur canapé qu'au 19-20ème ils prenaient ça, si ?
Du coup, je pensais plutôt à 200mg ouais. J'ai vu que pour du bon opium, 200mg était suffisant et que dans tous les cas, il ne faut pas dépasser 500. Ca devrait le faire nan ?

Ok pas de soucis. 

200mg tu vas commencer à sentir la bonne nausée si t'es pas tolérante. Après je sais pas quel dégradation il y à avec l'infusion, s'il il y à des pertes.
Je ne peux pas te dire en tout cas si ça va passer pour toi ou pas. Tout ce que je peux dire c'est que perso une première expérience à ce dosage m'aurait fait gerber direct. M'enfin tu verras.

Sinon pour ce qui est des rêves lucides...En plusieurs années de prise d'opiacés je n'en ai jamais fait. Parfois ça m'arrivais d'être fatigué au point d'avoir ces pensées étranges et absurdes quand on somnole. Mais c'est plus du à la fatigue de la défonce en descente, tu sais quand tu lutte de toute tes forces contre le sommeil. Enfait j'ai eu des images encore plus intense et absurdes après une séance footing qui m'avait littéralement buté. Tu vois ce que je veux dire ou pas ?

Je pense que tu fais référence à Baudelaire (la comme ça je vois pas d'autre qui ait décrit des rêves sous opium aussi surréaliste que lui). En tout cas j'ai jamais vécu les fleurs du mal avec 200 mg d'opium (ni plus). Et si tu veux mon avis je crois qu'il allait chercher de plein gré son imagination durant ses session pour créer une expérience de lecture. Je pense également que c'était consciemment et inconsciemment préparé avant l’expérience en tant que telle. Un setting quoi. Il y avait peut être même un effet placebo. Mais la je ne me risquerais pas à faire le négationniste avec Baudelaire. Y'a simplement des choses qui ne se font pas ^^

En tout cas je me suis toujours senti (beaucoup) plus proche d'un état "mystique/poétique" avec le cannabis. Pour moi les opiacés c'est une gomme, ça efface. Pendant plusieurs heures t'as plus de problèmes. Le déni ultime, pour le meilleur et pour le pire.
End
The following 1 user Likes Mr Sandman's post:
  • Ihkar
  Répondre
#10
(13/03/2018 17:39)Mr Sandman a écrit : Ok pas de soucis. 

200mg tu vas commencer à sentir la bonne nausée si t'es pas tolérante. Après je sais pas quel dégradation il y à avec l'infusion, s'il il y à des pertes.
Je ne peux pas te dire en tout cas si ça va passer pour toi ou pas. Tout ce que je peux dire c'est que perso une première expérience à ce dosage m'aurait fait gerber direct. M'enfin tu verras.

Sinon pour ce qui est des rêves lucides...En plusieurs années de prise d'opiacés je n'en ai jamais fait. Parfois ça m'arrivais d'être fatigué au point d'avoir ces pensées étranges et absurdes quand on somnole. Mais c'est plus du à la fatigue de la défonce en descente, tu sais quand tu lutte de toute tes forces contre le sommeil. Enfait j'ai eu des images encore plus intense et absurdes après une séance footing qui m'avait littéralement buté. Tu vois ce que je veux dire ou pas ?

Je pense que tu fais référence à Baudelaire (la comme ça je vois pas d'autre qui ait décrit des rêves sous opium aussi surréaliste que lui). En tout cas j'ai jamais vécu les fleurs du mal avec 200 mg d'opium (ni plus). Et si tu veux mon avis je crois qu'il allait chercher de plein gré son imagination durant ses session pour créer une expérience de lecture. Je pense également que c'était consciemment et inconsciemment préparé avant l’expérience en tant que telle. Un setting quoi. Il y avait peut être même un effet placebo. Mais la je ne me risquerais pas à faire le négationniste avec Baudelaire. Y'a simplement des choses qui ne se font pas ^^

En tout cas je me suis toujours senti (beaucoup) plus proche d'un état "mystique/poétique" avec le cannabis. Pour moi les opiacés c'est une gomme, ça efface. Pendant plusieurs heures t'as plus de problèmes. Le déni ultime, pour le meilleur et pour le pire.

Je vois, merci pour ta réponse ! Oui Baudelaire bien vu. J'aimerais m'y fier mais malheureusement chaque personne est différente et toi avec le cannabis t'as experimenté ce genre de choses (lucky you), alors que moi, mise à part mon premier essai où oui là je me sentais comme dans un rêve, je me suis toujours sentie lente à réfléchir, parano et ayant l'impression que je sers à rien... Donc peut-être que pour moi l'opium sera différent...[/size][/color]

Pourquoi au final l'héro est si magnifique pour certaines personnes ? Tu penses que tout ceux qui ont vraiment aimé étaient profondément tristes et désilusionnés par la vie ? Alors oui j'ai vu que la drogue m'avait l'air de procurer un certain bonheur artificiel, un profond sentiment de bien être et que les gens qui tombaient dedans étaient généralement clairement pas satisfaits de leur vie actuelle... Mais faut-il avoir une vie de merde pour trouver cette drogue magnifique ? La MD aussi procure ce sentiment de bien être intense... What's the deal


(13/03/2018 09:31)amicale_du_pc a écrit : c'est peu commun ton truc. D'habitude on est amené à l'opium par un cycle de consommation qui s'amplifie.. On ne switche pas sur l'opium de but en blanc (pour les alphabétisés, hein..!)

J'ai jamais switché sur rien, j'aime juste essayer des nouvelles drogues sans m'attacher aucunement en réalité... Ca peut paraître présomptueux ce que je dis mais je n'aime pas et je ne me pardonnerai pas de dépendre de quoique ce soit et de justement m'adonner à une consommation illimitée au point de ne plus savoir qui je suis à la fin de la journée.
Est-ce si peu commun ?
~ Ça va chier des bulles psychédéliques de toutes les couleurs !!
  Répondre
#11
(14/03/2018 03:19)~ Nell a écrit : Mais faut-il avoir une vie de merde pour trouver cette drogue magnifique ?

Ben je ne connais pas une personne sur terre qui n'ai aucuns problèmes, aucunes tensions. C'est pour ça qu'il n'y a pas que des dépressifs qui aiment l'hero.
Mais.
Les gens les plus équilibrés sont ceux qui kiffent le moins les opiacés (et ouais...pourquoi les patients des hosto et leurs perfs bien lourdes de morphines quotidienne ne tombent pas accro quand ils sortent...). Ils tentent une fois, et réalisent que c'est pas l'extase qu'on leur à promis. Comme me l'a formulé une ancienne amie qui voulait tester juste une fois : J'ai transpiré, j'ai vomi, j'ai dormi. C'est comme la grippe.

Et pour faire la transition.

Enfait ça va te paraitre bizarre mais la plupart des opiomanes que j'ai rencontré m'ont tous dit la même chose, quand ils étaient enfants, ils aimaient être malades. Bien au chaud dans les couvertures, fievreux. Un peu comme l'ivresse de la fatigue. Être à bout de force, ça relache les nerfs. Se faire du mal pour se faire du bien. En plus on est dispensé d'école et maman apporte un chocolat chaud, alors on claque des dents et on s'enfonce la tête dans l'oreiller.

Bon après je doute que mes élucubrations te sois utile. Mais t'as l'air curieuse, donc autant te filer une petite sociologie intuitive. 

Et au vu de l'ambiance de mon post je pense que tu peux deviner pourquoi il n'y a pas lieu de faire un rapprochement md/hero. 

(Si la police fait des trucs étrange c'est normal j'écris sur mon phone).
End
  Répondre
#12
(14/03/2018 03:19)~ Nell a écrit : Est-ce si peu commun ?

oui c'est peu commun pck ton initiative implique une consécration totale. On ne goute pas aux drogues comme un épicurien amateur de confitures. La drogue est un apostolat qui engage la vie et requiert au final beaucoup de prévision. Je ne crois pas que on puisse gouter à l'opium innocemment pck il y a drogue et QUE drogue. Il n'y a que ça. C'est une manière de vivre, une stratégie de pensée et toute une gestion morale uniquement dévolues aux personnes averties. La drogue (et l'opium) c'est un temple dédié à l'humilité.

Pour gouter à l'opium sans lui administrer tout notre destin, il faut prévoir avant, pendant et après. C'est alors une expérience étalonnée sur un protocole à étapes que on doit fidèlement respecter avec l'assistance de collaborateurs. Cela peut se concevoir dans le cadre d'une élaboration d'étude scientifique ou sociologique, ou tout domaine d'étude avec le volet pratique complémentaire. Après une session de bon opium, à mon avis cela s'échelonne sur environ 4 mois (ou plus) pour clôturer l'expérience à 100/100. Mets ton casque !!
[Image: vvert.PNG]            l'historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#13
(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : Il n'y a que ça. C'est une manière de vivre, une stratégie de pensée et toute une gestion morale uniquement dévolues aux personnes averties.
 

Une manière de vivre, une stratégie de pensée et toute une gestion morale qui tourne exclusivement autour de la prise d'un produit : Une bonne définition de l'addiction.

(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : La drogue (et l'opium) c'est un temple dédié à l'humilité.

L'humilité en matière de drogue dur, c'est un concept abstrait. Tellement abstrait que je ne suis pas certain de son existence.

(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : Pour gouter à l'opium sans lui administrer tout notre destin, il faut prévoir avant, pendant et après. C'est alors une expérience étalonnée sur un protocole à étapes que on doit fidèlement respecter avec l'assistance de collaborateurs. Cela peut se concevoir dans le cadre d'une élaboration d'étude scientifique ou sociologique, ou tout domaine d'étude avec le volet pratique complémentaire. Après une session de bon opium, à mon avis cela s'échelonne sur environ 4 mois (ou plus) pour clôturer l'expérience à 100/100. Mets ton casque !!

Moi je déconseille de "tester" pendant 4 mois (ou plus...lol, très précis tout ça). Protocole ou pas, casque ou pas. Et en passant avoir une méthode scientifique permet juste de noter des résultats comparatifs, cela ne prévient malheureusement pas la faiblesse humaine.
End
  Répondre
#14
(14/03/2018 21:45)Mr Sandman a écrit :
(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : La drogue (et l'opium) c'est un temple dédié à l'humilité.

L'humilité en matière de drogue dur, c'est un concept abstrait. Tellement abstrait que je ne suis pas certain de son existence.

ptn tu es vraiment radical là Sandman. C'est quasi la  sentence pète sec

(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : Pour gouter à l'opium sans lui administrer tout notre destin, il faut prévoir avant, pendant et après. C'est alors une expérience étalonnée sur un protocole à étapes que on doit fidèlement respecter avec l'assistance de collaborateurs. Cela peut se concevoir dans le cadre d'une élaboration d'étude scientifique ou sociologique, ou tout domaine d'étude avec le volet pratique complémentaire. Après une session de bon opium, à mon avis cela s'échelonne sur environ 4 mois (ou plus) pour clôturer l'expérience à 100/100. Mets ton casque !!

Moi je déconseille de "tester" pendant 4 mois (ou plus...lol, très précis tout ça Sandman je n'ai fumé que 2 x de l'opium... dans du Black Bombay "amélioré". Je me base là-dessus pour donner des éléments ). Protocole ou pas, casque ou pas. Et en passant avoir une méthode scientifique permet juste de noter des résultats comparatifs, cela ne prévient malheureusement pas la faiblesse humaine. ha ha ! là les Romains s’empoignèrent... tout dépend de la détermination de nos laborantins à réussir l'expérience dans un cadre de cursus universitaire ou autre par exemple... C'est une aventure comme une autre, une exploration pour autant qu'elle finisse bien. Alors on comprendra le monde sans légendes urbaines.
[Image: vvert.PNG]            l'historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#15
(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : ptn tu es vraiment radical là Sandman. C'est quasi la  sentence pète sec 


Je ne suis pas radical, je suis prudent. L'humilité face au drogue c'est une croyance (qui n'est pas corroboré par les faits, mais ce n'est pas la que je voulais en venir). Il ne s'agit pas de ne penser qu'avec du factuel établi, mais il faut au moins manier les croyances avec prudence c'est tout ce que je veux dire. 

(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : Sandman je n'ai fumé que 2 x de l'opium... dans du Black Bombay "amélioré". Je me base là-dessus pour donner des éléments ).

Ça c'est le contraire absolue de la méthode scientifique, donner des conseils à long terme basés sur ta propre expérience sans aucun autre réferentiels, qui plus est quand elle se résume à 2 test.

Donc après si tu veux parler de méthode expérimentale sur l'opium, donne des sources et surtout faudrait décrire le protocole utilisé pour protéger les usagers de la méthode d'une addiction, surtout si l'étude se fait sur plusieurs mois, ce que tu as l'air de préconiser en ne donnant aucunes précisions.

Mais en plus ça n'a aucun rapport avec l'origine du topic, je ne crois pas que Nell soit dans une démarche scientifique. Je ne fais que l'avertir avec bienveillance des dangers relatifs au prise d'opiacés, et de convenir à sa curiosité en lui donnant des pistes de réflexion sur le fantasme d'une drogue par rapport à une réalité : celle de l'addiction d'une part, et celle (mais la ce ne sont que des élucubrations, je l'ai précisé, je ne me prétend pas d'une méthode scientifique en ce qui concerne ce sujet, que je laisse au bon vouloir de la subjectivité) de l'inutilité d'une prise d'opiacé pour explorer une transcendance mystique.
End
  Répondre
#16
(14/03/2018 23:28)Mr Sandman a écrit :
(14/03/2018 11:30)amicale_du_pc a écrit : Sandman je n'ai fumé que 2 x de l'opium... dans du Black Bombay "amélioré". Je me base là-dessus pour donner des éléments ).

Ça c'est le contraire absolue de la méthode scientifique, donner des conseils à long terme basés sur ta propre expérience sans aucun autre réferentiels, qui plus est quand elle se résume à 2 test.

Donc après si tu veux parler de méthode expérimentale sur l'opium, donne des sources et surtout faudrait décrire le protocole utilisé pour protéger les usagers de la méthode d'une addiction, surtout si l'étude se fait sur plusieurs mois, ce que tu as l'air de préconiser en ne donnant aucunes précisions.

mais non je m'exprime avec ce que je connais. Je ne suis pas scientifique ni débile non plus. Mon expression s'exerce à la mesure de mes possibilités. J'ai fumé de l'opium. Tout le monde ne peut pas en dire autant. Je témoigne en fait. Quant aux sources c'est justement pour en faire que on expérimente il me semble... Si un professionnel vient ici il laissera ou non ce que j'ai dit... Ensuite il établira son développement en fonction de son niveau à lui... Il n'y a rien de chicanier et tout le monde respire... Il faut choisir entre l'agora et la dictature des petits chefs.

je crois que lors de l'amertume en ressac après la vague de plaisir (donc après klkes semaines) il faut refournir les cellules en cytosol... Càd donner aux cellules la possibilité de se régénérer. Je ne parle pas en tant que scientifique mais comme psychonaut au long cours si tu veux bien.

Maintenant si klkun a mieux à dire qu'il le mette. Ce serait super.
[Image: vvert.PNG]            l'historia en alternatif et en continu  >>> la Lyre Romantique Fanatique Extrémiste
  Répondre
#17
Qu'est ce que le cytosol vient faire la... Tu peux pas limiter l'addiction à un mécanisme de régeneration cellulaire...bref.

Bon je crois que je me suis laissé emporter par ma propre dialectique. Au point d'oublier que t'as des problèmes à maintenir un échange cohérent sur un sujet donné.
Pas de soucis hein, on à tous nos limites, j'ai les miennes de mon coté également. J'ai dit ce que j'avais à dire et j'ai suffisamment monopoliser la parole, je laisse à d'autre le soin ou non d'alimenter ce topic.
End
  Répondre
#18
Nell, je te conseille de lire ça avant de prendre ta décision: http://www.psychonaut.fr/thread-31812.html
The following 1 user Likes Phil's post:
  • Cookies
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
Rainbow Opium, comment ca marche dans nos cerveaux ? Aiskhynê 6 68 09/06/2018 17:30
Dernier message: GuyGeorge
  Drogue proche de l'opium ? plasmaperce 1 48 28/12/2017 15:22
Dernier message: snap2
Thumbs Down Opium vaporisateur, volcano PSYCHOCRACK 0 56 07/12/2017 18:42
Dernier message: PSYCHOCRACK
  Dépendance Opium Cyberbastonnier 11 1,574 05/10/2015 13:24
Dernier message: DemiPortion
  Les pipes à Opium StrangeDays 12 14,910 17/05/2014 05:34
Dernier message: Tumbleweed
  Opium pipe skatzeo 9 2,121 02/02/2014 04:52
Dernier message: Artisan de Liberté
  [Papaver] - Opium ? Rachacha ? Allégée la concentration des Alcaloides ? HipeHigh 1 1,006 27/10/2013 21:56
Dernier message:
  Opium Opium7 3 1,165 19/06/2013 21:11
Dernier message: hatsu
  Opium, sa fabrication, son utilisation, vous aimez ? Altered_State 67 23,629 19/08/2012 17:46
Dernier message: Gamida
  Opium et Antiquité Atlantis 7 3,131 21/03/2010 16:00
Dernier message: adrenochrome

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)