• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La Hollandaise volante.
#1
Le K-hole demande de l'acceptation et du laissez aller.
Je me rend aussi compte que c'est vraiment un très puissant hallucinogène. Sans doute mon préféré.

Je revenais d'une teuf et je venais de passer un très très bon week-end, libéré de plein de peur et d'appréhension. Comme l'impression de gagner en maturité sur un week-end ou de sortir d'une maladie mentale. Mon set et setting sont en or massif.

Bref.

Je tape ma trace et je m'installe, sereinement. Les sensations montent. L'odeur de la kétamine me prend, m’enveloppe comme un cocon. Je commence tout d'abord à parler avec mes camarades de trip, la kétamine ayant un pouvoir sur moi que beaucoup apprécieront : Celle-ci fait parler, de chose sérieuse comme profondément conne mais elle donne ce pouvoir de détachement. Les sensations parcourent mon corps l'éteignant progressivement, la trace arrive dans ma gorge et je me prend comme une claque, faut avouer que la trace était quand même assez grosse, j'essai de continuer de parler mais je bafouille, bégaye, me perd entre ma pensé et ce que je dit, je suis trop dissocier, inutile de continuer la sociabilité, après un bâillement je me laisse m'allonger.

Mon corps est comme une chose lointaine, comme une chose imaginaire et irréelle. Je me laisse aller. Et me voilà parti dans une expérience onirique et visuel.

La pièce se transforme, les gens, sa surface s'étend et je vois alors à 360° autour de moi. Je comprend alors presque comment ça marche. Je vois ma vision et suit en retrait d'elle.
Mon esprit alors avance dans ce décors et j'ose presque dire que j'étais l'omniscience dans la maison mais ça ne dure qu'un instant. Tromper par la réalité, j'avais donc faux sur elle. Et me voilà à nouveau en train de naviguer dans la pièce, des projections astrales faisant tourner la pièce comme un manège, sensation forte mais tranquillité de l'esprit créant un balle reposant.

Tout à une musique, les voix de mes potes, ce qu'il regarde, tout s'accorde harmonieusement et pourtant chaque son est unique. J'entend. Je ne décode pas. Je repense à mon week-end.
Je suis heureux car je n'ai pas eu d'accès de paranoïa, j'ai eu des doutes mais surtout je me suis laisser vivre.
Détacher d'un boulet que j'avais à mes pieds. Prit de l'envie de vivre avec un sourire jusqu'au visage.

Y'a des trips qui ont des odeurs de rédemption. Il est jamais trop tard pour s'en sortir et j'crois qu'personne est condamné.
J'sais aussi que c'est un travail que j'ai fait sur moi-même mais pas que car sans un bon entourage, c'est impossible, être bien entouré est super important.
Personne ne devrait être seul.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#2
Bel exemple de dissociation !

J'ai aussi appris au fil des traces, presque à mes dépens, que la ké est un putain de psychédélique et pas juste un truc qui te fout dans le coton en monde "rien à foutre". Il faut juste la guider (un peu comme la MXE, même si le côté psyché est davantage présent sans effort mental particulier).

En tout cas, j'ai aucun doute que ce bien être est dû au travail que tu as fais sur toi. Si les psychés ne pardonnent pas nos parts d'ombre, ils font quand même briller nos joies. Smile

Héhé Random Friday en signature... Ça c'est de la musique dissociative !
Let it flow =^ω^=
  Répondre
#3
Je sais pas si on a besoin de guider la chose. Tout du moins je pense qu'il faut rester sur un schéma de penser. Je sais aussi que je suis quelqu'un qui analyse beaucoup les effets en live mais qu'avec la kétamine, tu perds du potentiel au trip car ça perd de sa majesté, il faut être dans la contemplation objective.

Je pense que je vais éditer mon TR pour rajouter un autre TR que je pourrai écrire avec cette même kétamine quelques semaine auparavant.
I am the divine spirit that harmonizes with the laws
projecting the digital loom,the tool of experiencing desire and finding ecstasy in process.
I am me, we are you

Il est donc primordial, y compris dans l'intérêt des teufs, de se mobiliser et de soutenir les amateurs de substances psychoactives.Peu importe si tu consommes des drogues ou pas. Nul n'a besoin d'être homo pour soutenir la Gay Pride.
  Répondre
#4
Merci pour le petit TR Stone, et j'appuie sur l'importance d'être avec un entourage avec qui on peut se lâcher complètement, être en confiance, pour pouvoir se sentir bien et profiter dans le plaisir.
Mais au vu des TRs, beaucoup ont expérimenté ce k-hole en étant seul, ça doit donner une autre dimension. Personnellement, j'aurais peur... Manque de confiance ? Peut être.

Xyro a écrit :J'ai aussi appris au fil des traces, presque à mes dépens, que la ké est un putain de psychédélique et pas juste un truc qui te fout dans le coton en monde "rien à foutre". Il faut juste la guider (un peu comme la MXE, même si le côté psyché est davantage présent sans effort mental particulier).

Ah pour ma part, lorsque le k-hole se fait sentir, je n'ai aucun moyen de le guider, c'est lui qui mène la barque et moi je reste contemplative. Je n'ai aucune emprise. C'est ce qui avait été le plus terrifiant la première fois, enfin, au début du moins !
Tout n'est que vibration. L'AAAAmour...

  Répondre
#5
Stonix a écrit :Je suis heureux car je n'ai pas eu d'accès de paranoïa, j'ai eu des doutes mais surtout je me suis laisser vivre.
Détacher d'un boulet que j'avais à mes pieds. Prit de l'envie de vivre avec un sourire jusqu'au visage.

:mrgreen:

Olééé !

Merci pour le partage !!
Bienvenu sur psychonaut.com, forum d'auto-support dédié au psychédélisme et à la RDR (Réduction Des Risques) liés à l'usage de drogues.
Pour les nouveaux membres, venez vous présenter >ici< ! Vous trouverez les règles du forum >là<.

>[Erowid : plantes et molécules psychoactives] >[NeuroSoup : about harm reduction on drug use and psychedelism]
>[Technoplus : association RDR dans le mouvement techno] >[Scamlogs : vérifiez vos shops]
>[Mes trips reports] >[A propos du bad trip] >[Dessins] >[Dépression, dépendances, hôpital psychiatrique et régénération]
  Répondre
#6
wombat a écrit :Ah pour ma part, lorsque le k-hole se fait sentir, je n'ai aucun moyen de le guider, c'est lui qui mène la barque et moi je reste contemplative. Je n'ai aucune emprise. C'est ce qui avait été le plus terrifiant la première fois, enfin, au début du moins !

Je parlais de la ké à des doses en dessous du hole. Wink
(Car ouais, on est pas obligé de taper un hole pour kiffer, hin hin hin... Rolleyes)
Let it flow =^ω^=
  Répondre
#7
Il se fout pas d'la gueule du monde, lui...
(message rapporté aux modos... "j'vais l'dire à la maitresse !).

Et 10 messages en moins de 10 minutes, bravo !
« La vie, c’est à 10% ce qui nous arrive et à 90% la façon dont on y réagit »  (Charles Swindoll)

  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Festival de Néoules, Ketamine Hollandaise Percheman 5 1,173 10/01/2017 13:44
Dernier message: Percheman

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)