• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'étude des psychédélique. Comment, où ?
#31
Je vais peut-être regarder un peu du côté de la psychologie alors. La psychopharmacologie m'intéresse pas mal en liant la psychologie et la prise de substances. Merci en tout cas de partager et de permettre aux autres d'ouvrir leurs horizons Smile .
  Répondre
#32
Oui, je ne dis pas que j'ai une idée précise de la manière dont il faut aborder la recherche sur les psychédéliques et qu'elle est la meilleur voie
mais bon je ne suis qu'en 1ere année, faut bien démarrer quelques part...
Je sais qu'on se spécialise petit à petit, je verrais donc au fur et à mesure.
Mais en tout cas je sais que je suis sur la bonne voie pour démarrer dans ce domaine.
Par exemple, on attaque la neurophysiologie à partir de la 2e année. Donc là clairement on commence à toucher
à des domaines interessants... Il faudra que je fasse gaffe aux choix au fur et à mesure pour rester dans le domaines du cognitif plus que
dans le domaine clinique (bien que meme dans le domaine clinique il y aurait des applications, comme il a été dit avant : syndromes
post-traumatiques, cancéreux en fin de vie, thérapies en centres de rétention...).
Sur ça je n'ai pas encore tranché, on verra au fur et à mesure vers quoi je suis attiré (toute façon quand on se fixe une mission comme ça
faut quand meme laisser une part d'intuition...)
  Répondre
#33
Mmh, ce topic me chatouille la conscience.... Depuis que le pote de Quetzal m'a intimé de faire ma thèse de psycho (je suis en L3 encore, mais selon lui une thèse ça se prépare en licence) sur un sujet qui met en relation psycho clinique et spiritualité, je cogite sévère.

Au croisement entre psychologie et spiritualité, pour moi, il y a les psychédéliques... bon, je pourrais déjà faire mon TER (mini-mémoire) de L3 sur les psychés... après tout l'an dernier une fille de ma fac a fait le sien sur l'intérêt thérapeutique des séances d'ayahuasca contre l'alcoolisme. Elle s'est servi de données qu'elle a chopées au pérou (elle y a elle-même été).

Faire mon mini-mémoire sur les psychés, pourquoi pas. Par exemple, le rapport entre dissociation au sens psychédélique et discordance au sens clinique (j'ai fait tout un trip au DXM qui semble parler en ce sens). Je pourrais, au conditionnel. Parce qu'en L3 on nous laisse assez libre de notre sujet.

Par contre, faire un mémoire de master 1 de psychologie clinique qui inclue les psychés ? Ah, Dieu, j'aimerais bien. Oh, oui, un truc comme : "Parallèles entre LSD et méditation : approche neurologique et cognitive". Ah, ce serais le kif.

Le pote de Quetzal, qui est un gros taré d'universitaire hyper doué, m'a dit : "Il faut que tu te battes pour créer ton truc, imposer ton point de vue". Mmh. Ca semble dur. "Surtout si c'est dur, il faut que tu te battes !"

Ah, le salaud, il a bien compris où appuyer ave moi. Quetzal choisi bien ses amis.

Bon, voyons les choses du bon côté. J'ai un enseignant chercheur en psychobiologie, qui nous a fait des cours de pharmacologie (sur les anti-dépresseurs, entre autres), et à qui j'ai parlé prudemment de LSD... tout de suite il a sorti le terme "enthéogène", et a cité Huxley, tout en disant que les psychédéliques, c'est le next step. Olé olé en voilà un avec qui on peut parler.
Et j'ai une prof de cognitive qui a des amis s'intéressant à la méditation du point de vue cognitif... y'a moyen de faire des parallèles avec ce qu'on voit sur les fonctions attentionnelles situées dans le lobe frontal, lobe lui-même suractivé en cas de sentiment océanique, c'est qu'en méditant on fait appel à l'attention... en fait, on a de gros parallèles entre les états de conscience atteints par la méditation et sous psychés.... Avec elle aussi y'a sûrement moyen de parler.

Oui, quelque chose bouge dans les consciences. Mais heu. Surtout dans ma conscience. Si il faut bouger le monde, c'est à moi de le faire. C'est à moi de dire à tout le monde : Hé, il y a des parallèles !

Pour moi c'est à chaque cours un bouillonnement d'idées, et autant de petites désillusions. En effet, la matière qui m'intéresse, à savoir la psychologie transpersonnelle (co-fondée par Grof, LE psychiatre au LSD), n'est pas enseignée à la fac. Et si je veux faire ce qui m'intéresse, ça va être à moi de créer ma propre discipline ! Chaud, chaud.

Bon, je parle sans être au fait de ce qui se fait récemment. Il me semble que les suisses ont repris les études sur la psylocybine, du point de vue neuroimagerie (qui était inexistant dans les 60's), et puis, Olivier Chambon, et puis, d'autres, j'ignore ce qui se fait d'officiel. Mais une voix me dit qu'il va falloir chercher.

Merci DasFrog pour me pousser au cul avec tes questions. Je ferais bien de faire un check-out des liens que j'ai pu faire entre chaque matière de psycho et mes expériences/théories psychédéliques. Clinique, cognitive, neuro, psychanalyse, développement, j'ai trouvé des liens partout. Faut que je cible mon intérêt. Faut que je parle aux profs. Faut que je construise mon projet. Faut que je me bouge le cul.
  Répondre
#34
ça me fait plaisir aussi de voir que d'autres personnes sont dans cette même dynamique.
On se sent un peu seul parfois dans cette recherche, même nous ça peut nous paraitre invraisemblable et nous faire douter.

Enfin bon de voir d'autres personnes se poser ces même question ça rassure, je me dis que je suis pas completement fou ^^

On se retrouve dans 10 ans et on ouvre notre "Institut Psychonaute de la Sience et de la Spiritualité" :-)
  Répondre
#35
Styloplume a écrit :Par contre, faire un mémoire de master 1 de psychologie clinique qui inclue les psychés ? Ah, Dieu, j'aimerais bien. Oh, oui, un truc comme : "Parallèles entre LSD et méditation : approche neurologique et cognitive". Ah, ce serais le kif.
Tu risque d'être un peu coincé en clinique avec une approche neuro il me semble, non ? Pourquoi ne pas t'orienter vers un M1 neuropsycho/neurosciences clinique ? Enfin après je ne sais pas où tu comptes faire ton M1, mais je sais qu'où je suis, si tu t'amènes vers les profs encadrant en clinique avec une approche qui n'est pas trop la leur, ils t'envient bouler ! Surtout en M1, ils ont pas vraiment envie de se faire chier j'ai l'impression, certains proposent même des sujets, et c'est soit à prendre, soit à laisser !

Il faut imposer ses idées oui, mais montrer un minimum d'ouverture, la jouer fine, sans arriver avec ses gros sabots et dire "moi je pense ça et puis c'est tout", parce qu'ils n'aiment pas trop ça les chercheurs à la fac, tout comme l'extrême opposé qui est de dire "amen à tout"...Certains profs son quand même très susceptibles je trouve !

Enfin, je ne doute pas de ta motivation, tu sauras imposer intelligemment ton point de vue je pense Wink
  Répondre
#36
Ouais, ouais, bien vu. Enfin, je suis encore en L3. A l'extrême, il y a un master de neurosciences ici à Caen, il est très bien, MAIS faut voir si on n'impose pas les sujets... Je sais qu'en master de neuropsycho il y a déjà tellement de recherche en cours que les étudiants en peuvent pas faire ce qu'ils veulent, ils doivent reprendre les sujets des profs.

Donc ouais je débarque en terra incognita, héhé.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  La renaissance psychédélique, journée du 9 mai 2018 R2d2 14 139 18/08/2018 22:49
Dernier message: snap2
  étude sur la drogue, les forums et la RDR Technoplus 28 1,017 09/04/2017 13:34
Dernier message: M.Orange
  Comment faire une recherche sur le forum Lotre 0 516 13/07/2016 01:19
Dernier message: Lotre
  Les cernes : pourquoi ? comment ? aure 6 2,123 02/02/2015 16:26
Dernier message: aure
  Votre statut/mood psychédélique du moment BrusqueArabesque 7 618 08/09/2014 10:14
Dernier message: Mr.G
  Comment piloter un éclairage Laser Gamida 40 2,354 05/06/2014 00:40
Dernier message: Zora
  Comment supprimer son compte William Batora 3 795 27/10/2013 17:28
Dernier message: Stylo 2.0
  RDR informatique, comment l'aborder? ϻ@nouche 12 923 24/08/2013 16:39
Dernier message: piou piou
  Orientation médicale/paramédicale vers l'étude des psychédéliques Wright 7 715 21/08/2013 11:03
Dernier message: LegrosAlexandre
  Tantrisme et Psychédélique. Mescaloboy 10 1,057 20/06/2013 19:35
Dernier message: De-Ephe

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)