• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Premières Expériences de S-Kétamine
#1
Bon voilà, petit trip report qui n'en est pas un, dsl, mais je voulais juste vous raconter Mes deux premières expériences à la Kéta, et de la version "S" qui plus est.
De la "S" donc. J'ai lu ça et là qu'elle était 4 fois plus potente que la "R" et provoquait moins d'effets secondaires relous (nausées, etc...). Mais un peu moins psychédélique.


Bon donc toute première fois, avec un pote, on y vas graduellement en sniffant des traces de 15mg environ toutes les 20-25 min environ. On avait quand même vachement peur du truc au début, on a entendu tellement d'histoire pas glop sur la Ké...


La première trace de 15mg, queud. Ou du placebo, mais insignifiant.


Deuxième trace de 15mg environ 20-30 min après. Là je me sens un peu cotoneux. Mais un poil. Comme un verre d'alcool à jeun.


Troisième trace de 15mg 20 min après je pense, je sais plus trop (l'effet marche donc bien ^^), Là ouai, on y est. C'est du coton comme 3 verre d'alcool à jeun je dirais. Mais pas de dissociation. Enfin, juste coton, envie de rester le cul vissé dans le canap, mais pas de pièce qui bouge s'agrandit ou autre. Ca me fait penser a l'impression d'un Stilnox. En moins amnésiant et moins "teubé-ifiant" Tongue .


Quatrième et dernière trace de 15mg à environ 15 min de la 3ème, là ouai ok je suis bien stone. Comme bien bien bourré. Mais beaucoup pus clean que le buzz de l'alcool. Mais ca tourne, je comprend moins mon environnement, je suis léger quand je me déplace.
Et seule disso de la soirée, quand je me suis levé je me suis trouvé "court", petit quoi. Proche du sol alors que j'étais debout. Chelou...
:Oo:

Voilà pour la première expérience.







Puis le lendemain, avec un autre pote, là j'y vais plus franco. J'ai fait ma "titration" la veille ^^...


Première trace 30-35mg. Là j'atteint le niveau "bourré" plus vite... Ca tourne, coton, cool, posé, bla bla bla...


Deuxième trace 30mg 20 min après environ, et là donc je dépasse légerement le niveau que j'avais atteint la veille en 4 traces sur 1h30-2h.
Vraiment dans le coton, corps léger (aurait-il était tellement léger qu'il aurait "décolé après si je m'était envoyer une plus grosse dose ?^^...).
Vraiment comme bien arraché à l'alcool. Mais en beaucoup beaucoup plus clean. Ca me rappelle un peu le Lyrica ce truc. En plus strong quand même. Quoique pile après la montée du Lyrica ca pousse pareil environ.
Je suis donc à 60mg de S-Ké dans le naso.
La musique est vraiment bien, pas abusé comme sous MD, mais chouette, en fait, je prend plaisir à l'écouter et me laisser aller. Un peu comme avec le 2C-B. Bon en tout cas je suis bien stone là. Envie de rester collé au canap et écouter le son tranquilou avec la tête qui tourne. C'est vraiment une drogue de salon ce truc, pas du tout un party one ! Ca en festoche je comprendrais pas. Ou comme l'alcool ou un joint ou une benzo, pour adoucir une redescente de stim un peu stressante...
Aussi, je suis pas trop WTF dans mon esprit.

Puis je me dis on vas pousser l'experience.


Troisième trace de 10-15mg. Ca me relance, car c'était un poil redescendu. Ca me relance un poil plus haut. Je me dis OK, là c'est gérable, ca fait comme d'être arraché à l'alcool, mais après je veux pas savoir pour aujourd'hui, j'en ai eu assez.
Dose Totale : 70mg environ sur même pas une heure. Dont 60mg en 20 min.




Voili voilà pour mes deux seules expériences à la Kéta, et surtout la S qui parait-il est différentede la R. Je sais pas j'ai pas testé la "R"...


Rétrospectivement je trouve ce prod assez "léger" si on pousse pas la dose. En fait c'est vraiment dose-dépendant, comme l'alcool.
C'est super clean aussi. En comparaison le DXM est plus crade. Comme l'alcool aussi. On sent bien le coté stimulant du DXM avec son action sur la sérotonine. Là la Kéta c'est juste "dépresseur du SNC" je trouve. Sauf qu'au lieu d'augmenter l'action du GABA, ca réduit celle du Glutamate. Mais je trouve par rapport au barbiturique IV ou au Lyrica, ca se ressemble.
Après peut-être que c'est une histoire de plateau comme le DXM, et si on pousse la dose on entre dans un autre monde, plus psychédélique, dissociatif, etc...

Et aussi un truc super important pour moi à signaler, c'est que c'est court !!!! C'est mega court comme prod je trouve ! comme la C, le 4-MEC et tout ce genre de truc qu'on s'inhale. La demie vie est donnée pour 2-3 h, moi j'ai plus l'impression d'une demi heure voir une heure grand max... En 2-3h j'étais carrément redevenu sobre. 3h après j'étais comme quand je m'étais tapé 15mg... Donc en partant de 70mg, 3h après je devrait être à 35mg, là je me sentais encore un cran en dessous...
Du coup y'a un craving assez important quand même... On se dit aller, ca redescend vite on peut pousser les doses. Et quand ca redescend on se dit, bon faut que ca dure un peu ce bordel... Big Grin !

Et aussi, AUCUNE nausées !!!!! Rien, queud. Même après une grosse pizza bien grasse, queud ! La légende de la S-Keta moins émétisante se serait-elle vérifiée ? Ou alors j'ai un estomac équipé d'un clapet anti-retour incorruptible :unibrow:

Je dirais donc :
- court
- clean
- fun ("alcool-like")
- cher...

J'ai l'impression que tout le monde en fait tout un flan alors que c'est pas si méchant ce truc... Faut juste pas être teubé pour s'envoyer 200mg au premier tir... Un bon 32mg de 2C-B c'est quand même vachement plus stratosphérisant alors que y'a pas autant de "warning" sur les forum que comme pour la Ké !

La prochaine fois je tenterais bien un bon 100mg d'emblée, mais j'ai peur en vrai...
:lol:
  Répondre
#2
Intéressant !

Par contre, au vu des dosages, on peut se demander si ton prod est pur. De mon côté 60mg de s-ké suffisent à m'expédier hors de toutes dimensions. Bon après, 60mg de sa jumelle racémique suffisent à me mettre largement bien aussi. Je dirais que la S, du peu que je m'y connais, serait plutôt 2x plus potente que la R, 4x ça me semble un peu exagéré.
Par contre pareil, jamais eu de nausées avec aucune des deux.

Après faut pas oublier que le S&S compte beaucoup aussi, y a des contextes où 50mg me rendent juste cotonneux en mode récréatif et d'autres où je suis clairement dissocié avec grosses réflexions psychédéliques sans l'avoir pourtant cherché.

Après c'est comme tous les prods, y aller petites doses par petites doses permet de sentir monter le truc en gardant les pieds dans la réalité. Si tu veux vraiment tripper, je te conseille de résister à l'envie de redrop et d'attendre une semaine ou deux pour que ta tolérance redescende. Et là tu te colles 60 voir 70mg d'un coup(si vous êtes plutôt sensibles aux prods, 70mg de S-ké c'est fort, si vous avez pas déjà de l'expérience avec les dissos ça risque juste de vous laisser un mal de crâne et une grosse incompréhension), avec un setting établi (le casque sur les oreilles dans une position confortable ça me parait le plus conseillé).

Et pour le 2c-b, 30mg ça fout déjà une bonne claque arf, à mon avis si on parle davantage de la ké c'est parce que celle-ci est plus courante.
  Répondre
#3
Faire gaffe avec la ké. La tolérance grimpe vite et tu te retrouves vite à taper des diagonales de boite de CD.
"Yo no uso drogas. Yo soy la droga." Salvador Dali
  Répondre
#4
Poulinos a écrit :Faire gaffe avec la ké. La tolérance grimpe vite et tu te retrouves vite à taper des diagonales de boite de CD.

Ouep !!
Bien vrais ca... et encore... l etape suivante passe directe au diagonale d un vinyl... Et vite fait bien fait... On ne l apprecis que comme ca !!

Apres comme le dis Couac, celon la K hein... et aussi celon la tolerance... (et la fraicheur de la K)...
Mais il ne faut pas s attendre a un decolage avec un ptit 15mg...
60mg... 70mg... et + la... ca commence a devenir serieux !! Mais encore faut il connaitre le produit (et chaque K peu etre different...) et en apprecier les effets Smile

Ceci dis... je n ai jamais aimer tapper de la K et rester assis... J aime bouger, essayer de me deplacer ou de parler... et autre... Mias pas rester assis ou alonger (apres chacun son truc !!)


EDIT : Perso, la bonne Ketamine, est le produit me laissant le moins d effets secondaire... ( a part un grosse faim...)
Je n ai jamais trop rescentis d effet nefaste !!

  Répondre
#5
Merci les mecs pour vos réactions Wink .
Je confirme aussi LePetitJO, j'ai eu super faim après mes deux perches !

En tout cas je croyais une dose moyenne quand même un peu psychédelique, enfin, dissociatif. Et j'ai trouvé ca juste "dépresseur du système nerveux central" comme effet.
Disons que ce que j'ai ressenti, à savoir principalement l'ataxie, la sensation ébrieuse, l'engourdissement des extrémités et la sédation, m'ont vraiment fait penser a simplement un dépresseur du SNC, mais ca n'avait rien de dissociatif comme le DXM et encore moins de psychédélique évidemment.
J'ai pas eu de distorsion temporo-spatiale ou sonore.

Peut-être n'ai je pas pousser les doses assez loin ? Ou peut-être que ca vient de l'isomère S, le R serait plus dissociatif, psychédélique ?
  Répondre
#6
LePtitJO a écrit :Ouep !!
Bien vrais ca... et encore... l etape suivante passe directe au diagonale d un vinyl... Et vite fait bien fait... On ne l apprecis que comme ca !!

Apres comme le dis Couac, celon la K hein... et aussi celon la tolerance... (et la fraicheur de la K)...
Mais il ne faut pas s attendre a un decolage avec un ptit 15mg...
60mg... 70mg... et + la... ca commence a devenir serieux !! Mais encore faut il connaitre le produit (et chaque K peu etre different...) et en apprecier les effets Smile

Ceci dis... je n ai jamais aimer tapper de la K et rester assis... J aime bouger, essayer de me deplacer ou de parler... et autre... Mias pas rester assis ou alonger (apres chacun son truc !!)


EDIT : Perso, la bonne Ketamine, est le produit me laissant le moins d effets secondaire... ( a part un grosse faim...)
Je n ai jamais trop rescentis d effet nefaste !!


J'ai pu tester pas mal de fois la ké. De la racemic et de la S.

Et ouais pour le coup du vinyl, c'est exactement. C'est meme plus une seule diagonale de CD mais deux. Une pour chaque narine. Mais bon à ne pas faire non plus si on ne connait pas trop le produit. Tout ca pour te dire que t'y remet le nez très facilement.

Et je trouve la ké mine de rien bien psyché. Et ca peut être assez déroutant. Sur les bonnes ké, j'ai à moitié remarqué un gout mentholé. Sur de la S notamment.
"Yo no uso drogas. Yo soy la droga." Salvador Dali
  Répondre
#7
Ah bah ça c'est sûr que c'est psychédélique un dissociatif. Big Grin
Le terme a plus pour objet de décrire le type d'effet psychédélique : dissociatif.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#8
Ouep Alexdelarge... Faut pousser un peu plus pour avoir de vraix distortion (et je ne parle pas d avoir la sensation de sortir de son corp...)

Mais garde aussi en tete... que tres souvent avec la K, c est la premiere trace qui compte... Tu ne partira jamais aussi loin avec "des redrop"...

Donc "perso", je prefere tapper 1 fois (et m en mettre une bonne...).... Et ne plus en reprendre pendant un moment histoire d avoir un effet bien fort sur la 1 prise...
Attendre un peu (que la tolerance s efface petit a petit)... et retapper....

Sachant aussi que les K peuvent avoir des effets plus ou moins different... (le cote "alcool like"... et anestesiant...) et le cote + "Psyke"
Je ne connais pas vraiment ces histoires de S ou R...

A l epoque, "de mon temp" (Smile genre je suis un vieux con Smile ) Ils leurs donnaient plus de petits noms... genre Indienne, Veto, OB-one ou des truc comme ca...
La veto avait tendance a etre plus anestesiante et "alcool like", et les indiennnes et SURTOUT la OB-one... etait beaucoup plus Psyke....

(mais bon s etait plus une histoire de dealer encore une fois pour donner "un label" a leurs prod je pense...)
  Répondre
#9
A priori, la "véto" est tout simplement la même que dans les services hospitaliers ou d'urgence sur la route, donc la racémique (mélange 50/50 entre les deux isomères) tandis que "l'indienne" a des chances d'être un seul isomère, d'où la différence d'effets. Après tous les noms à la con, c'est plus un truc de dealers pour populariser leurs produits et du bullshit style "je m'y connais" qu'autre chose. Toujours est-il qu'en France au moins, à ma connaissance, seule la racémique est donnée en milieu médical, que ce soit pour les humains ou les autres animaux.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#10
La Obiwan-Kenobi était une ké indienne, bleu, d'isomère S. Et ce n'est pas un nom a la con, la OB wan à existé et n'existe plus.

Sinon oui en France c'est mélange racémique et il y a pas de différence ( à part le dosage ) entre une ké de véto et une ké hospitalière.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#11
La S est censée etre plus psychée, moins corporelle.
En ce moment, on trouve plus de S, donc je pense qu'en France "sur le terrain" ça doit encore plus galère (sauf avoir un pote qui en a rammené d'Inde).

Meme si chacun est différent, la Ké S ça fait a peu près ça : http://www.psychonaut.com/ketamine/47585...vraie.html
(là j'suis sur que c'est de la S/Indienne)
  Répondre
#12
Thomas11 a écrit :La S est censée etre plus psychée, moins corporelle.
En ce moment, on trouve plus de S, donc je pense qu'en France "sur le terrain" ça doit encore plus galère (sauf avoir un pote qui en a rammené d'Inde).

Meme si chacun est différent, la Ké S ça fait a peu près ça : http://www.psychonaut.com/ketamine/47585...vraie.html
(là j'suis sur que c'est de la S/Indienne)

Haha ~!~ Thomas !
J avais deja lu ce TR... Et avait deja bien aimer lol !!!!
  Répondre
#13
Les gars une question un peu Hors Sujet, mais j'aimerais tester la MXE pour sa composante sérotoninergique.
Je voulais savoir si c'est vraiment COMME de la Kéta avec en plus le coté surement un peu plus la pèche, la musique est géniale et le coté social (l'apport sérotoninergique quoi) MAIS toujours sans aucun effets secondaires, càd pas de : nausées, augmentation du rythme cardiaque ou présence d'une redescende, chose qui sont aussi souvent le lot des drogues sérotoninergiques.
  Répondre
#14
Arf si c'était aussi simple ce serait cool ! Mais je sais pas trop si on peut extrapoler autant les effets d'une drogue juste parce qu'elle joue sur certains récepteurs, dès qu'il y a d'autres récepteurs en jeu ça complique sérieusement le bazar ^^
Mais pour te répondre, ouais la MXE donne plus la pêche que la ké, par contre personnellement il m'est plus dur de trouver de bonnes musiques avec la MXE, beaucoup de trucs ont du mal à passer. Et côté social, je dirais pas que ça me donne plus envie de bavarder, mais les conversations ont tendances à partir plus loin. Et comme pour un psyché j'ai l'égo qui est "exagéré", "étiré", chose que seules les drogues jouant sur la séroto entraine chez moi.

Comme Xyro me disait, la séroto a tendance à être impliquée dans la "suractivité" mentale. Et justement, la MXE a un côté mental plus poussé, ce qui peut surprendre un peu au début (et pas qu'au début d'ailleurs :wastedSmile. Le mindfuck est plus facilement présent quand on pousse les doses par rapport à la kétamine.
Jamais noté de tachycardie. Et niveau descente, j'ai jamais entendu quelqu'un s'en plaindre. De mon côté les dissos sur la fin du trip ont tendance à mettre à nu mon besoin anaclitique, ce qui me rend complétement déprimé, mais bon ça reste quelque chose de très personnel. En tout cas la mxe est assez réputée pour son aspect un peu antidépresseur, autant durant le trip que le lendemain qui est souvent accompagné d'un afterglow sympa. Un peu plus heureux, un peu moins sensible à ses émotions, youpitralala fuyons dans la drogue mes amis.

M'enfin, fais peut-être déjà le tour de la ké, elle est plus facile à maîtriser, ça permet d'aborder les autres dissos avec un peu moins de nawak ^^
  Répondre
#15
Ok c'est noté, merci mec !
  Répondre
#16
Perso je préfère la K en descente de stim, ca ouvre une porte de lucidité euphorique si je peux m'exprimer ainsi ! ☺
  Répondre
#17
Citation :elle est plus facile à maîtriser, ça permet d'aborder les autres dissos avec un peu moins de nawak ^^

C'est sans doute mentalement plus clair, mais la ké envoie dans des délires qui sont vraiment poussé si tant est qu'on se laisse aller. Ce qui n'est je trouve justement pas très simple, je trouve que c'est plus difficile de tripé à la kétamine qu'à la mxe, problème a des effet court et a une tolérance rapide et croissante.
C'est parfois comme un trip de salvia mais en plus dilluer mais encore moins dilluer que la mxe.

Et du coup tu m'as motivé je vais squatter ton TR pour y placer quelque chose.


Subtilement, alors, je ne sens plus rien.
La pièce autour de moi s'étend progressivement et change drastiquement. Je n'ai pas à fixer pour voir, je ne sens pas la vision qui change au rythme de mes yeux que je sens pourtant bouger.
Inversement à ça, mon rythme cardiaque disparaît, mon esprit est serein mais je ne suis plus réellement maître de quoi je pense. Partagez entre la peur et le désir, bientôt je ne sens plus rien du tout. Mes bras et mes jambes se figent, tétanisés, et se sont mes yeux qui n'obéissent plus, se fermant et s'ouvrant devant l'écran de télévision transformé, je ne fait plus la distinction, je suis aspiré.

Le noir.
Tout est noir et je tombe, c'est inlassable, je tombe. Il fait noir, il y a comme un calque, une image, elle se répètent s'ajoutant comme des couches. Chaque image de noir brut appuie sur l'ancienne image, à chaque impulsion je zoom dans l'image, progressivement l'image est déformé, physiquement l'un des bords est ma tête, l'autre mes pieds. Je m'enroule sur moi même maintenant a chaque calque qui s'ajoute au rythme, sans doute, de mes pulsations cardiaque.

Je me déforme, m'enroule, complètement, plusieurs fois, je suis une spirale. C'était imperceptible mais le noir a viré au gris, le gris à virer au blanc. Et entre tout ça, des motifs qui devinrent rapidement entêtant, se répétant, j'oubliais un instant ma condition et je me laissais fondre dans l'éternité pour quelques fraction de seconde.

Je refis rapidement tout le chemin en arrière, comme un élastique qu'on tend, comme un son car c'est tout ce que j'étais alors, le son qui sortait de mes pensées, qui emplissait et définissait mon réel.

Réellement je n'avais pas bouger, mes yeux s'était ouvert sans que je le remarque, le rêve se mêla à la réalité, la réalité aux rêves, se restructurant d'un seul tout.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#18
Citation :C'est sans doute mentalement plus clair, mais la ké envoie dans des délires qui sont vraiment poussé si tant est qu'on se laisse aller. Ce qui n'est je trouve justement pas très simple, je trouve que c'est plus difficile de tripé à la kétamine qu'à la mxe, problème a des effet court et a une tolérance rapide et croissante.
C'est parfois comme un trip de salvia mais en plus dilluer mais encore moins dilluer que la mxe.
Alors je pense que nous n'avons pas la même façon de tripper (sans chercher à dire qu'il y a une façon meilleure que l'autre, m'enfin tu m'auras compris). M'enfin j'ai l'impression de pas aborder les trips comme la plupart des gens que j'ai rencontré en france, sûrement parce que j'avais personne dans mon entourage pour m'influencer dans une direction particulière.
Et justement, la mxe me propulse dans des énormes boucles dissociatives incompréhensibles plus facilement que la kétamine. J'pense que c'est la même chose que ce que tu décris comme ressemblant à la salvia, mais j'ai jamais pris de salvia arf.
Enfin tout est question de doses, il me faut bien atteindre le milieu du trip après une grosse poutrasse de ké pour commencer à comprendre quelque chose.
M'fin voilà, ça illustre bien à quel point on est tous différents par rapport à la drogue arf, et du coup tout ça me donne envie de retaper de la mxe arf ^^

Et sinon je trouve ta description des effets assez cool, j'y reconnais totalement des effets que j'aurais bien du mal à décrire.
  Répondre
#19
C est amusant...

En relisant ces quelques poste... J ai bien l impression que chacun, "percoit" et "rescend"... des effets assez differents qui peuvent etre du au "set et setting" mais aussi a la personnalitee et au rapport avec la drogue de chacun...

Par exemple : Stonix... et son rescentis avec la K...
Perso... je ne peux ou plutot n aime pas... rester inactif et poser quelques part avec la K... J aime bouger, marcher, partir a la rencontre, me deplacer (ou tout du moins "essayer"...) quelque soit la quantitee, les condition ou l endroit !!

Couac >>> je n ai jaimais rescentis la moindre "depression" que ce soit lors de la prise ou meme le lendemain... au contraire !!! cela aurais presque un effet "antidepresseur" sur moi particulierement lors de la prise... (je n ai jamais essayer aucun antidepresseur quelqu il soit...) mais... c est comme si j etais : vider de toutes emotions, comme si plus rien ne pouvais m atteindre. Je suis dans ma bulle, seul, et plus rien ne peut m atteindre...

Ceci dis... Sur de grosse perche... Il y a un moment... Je n arrive plus a parler... L esprit est toujours la... Les mots sont pret, la phrase est former...
C est juste que ca ne veux pas sortir... ca ne suit plus...

Je me rapelerai toujours dans les premieres grosse perche... face a mes pot... INCAPABLE de sortir un mot... J essaye... mes pots autour me regardant et m ecoutant...
Pas foutus de sortir un mot... >>> (OK bon... ben je vais attendre un peu... et ca reviendra...)

une fois comme ca aussi... des fourmis dans la jambe... IMPOSSIBLE de bouger la jambe avec les fourmis pemdant 20 bonne minutes.... lol

Mais d un autre cotes... Je n ai jamais resentis la moindre parcelle de peur avec ce prod...
Je me suis foutus des grosses frousse avec tout autre genre d hallucinogene... mais la K >>> JAMAIS
(et pourtant... je me suis mis des rouste assez phenomenale... avec de la vraiment puissante...)

Et un autre truc vraiment particulier a la K (dans mon cas) est : "Le sex a pile"
Plusieurs fois, j etais celibataire... et j avais de la K... je me suis souvent retrouver avec une petite Smile >>> (dont mon 1er Amour Smileavec qui je suis rester 4 ans Smile)
Le regard change, l attitude, >>>> "l aura"... cela m a toujours surpris... Et cela a toujours ete efficace Smile !! >> ca m est arriver 3 ou 4 fois !!
  Répondre
#20
Citation :Et justement, la mxe me propulse dans des énormes boucles dissociatives incompréhensibles plus facilement que la kétamine. J'pense que c'est la même chose que ce que tu décris comme ressemblant à la salvia, mais j'ai jamais pris de salvia arf.
Enfin tout est question de doses, il me faut bien atteindre le milieu du trip après une grosse poutrasse de ké pour commencer à comprendre quelque chose.

C'est exactement ça pourtant Smile
Je trouve que la MXE est un produit "abrutissant" comme la dit PtiJo; Difficulté à parler; et toi; boucle dissociatives incompréhensible. Chez moi aussi l'incompréhension vient plus rapidement qu'avec de la kétamine et/ou alors c'est beaucoup plus court, une demi heure d'incompréhension chez moi pour une heure de trip, c'est assez normal comme ratio.

Mais je ne suis jamais sorti de mon corps sous Methoxetamine.

J'identifie plus la kétamine à un trip, un voyage, que la MXE, qui pour moi est presque une party drugs.

Et pour finir PtiJo et le sex-appeal : Bah ouai, normal, on dit de la kétamine qu'elle donne bonne mine :ninja:
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#21
Ah bah en fait c'est moi qui avait pas trop compris et on a le même ressentit huhu.

@LePtitJO : bah pour la dépression je pense que ça relève de choses qui me sont personnelles, parce que sinon je note le même côté antidépresseur que toi (et qu'un peu tout le monde j'ai l'impression ^^)
  Répondre
#22
L'autre jour je me suis fait une réflexion naïve un peu, mais je comparais les effets de la Kéta et du Lyrica et jeles trouvaient assez similaires. Après ca fait un moment que j'ai plus pris de Lyrica, je m'en rappelle ptêt' plus trop... Mais bon, c'est très proche, le coté fourmillement en moins pour le Lyrica. Et le "Lyrica-hole" n'existe pas evidemment...

Mais je me suis dit que s'il le faut, un Gabaergique pur comme le Lyrica (Prégabaline) et un anti-Glutamatergique comme la Kétamine c'est au final un peu pareil non ?
L'un favorise le ralentissement, l'autre empêche l'accélération, pour schematiser grossièrement... Z'en pensez quoi ?
  Répondre
#23
ptijo je comprend pas comment t'arrive à te déplacer sous kétamine t'as une constitution de bœuf ou quoi? Perso j'arrive plus à bouger, à parler ou dissocier les sons
  Répondre
#24
okuza a écrit :ptijo je comprend pas comment t'arrive à te déplacer sous kétamine t'as une constitution de bœuf ou quoi? Perso j'arrive plus à bouger, à parler ou dissocier les sons

Hahaha !!! Ce deplacer est un grand mot... " se mouvoir" serais plus l expression Smile
Et... oui Wink j ais pas de soucis avec ca.... (defois il faut que je me tienne un peu au mur ou aux pot voiture ou autre...)
Et pourtant je suis un zigoto de 1m73 pour 54 kg

Je n ai jamais supporter de rester immobile (je ne me sent pas tres bien meme), j ai toujour envie et besoin de bouger !!
Alors apres... ca doit pas etre "jojo" a voir ! Mais j ai aucun soucis avec ca Smile
Et meme avec une autoroute de bonne K bien forte, ca ne change rien !!

Et j adore aussi faire des chaines (bolas) sous K. La sinergie avec la musique donne " un certain style"... (bon faut pas que j abuse trop non plus et que je tourne dans tout les sens sinon ca me file la gerbe. Mais si j y vais molo, ca passe bien !

Je pense que mon corp la supporte vraiment bien !!
Si tu veux savoir, meme... (petite histoire)


Je suis cuisto, et quand j etais a l ecole (bac pro), on nous mettais dans des entreprise en stage.
Une fois, je suis tomber sur un chef : il passait son temp a me geuler dessus au debut... (puis a la fin du service me disait que j etais un super cuisto et que fesai du bon boulot...)
Au bout d un moment, j en ai eu marre... et j avais de la K a ce moment la.
Je me fesais des "petite pointe de couteau"... Et je bossais sous K (juste un toup petit peu...)
Ca me mettais dans ma bulle, me concentrais sur mon boulot... et limite j entendais meme plus le chef gueuler...
Quand il s ai rendu compte que je m en foutais completement et que cela me passait au dessus de la tete *( qu il me geule dessus)... Ben j ai plus tapper de K...

Et je lui payait meme (genre le samedi soir ou dimanche) des trace de C... (je dormais pas, partais en teuf, et debarquai au boulot le dimanche matin... " a la bonne vielle epoque" .....

Edit : Alexdelarge.

Desol pas la moindre connaissance de ce " medicament " >>> donc pas la moindre info.
  Répondre
#25
Bon les gars, nouveau tir !
85 mg au premier tir, et 35mg 30 min plus tard.
Ca m'a retourné comme rarement j'ai été retourné. Vraiment arraché, en mode grosse grosse grosse cuite où tu bois encore une demi bouteille de vodka quand t'es dejà en train de vomir et plus rien comprendre !
Je vous le dit, j'ai pas kiffé. En fait je me suis donc rapproché un peu plus du Hole, même si j'en été loin quand même, car je tenais debout sans trop de problème. Mais mon esprit était niqué ! Mon équilibre aussi, j'étais vraiment tout anesthésié de partout, un bout de bois mon corps au niveau sensation douloureuse... Quand je fermais les yeux c'etait le Space Mountain x10, ca tournait de partout.
La musique un peu mieux mais je comprenais plus trop ce qui m'arrivais. Ca a bien duré 1h30 ou 2h a fond les ballons comme ca. Ca m'a gavé, j'ai cru que ça n'allais jamais s'arreter !
J'ai un peu badé dans tout ca, en mode j'ai fais une connerie je suis aller trop loin. Bon a posteriori je me dit que c'est bien d'avoir connu le "trop" une fois, ca calme et ca fait une experience. Mais bon...
Plus loin, jusqu'au hole ca me dit pas du tout !

Bref, la Kéta c'est comme l'alcool, marrant quand tu y vas molo ou moyennement. Et pas drôle quand tu abuse. L'avantage c'est qu'au moins y'a pas de gueule de bois... Et ca redescend plus vite...

EDIT : D'ailleurs je comprend pas bien pourquoi on classe la Keta dans les drogues psychédéliques ? Franchement, ça ressemble tellement à l'alcool, juste un poil de cul psyché, que si on classe la Keta dans les drogues psychédéliques, alors il faudrait classer l'alcool dedans aussi... Ou alors c'est la S-Keta qui n'est vraiment pas psychédélique, et la R-Keta le serait plus...
  Répondre
#26
Slt AlexDeLarge !!!


Alors, a la lecture de ton poste... (puis a la relecture des poste de Sludge et Stonix !) Je me demande ci ce ne serai pas plutot de la racemique Ketamine.
Dites moi si je me trompe...


Mais si je relis le poste

Sludge a écrit :A priori, la "véto" est tout simplement la même que dans les services hospitaliers ou d'urgence sur la route, donc la racémique (mélange 50/50 entre les deux isomères) tandis que "l'indienne" a des chances d'être un seul isomère, d'où la différence d'effets. Après tous les noms à la con, c'est plus un truc de dealers pour populariser leurs produits et du bullshit style "je m'y connais" qu'autre chose. Toujours est-il qu'en France au moins, à ma connaissance, seule la racémique est donnée en milieu médical, que ce soit pour les humains ou les autres animaux.

Les effet que tu decris me rapelle plutot ce que j apelle de la "veto" >>> Donc d apers Sludge de la racemique ! (sensation d etre bourrer, cotoneux, perte d equilibre, confusion mentale) !!
"L indienne" donc apparement la S-ketamine est bien plus psyke, profonde, mentale...

Donc a mon avis tu as plus affaire avec de la R que de la S....

Des avis ???
  Répondre
#27
Moi j'ai bien le sentiment que c'est de l'isomère S, parce que bon, la sensation "d'être bourré, cotonneux, confus mentalement" etc c'est un peu les effets de la ké quelque soit son isomère je pense. La différence entre les deux types serait plutôt de l'ordre de la nuance - nuance très sensible, frappante, mais ça reste le même produit.

Ensuite, tu t'es envoyé 85mg d'un coup, donc à ce niveau là t'as plus aucun pouvoir sur le trip (à moins que tu connaisses bien le prod). C'est un dosage conséquent. Si en plus t'essayais de te déplacer ou d'être actif, normal que la confusion dissociée prenne le dessus !

Dans les dissos j'ai noté deux types d'effets distincts : si j'ai un mental contemplatif dès le début, le trip est très lucide, c'est un véritable voyage. Dès le moment où je cherche à être actif, à être focus sur la réalité extérieure sans être dans la contemplation, c'est parti pour la grosse confusion et le côté gueule de bois.
Et pis j'serai tenté de dire que les dissos c'est toujours un peu confus dès que la montée pousse au cul, et si tu ne recherches pas le calme et la clarté tu l'obtiens pas.

Les set&setting où j'ai trouvé la ké psychédélique, c'est à petites doses dans des moments où je discute avec des gens (le côté assez cinématographique qu'apportent les psychés apparait), ou alors dans des moments où je laisse le son m'emporter. Tenir une conversation amène à un joli mindfuck si la dose est trop conséquente.

M'fin voilà, la ké n'est pas un psyché pur, du coup si tu te crées pas un contexte un minimum propice à du psychédélisme, c'est sûr que y en aura pas ^^
  Répondre
#28
Okaayyy ! Merci Couac pour les précisions ! Et les conseils aussi. Je pense que t'as bien analysé le truc, la prochaine fois je me foutrai vraiment dans l'ambiance posée, avec du son, propice au voyage.
Là c'est clair que je luttais pour pas partir et garder un contact avec la réalité.
Mauvaise approche surement Wink .

Enfin la prochaine fois j'irai plus molo sur les dose aussi, un bon 60mg et basta ca suffit dejà à bien tripper.
  Répondre
#29
Couac a écrit :Moi j'ai bien le sentiment que c'est de l'isomère S, parce que bon, la sensation "d'être bourré, cotonneux, confus mentalement" etc c'est un peu les effets de la ké quelque soit son isomère je pense. La différence entre les deux types serait plutôt de l'ordre de la nuance - nuance très sensible, frappante, mais ça reste le même produit.

Hum... ben, je sais pas... J ai eu des K vraiment differente... Et " pas tres souvent" mais c est arrive : d avoir des BOMBE MENTALE !! (celle dont tu te rapelles... les 2 ptites italiennes a Marini Smile la OB1 a montpelier ! Smile etc...
>>> Dont la OB1 !!
Et je peux te certifier qu une bonne trace de S, OB1 ou n importe quel nom tu veux lui donner ! Ben ca pique !! Tu coiine... HiiihHiiiii...

Et l effet PSyKE, ou que tu sois quand il te pete dans la gueule parce que la K elle est forte... Ben pas besoin de chercher a le creer, l encourager ou quoi que ce soit ! BOOM
Il est la, te prend, et fait de toi sa marionette, que tu peux observer deambuler (d un regard exterieur juste au dessus de la tete) gentilment , et paisiblement au millieu de sa zone de jeux. En ayant absolument rien a foutre du regard des autres, de tout les probleme possible et inimaginable qui peuvent etre present dans ta vie, la vie de ton entourage ou la planete entiere !

Ne sachant plus ou est le haut ni le bas, la droite ni la gauche,et pouvant accepter la mort sans la moindre peur, si par exemple elle se presentais face a toi, et voulais t emporter.

Pardon... je m emporte... Mais si j ecoute ton experience (ton TR)... ben j ai plus la sensation de K, que j aurais pu appeler veto (sans la moindre soucis... hein...) j aimerais bien aussi en tapper de la K moi Smile lol

Mais, je n ai pas le sentiment qu il y ai la magie, les caracteristique que j aurais appeler de l indienne... (donc de la S... si je comprend bien !)
Donc le cote se mettre dans l ambiance, avec du son, propice au voyage... Escusez moi mais si la K elle est bonne, et qu elle pete au mental : pas la penne de chercher a se mettre dans l ambiance ou quoi que ce soit... hum... un endroit ou y pas de trop de gens autour aide... Smile pour sur !
  Répondre
#30
J'me demande à quoi ça correspond de la OB1 ...
pour moi : véto : R; hospi : racemique; indian : S+,

Et d'ailleurs, le + du S+ c'est juste pour faire beau ?
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  La ketamine en IV. Légendes urbaines & Mythes. Lucid2.0 38 1,307 11/08/2017 00:09
Dernier message: Anaclitique
  Festival de Néoules, Ketamine Hollandaise Percheman 5 1,173 10/01/2017 13:44
Dernier message: Percheman
  Si Kétabien, c'est Kétamine ! Récit d'une dizaine de jours de déboires Percheman 0 887 10/01/2017 11:03
Dernier message: Percheman
  [Kétamine 380mg] Suppression des lois physiques Krix 15 2,933 01/11/2016 22:07
Dernier message: alex223
  La Kétamine est plus douce que dans mon souvenir! Miyuetyayu24 2 940 20/08/2016 17:08
Dernier message: Miyuetyayu24
  Demande de kétamine pour depression ? wealldead 9 2,211 21/07/2016 13:37
Dernier message: pijeo09
  Kétamine? Dissociation? K-Hole? Mr.G 24 8,228 24/10/2014 19:48
Dernier message: Lullaby
  Premier trip à la Ketamine et demande d'info Neuktek 1 2,612 12/08/2013 04:22
Dernier message: Ouroboros
  Un détour kétaminé.. Ubik012 7 1,544 10/04/2013 12:57
Dernier message: Ubik012
  Voyage subi, était-ce de la Kétamine? Miramax 16 3,522 15/08/2012 16:22
Dernier message: Miramax

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)