• Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La lyre du romantisme fanatique extrémiste
(16th September 2017, 20:15)Revenant a écrit :
amicale_du_pc a écrit :Et cette vindicte bohème n'a pas débuté en même temps que les Beatles mais avant.
Tes proto-hippies sortis de la guerre tu les aurais trouvés dans l'île que tu sais : Werner, déserteur de la Wehrmacht réapparu dès 1946 en gourou polygame... ou Sam, rescapé des camps devenu expert en psychotropes et en jolies femmes, peut-être les as-tu connus ?


année 1966: en couverture de ce magazine une image alliant bien l'idée de l'Empire Britannique et de l'expansion des Beatniks sur les chemins de l'Orient...

L'uniforme impérial n'est plus !! Vive l'uniforme impérial !!
[Image: atlas.jpg]

1966: depuis la seconde gm la retrouvaille de la drogue s'applique en un rite d'une sorte de société d'initiés: il s'agit de l'Underground. ... Son authenticité de terrain devra tjs rester un reflet vide dans l'historia. Il ne sera pas au registre du savoir académique afin de préserver nos critères. Au prix d'une injustice vis à vis des personnes détenant certaines clés de la connaissance, nos principes actuels doivent demeurer intacts afin de nous placer au meilleur vis à vis de nous même, de notre propre opinion, et cela en toute circonstance et pour tous les coups. L'insouciance doit primer sur le caractère gênant de la Vérité afin de mieux maîtriser les destins.

<cut wikipedia>
Avec la loi sur la conscription du 20 décembre 1941, la mobilisation s'élargit à tous les Américains entre 20 et 40 ans
</cut wikipedia>

Si on parlait d'anciens Marines et Gi's en commentaires pour ces photos de la fin des 40, je dirais que ma mission sur Psychonaut est terminée. Mais voila, on n'en parle pas. Pourtant tous les éléments y sont pour faire le joint entre la 2de gm et l'immédiat Après-guerre en tant que Lyre Romantique Fanatique Extrémiste.



il s'agit de Eden Ahbez le fondateur d'une sorte de communauté surnommée les "Nature Boys" au Topanga Canyon en Californie. Les photos sont de 1948.
[Image: eden1.jpg]

des photos style "messager de paix et d'amour"
[Image: eden2.jpg]

Ils correspondent à l'image que je me suis tjs faite des vétérans de la 2de guerre mondiale.
[Image: eden3.jpg]

Certains ont la stature militaire. Ils n'est pas possible que ces hommes encore jeunes n'aient pas servi pendant la guerre pck les tire au flanc et les planqués en bonne santé était chose inconcevable pendant la guerre mondiale contre le fascisme.
je vois des vétérans là où on veut me montrer des marginaux naturistes adeptes du retour aux sources... Est-ce tellement hors de sens??
[Image: eden4.jpg]

il y a aussi les statures "fakir" plus filiformes et la disproportion des statures pour l'ensemble de ces hommes est tout à fait logique quand on connait un peu le domaine de la drogue, de ses effets, ses rites et ses options, ses évolutions possibles pour le destin de chacun... Ce sont des choses intimes, qui ne regardent que soi. Le jugement n'existe pas et on n'en parle pas. Cela n'est pas éventé dans la presse...
[Image: eden5.jpg]

Eden-Abhez avait femme et enfant...
[Image: eden6.jpg]

Méditation: divisions et brigades fantômes invincibles comme atout pour le pari de la bataille, et une hypothèse. Une x la place conquise, on attendait la relève fraîche pour assurer la position et pouvoir se laisser récupérer...
[Image: eden7.jpg]


Mr. Eden Ahbez? Je vous détecte junkie. Sur les photos successives l'appel crucial ne semble pas des plus pressés mais vous suivez quand même votre parcours au rythme de votre aventure... Votre génération a posé un verrou sur les réelles circonstances de la Guerre et de son Après. En bonne moralité on ne peut associer les Corps d'Armées de l'Air, de Terre et de Mer, à la drogue pck ce n'est pas un modèle pour la postérité. Un épisode phénoménal, à la mesure du globe, est expressément absent des mémoires... On ne parlera de la drogue que plus tard, car elle doit être en extra de l'état martial... La scène et les commentaires seront pour les générations ultérieures. En attendant, du simple fait d'avoir perçu le Monde Libre en son temps, est-ce que cela fait de moi un être mieux instruit pour ces choses qui font la confidence de certains dossiers historiques aujourd'hui? je ne sais pas si je suis d'avant, d'après, dans le secret ou pas, ni de quel monde... J'ai peut-être tjs été un hybride... Moi je vous aime bien, au final... Déjà, mon père etc...

cela ne regarde que vous, votre génération. Ce sont des choses qui ne se disent pas. Entre camarades cela va de soi...
[Image: eden8.jpg]

souvent comme une mauvaise troupe sans discipline, on a quand même marché dans vos pas jusque en 1976... pour le meilleur et LE PIRE !!
[Image: eden9.jpg]
  Citer
Franklin Roosevelt représentait une des tendances du Nouveau Monde pour tout ce que ciblait les idéologies des Forces de l'Axe. Ce président des USA a eu des idées progressistes au sujet de la vie, du travail, de la société, l'immigration, la tolérance, les races de couleur et les religions... A titre péjoratif on l'a même emballé comme socialiste lors des remous entre les concurrences politiques. Ce qui est mal établi par les développements spécialisés en matière d'historia est la valeur de l'handicap physique de Franklin Roosevelt face à l'idéologie intransigeante de la supériorité sans défaut sévissant en Europe lors des années 30. Les mesures sommairement simplifiées pour résoudre les défauts physiologiques comme éradication des tares s'appliquaient donc par l’oppression. Mais en Amérique pas. Avec un président invalide à la tête de l'état, le symbole semble pleinement prémédité pour s'imposer face au pari fasciste et nazi. A cette lumière, on trouve la cohérence et l'explication du nombre exceptionnel des réélections de Franklin Roosevelt comme président des USA. Comme l'influence que dispense la lumière de la Statue de la Liberté sur le Monde Libre, l'invalidité en oriflamme contre l’oppression rassurait les indigents, les malades et ceux atteints d'affections pénalisantes dans toutes les classes de la société autour du monde. Avec l'Amérique, l'intimité ne pourra être outragée dans les familles par aucun appareil administratif d'état intrusif...

Voila. On retrouve ainsi encore une facette de cette authenticité omise par les enseignements. Franklin Roosevelt est à 100/100 l'anti-thèse du nazisme pck il s'agit de la rencontre de deux ennemis avec toutes les armes, tout le signifiant belliqueux dont ils disposent...


Mais allons plus loin... je v prétendre que F.R. était junkie au nom de l'effort de guerre comme la grande part de la génération ayant subi le choc majeur au front des plus grandes batailles. La drogue est intervenue à divers niveaux comme moyen stratégique dans la guerre, et à l'arrière dans les usines pour accélérer la cadence... C'est une phase de l'historia abolie pour empêcher l'onirisme de la drogue aujourd'hui. C'est un secret d'Histoire.

sur certaines photos en N/B de la conférence de Yalta février 1945 on pouvait déjà remarquer le visage du président marqué par la fatigue. Mais ici avec la couleur je vois même un junkie. Entre les photos, par exemple, des conférences de Jérusalem ou de Téhéran et celle de Yalta klke chose, dans cette guerre marquée par le sacrifice, nous rapproche de la fin.
[Image: FR1.jpg]


on rit... On s'efforce... pour la vitrine de l'historia. Il n'y a pas à nier l'invalidité physique que le président tire comme un boulet depuis des années... Mais peut on rajouter la drogue en plus comme affirmation philosophique en un effort de guerre pour les capacités tactiques et de décision au niveau de la tête de l'état?
[Image: FR2.jpg]

le seul élément qui se départit de l'austérité ambiante est la cape à connotation assez funky... Une prémonition pour les années à venir?
(je crois que à l'origine c'est fait sur le modèle de cape suisse)
[Image: FR3.jpg]
  Citer
ce thème de la Lyre romantique ou des chemins de l'Orient se prête très bien comme objet d'étude psy pck on ne sait pas exactement où placer l'audace et la fainéantise sur l'échelle de l'épos... Ce n'est pas terrestre.





je n'ai pas encore trouvé celle en français...

[Image: nota.jpg]
  Citer
Les documents en phase avec la vérité sont rescapés en dépit de la censure. Ils devraient naturellement être nombreux sur le Web alors qu'ils sont épars, ça et là, comme des indices incohérents perdus dans la masse du mensonge.

Une série d'images pour révéler un sens commun retiré du témoignage d'un temps. Ce n'était pas le seul sens commun pour faire la généralité mais celui-ci est principalement ciblé en toutes les images, tous les documents, avec persistance et depuis des dizaines d'années pour changer l'étalage publique d'un épisode social.



Oui, l'Occident a été décadent.
Les mêmes aujourd'hui feraient du sport mais ce n'est pas une raison pour mentir sur notre passé. Rien n'excuse cette manipulation par le mensonge.
[Image: deg1.jpg]

il essaie d'avoir le maximum...
Dans le meilleur des cas on y laisse au moins une part de soi. Ce sera une décennie plus tard...
[Image: deg2.jpg]

mmmh la fête populaire...
[Image: deg3.jpg]

Oui, c'est bien juste comme ça. Mais pourquoi un sens commun différent planté au milieu de l'image? Comme une borne ! Cette façon de déplacer le focus d'un témoignage d'une société est interpellant. C'est systématique et anormal...
[Image: deg4.jpg]

Ces photos glanées sur le Web sont souvent en provenance des USA mais c'était comme ça partout... Même en Belgique ou en France, aux Pays-Bas... Il y a eu des communautés dans ces pays comme partout ailleurs en Occident.
En cette occurrence on ne dit pas "baby" (misogynie phallocrate, macho) mais "sister" et "brother"... frères et soeurs...
[Image: deg5.jpg]

hum !!! Il ne faut jamais dire jamais..
[Image: deg6.jpg]

une image à l'enseigne d'une idée...
[Image: deg7.jpg]

Encore une photo des USA mais cela a été comme cela aussi aux accès des premières autoroutes françaises... encore plus que ça !
Le flashback de mes 10 ans remonte juska moi. J'étais avec mon père évidemment. Il me prédestinait à un autre avenir que celui d'avoir le ciel et les étoiles comme toit à l'étape aux alentours des stations d'essence de l'autoroute... Fleurs dans les cheveux et brindilles des ornières dans les vêtements pour ceux et celles qui descendaient en stop vers le sud.
[Image: deg8.jpg]
  Citer
Pris sur le Web: "A la fin du XIIIe siècle, Marco Polo observa des champs de pavot dans le Badakhshan , région du nord de l’Afghanistan où se trouvent encore aujourd’hui de nombreuses plantations."

Et l'Afghanistan aujourd'hui??
La récolte du pavot à Helmand en avril 2017
[Image: 11-04-17.jpg]


Le mouvement philosophique occidental par dessus les frontières sur les chemins de l'Orient est fini depuis des décennies mais la drogue fait encore la circonstance nationale depuis tjs et internationale historique depuis la 2de gm !!


<cut info au 20/11/17>
Les Américains ont conduit pour la première fois des raids aériens contre des laboratoires de production d'héroïne en Afghanistan afin d'attaquer la principale source de revenus des talibans, a annoncé lundi leur responsable militaire.

Selon le général John Nicholson, l'opération, menée conjointement avec l'armée afghane dans la nuit de dimanche à lundi, a permis de détruire huit laboratoires de transformation de l'opium en héroïne dans le Helmand, la "province du pavot" majoritairement sous contrôle taliban.

"Les raids conduits la nuit dernière vont se poursuivre pour frapper les talibans là où ca fait mal", a averti le général Nicholson, patron de l'opération Resolute Support de l'Otan en Afghanistan, lors d'une conférence de presse à Kaboul pour présenter cette "nouvelle stratégie" contre le narco-trafic qui finance les talibans.
Les frappes de l'armée américaine ne visaient jusqu'alors que les insurgés eux-mêmes. La présidence afghane, dans un communiqué, a précisé qu'il s'agissait là d'une première.

La production d'opium a doublé dans le pays en 2017 pour atteindre 9.000 tonnes selon l'ONU, confirmant l'Afghanistan comme premier producteur mondial.
"Les réseaux criminels qui soutiennent les talibans sont responsables de 85% de l'héroïne produite dans le monde" a rappelé le général Nicholson, soulignant que cette économie sous-terraine rapporte environ 200 millions de dollars aux talibans et encore davantage quand l'héroïne quitte le pays et accroît sa valeur.
"Nous avons frappé cette économie illégale, visé les laboratoires où ils transforment le pavot en héroïne, les entrepôts de stockage, les lieux où ils gardent leur argent et d'où ils commandent et contrôlent" le trafic, a-t-il détaillé.
En revanche, pas question de cibler les fermiers: "Ils sont otages de leurs dettes et vivent sous la menace des talibans" a-t-il précisé.

Le général américain a expliqué avoir agi "conformément à la nouvelle autorité" que lui confère la nouvelle stratégie de la Maison Blanche en Afghanistan, où 3.000 hommes sont attendus en renfort des 11.000 déjà présents.

Dans un communiqué, la présidence afghane a observé que "la paix et la stabilité en Afghanistan requièrent une véritable lutte contre l'économie criminelle et la production de drogue" alors que l'opium prolifère grâce à l'insécurité et à la présence des insurgés qui contrôlent plus de 40% du territoire.

Sur WhatsApp, un porte-parole des talibans Qari Yosuf Ahmads a cependant moqué "l'administration fantoche qui prétend avoir détruit des centres de production dans le Helmand". "Il n'y a rien de vrai là-dedans, il n'y avait aucun site de production là-bas", a-t-il affirmé.
Selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), les surfaces d'opium ont augmenté de 79% cette année au Helmand.
</cut info au 20/11/17>

 En conclusion: les Américains mènent un guerre en Afghanistan pour être les seuls à détenir le pavot comme atout ultime lors de guerres d'importance. Une armée qui serait la seule à détenir de l'héroïne de toute première qualité a une corde en plus à son arc. Ici, sur ce thread, on démontre l'implication de l'héroïne comme moyen de guerre sur les champs de bataille en 40/45. Ensuite l'Occident ne veut pas que parmi le monde musulman, des Arabes puissent envoyer des créatures blindées à l'héroïne au sacrifice contre des lignes de front ennemies... Et tertio l'Occident veut prendre aux Afghans ce qui a fait l'invincibilité de ce peuple des montagnes depuis des siècles...

Voila la clé de ce dossier afghan.

La tendance géostratégique actuelle va même jusqu'à retirer la notion d'héroïne de l'esprit des citoyens. On fourvoie l'idée d'une action de l'héroïne "traditionnelle" avec celle médicale actuelle qui est totalement nuancée. Quand on disserte sur ce sujet les quiproquos sont majeurs...
Une héroïne véritable est tellement sympathique et fine qu'elle va jusqu'à l'âme, prend sa forme et s'y substitue longtemps avant un retrait total... La fin des temps! Il y a intérêt à bien préméditer son coup lors des préparatifs en état major militaire. Foutu pour foutu, il y a encore l'ultime héroïne.


  Citer
La Lyre Romantique Fanatique Extrémiste

ah mais voila !!! Un échantillon du stéréotype commun de légende de rue des 60/70s que on glisse sous le tapis des offices de rédaction de presse...

[Image: lrfe.jpg]
On part en Inde, sister?




- "Alleeeeez..!! Viens ! on prend le Magic Bus..."
- "Mmmmmmh... Peut-être... Tu crois? Et ma copine?"
- "Elle vient aussi !!... mais ah bhain pouët !! Les frontières viennent de fermer."
[Image: lrfe2.jpg]
  Citer
[Image: MS.jpg]

Votre attention gentlemen, une maxime: "chiendent et loques douces..."

Outerpassed. Atone au fin fond dans l'âme.

Au Boulevard des Allongés <hé !>
comme un pélerin en défaut <oh !>
la vue en fisheye <aïe>
et ses compères, les devanciers <yé>
en panorama, en plan américain <'tin !>
virent déjà et sortent du champ <han !>
par les routes d'Orient ou d'Occident <fan>
sur le terrain et les frontières... <Hyères>




  Citer
>>> En fait il y avait ceux avec des cheveux longs et ceux contre les cheveux longs. C'est tout.

Pas si simple, j'étais anti cheveux longs tandis que mes fiancées d'alors étaient comme tu les aimes: pieds nus et aspergées de patchouli.

>>> Avez-vous vu cela à Woodstock ?? Non.

Oui. Sha Na Na, les seuls qui m'aient plu dans le film du festival. Au milieu de ce troupeau, ils semblaient venir de si loin.

>>> The Stranglers est un groupe de musique pop rock scandinave

Ta boussole déconne. Mais je savais qu'Eden Ahbez t'intéresserait. Il n'y avait rien de niais dans sa musique, elle est souvent grave et profonde.
  Citer
salut à toi Revenant

<cut>
Jet Black et Hugh Cornwell sont à l'origine de la formation des Stranglers. À la fin de l'année 1973, Hugh Cornwell rentre de Suède avec Johnny Sox, le groupe qu'il a formé durant ses années d'étude sur place. Le groupe est alors composé d'un Suédois et de deux déserteurs américains1.
</cut>
j'essaie de montrer tout ça par une sensibilité maçonnique. Toute la Lyre vise ce but.  Je sais que toi tu te réfères strictu senso à ce qui est placé en cathédrale (Stranglers est un groupe britannique) mais j'essaie de faire klkchose de nouveau avec un apport d'infos. En fait The Stranglers original a été formé en Suède... Donc en Scandinavie et si on veut préciser on peut ajouter que c'est devenu britannique. De ta part je le prendrai donc en ce sens et merci pour ta participation à ce topic. 

Pour les Sha na na  ouaih bon... il y a eu un groupe comme ça comme pour dire que leur genre est en voie d'extinction dans la généralité de Woodstock mais bon on peut en faire son parti pris. Je le comprendrai.
  Citer
Charles Manson avait tué et un mécanisme de la logique légale l'a mené vers l'incarcération entre 4 murs. Mais parle-t-on aussi d'innocents qui ont dû mener une vie tronquée de liberté? Non. Cela ne fera pas la Une. Quand le crime est parfait la cause à plaider n'a aucune valeur. Dès lors où est la vraie innocence ciblée dans cette panoplie humaine?

Il y a eu les Mouvements Blancs pour subjuguer au culte de la femme et de l'enfant. Mais parle-t-on de ceux à qui on a retiré le droit à une famille? A une dignité? Non. Cela importe peu aux yeux de la masse qui se fait complice d'une spoliation, d'un génocide, en diabolisant la perversité de façon spectaculaire mais laissera en réalité le champ libre à une certaine damnation de la vérité... Parce que 1) le caractère de la vérité est tel qu'elle est parfois gênante, et 2) défendre l'innocence est une consécration bien plus préoccupante que condamner le vice à cors et à cris...
Ces jugements, ces mouvements pour la justice, n'en sont pas moins le fait d'une sphère humaine subjective. Odeur de sainteté ppfff !!!

Charles Manson est mort il y a klkes jours
<cut>
Charles Manson, le gourou psychopathe qui avait commandité une vague de meurtres aux Etats-Unis, est décédé à l'âge de 83 ans, ont annoncé dimanche soir des médias américains et des responsables de l'administration pénitentiaire de Californie.
Charles Manson avait dirigé dans la fin des années 60 une secte responsable de meurtres sauvages dans les quartiers aisés de Los Angeles, dont celui de l'actrice Sharon Tate, épouse du cinéaste Roman Polanski, âgée de 26 ans et enceinte. Ces meurtres avaient provoqué la panique dans la ville et choqué l'opinion à travers le monde. Le gourou de la "famille Manson", sa secte, avait été condamné à mort en 1971, une peine commué en prison à vie.
Debra Tate, la soeur de Sharon, a déclaré au site spécialisé dans les célébrités TMZ qu'elle avait reçu un appel de responsables de la prison où il était détenu disant que Charles Manson, malade depuis longtemps, était mort dimanche soir.
Le décès du gourou, l'un des criminels les plus célèbres des Etats-Unis, a été ensuite confirmé de source pénitentiaire.
</cut>

la tribu Manson
[Image: manson1.jpg]
mmmh tout ça à cause du cannabis Sativa??

prises de vue pour fichier anthropométrique à la police
[Image: manson.jpg]
d'un coup d'oeil on a pigé! Avec Manson il y avait du sang partout sur les scènes de crime. Prosaïquement quand le high de Sativa se retire pour faire le ressac d'amertume... on devient mad criminel enragé...

Quel avis donner aux actes de ceux qui en sont arrivés à commettre l'extrême: Manson, Dutroux, etc... Et bien je leur dirais vous avez accéléré le dispositif de l'intolérance et des restrictions ainsi que le revirement civique pour les us et coutumes de notre société. Nombre de modérés pourtant bien inoffensifs, ont crucialement payé leur part de liberté... Les innocents sont tjs désignés à payer pour des justifications subjectives, cela se vérifie tout azimuth... Le zèle à commettre le crime est puni de façon inapte.
  Citer
il ne faut jamais dire jamais

  Citer
Quand on dit "Connaître les Américains"

Un éclairage "maçonnique" permet une expertise mieux pertinente de l'Amérique. Normalement pour connaître les Américains il faut avoir vécu là-bas, être une de leurs fréquentations... Il parait que ce n'est que après un certain temps que on peut dire que on "connait les Américains". Des personnes arrivent à s'intégrer aux USA... D'autres reviennent en Europe après klkes mois, ou klkes petites années...

D'après les témoignages de ceux qui ont été faire un tour là-bas, l'Amérique est devenue sévère. Ce qui définissait "le pays de la liberté" n'existe plus. Cette liberté est devenue une légende... Ou disons qu'elle est sous contrôle aujourd'hui. Mais "contrôle" et "liberté" sont paradoxaux. Or les excès laissent tjs des traces, des blessures...

D'antan, la liberté à l'état brut induisait naturellement aux excès spontanés et donc à la faute. Ces rouages amènent la réaction et les restrictions philosophiques ainsi qu'une révision totale des mœurs. L'esprit civique se démarque par de l'intolérance vis à vis de ce thème aujourd'hui. Parfois les réactions sèches et maladives à vos questions trop ambitieuses démontrent que vous avez eu le tort de réveiller un malaise profond chez ces citoyens. Mais voila, on a besoin d'information et le propre de l'être humain est la pensée.

On se souvient d'un temps où la société américaine se caractérisait par le cannabis. Les étudiants des universités, les intellectuels, les avocats, le milieu du bizness, misaient sur le cannabis à l'heure du joint pour le prestige de la Liberté. C'était courant en général. Fumer le cannabis se déclinait évidemment aussi vers la sphère plus marginale de l'époque. Par exemple, à étudier l'ancienne presse, on perçoit que le hachich régissait l'amour en communautés anglo-saxonnes aux USA, au Canada, au Québec... Parce que les hommes et les femmes en ont besoin. C'est un cercle vicieux quand le cannabis devient l'outil d'autorité dans un groupe humain. Il en faut tjs plus... never enough!!! Du coup, au résultat on remarque une certaine similitude avec la tradition chrétienne. Je veux parler de la famille nombreuse. En communauté marginale anglo-saxonne les enfants naissaient de pères et de mères vivant en communauté et pratiquant l'amour libre de groupe. C'est bien visible quand on s'affaire à étudier les archives et les anciennes pages de la presse. C'est un fait!

Pour les porteurs de cheveux longs les valeurs de la société étaient ainsi renversées car... inversées! Un marginal spéculant sur sa consommation de joints mais avec une plus grosse présence, mieux développée au niveau de la libido, qu'un général, un représentant de l'ordre ou de la loi était bien une façon militante d'inverser les valeurs de la société. Ceci explique, pour une part réelle, le fondement de ce mouvement libertaire des années 60 et 70, et surtout la réaction intransigeante et violente qui s'ensuivit. Et par cet éclairage "maçonnique" d'un phénomène de société on comprend mieux le monde. Vraiment.

je ne l'ai pas lu. Je l'ai pris juste pour l'image
Play power aux USA c'est Cannabis Sativa!!!
[Image: sativa3.jpg]

c'est comme si on pousse la porte d'un établissement dénommé "Au Palais des Soupirs"
(hum... aucun endroit ne porte un tel nom)
[Image: sativa1.jpg]

les enfants de l'amour libre en communauté québecoise...
Au début tout va très bien... Les 1ers sont beaux.
[Image: sativa2.jpg]

En tant qu'Européens ce qui nous rend incrédules à cette analyse, est notre expérience différente des communautés marginales et de cette culture parallèle. La différenciation sociologique qui spécifie la marginalité entre l'Ancien et le Nouveau Monde réside dans le domaine de la botanique. En Europe l'approvisionnement de hascich était à base de cannabis dit "Indica". Celui-ci provenait du Maroc, du Liban, de l'Inde... Aux USA et Canada il s'agissait de Sativa en provenance du Sud. La Sativa est plus sensible au climat et ce ne sera que vers la fin des 70 qu'elle se fera supplanter par l'indica. Mais en attendant on explique mieux les différences spécifiques du Mouvement romantique extrémiste des longs cheveux qui fut plus absolu, plus turbulent aux USA et au Canada... Le cannabis indica agit différement sur le psychique. On rêve (stoned). Mais avec la Sativa les effets mènent au "high". La conscience se déracine et se déchaine (<== leave it, can i !! lis vite, canaille !! ==>). Le poisson vole! On sent la différence! Ces Américains quand même... C'est hard!! Le sevrage d'une culture intellectuelle et de ses habitudes physiques est plus séquent avec le cannabis sativa. La blessure psychique, sentimentale, est plus douloureuse. Ceci explique beaucoup de choses car on comprend mieux l'humanité et l'esprit américain avec ses phases qui se suivent mais ne se ressemblent pas. N'en déplaise au président Trump. Est ce qu'il réfuterait? Sur ce plan, en Europe, on a eu plus de chance. Nous avons été mieux préservés.
Avec la Sativa, le spleen au mental se fait viscéral lors des lendemains de fête.
Le retour à la réalité, après l'indica, arrache rudement le rêveur du meilleur et du plus bel idéal... à la nuance que cette morosité reste platonique !
Ces notions alignées ci-dessus sont en général exclues des considérations de ceux qui prétendent "connaitre les Américains". Je dis moi qu'elles sont la base de la connaissance. Elles sont peut-être la matière pour une part de la science policière...

------------------------------------------------------
<cut>
On se souvient d'un temps où la société américaine se caractérisait par le cannabis. Les étudiants des universités, les intellectuels, les avocats, le milieu du bizness, misaient sur le cannabis à l'heure du joint pour le prestige de la Liberté. C'était courant en général. Fumer le cannabis se déclinait évidemment aussi vers la sphère plus marginale de l'époque.
</cut>

Ce disque en l'occurence se destine à la classe moyenne, bourgeoise, libérale et relativement nantie des garden party par exemple... C'est clair, net et officiel sur la pochette de ce vinyl des 70. Cette sphère humaine édulcorée ne se doutait pas à quelles épreuves elle était en train de se consacrer... Elle a eu son lot retors comme toutes les composantes de la société...





  Citer
tout auditeur est laborantin de l'harmonie




bel canto à l'anglaise
un éléphant rose équilibriste sur le haut filin et qui chante... chante et qui chante...
les Anglais après les guerres ils chantent tout haut, ils voient des éléphants roses partout et ils jouent du tambour très fort...




[Image: tmajor.jpg]



  Citer
specifixxx...




& censored




Une voix ! pfiouu !! une égérie de la Révolution !!


  Citer
voodou chunnel




explane l'ex-plane




non ce n'est pas aux USA. C'est au Liban.





  Citer
avec certaines émanations (et il y en a plusieurs!!!) du bloc de l'Est telles que Niebiesko Czarni on ne sait que penser. Comment une telle expérience peut-elle exister dans un pays accomplissant le socialisme par la dictature populaire où tout est surveillé, dénoncé? Ils sont plus vrais que nature (c'est l'interprétation d'un tube signé Jimi Hendrix). Est-ce que des communistes, des Soviétiques arrivaient jusqu'en Afghanistan aussi? Ils sont habillés comme tels. Ou peut-être se moquent ils de l'Occident par cette sorte de parodie? Après réflexion on peut arriver à croire que c'est la démocratie qu'ils critiquent par leur expression rock. Par exemple les Polonais ont tjs eu une sympathie pour la démocratie (occidentale) qu'ils observent même au plus fort de la guerre du Vietnam avec sa décadence ambiante, ses excès... Ils disent à ceux de l'Ouest "si vous faites comme cela on ne pourra jamais devenir vraiment libres sur votre modèle. On ne peut pas compter sur vous". Leur représentation est donc comme un reproche à klkun qu'ils aiment bien je crois.

Du peu que je sais il y a eu quelques expériences au LSD dans les unifs du Bloc de l'Est sur initiative de ceux (des profs...) qui avaient connu leur pays "libre" lors des années 20, 30, et avaient réussi à passer le pénible épisode de la guerre mondiale pour se retrouver en pays communiste. Mais vivants. Il y a eu aussi les enfants de certains de ceux-là, des étudiants, etc... Le trip au LSD était une façon de vivre la démocratie comme les Occidentaux tout en se situant en pays dirigé pour et par la dictature populaire. C'est une façon de protester en mode psycho.

Il faudrait klkun qui s'y connaisse mieux.




Ils ont peut-être essayé l'une ou l'autre x des trucs derrière le coin pour se cacher des commissaires politiques, des indiks de l'état, mais je ne crois pas que ce soient de vrais addicts qui doivent assumer une certaine voie... C'est peut-être erroné... Sans vraies infos on ne sait pas.
  Citer
Video 
On croisait parfois - rarement - des routards de l'Est dont on se demandait comment ils avaient pu obtenir l'autorisation de sortie. Je me souviens d'un tchèque qui me racontait fièrement qu'à Prague il avait une guitare Fender: sûrement très exceptionnel en effet, cependant pour les disques (et les drogues) ils arrivaient difficilement mais quand même à tout et les transistors faisaient le reste. Je suppose que Nibiesko Czarni a eu de la chance, la censure pouvait dire oui un jour et non le lendemain.

Plus tard je suis moi-même allé me balader de l'autre côté du mur et ce sont mes meilleurs souvenirs parce que l'itinéraire n'était plus balisé, pas de Magic Bus ni de numéro spécial d'Actuel, cette fois j'étais seul à débarquer au petit matin avec des dollars dans la doublure de ma veste. Mais aussi et surtout parce que l'Est était un voyage dans le temps, pas dans le passé mais dans un présent parallèle: l'histoire s'y était écoulée différemment, la guerre semblait encore toute proche... Même les couleurs du quotidien étaient dépaysantes: des beiges, bleus pastels ou verts amande que l'Ouest avait depuis longtemps abandonnés et remplacés par le rouge vif, le jaune acide ou l'orange électrique de la télévision couleur.

Ensuite tout s'est accéléré, il y a eu le festival de Jarocin, des émissions à la radio d'état, des compilations de groupes, les gouvernants essayaient de canaliser mais c'était trop tard. Cette contre-culture qui a fait basculer la société occidentale dans les années 60 est aussi ce qui a fait s'effondrer le bloc communiste, même avec un décalage... Dès 1980 c'était flagrant.

Il y a deux ans à Ozora j'ai eu la surprise de tomber sur Rodion Rosca. Avec son groupe c'était une légende de l'underground roumain. Puis il a disparu, pendant 30 ans on l'a cru mort.

Rodion à la télévision de Ceauçescu, à la fin des années 70 :

The following 1 user Likes Revenant's post:
  • amicale_du_pc
  Citer
La notion cartésienne pour les esprits cartésiens envers et contre tout...


le Popfestival de Kralingen, Rotterdam, Juin 1970
[Image: Kralingen.jpg]

Comme des explorateurs, plantons des points de repère pour établir notre milieu de vie environnant.

Quand la projection laser 3D n'existait pas, la jeunesse, les gens, usaient de ce qu'ils pouvaient et sur l'illustration documentaire un écriteau témoigne d'une annonce à 12,50 fl = 5,67 euros ... en valeur marchande actuelle disons entre 15 et 20 euros pour approximativement 8 heures de grand jeu en cosmi-vision... Alors que à l'heure actuelle un ciné 3D en projection laser coûte aux alentours des 8,50 euros + location lunettes à 1,00 € = environ 10 € (sachant que l'option achat des lunettes est à 2,50 €) pour un dépaysement de 2 heures de temps (ou à peu près, cela dépend de la longueur du film). Avec cela tenons compte éventuellement de la place de parking...

Conclusion: le voyage psychonaute sous influence coûte deux x plus cher avec un saut temporel 4 x plus grand...

Avec le 3D les sauts sont moins importants mais mieux garantis. du pipi de nonne.
  Citer
Des voitures de clodo... Ces autos sont repimpées "sur le pouce" mais elles sont l’antécédent du "pimp my car" (ou tuning) sur facture dans les garages spécialisés d'aujourd'hui...

Désormais on restaure et on banalise des voitures comme si c'étaient de nouveaux véhicules, avec des jantes adaptées, des mécaniques et des peintures refaites pour un prix intéressant par rapport à une auto neuve... Mais le tuning est en fait une mise éthique en conformité d'une situation initialement hors contrôle.

Les voitures de clodo étaient très caractéristiques et une façon d'avoir les cheveux dans le vent. Elles relataient la vie d'aventurier en fait... Au plus étaient nombreuses les traces et les décos, au plus on était dans le coup. Bon, tout a une fin et c'était quand même les derniers kilomètres de la mécanique avec les emmerdements à la clé. Dans ma ville elles se remarquaient par des décorations (comme celles des photos) mais aussi des autocollants à gogo pour cacher la rouille. Où sont les photos de ces véhicules sur le Web? J'en ai trouvé klkunes des USA mais... il y a eu des deuch, des Fiat, et des Renault transformés en woonwagen pour dormir dedans... (en France on prononce vonn vaguènn) avec des rideaux gypsis tout ça... Où sont les photos de tout ça?


[Image: auto1.jpg]


[Image: auto2.jpg]


[Image: auto3.jpg]

une VW. Tjs l'auto des fanas...
[Image: auto5.jpg]

+ 1 petite londonienne
[Image: auto6.jpg]

Et notre trait philosophique de la soirée:
Citation :
Changer successivement de plusieurs voitures d'occasion ou acheter une neuve revient au même pour le budget au final.

Vérité valant encore et tjs même si on est passé à la préférence d'une auto neuve.
  Citer


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : amicale_du_pc, 1 visiteur(s)