• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Bouquin] La médecine psychédélique
#1
http://www.arenes.fr/spip.php?article1398

Enfin un mec qui dit pas que des conneries :

Citation :• Les psychédéliques ne sont pas des « drogues » puisqu’ils n’induisent pas de dépendance et présentent un intérêt thérapeutique ;
• Les psychédéliques ne sont pas des « stupéfiants » puisqu’ils n’obscurcissent pas la conscience, mais au contraire l’élargissent et l’approfondissent ; leur intérêt pour le développement spirituel est même scientifiquement établi ;
• Les psychédéliques ne sont pas dangereux en eux-mêmes : tout dépend de leurs conditions d’utilisation. Les conditions en faisant des instruments thérapeutiques et celles les rendant potentiellement dangereux sont désormais bien connues.

+1 pour Olivier Chambon

[Image: CHAMBON-WEB-66911.jpg]
"Worst Case Scenario: You Die" [Scan].
  Répondre
#2
Pas mal en effet même si je pense quand même que l'énorme accentuation des sentiments provoquée par les pscyké est un risque.
« Serait-ce possible ! Ce vieux saint dans sa forêt n'a pas encore entendu dire que Dieu est mort ! »
  Répondre
#3
J'aimerais bien le lire, ce livre !
I've always been mad... I know I've been mad, like the most of us. Very hard to explain why you're mad... even if you're not mad.

Found my way upstairs and had a smoke
Somebody spoke and I went into a dream...
  Répondre
#4
Pour ce genre de sujet, les scientifiques sont les seuls qui peuvent peut être prit au sérieux.. Si seulement il pouvait y en avoir plus des hommes comme lui...

@ Ipom, il sort le 26 mars, à acheter pour ma part! 8)
My Mind's About To Crack
  Répondre
#5
BONJOUR
JE SUIS OLIVIER CHAMBON
MERCI POUR VOTRE INTERET!
suis dispo pour les questions
a bientôt
  Répondre
#6
Bienvenu Big Grin
Ben pourquoi pas, alors, pour des questions.

Comment s'est passée la rédaction et édition du livre ? Je veux dire, les gens y croient ? Le soutient à été facile ou difficile ?
I've always been mad... I know I've been mad, like the most of us. Very hard to explain why you're mad... even if you're not mad.

Found my way upstairs and had a smoke
Somebody spoke and I went into a dream...
  Répondre
#7
bonjour
oui l'éditeur Les Arènes, spécialisé dans les livres iconoclastes qui vont à contre-courant des idées reçu a été très enthousiaste, et de plus en plus au fur et à mesure que le projet avançait
l'écriture a pris 9 mois mais reposait déja sur des bases solides
ça a été éprouvant mais c'était pour "la bonne cause", redonner le statut qu'elles méritaient à ces substances hors du commun
  Répondre
#8
Bienvenue à toi Olivier, en espérant que tu nous tiendra au courant du feeback médiatique concernant ton livre ;-)
"Worst Case Scenario: You Die" [Scan].
  Répondre
#9
Telico a écrit :Bienvenue à toi Olivier, en espérant que tu nous tiendra au courant du feeback médiatique concernant ton livre ;-)
merci!
et je compte aussi sur vous tous pour me donner votre feed back critique (ou élogieux lol) sur mon livre! et si vous avez des idées ou des infos fraîches sur les psychédéliques, je suis preneur , cela m'aidera pour mes futurs éventuels débats médiatiques
  Répondre
#10
Olivier, s'il te plait pourrais tu nous en dire un peu plus sur ton parcours, ce qui t'as amenée aux psychotropes et à écrire ce livre :wink:
  Répondre
#11
trop bien ! Une exclu sur Psychonaut.com !!!

Bienvenue !

Alors oui on veut tout savoir. Ton parcours, tes expériences, les freins que tu as rencontrés en écrivant un tel livre...

Malheureusement je n'ai pas lu le livre... -_-'

donc dur de poser des questions précises... Je rentre en France la semaine pro, je l'achète direct : )


:twisted:
Ju$t a Poke... & D4rkn3ss to Light...
  Répondre
#12
ToToro a écrit :Olivier, s'il te plait pourrais tu nous en dire un peu plus sur ton parcours, ce qui t'as amenée aux psychotropes et à écrire ce livre :wink:

Pluzun !
  Répondre
#13
D'autant plus qu'on a affaire à un gars qui a rencontré en personne Rick Doblin et d'autres grandes figures !
"Worst Case Scenario: You Die" [Scan].
  Répondre
#14
Telico a écrit :D'autant plus qu'on a affaire à un gars qui a rencontré en personne Rick Doblin et d'autres grandes figures !

alors, je suis psychiatre psychothérapeute et j'ai commencé à m'intéresser aux états modifiés de conscience par le biais de l'hypnose et de l'EMDR que je pratique pour mes patients, puis je suis tombé sur les travaux de Grof, et là mon intérêt pour les psychédéliques a véritablement commencé
l'écriture du livre s'est passé sans encombre, l'éditeur Les Arènes a tout de suite été très intéressé et m' apporté sa confiance totale
  Répondre
#15
Olivier, libre à toi de répondre, mais as-tu déjà eu une (voire des) expérience(s) psychédélique(s) ?
I miss GOD as well.
  Répondre
#16
MelloTrip a écrit :Olivier, libre à toi de répondre, mais as-tu déjà eu une (voire des) expérience(s) psychédélique(s) ?
Bien sûr, et de nombreuses,sinon j'aurais trouvé abusif d'écrire un livre sur le sujet sans connaître moi-même les effets de ces substances
je l'ai fait là où c'était légal (amérique du sud et centrale, hollande avant décembre 2008, france pour la sauge divinatoire) et dans des contextes chamaniques le plus souvent possible (ayahuasca, iboga, sauge)
jen me suis formé aux principales techniques du chamanisme (Foundation for Shamanic Studies) via la FSS de Michael Harner, pour mieux accompagner mes propres expériences
  Répondre
#17
olivier a écrit :alors, je suis psychiatre psychothérapeute et j'ai commencé à m'intéresser aux états modifiés de conscience par le biais de l'hypnose et de l'EMDR que je pratique pour mes patients, puis je suis tombé sur les travaux de Grof, et là mon intérêt pour les psychédéliques a véritablement commencé
l'écriture du livre s'est passé sans encombre, l'éditeur Les Arènes a tout de suite été très intéressé et m' apporté sa confiance totale

Aaaaah Stanislav Grof, il est malheureusement trop peu connu du grand public, mais ces avancés dans le monde de la psychologie n'ont celons moi rien à envier à Jung et Freud (^_^)

Par contre là tu nous laisse un peu sur notre faim avec ta description, si tu as le temps pourrais tu nous faire une petite autobiographie?

Car c'est toujours bien de savoir qui on lit :wink:

Après si tu n'a pas le temps ou que tu préfère rester un peu dans l'ombre, dis nous le, surtout que c'est plus dur de parler de sa vie à propos de tels sujets lorsqu'on est pas anonyme et que l'on vie en France.
  Répondre
#18
Non pas de problèmes
simplement j'ai plus de temps pour répondre chaque semaine à partir du jeudi
a bientot
  Répondre
#19
Par contre là tu nous laisse un peu sur notre faim avec ta description, si tu as le temps pourrais tu nous faire une petite autobiographie?

Car c'est toujours bien de savoir qui on lit :wink:

Après si tu n'a pas le temps ou que tu préfère rester un peu dans l'ombre, dis nous le, surtout que c'est plus dur de parler de sa vie à propos de tels sujets lorsqu'on est pas anonyme et que l'on vie en France.[/quote]


C.V. abrégé
Psychiatre depuis 1989, formé aux thérapies comportementales et cognitives, à la thérapie familiale systémique, à l’EMDR et à l’hypnose, entre autres techniques ;
En 1990, j’ai passé 6 mois à Los Angeles (service du Pr Liberman, V.A. Hospital) pour perfectionner des méthodes d’entrainement aux habiletés sociales pour les patients psychotiques chroniques, ce qui donnera lieu ensuite à trois ouvrages (PUF, et Masson) sur les approches comportementales et cognitives dans la schizophrénie
En 1991, j’ai passé 6 mois à Lausanne (Suisse), pour étudier les psychothérapies analytiques brèves avec le Pr Gilliéron (Polyclinique psychiatrique Universitaire) , et les thérapies systémiques avec le professeur Kauffman (Centre d’étude de la famille, hôpital de Cery).
De 1991 à 1995, psychanalyse personnelle puis travail en Gestalt.
Création en 1992 du premier diplôme universitaire de psychothérapie, avec le Pr Michel Marie-Cardine, Université Claude-Bernard, Lyon I. Publication de deux ouvrages sur les psychothérapies intégratives et sur « Les bases de la psychothérapie » (Editions Dunod).
Chef de Clinique dans le service Hospitalo-Universitaire du Pr Marie-Cardine, de 1993 à 1995, puis Praticien Hospitalier dans le même service jusqu’en janvier 2003, date à partir de laquelle j’exerce en cabinet libéral, pratiquant surtout des psychothérapies.
Par ailleurs, en début de carrière (années 1990 à 2000), travail statistique dans le domaine de la validation d’échelles de mesure en psychiatrie, nombreux articles dans des revues scientifiques spécialisées en psychiatrie, et nombreuses interventions dans des congrès nationaux et internationaux en psychiatrie.
Intérêt pour les techniques de travail chamanique en état modifiés de conscience avec formation aux principales méthodes du chamanisme en 2008 (FSS, Ulla Straessle).
  Répondre
#20
Merci pour ces réponses ! Mais êtes vous soutenu par vos collègues (mis à part ceux qui s'intéressent à ces substances) ou êtes vous vu comme un original ? Est ce que la plupart de vos collègues sont ouverts à ces idées ?
  Répondre
#21
en fait j'ai déja partagé avec des collègues psychiatres, ou médecins d'autres spécialités, des expériences et aussi des échanges plus intellectuels
cependant, il ne s'agit que d'un petit groupe "d'initiés": je ne sais pas comment mes collègues en général vont réagir, je pense qu'un certain nombre (la majorité certainement) d'entre eux resteront campé sur leurs préjugés et ne se donneront même pas la peine d'explorer le sujet; l'avenir le dira....
  Répondre
#22
Pour parler du livre, vous abordez quelles substances précisément? Et avec quelles applications?
HELP KOKOPELLI!
Un des enjeux du siècle Ici.
OOOOh la jolie maison Botmobil
" Le plus haut degré de tyrannie dans une société n’est pas l’exercice du pouvoir par les armes. Il réside dans la manipulation psychologique de la conscience, qui débouche sur le fait que la réalité est définie de telle façon que ceux qui la vivent, ne se rendent même pas compte qu’ils sont dans une prison. " Claude Rifat El-Sayed
  Répondre
#23
Guigz a écrit :Pour parler du livre, vous abordez quelles substances précisément? Et avec quelles applications?

la kétamine, le LSD, l'ecstasy, les champignons à psilocybine, l'ayahuasca, l'iboga, les cactus san pedro et peyote, la sauge divinatoire; pour la dépression, le stress post-traumatique, le trouble obsessionnel-compulsif, les toxicomanies à l'héroïne et la cocaïne, l'alcoolisme, la douleur, l'assistance aux patients souffrant d"une grave maladie en fin de vie
  Répondre
#24
Guigz a écrit :Pour parler du livre, vous abordez quelles substances précisément? Et avec quelles applications?
vous pouvez voir aussi l'interview dans le quotidien "Métro":
http://www.metrofrance.com/x/metro/2009 ... /index.xml
  Répondre
#25
Nos propres expériences n'ont rien à voir avec le sujet de votre livre, quel est votre point de vue sur ce qui se passe par ici?
Pour la plupart de vos collègues l'utilisation de drogue est le reflet de problème existentiel sous-jacent, blablabla, bien sur dans un sens comme dans l'autre il ne faut pas faire de généralité...
Pensez qu'il puisse avoir une utilisations des psychédélique responsable mais non assisté par le corps médical?

Vous répondez peut être dans votre livre, je ne l'ai pas ( encore??) lu, pour une fois que l'auteur en personne peut nous donnez envie de lire son livre, on ne va pas s'en priver^^
HELP KOKOPELLI!
Un des enjeux du siècle Ici.
OOOOh la jolie maison Botmobil
" Le plus haut degré de tyrannie dans une société n’est pas l’exercice du pouvoir par les armes. Il réside dans la manipulation psychologique de la conscience, qui débouche sur le fait que la réalité est définie de telle façon que ceux qui la vivent, ne se rendent même pas compte qu’ils sont dans une prison. " Claude Rifat El-Sayed
  Répondre
#26
Guigz a écrit :Pensez qu'il puisse avoir une utilisations des psychédélique responsable mais non assisté par le corps médical?

Vous répondez peut être dans votre livre, je ne l'ai pas ( encore??) lu, pour une fois que l'auteur en personne peut nous donnez envie de lire son livre, on ne va pas s'en priver^^
Il y a tout un chapitre dans mon livre sur l'utilisation non médicale des psychédélique, en tant "qu'enthéogènes" : pris dans un cadre spirituel, religieux (ex: santo daime) ou chamanique , les psychédéliques sont d'excellents outils de développement spirituel
cependant, il semble encore plus utopique que la loi accepte une telle utilisation: cela n'est déja pas gagné du tout d'avance qu'un jour la loi puisse autoriser l'utilisation des psychédéliques en tant que médicaments en médecine !
  Répondre
#27
olivier a écrit :cependant, il semble encore plus utopique que la loi accepte une telle utilisation: cela n'est déja pas gagné du tout d'avance qu'un jour la loi puisse autoriser l'utilisation des psychédéliques en tant que médicaments en médecine !

Pour le coup, je pense que la plupart d'entre nous ne se font pas trop d'illusion à ce sujet ( hormis pour le cannabis ) mais c'est un autre débat. Nous n'avons besoin de l'aval de personne soit dit en passant, donc...

Concrètement en France, y'a déjà eu des utilisations/expérience de ce type ( qui on moins de 40ans^^)?
Le GHB pour l'alcoolisme il me semble, à une période?
En tout cas je me suis auto-médicamenté au GHB pour me sortir de l'alcoolisme avec un certains succès ( loin devant les benzo qui m'ont été prescrit...) mais sans assistance c'est un terrain glissant, j'en connais qui en on fait les frais.
Oui parce que y'a quand même une frange de la population qui est plus ou moins aux courant de ces techniques et qui les appliquent sans assistance médicale, principalement pour l'iboga ( dose massive pour l'arrêt de coc ou came, puis usage adaptogénes pour combattre le craving ) ou du GHB pour l'alcoolisme...
Vous avez eu des contacts avec ce type de personnes?
HELP KOKOPELLI!
Un des enjeux du siècle Ici.
OOOOh la jolie maison Botmobil
" Le plus haut degré de tyrannie dans une société n’est pas l’exercice du pouvoir par les armes. Il réside dans la manipulation psychologique de la conscience, qui débouche sur le fait que la réalité est définie de telle façon que ceux qui la vivent, ne se rendent même pas compte qu’ils sont dans une prison. " Claude Rifat El-Sayed
  Répondre
#28
je n'ai pas traité du GHB dans mon livre et n'en ait pas l'expérience
pour l'iboga, c'est un excellent traitement des addictions aux opiacés, cependant le cadre thérapeutique doit être, là encore plus qu'ailleurs, extrêmement sécurisé et surveillé, mené avec des ngangas compétents et sérieux, et avec un médecin et un matériel de cardio-réanimation à proximité, dans un contexte légal: ce qui n'est malheureusement pas le cas en france: le risque, si le sujet prend en même temps de l'héroîne que l'iboga (par manque de surveillance), c'est la mort;
  Répondre
#29
olivier a écrit :pour l'iboga, c'est un excellent traitement des addictions aux opiacés, cependant le cadre thérapeutique doit être, là encore plus qu'ailleurs, extrêmement sécurisé et surveillé, mené avec des ngangas compétents et sérieux, et avec un médecin et un matériel de cardio-réanimation à proximité, dans un contexte légal: ce qui n'est malheureusement pas le cas en france: le risque, si le sujet prend en même temps de l'héroîne que l'iboga (par manque de surveillance), c'est la mort;

C'est d'ailleurs un accident de ce type qui a conduit a l'interdiction de l'iboga en France ( récente ).

Donc vos techniques impliquent la participation de médecins traditionnels liés aux substances?
...hum d'accord c'est décidé, je vais vous lire. merci pour vos réponses.
HELP KOKOPELLI!
Un des enjeux du siècle Ici.
OOOOh la jolie maison Botmobil
" Le plus haut degré de tyrannie dans une société n’est pas l’exercice du pouvoir par les armes. Il réside dans la manipulation psychologique de la conscience, qui débouche sur le fait que la réalité est définie de telle façon que ceux qui la vivent, ne se rendent même pas compte qu’ils sont dans une prison. " Claude Rifat El-Sayed
  Répondre
#30
Guigz a écrit :Concrètement en France, y'a déjà eu des utilisations/expérience de ce type ( qui on moins de 40ans^^)?

Qui ont mois de 30 ans je sais pas, mais il y en a eu, au dernier colloque sur les hallucinations à Paris un ancien chercheurs septuagénère (dont je ne me rappel plus le nom, désolé) nous expliquais ces recherches, et il c'est lancé dans ce genre de recherche après avoir été volontaire pour recevoir une dose de psilocybine en IV Big Grin

Ah ah, c'est marrant car à ce moment ne connaissant pas le produit les chercheurs faisaient un peu n'importe quoi (^_^)
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  La renaissance psychédélique, journée du 9 mai 2018 R2d2 14 128 18/08/2018 22:49
Dernier message: snap2
  Votre statut/mood psychédélique du moment BrusqueArabesque 7 618 08/09/2014 10:14
Dernier message: Mr.G
  Tantrisme et Psychédélique. Mescaloboy 10 1,057 20/06/2013 19:35
Dernier message: De-Ephe
  L'étude des psychédélique. Comment, où ? DasFrog 35 2,771 29/12/2012 12:19
Dernier message: Styloplume
  Psychédelique et Méditation legrandoudini 7 2,239 11/06/2009 16:47
Dernier message: NIK0P0L
  Un bouquin pas con sur la drogue... at last ! Supervixen 10 1,632 05/06/2009 13:07
Dernier message: Deleted
  [Telico's finest releases] Qui veut du son psychédélique ? Telico 5 1,166 23/03/2009 23:31
Dernier message: Zoku
  Homme psychedelique hardstyle 14 1,279 12/03/2009 22:37
Dernier message: Ipom
  le mouvement psychédélique est-il devenu totalement kitsch dav77 11 6,213 17/06/2007 21:30
Dernier message: Dr.Dark
  besoin de conseil : littérature psychédélique et drogues yourownworld 5 8,054 04/08/2006 18:00
Dernier message: yourownworld

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)