• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[DXM ≃ 12mg/kg ] Sombre introspection ...
#1
Me voilà pour vous raconter mon 3° trip au DXM qui date d'hier soir avec 750mg soit un peu plus de 12mg par kilos . Mes anciennes prises de DXM se situaient plus entre 5mg/kg et 7mg/kg, toujours seul dans ma chambre, la nuit après une journée de repos.

Cette fois je décide donc de prendre une plus grosse quantité, en effet je suis super bien dans ma tête et je me dis que c'est le moment.

A 21H, je décide donc de prendre 375mg et je me dis qu'à 22H je prendrais le reste, la soirée s’annonçait calme. Seuleemt 10minutes plus tard de la famille débarque à l'improviste chez moi (j'habite encore chez mes parents) et là je me dis "aïe ce repas va pas être de tous repos espérons que ça monte lentement"Comme si ça suffisait pas, ils veulent prendre un apéro, je leur dit que je veux pas boire mais ils me font "allez t'as 18 ans bois un peu enfin sois pas ridicule!" et ils me servent un, puis deux puis trois verres ... non mais je vous jure on choisi pas sa famille...

Au bout d'une demie heure, en plein repas, je me sens hyper-stone, j'ai la tête qui tourne une nausée affreuse mais bon je me force malgré le dégout que m'inspire la nourriture et je mange un peu du dessert qui était super lourd.

Vers 22H15, je bois un café puis je monte dans ma chambre finir les autres 375mg en leur disant que j'ai trop bu et que je me sens fatigué. Là je me pose dans mon lit avec de la techno assez calme et je sens les effets monter et j’appelle un pote. Lui il m'en veut parce qu'il voulait que je le prenne en soirée mais je lui fait clairement comprendre que je serais incapable de faire une soirée pété au DXM, que c'est un prod à prendre tranquille sans se faire embêter mais il veut rien comprendre alors ça me met un peu de mauvaise humeur .

Aux alentours de 23H30 je vais dire au revoir à ma famille sauf ma cousine qui reste dormir à coté de ma chambre là je me dis que ça va pas aller en plus y'a tout qui tourne et je vois pleins de reflets jaunâtres à cause des lampadaires. En plus de ça je me sens complètement déphasé j'ai l'impression de pas être dans la même réalité que les gens autour de moi; j'ai besoin d'être isolé sinon ça va pas aller je me dis .

Il doit être minuit quand je retourne enfin seul dans ma chambre et je met de la musique . Le trip est super fort, je suis dans quasiment dans le noir mais je vois une sorte de brouillard très sombre et avec des nuances de bleu et de rouge très fade qui engloutit la chambre. Je regarde, j'essaye de profiter mais au moindre geste une nausée immense me prend alors je me dirige aux toilettes .

Là, j'allume la lumière des toilettes mais toute cette luminosité m'hypnotise, j'ai l'impression de voir des lumières clignoter sur les murs blanc et je vomi une fois puis deux. Ça me fait beaucoup de bien : plus aucun bodyload, je retourne dans ma chambre content : je vais enfin profiter de ce trip !

Je me perd à nouveau dans cet espèce de brouillard, c'est comme si les murs bougeaient, que les textures se changeait, j'ai les Cocteau Twins à fond dans mes écouteurs et je disserte sur la vie, l'amour, la famille ... Après je décide de changer la musique, je met Summer Dreams de Skream et là... absence, trou noir enfin j'imagine que je me suis endormi pendant je sais pas combien de temps.

A mon réveil vers 2H du matin je met l'album Filosophem de Burzum qui à mon sens va super bien avec ce "brouillard" seulement je suis pris de stupeur en me rendant compte que je suis complètement anesthésier je sens quasiment plus mon corps, je comprend plus rien je flippe un peu mais je ferme les yeux et me concentre sur la musique pour oublier cette sensation ou plutôt cette absence de sensation.

Là y'a une espèce d'image mentale horrible qui se forme. Je commence à délirer sur une sorte de bébé écrasé c'est le truc le plus terrifiant et glauque que j'ai jamais vu ou imaginé . (je précise qu'à la base moi les films d'horreur et les trucs glauque ça me branche pas du tout, je suis terrifié)

Mais enfait, ce bébé c'est une incarnation du mal, de Satan (c'est ce que je me dis) et il me parle, il me rappelle tous mes péchés toutes mes erreurs toutes mes conneries, il me montre dans mes souvenirs toutes les fois où j'ai merdé. Littéralement tout, toute ma vie est remise en question à ce moment là j'ai réellement la sensation de vivre le jugement dernier et que j'ai tellement merdé dans ma vie que j'aurais droit à l'enfer ! Ca dure vraimment super longtemps, enfin environ une heure (la durée de l'album de Burzum) .

Là sur papier ça fait que 3 lignes mais je vous jure que c'est l'expérience la plus bizarre et flippante que j'ai jamais vécu. En plus après ça je revis/revois un accident de voiture qui m'a ammené à l'hopital quand j'étais plus jeune et une pensée me viens "dommage que t'aie survécu sale déchet" .

après ça je reprend un peu mes esprits et j'écoute l'album Vinter de Hermodr qui me rassure un peu puis je m'endors ...

Conclusion : Je sais pas quoi penser enfin c'est possible de vivre ce genre de truc sous DXM ? Apparemment oui... bref ça m'a vachement secoué là aujourd'hui ça va, je me sens bien mais bon j'ai du mal à croire ce que j'écris moi-même ... Mais bon je l'ai vécu comme ça une image mentale de bébé que j'identifiais comme l'incarnation du mal qui repassait tous mes échecs et toutes mes conneries... Bref heureusement que j'ai pas fumé ni bu mon infusion sinon j'aurais été mal merci de vos conseils je crois que vous m'avez évité un énorme bad ! Voilà autant finir sur une note positive .
  Répondre
#2
Bonsoir,
Le redrop de DXM diminue la métabolisation en DXO, ce qui explique les effets chaotiques que tu as vécus. Moi, je prends en une seule prise justement pour avoir un trip plus propre et plus dissociatif.

Là où tu cumules les erreurs, c'est le Setting, complètement foireux. La famille qui débarque, moi je serai tout de suite parti en bad. S'ils t'avaient vus défoncé, en voyant ton état, je suppose qu'ils n'auraient pas hésité une seule seconde à appeler les urgences, et tu aurai terminé ton trip à l'hosto.
Mais le pire, c'est l'alcool, ça n'a aucun intérêt, ça casse le trip, ça peut te faire partir complètement en vrille et c'est même dangereux. Car tu ne le savais peut être pas mais ta vie aurai pu se jouer à l'apéro. Tu aurai très bien pu faire une dépression respiratoire et y rester.

Désolé de te taper sur les doigts, mais quand je vois ce qu'il aurait pu arriver... On peut quand même dire que tu as de la chance de t'en être sorti indemne, les risques étaient énormes
  Répondre
#3
C'est ce genre de comportements qui nuit à l'image des usagers de drogues, et des drogues. On ne fait que donner raison à ceux qui nous blâment.
Après ne le prends pas mal ce n'est pas le but que je cherche. On a tous fait plus ou moins de conneries avec la drogue, tu n'est pas le seul, t'inquiètes pas Wink J'agis fermement parce qu'entre usagers de drogues on se doit d'être solidaires et responsables les uns des autres, on est assez stigmatisés comme ça et on le paye déjà assez cher.
Et puis dis toi bien que de toute façon le mal est fait
  Répondre
#4
Il n'aurait pas pu prévoir que sa famille débarquerait comme ça. C'est un enchaînement de circonstances indépendantes de sa volonté. Je ne vois pas l'intérêt de lui faire la leçon... Sinon de lui signaler les raisons de son bad, ce qui peut se faire sans taper sur les doigts. Où est son erreur? Qu'est-ce qu'il aurait pu faire?

Soutient à toi Indica, ça peut arriver à tout le monde que la situation dérape, tu n'es responsable en rien des images que ta tête a créés car elles dépendaient largement de l'ambiance que tu as subi (entre ta famille et ton pote qui te fait la gueule en plein trip... --"). J'espère que tu sauras faire la part des choses et ne pas te tourmenter outre mesure par ce que tu as vu. C'est une part sombre de ta personnalité qui s'est manifestée, mais ça aurait tout autant pu être une autre, plus lumineuse Smile
  Répondre
#5
Avec un peu de recul, je me dis que c'est vrai, j'ai été un peu trop abusif. Et c'est vrai aussi que le contexte du trip à dérapé sans qu'il puisse faire quoi que ce soit
  Répondre
#6
Un truc sous dissos dans ce genre c'est comme un rêve, faut réussir à le décrypter et réussir à en tirer un enseignement. Good luck l'ami.
Le DXM travaille bien comme il faut la psyché.
Prototype personnel de Dieu, mutant à l'énergie dense jamais conçu [B]pour la production en série. Il était le dernier d'une espèce : trop étrange [B]pour vivre mais [B]trop rare pour mourir...[/B][/B][/B]
  Répondre
#7
alors déjà merci à tous pour vos réponses, vos conseils et vos soutiens ^^

Pour le coup c'est vrai que ma famille j'ai rien pu faire, l'alcool j'étais vachement pas pour au début mais bon ... après je me dis que j'ai eu une chance immense que ma cousine qui était juste à côté se soit pas réveillé quand je suis allé aux toilettes sinon ouais j'aurais ma soirée à l'hosto et j'imagine même pas ce que ma famille aurait pensée de moi . Ensuite, je pense que mon erreur a été de redrop et de persister dans ma volonté de tripper alors que je savais que ma famille était là . J'aurais du me dire : ok tu vas passer une soirée sympas sous 6mg/kg et ton gros trip tu le feras plus tard

Ensuite toute la journée d'hier je dois dire que j'étais hyper perturbé genre "est-ce qu'au final ce que tu t'es dit sous DXM ce serait pas la vérité" ... aujourd'hui ça va mieux.

Au final je me dis : C'était un trip pas forcément agréable mais au moins ça m'a permis d'explorer mon esprit sous un jour plus sombre et en soi, un bad quand rien de grave n'arrive concrètement c'est pas forcément un mal, comme Percheman dit, c'est un délire à savoir décrypter et on peut en tirer quelque chose . Arès j'ai pas envie de revivre ça du tout mais je pense quand même qu'y a des trucs et des enseignements à en tirer .
  Répondre
#8
Set & setting pourri, entre la famille et l'alcool. Mauvais l'alcool, ça monopolise le foie et empêche la bonne métabolisation du DXM en DXO, d'après mes modestes connaissances et mon expérience.
À mon avis, on ne devrais pas proder dans sa chambre au milieu d'un contexte familial. Il faut un endroit et une humeur dénué de thématiques familiales.

Juste une clé de lecture de ton trip, d'après ma petite symbolique à moi (qui ne vient pas de moi d'ailleurs mais de Grof). Le bébé écrasé, le Satan qui t'accuse, c'est en fait toi au moment de naître, ou plutôt, au moment où l'utérus se resserre (le bébé est écrase dans tes hallus). Il y a alors une sorte de super jugement dernier, où le bébé semble condamné à la mort, pour tout un tas de crimes qu'il aurait commis.
Bref, une bonne vieille deuxième matrice périnatale. Et un lien vers l'article ou je détaille le bouzin : http://www.psychonaut.com/psychonautique...tales.html

Ton trip n'est pas une fatalité, il y a moyen d'accéder à d'autres choses de ton inconscient. Sous la vase du fond de l'étang, il y a des pierres précieuses, des trésors enfouis, des cavernes secrètes ! Mais c'est l'affaire de toute une vie d'explorer tout ce bordel.

Pour le moment : prends du recul, met le DXM sur pause. Lis des bouquins de spiritualité, des auteurs qui ont les pieds sur terre, comme Krishnamurti, ou des gens qui parlent simplement, comme le Pouvoir du Moment Présent de Eckhart Tolle. Lis les évangiles, parle avec des profs de philo, écris ce que tu penses, dessines !
Pas con l'idée de Sludge. Voilà un lien vers la rétrospective de mes TRs : http://www.psychonaut.com/trip-reports-f...post805747

Paix et amour et ainsi de suite.
  Répondre
#9
Les psychés servent à se parler. A soi. Aux autres, aussi.
  Répondre
#10
Super intéressant l'idée des matrices d'ailleurs
...c'était plus une espèce d'entité immense et multiforme qui me hurlait sans cesse "TU N'ES RIEN, JE TE CONTRÔLE TOTALEMENT CAR TU N'ES RIEN D'AUTRE QUE MOI". Ça c'est hyper représentatif de ce que j'ai vécu au final !

Après je suis bien d'accord que le Set'n'Setting était... plus que perfectible. Mais bon, je me dis que si j'ai pris du DXM à la base c'était principalement dans le but d'explorer mon esprit et mon inconscient donc aussi désagréable que ça ait pu être, ça n'aura pas été tout à fait inutile . Maintenant, je vais faire une belle petite pause et beaucoup réfléchir, écrire, lire et dessiner peut-être histoire de voir ce qu'on peut tirer de cette expérience Smile
  Répondre
#11
Waa un trip éprouvant, j'ai encore jamais eu ça , c'est vrai que le set and setting est perfectible
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  5.4 mg/kg : introspection ou délire ? AlphaMas 30 219 05/10/2018 18:56
Dernier message: Indica
  12Mg/kg, une projection et la sensation de mort. Psychédélisme 6 1,180 14/06/2015 15:40
Dernier message: DarkPsilo
  DXM, Retour à la vie ! "12mg/kg" lulu 19 2,042 17/02/2013 15:49
Dernier message: lulu
  [DXM] Introspection poussé ou guide d'un monde nouveau. Strange 9 2,830 11/10/2009 23:12
Dernier message: Supervixen

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)